mercredi 4 mai 2016

Je sens que j'ai la gaufre qui m'travaille ! Crousti'gaufres apéro saumon au vert !

Je sais pas pourquoi... enfin peut-être que ça à voir avec mon p'tit séjour bruxellois à venir, quoique avoir envie de gaufres liégeoises quand on va aller à Bruxelles je me demande si tout ça est bien raisonnable et si je ne vais pas finir sur la place de la Bourse trempé dans le goudron et les plumes..
Je sais pas pourquoi... mais donc j'ai ma petite idée, pour tout dire j'ai la gaufre qui me travaille !
Bon je ne vais peut-être d'ailleurs pas parler de gaufre liégeoise, vu que la mienne est presque une gaufre hérétique, une gaufre avec de la pâte feuilletée, tu penses...
Quoi qu'il en soit elle me travaill et comme l'apéro sur les marches devant chez moi, lui aussi, commence à furieusement me tenter l'appétit je me suis dit qu'un peu d'hérésie pour peu que ça soit bon, ça ne peut pas faire de mal !
Crousti'gaufres apéro saumon au vert !
Ingrédients pour 2 : 1 rouleau de pâte feuilletée – ½ càc de graines de fenouil – 1 ou 2 tranches de saumon fumé émincées en fines lanières – 1 douzaine de tranches fines de concombre – 1 petite poignée de pouces de salade mélangées – 1 douzaine de feuille de menthe - ½ oignon nouveau coupé en fines tranches
Pour la sauce : 1 yaourt à la grecque – 3 ou 4 cm de concombre – ½ oignon nouveau – 1 dizaine de feuilles de menthe - le zeste d'1/4 de citron vert – sel et poivre
Commencez en préparant la sauce, mettez dans un mixer le concombre après avoir enlevé les graines, l'oignon nouveau, la menthe et le zeste de citron vert et mixez finement.
Versez le tout dans un bol, ajoutez le yaourt, salez et poivrez, remuez et réservez au frais.
Pour préparer vos gaufres. Parsemez les graines de fenouil sur la pâte feuilletée déroulée puis coupez-la en deux. Roulez chaque partie de pâte séparément en commençant par le bord du demi cercle, donc pas par le centre puis roulez une nouvelle fois le tube de pâte en escargot. Ecrasez le rond de pâte obtenu avec la paume de la main. Faites cuire dans votre gaufrier 4 à 5 minutes, ce temps est indicatif, ça dépend vraiment des gaufriers.
Une fois cuite coupez en portions, mettez-les dans une assiette et garnissez-les. D'abord de la sauce assez généreusement puis de la salade, du concombre, de l'oignon, du saumon, des feuilles de menthe et à nouveau un p'tit coup de sauce. Terminez en poivrant généreusement le tout et... ne dites pas trop fort que c'est prêt, chez moi encore une fois ils ne m'ont même pas laissé le temps de goûter...
Mais pourquoi, ça faisait longtemps que je n'avais pas chanté Bruxelles ma belle... est-ce que je vous raconte ça...

lundi 2 mai 2016

Une mousse et sans faux col siouplait ! Et tataki de saumon parfumé au menu !

J’ai découvert la bière il y a fort fort longtemps comme disait l’autre… En ce temps-là où l'on faisait encore tourner les cadrans des téléphones pour leur faire faire cracracracra… et où il y avait encore des flippers dans les bistros sur lesquels tu pouvais t’énerver presque toute une journée pour 2 balles… en ce temps-là donc, pour moi la bière c’était une mousse et sans faux col siouplait ! C’était blond, c’était frais et avec le recul je pense que ça ne devait pas être terrible terrible…

