dimanche 25 septembre 2022

Mes clubs à l'anglaise parce qu'il n'est jamais trop tard pour penser à l'apéro...

Purée et dire que j'ai failli oublier l'heure de l'apéro et ma petite publication du vendredi pour vous faciliter l'apéro le samedi ! Surtout que j'ai prévu de vous proposer un de mes clubs préférés, celui qui va bien tout le temps et pratiquement partout, depuis le brunch au teatime et surtout, donc, à l'apéro.


Donc direction la cuisine pour se préparer ce petit plaisir à l'anglaise !

Mes clubs à l'anglaise

Les courses : 8 tranches de pain de mie sans la croûte – 3 œufs – ½ concombre – 3càs de mayonnaise

La cuisine : Faites durcir les œufs 10 minutes dans une casserole d'eau bouillante, passez-les sous l'eau froide, puis écalez-les.

Coupez les concombres en deux, puis en tranches très fines tranches.

Écrasez grossièrement les œufs à la fourchette.

Ajoutez la mayonnaise et mélangez.

Étalez ce mélange sur la moitié des tranches de pain.

Sur les tranches restantes, rangez les demi-rondelles de concombre en " écailles " puis déposez-les sur les tranches de pain à l’œuf.



Mais pourquoi, bon vendredi prochain on essaie de faire mieux ! est-ce que je vous raconte ça...

jeudi 22 septembre 2022

Œufs cocotte fondue de poireaux et cancoillotte... parce que Julie prend le pouvoir de nos cuisines dans son premier livre...

J'ai eu la chance de croiser Julie il y a quelques années, et déjà elle ressemblait à ce qu'elle est aujourd'hui, une fille qui propose de la bonne humeur à revendre et qui nous sert une cuisine simple, inspirée et légère... et à ce jeu-là nous sommes nombreux à la suivre sur les réseaux comme nous serons sans doute aussi nombreux à vouloir découvrir son premier livre.

Si vous aimez son compte @takethepower_july, ruez-vous sur son livre Cuisine ta ligne paru chez Solar vous y retrouverez tout ce que vous aimez déjà chez elle, le plaisir du livre en plus ! Et pour vous donner encore plus envie je vous propose une de ses recettes que j'ai à peine mise à ma sauce.

Œufs cocotte fondue de poireaux et cancoillotte...

Les courses pour 2 personnes : 2 œufs – 2 poireaux – 1 oignon – le jus d'1/2 citron – 1 pincée de paprika – persil – huile d'olive – sel et poivre

La cuisine :

Émincez les poireaux et l'oignon en fines tranches. Lavez les poireaux.

Faites revenir le tout avec un filet d'huile d'olive dans une poêle à feu moyen. Comptez une douzaine de minutes en mélangeant régulièrement.

On ajoute le jus de citron et un peu de persil haché et on remue deux minutes sur le feu.

On répartit tout ça dans deux verrines fermant bien bien. On répartit ensuite la cancoillotte et enfin on dépose un œuf et on ferme la verrine. Personnellement j'utilise des Weck, celles qui se clipsent et c'est parfait.

Posez les verrines dans une ou deux casseroles d'eau frémissante, couvrez et laissez frémir 10 à 12 minutes. Après pour finir un peu de persil haché dessus, sel et poivre... et hop à table !

Julie sert les œufs avec des mouillettes à l'ail et c'est une foutue bonne idée.

Mais pourquoi, je sens que quelques autres recettes vont vite vite arriver sur ma table... est-ce que je vous raconte ça...

vendredi 16 septembre 2022

Reblochon feuilleté et mini-saucisses parce que le vendredi on pense à l'apéro du samedi !

Les bonnes habitudes sont en train de s'installer... enfin en tout cas celle de l'apéro du vendredi pour pouvoir faire les coursettes demain matin et pousser le cri que tout l'monde attend le samedi midi... Apérooooooo !!!

Reblochon feuilleté et mini-saucisses

Les courses : 2 pâtes feuilletées – 1 petit reblochon – 12 saucisses knack – 2càc de graines de sésame - 1càc d'ail déshydraté – 2 càc d'oignon déshydraté – 2 càs de persil haché – 1 jaune d’œuf – 1 peu de farine

La cuisine : Déposez le reblochon au centre d'une pâte feuilletée. Saupoudrez la pâte de farine en évitant d'en mettre sur le fromage. Couvrez avec la seconde pâte feuilletée et abaissez-la autour du reblochon. A l'aide d'un couteau entaillez les pâtes sans toucher le fromage en 16 rayons.