Et puis avec le temps j’ai commencé à découvrir d’autres bières, des plus brunes, plus onctueuses avec presque un goût de caramel pour certaines… des plus rousses, plus piquantes, les rousses sont souvent plus piquantes… des plus blondes plus acidulées, plus parfumées avec plein de senteurs dedans… des bières plus diverses quoi !
Et encore plus tard j’ai commencé, pas mal grâce à quelques amis belges d’ailleurs, à découvrir que la bières n’étaient pas seulement l’affaire des grands et que les petits, et même les tout petits, ceux qu’on nomme souvent des micro-brasseries savaient eux aussi bien faire et quelques fois même mieux, et m’apporter de nouveaux plaisirs. Mais la bière, comme le vin, ça peut être bien compliqué dès lors qu’on commence à creuser sous la mousse. C’est qu’il y a un monde entre une IPA et une Pils, qu’une blanche franco-belge même si elle est proche d’une blanche allemande, eh ben c’est quand même pas la même chose et que tout ça rend la bière artisanale quelquefois bien compliquée à comprendre.
Et comme le sujet me passionne quand j’ai reçu le livre, La fine mousse, Le meilleur de la bière artisanale paru chez Tana Editions, je dois dire que ma curiosité a été piquée au vif, alors comme toujours je me suis dit feuilletons cet ouvrage-là pour voir s’il sait m’attraper. Et je peux le dire, il ne m’a pas attrapé, il m’a littéralement attaché à ses pages tellement j’ai pris du plaisir à le lire, parce que c’est bien ce que j’ai fait est pratiquement de la première page à la dernière !
Si la bière artisanale vous travaille, vous tenez là un bien beau livre, qui part du plus général, depuis son histoire et sa fabrication jusqu’aux détails, bien utiles, en reprenant un certain nombre de brasseurs et en présentant leurs productions. Et comme si ce n’était pas assez ce livre-là vous propose aussi quelques jolies recettes à déguster une bière à la main et sans faux col siouplait ! Je ne suis pas loin de penser que ce livre-là pourrait devenir un classique… ou en tout cas connaître de nombreux prochains épisodes ! C’est en tout cas ce que j’espère. !
Et comme le livre présente un de mes brasseurs préféré du moment les brasseries de la Senne j’ai mis à ma sauce une des recettes de l’ouvrage que j’ai dégusté en compagnie d’une …. Juste fraîche comme il faut !
Tataki de saumon parfumé
Ingrédients pour 2 : 1 beau filet de saumon sans peau d’environ 300g
Pour la marinade : 50g de sucre en poudre – 100g de gros sel – 1càc de gingembre frais râpé – 2càs de fenouil râpé – ½ piment oiseau épépiné en tranches très fines
Pour servir avec : 4 radis coupés en très fines tranches – 1 oignon nouveau émincé finement -  1 petit bol de fenouil émincé très finement – 4 suprêmes de pamplemousses taillés en petits cubes
Pour la sauce : 2càs de jus de pamplemousse – 2càs d’huile d’olive – 1càc de sucre en poudre – 1càc de jus de citron vert
Pour servir : des quartiers de citron vert
Pour boire avec : 1  X-Mas de la Brasserie de la Senne
Préparez la marinade du saumon en mélangeant bien tous les ingrédients dans un bol. Etalez ensuite la moitié de la préparation sur un film alimentaire, de la taille de votre pavé. Déposez le pavé dessus et couvrez avec le reste de la marinade. Serrez bien le film et mettez au frais une bonne heure. Je me dis d’ailleurs que je ferais bien un gravlax avec cette base-là…
Entre temps préparez la sauce. Versez tous ingrédients de la sauce dans un bol et fouettez. Mélangez tous les ingrédients du "pour servir avec" et déposez joliment sur l’assiette.
Sortez le saumon de son film, séchez-le bien puis brûlez rapidement le saumon au chalumeau de cuisine. Vous pouvez aussi faire griller le saumon sur un gril brûlant mais franchement au chalumeau c’est bon bon !
Déposez votre pavé sur l’assiette, vous pouvez le couper en tranches si vous voulez, arrosez la garniture avec la sauce et s’il vous reste un suprême de pamplemousse posez-le sur le saumon.
Ouvrage reçu
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »
Mais pourquoi, et d’ailleurs si je vous reparlais de Bruxelles… est-ce que je vous raconte ça…

dimanche 1 mai 2016

Mini-tartelettes aux roses de courgettes et au Chavroux, parce que le printemps arrive enfin !

Sans trop déflorer mes aventures de couillon du potager, donc de potageur débutant, ce printemps qui n'arrive pas commence à me courir sur le plan de haricot ! Faut dire que pratiquement tout ce que je plante en ce moment fini ratatiné, fracassé par les gelées matinales qui ne semblent pas vouloir rejoindre un hiver terminé de terminé ! 
Forcément le débutant que je suis aimerait, comme Jack, voir son haricot monter monter monter... mais la nature sait rappeler à l'ordre ceux qui ne prennent pas le temps de l'écouter... Je vous reparle de ça donc très prochainement...
Quoi qu'il en soit une fois de plus, c'est le temps qui a conduit mon estomac et un peu mon cerveau à se demander ce que je pourrais bien faire du reste de courgettes avec lesquelles j'avais préparé une jolie p'tite tarte fine avant hier. Et comme le soleil est donc bien arrivé cette fois-ci... enfin il semble... je me suis dit que je me mettrais bien la courgette en fleur !
Mini-tartelettes aux roses de courgettes et au Chavroux
Ingrédients  pour 6 tartelettes : 150g de Chavroux - 1 petite courgette – 1 carré d'environ 200g de pâte feuilletée (quand j'oublie de la commander chez mon boulanger j'utilise celle de chez Picard) - 6 feuilles de basilic hachées très finement - 1 oignon nouveau haché très finement – Sel et poivre.
Commencez en taillant la courgette en fines tranches bien régulières, à la mandoline c'est plus facile mais sinon au couteau on y arrive aussi.
Mettez les tranches dans un petit saladier et arrosez-les d'eau bouillante. Laissez les courgettes une minutes dans l'eau puis ramassez-les avec une écumoire et déposez-les sur du papier absorbant. Faites bien sécher les courgettes.
Étalez ensuite la pâte feuilletée de manière à obtenir un rectangle d’environ 20 cm sur 30 bien bien fin. Il faut que ce soit très fin sinon la pâte va avoir du mal à cuire.
Découpez six bandes égales dans le sens de la longueur.
Mettez dans un bol le Chavroux avec l’oignon et le basilic, salez, poivrez et mélangez le tout. Remplissez une poche à douille munie d'une petite douille lisse avec le fromage.
Prenez une lanière de pâte, étalez une bande de fromage au centre de la pâte, n'hésitez pas regarder la photo montrant les étapes pour vous aider à comprendre le montage.
Placez les rondelles de courgette, une à une, en plaçant le bord de chaque rondelle au centre de la bande de pâte. Faites chevaucher chaque rondelle sur la suivante.
Repliez la bande de pâte en deux de manière à enfermer les rondelles de courgettes puis roulez l’ensemble afin d’obtenir une jolie rosace. Maintenez bien les courgettes pendant que vous roulez sinon elles risquent de s'échapper de la pâte pendant le roulage. Faites de même avec chaque bande de pâte feuilletée.
Placez chaque rosace dans une cagette à cupcake, puis dans un moule à muffin.
Faites préchauffer la sole de votre four 180°, c'est à dire seulement le bas de votre four. Il faut éviter d’utiliser la résistance d’en haut comme la chaleur tournante sinon la courgette risque de commencer à brûler avant que la pâte soit cuite.
Une fois les mini-tartelettes cuites il ne vous reste plus qu’à… les déguster !
Mais pourquoi, bon allez je retourne au potager voir si j’arrive à faire pousser autre chose que de l’espoir… est-ce que je vous raconte ça…

samedi 30 avril 2016

Le samedi c'est retour vers le futur... Ma tarte au chocolat pour lutter contre la météo !