Coupez les saucisses en 3, séchez-les à l'aide d'un essuie-tout. Enroulez des tronçons de saucisse dans les rayons de pâte feuilletée du dessus. Faites de même avec la pâte du dessous en glissant les saucisses sous le rang précédent.

Mélangez le jaune d’œuf avec 1càs d'eau et badigeonnez la pâte avec au pinceau. Parsemez les graines de sésame.

Enfournez dans un four préchauffé à 160°C pendant une trentaine de minutes.

Mélangez l'ail, l'oignon et le persil. Découpez le chapeau de pâte couvrant le fromage puis saupoudrez-le avec le mélange précédent. Servez chaud !

Mais pourquoi, et bien sûr vendredi prochain... est-ce que je vous raconte ça...

samedi 10 septembre 2022

Pain marguerite guacamole et saumon parce que c'est le retour des recettes d'apéro par ici !

Ça faisait un moment que je ne vous avais pas proposé une recette d'apéro pour vous régaler le samedi ! Mais voilà les bonnes habitudes étant tenaces... un coup de roulette à recettes et en voilà une nouvelle...

Pain marguerite guacamole et saumon...

Les courses :

1 pain marguerite – 350g de saumon fumé en tranches – 1 gros avocat – ¼ de concombre – 1càs de jus de citron vert – 4 tiges de coriandre – 2 oignons nouveaux – Tabasco – Huile d'olive - Sel et poivre

La cuisine :

Mettez la chair de l'avocat dans un mixer avec le jus de citron, la moitié de l'oignon nouveau et de la coriandre grossièrement coupée et quelques gouttes de Tabasco. Salez, poivrez et mixez !

Émincez en très fines rondelles le concombre et l'oignon restant.

Coupez le pain marguerite en deux dans l'épaisseur. Étalez le guacamole sur le fond du pain. Ajoutez les rondelles de concombre, l'oignon, les tranches de saumon et la coriandre restante.

Arrosez d'un filet d'huile d'olive, refermez le pain et effeuillez la marguerite pour la déguster !

Mais pourquoi, bon et le prochain ça sera... est-ce que je vous raconte ça...

mardi 6 septembre 2022

Ma gâche à la vendéenne... parce que l'envie de brioche m'a pris...

A la maison on me demande souvent si je prépare un truc pour le midi ou pour le soir, enfin un truc pour faire manger tout le monde. Et comme il arrive que j'ai des envies qui me prennent d'un seul coup comme ça sans que la logique ou le prochain repas vienne interférer dans mes choix... il arrive aussi que mes réponses surprennent le questionneur... comme l'autre jour où j'ai répondu et ben j'fais une gâche à la vendéenne...

J'ai bien senti que pour le repas du soir ce n'est pas ce qui était attendu.

Ma gâche à la vendéenne...

Les courses :

- 220g de farine - 1 œuf (50g) - 50g de beurre - 25g de crème fraîche - 50g de sucre en poudre - 5g de sel- 10g de levure de boulanger - 40g de lait - 1 jaune d’œuf – 1 cuil. à soupe d'eau de fleur d'oranger – 1 jaune d’œuf

La cuisine

Laissez reposer 10 minutes dans un bol le lait tiédi, la levure et 1càc de sucre en poudre.

Mettez dans le bol d'un robot équipé d'un crochet le sel, la farine, le sucre en poudre restant, la crème fraîche, l'eau de fleur d'oranger et le bol avec le lait et la levure. Faites tourner jusqu'à obtenir un mélange homogène. Ajoutez alors le beurre coupé en morceaux et allez boire un café... en laissant tourner une dizaine de minutes.

Videz votre pâte dans un saladier légèrement fariné, filmez et oubliez à température ambiante pendant au moins une paire d'heures (j'ai oublié la mienne pendant 4h).

Quand elle a bien gonflé, jetez la pâte sur une table farinée. Elle va retomber, attrapez-la et pétrissez-la pendant 2min. On façonne alors en forme de gâche... comme un petit bâtard un peu arrondit et on pose sur une plaque couverte de papier de cuisson.