Quand je dois choisir une recette, que ce soit pour nourrir les miens ou pour cette rubrique du samedi où je vais chercher dans mes archives de quoi réjouir les yeux et les estomacs, une des premières choses que je fais c'est d'aller voir du côté de la fenêtre.
Parce que finalement ce que je mets dans mes assiettes a quand même foutument à voir avec le temps qu'il fait dehors et aussi avec le temps qu'il devrait faire... Si c'est l'printemps comme maintenant, enfin comme ça devrait être maintenant, j'veux du soleil pour sortir mes jolies salades toutes colorées. Et si comme aujourd'hui le temps ne suit pas la saison, j'ai la tomate et le concombre contrariés et je me rabats alors vers les recettes réconfortantes.
Comme aujourd'hui en me penchant à la fenêtre j'ai vu qu'il pleuvait des vaches et quelques veaux j'ai eu envie de très très très réconfortant et ça, chez moi ça ne veut dire qu'une chose... Chocolat !
Ma tarte au chocolat
Pour la pâte : 120g de beurre – 90g de sucre glace – 1 œuf -200g de farine – 20g de noisettes en poudre – 1 pincée de sel
Pour la garniture : 200g de chocolat noir – 20cl de crème fraiche liquide – 10 de miel liquide – 60g de beurre mou
Mélangez dans un saladier le beurre, le sucre glace tamisé et le sel. Ajoutez l'œuf, la farine tamisée et les noisettes en poudre et mélangez jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Enveloppez dans un film alimentaire et laissez reposer au frais pendant 2 heures.
Etalez la pâte sur un papier sulfurisé fariné. Garnissez votre moule avec la pâte, utilisez le papier sulfurisé pour retournez la pâte dans le moule, la pâte est assez cassante.
Coupez la pâte à hauteur du moule. Garnissez de haricots ou de poids et faites précuire 12 minutes dans un four préchauffé à 180°. Retirez les haricots ou les poids et faites cuire 6 minutes de plus.
Personnellement je garnis mes fonds de pâte avec du film qui ne craint pas la cuisson que je garnis de farine, mais les haricots ça le fait aussi.
Laissez refroidir.
Hachez le chocolat grossièrement.
Faites chauffez la crème puis versez-la en plusieurs fois sur le chocolat, trois fois c'est bien, et travaillez-la à la spatule à chaque fois. On va éviter le fouet pour ne pas remplir la garniture au chocolat de jolies petites bulles pas très esthétiques sur le dessus de la tarte.
Quand vous avez fini d'incorporer la crème et obtenu ainsi une jolie émulsion, ajoutez le miel et le beurre et incorporez-le toujours avec de la délicatesse dans le poignet.
Versez-la sur la pâte cuite et mettez au frais deux bonnes heures.
Après vous n'avez plus qu'à déguster en vous interrogeant sur la relativité des recettes classiques !
My chocolate tart
For the pastry: 120g butter - 90g icing sugar - 1 egg, 200g flour - 20g ground hazelnuts - 1 pinch of salt
For the filling: 200g dark chocolate - 20 cl of cream - 10 liquid honey - 60g soft butter
Mix in a bowl the butter, icing sugar and salt. Add the egg, flour, ground hazelnuts and mix. Wrap the dough in plastic wrap. Let rest in the fridge for 2 hours.
Roll out the dough on a floured parchment paper. Cover your pan with the dough.
Preheat oven to 180 °. Bake the dough for 18 minutes.
Allow to cool.
Chop the chocolate coarsely.
Make heat the cream and pour over chocolate. Mix with a spatula.
Add honey and butter and mix with a spatula.
Pour over the dough and refrigerate two hours.

Mais pourquoi, bon et demain direction Cambremer ! est-ce que je vous raconte ça...

vendredi 29 avril 2016

Le vendredi c’est No Meat Today ! Tarte fine au Chavroux courgettes et herbes !



Ça faisait un moment que par ici je n’avais pas été voir du côté du vert qui pousse dans la terre pour faire mes petites recettes. Mais en voyant des jolies petites courgettes traîner sur les étals de Gisèle, des toutes petites, toutes croquantes, des courgettes d’un vert léger je n’ai pas résisté…
En plus depuis quelques temps je me suis mis dans la tête de potager dans mon jardin. Une drôle d’idée pour quelqu’un qui est capable de faire mourir un bouquet de fleur juste en lui lançant un regard appuyé… Mais bon avec l’aide des miens, qui ont la main beaucoup plus verte que moi, peut-être que quand la belle saison sera vraiment vraiment arrivée je pourrais récolter beaux légumes et jolis fruits…
Je vous en reparlerai bientôt sans doute à travers une nouvelle rubrique éphémère ou récurrente qui s’intitulera « Y’a un couillon dans le potager… » à suivre donc !
Tarte fine au Chavroux courgettes et herbes
Ingrédients pour une tarte : 5 feuilles de brick - 300g de Chavroux - 1 courgette en tranches très fines - 1 oignon nouveau, vert et 1 blanc émincés séparément - 20 feuilles de basilic - 2 tiges d’origan effeuillé - 1 jaune d’œuf
Commencez en mélangeant le Chavroux avec un filet d’huile d’olive, l’oignon vert émincé et le jaune d’œuf.
Posez ensuite une feuille de brick sur une plaque de four couverte d’une feuille de papier de cuisson, badigeonnez la d’huile d’olive, puis posez une seconde feuille par-dessus, badigeonnez d’huile à nouveau, et répétez l'opération pour le reste des feuilles de brick. 
Etalez la crème au fromage sur les feuilles de brick, il en faut une jolie couche mais n’en mettez pas trop. S’il vous reste de la crème réservez-la et le soir venu avec quelques tranches de pain vous verrez que ça vous fera un joli apéro.
Répartissez ensuite les tranches de courgette par-dessus, puis le blanc de l’oignon nouveau émincé.
Enfournez dans un four préchauffé à 160°. Ajoutez les feuilles de basilic et d’origan. Et dégustez rapidement, sinon le fond risque de se détremper, en servant des quartiers de citron avec la tarte fine.
Mais pourquoi, je me demande si les jardiniers savaient que ça gèle encore… parce que moi… est-ce que je vous raconte ça…

mercredi 27 avril 2016

Dis papa c'est quoi ces pains au chocolat ? Mes pains au chocolat aux amandes....

Ce dis papa c'est quoi ces pains au chocolat ? Je crois que je l'ai entendu... souvent ! Cette phrase-là, prononcée par une de mes merveilles ou par mon hamster qui tenaient alors à la main un sachet visiblement un peu passé avec dedans souvent des pains au chocolat et quelques fois des croissants. Un sachet qui traînait dans mon sac à pain depuis la veille, l'avant veille... voire...
Et ma réponse a toujours été alors un ça devait être des pains au chocolat... un jour ! Ils devaient effectivement l'être le jour où je les avais achetés mais depuis ils tenaient souvent plus à des petits cailloux bien bien durs.
Bon avec le temps ils sont devenus prudents par chez moi et ils explorent les lieux plus parce qu'ils savent que s'ils ne comptent que sur moi... Et depuis ce temps j'ai une tripotée de recettes qui me permettent de recycler ces viennoiseries qui en l'état risqueraient d'être plus un attentat dentaire qu'un plaisir de viennoiserie !
Et parmi ces recettes-là il y en a une que je fais assez souvent le lendemain, le surlendemain ou... Des pains au chocolat au amandes !
Mes pains au chocolat aux amandes
Ingrédients pour 6 pains au chocolats et 3 mini-pain au chocolat, le contenu du sac du jour... acheté avant hier : 90g d'amandes en poudre – 90g de beurre bien mou – 90g de vergeoise blonde – 2 petits œufs – 60g d'amandes effilées - 1càs de rhum – 1càs de sirop d'orgeat – 1càs de sucre en poudre – du sucre glace
Commencez par réaliser un sirop avec le rhum, le sirop d'orgeat et le sucre en poudre. Mettez les trois ingrédients dans une petite casserole, portez à ébullition et faites blobloter cinq minutes en remuant souvent. Laissez ensuite tiédir.
Préparez la garniture aux amandes, mélangez dans un saladier les amandes en poudre, le beurre et la vergeoise. Ajoutez les œufs un par un et mélangez-les.
Fendez les pains au chocolat en deux dans l'épaisseur sans les ouvrir complètement, juste comme un livre. Posez alors vos pains au chocolat sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Badigeonnez l'intérieur de sirop, généreusement le sirop.
Déposez alors une belle grosse cuillère à soupe de crème à l'amande à l'intérieur de chaque pain au chocolat, un peu moins pour les minis, et refermez. Couvrez le dessus d'une autre belle et grosse cuillère à soupe de crème sur chaque pain, toujours un peu moins pour les mini. Puis couvrez-les tous d'amandes effilées.
Enfournez le tout dans un four préchauffé à 180° pendant une quinzaine de minutes ou un peu plus si nécessaire.
Quand vous sortez les pain au chocolat du four, s'il vous reste un peu de sirop, arrosez-en vos viennoiseries et terminez en jetant du sucre glace dessus... et si vous ne savez pas viser comme moi attention ça risque de finir en combat au sucre glace...
Mais pourquoi, d'ailleurs si j'attrapais mon hamster au vol... est-ce que je vous raconte ça...