Mélangez le jaune avec 1càs d'eau et badigeonnez la gâche. Et on relaisse reposer une paire d'heures au moins ! On re-badigeonne avec le jaune d’œuf On incise sur toute la longueur au couteau ou comme moi au bistouri... on ne se remet jamais vraiment de 12 saisons d'Urgence.

Au four à 180°C pendant 25 à 30 minutes. A mi-cuisson j'ai mis une feuille de papier alu par dessus dans que ça touche pour que ça dore plus tranquillement.

Après cuisson, laissez-la refroidir sur une grille.

Mais pourquoi, je me demande si l'envie de brioche va vraiment me lâcher... est-ce que je vous raconte ça...

vendredi 2 septembre 2022

Ma quiche... " lorraine " comme il y a longtemps ! Il y a fort fort longtemps...

Je suis toujours étonné par la virulence de certains dès qu'on touche à telle ou telle recette qui serait, d'après eux, gravée dans le marbre de la tradition, ou des jupons de leur arrière arrière bisaïeule qui faisait toujours comme ça... Alors qu'en fouillant bien on se rend quelquefois compte que tout ça est bien bien relatif et que ce qui semble parfois remonter à la nuit des temps peut trouver son origine il y a bien bien moins longtemps, certaines fois à peine quelques dizaines d'années... N'en déplaise aux gastro-puristes de tous bords.

C'est ainsi que de nos jours donner une recette de quiche lorraine où vous avez le malheur de mettre un peu de fromage, peut vous faire finir couvert de goudron et de plumes dans la meilleure tradition de l'est du... Pécos... Alors que si vous ressortez quelques recettes un peu plus anciennes le fromage...

Du coup j'ai choisi de vous proposer une recette de quiche " lorraine " telle qu'on la trouvait peut-être dans les campagnes de par là il y a fort fort longtemps, quand le four du village, celui où l'on venait cuire le pain, servait de rendez-vous communal y compris pour y cuire les quiches d'alors... Et vous allez voir que la recette que je vous propose est toute simple, à défaut d'être vraiment lorraine...

Ma quiche... " lorraine " comme il y a longtemps !

Les courses :

200 g de pâte à pain – 120g de crème fraîche entière (la mienne était crue mais ce n'est pas obligatoire) – 2 œufs – des " herbes " de devant la porte grossièrement hachées (là, forcément on met plutôt des herbes de frigo... pour moi des oignons nouveaux, du persil et un peu livèche...) - sel et poivre

La cuisine : 

La recette est toute simple... Étalez la pâte finement de manière à obtenir un joli disque (on aurait pu faire un carré mais une quiche c'est rond non ?) d'environ 28cm et glissez-la sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Mélangez la crème et les œufs. Ajoutez les herbes. Etalez sur la pâte.

Et hop au four ! Un four préchauffé à 190°C et on laisse jusqu'à ce que ça soit joliment doré, une vingtaine de minutes chez moi mais comme chaque four... donc on surveille.

Quand c'est bien doré... eh ben on partage !

Mais pourquoi, je sens que je vais faire des recettes de pâtes à l'ancienne moi... est-ce que je vous

jeudi 1 septembre 2022

Biscuits sablés fondants au citron vert... parce que la margarine et la gourmandise se marient bien !

Les margarines sont diverses et variées, 100% végétales, avec un taux de matières grasses plus ou moins faible, riches en oméga 3, contenant également des oméga 6....

Et comme le beurre, elles peuvent se déguster au petit-déjeuner, sur des tartines, mais aussi être utilisées à la poêle ou encore au four.

À noter : les margarines dont le taux de matières grasses est inférieur à 40% ne sont pas adaptées à une cuisson à feu vif. Privilégiez-les par exemple pour les tartines matinales !

Et donc maintenant direction la cuisine pour préparer ces petits biscuits très simples à réaliser et qui vont disparaître vite vite si vous avez la mauvaise idée de les laisser traîner sur une table...

Biscuits sablés fondants au citron vert

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Les courses pour 8 à 10 biscuits :

90g de margarine pour cuisson et tartinade - 45g de sucre glace – le zeste d'un citron vert – 1 càs de jus de citron vert – 1 càc d'extrait de vanille – 120g de farine – 10g de maïzena – 30g d'amandes effilées

La cuisine :

Fouettez la margarine et le sucre glace. Ajoutez l'extrait de vanille, le zeste et le jus de citron vert puis mélangez le tout.

Ajoutez la farine et la maïzena et mélangez rapidement.

Malaxez la pâte en lui donnant la forme d'un boudin d'une vingtaine de centimètres de long. Filmez la pâte puis mettez-la au réfrigérateur au moins une heure.

Coupez la pâte en morceaux d'environ 35g. Roulez les morceaux en boules puis roulez-les dans les amandes, aplatissez-les enfin légèrement entre la paume de vos mains.

Déposez-les sur une plaque couverte de papier sulfurisé et enfournez une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 180°C.

#enpartenariat avec les #huilesvegetales

Mais pourquoi, je sens que je vais me remettre aux biscuits... est-ce que je vous raconte ça...

jeudi 25 août 2022

Nos poutines à trou... parce qu'elle a insisté et elle a bien fait !

Quand on me propose de faire une recette et que je commence à tordre le nez tel un chat malheureux devant un burger végé, ça veut dire que l'affaire est mal engagée...

Et quand ça part mal, généralement je m'arrange, avec certaines fois " un peu " de mauvaise foi, à mettre le doigt sur tel ou tel élément ou ingrédient qui va faire que... Je crois que je serais prêt à dire que c'est à cause de cette pauvre recette qu'il y a des trous sur la lune ou que les martiens sont verts et petits... si si je vous assure verts et petits ! Donc je suis presque prêt à tout, voire à pire que tout.

Bon le problème c'est que ce sont souvent mes amis qui me proposent de préparer telle ou telle recette et que là j'ai une autre petite voix qui me dit alors... que finalement c'est pas grave s'il y a des trous sur la lune et que vert et petit il y a pire dans la vie quand on est martien...

Donc Céline n'a pas dû insister trop longtemps pour qu'on se lance dans cette recette de poutine à trou, alors qu'au début... et elle a eu bien raison parce que cette recette s'est révélée bien bonne ! Une recette extraite de excellent livre Autour du monde en 80 boulettes de Jean-Noël Escoffier paru chez Flammarion que nous avons mis un peu à notre sauce.

Nos poutines à trous

Les courses pour 12 poutines à trous :

Pâte : - 200 g de farine T55 - 100 g de farine T110 - 2 cuil. à soupe de sucre en poudre - 1 sachet de levure chimique - 60 g de beurre mou - 15 cl de lait entier - 1 jaune d’œuf (pour la dorure)

Pour la garniture : - 300 g de pommes coupées en petits cubes -150 g de mélange raisins secs/cranberries réhydratés dans un bol de thé pendant 1 à 2 heures

Pour le sirop :50 g de sucre roux en poudre - 50 g d'eau

Mettez les farines et la levure dans le bol d'un robot avec le beurre et mélangez jusqu'à obtenir un mélange sablé. Ajoutez le lait et mélangez encore jusqu'à ce que la pâte se forme, pas la peine d'insister...

Roulez cette pâte en boudin et découpez-y 12 tronçons de taille égale. Aplatissez les tronçons pour obtenir des disques plats d'environ 15 cm de diamètre.

Répartissez les fruits au centre de chaque disque (25g de pommes et 15 g de fruits secs). Mouillez légèrement les bords des disques et refermez la pâte sur les fruits pour former une boule hermétique. Couvrez de papier sulfurisé le fond d'une plaque ou d'un plat allant au four. Préchauffez le four à 180°C.

Déposez délicatement les boules sur le papier, la pliure vers le bas.

Mélangez le jaune d'œuf avec un peu de lait et, à l’aide d'un pinceau, passez-le sur Ia surface des poutines.

Percez une petite ouverture d'environ 1 cm de diamètre au sommet de chaque boule. Enfournez-les 25 à 30 minutes.

Pendant la cuisson, préparez un sirop en mélangeant l'eau et le sucre et portez à ébullition durant 2 minutes.

Quand les poutines sont cuites (elles doivent ·être bien dorées), retirez-les du four.

Laissez tiédir et versez un peu de sirop à l'intérieur par le trou (il devrait en rester, ce qui permettra à chacun d'en rajouter suivant son goût).

La prochaine fois je pense que j'ajouterai un rien de gingembre frais râpé...

Mais pourquoi, la boulette c'est la vie je trouve, pas vous ? est-ce que je vous raconte ça...

lundi 22 août 2022

Poulet sauvagement parfumé aux épices et à l'ail... parce que Persiana Everyday est dans vos kiosques !

J'ai rarement un coup de cœur pour une auteure ou un auteur culinaire... Jamie, Nigella, Pascale, Yotam, Nigel, Chloé... et quelques autres, rares autres. Je les aime chacun pour des raisons différentes, certains diront qu'elles ne tiennent pas qu'à la cuisine et ils n'ont peut-être pas tort...

Quoi qu'il en soit, ça faisait longtemps que la liste ne s'était pas allongée. Et puis Sabrina Ghayour, et son univers culinaire venant des confins de l'Orient, est arrivé telle une tornade gourmande ! Simple, Sirocco, Festins, Persiana, Bazaar... ses livres sont venus coloniser mes étagères culinaires les uns après les autres. Et maintenant c'est Persiana Everyday toujours chez Hachette Cuisine qui arrive et je n'ai pas résisté un quart de seconde à ce nouvel ouvrage !

Peut-être parce qu'ici les recettes sont plus simples, plus faciles à réaliser tout en gardant la gourmandise redoutable que l'on retrouve dans tous ses ouvrages. J'ai peut-être envie de moins cuisiner tout en me régalant autant et du coup ce livre est parfait pour ça.

Alors si l'Orient vous tente, que vous voulez découvrir une auteure plus que talentueuse et que vous n'avez pas envie de remplir trois placards d'ingrédients... il en faudra quand même quelques-uns... ce livre est fait pour vous ! Et je vous propose une petite recette de poulet très très parfumée que j'ai à peine remise à ma sauce, pour vous donner encore plus envie de l'ouvrage.

Poulet sauvagement parfumé aux épices et à l'ail...

Les courses :

6 hauts de cuisse de poulet – 2 cuil. à soupe de d'huile d'olive – 2 cuil. à soupe de jus de citron – le zeste râpé d'½ citron - ½ cuil. à soupe de zaatar – ½ cuil. à café d'origan séché - 1 cuil. à café de paprika – 8 gousses d'ail – 6 tiges d'origan frais – 6 tiges de thym frais – sel et poivre

La cuisine :

Mettez le poulet dans un plat allant au four. Arrosez avec l'huile d'olive. Parsemez dessus, le zeste de citron, le zaatar, l'origan et le paprika. Parsemez aussi deux gousses d'ail passées au presse-ail. Arrosez avec le jus de citron.

Massez la viande de manière à bien l'imprégner de tous les ingrédients. Glissez herbes fraîches sous la viande, répartissez les gousses d'ail restantes entre les morceaux. Laissez reposer une heure au frais.

Enfournez dans un four préchauffé à 160°C en chaleur tournante pendant 20 minutes. Retournez la viande et remettez au four 20minutes. Retournez-la encore une fois, versez 5 cl d'eau dans le fond du plat, montez le four à 180°C et poursuivez une dizaine de minutes.

C'est prêt !

Mais pourquoi, allez juste pour le plaisir... Nigellaaaaaa !!! est-ce que je vous raconte ça...

mercredi 17 août 2022

Babka Chabichou du Poitou AOP et Beurre Charentes- Poitou AOP au pesto... parce que décidément cette association...

Nous avons, par ici, bien la chance d'avoir des beaux produits dont certains sont protégés par des AOP (Appellation d'Origine Protégée ). Dans ce domaine du côté des Charentes-Poitou et du Poitou il y a de belles choses à déguster et à cuisiner. Et parmi elles, deux produits qui sont devenus iconiques de ces régions, le beurre Charentes-Poitou AOP et le Chabichou du Poitou AOP !

Le Beurre Charentes-Poitou AOP, avec son goût inimitable de noisette, est fabriqué exclusivement à base de crème de lait provenant des départements de la Charente, Charente-Maritime, Deux Sèvres, Vienne et Vendée. Et grâce à une lente phase de maturation biologique de la crème, propre au beurre AOP Charentes-Poitou, sa personnalité s’affirme.
Quant au Chabichou du Poitou, élaboré à partir de pur lait de chèvre, il a la forme spécifique d’un petit tronc de cône, dit « bonde » par analogie avec la pièce de bois obturant autrefois les barriques. Dans ce petit fromage à la croûte blanche, parfois teintée d’îlots gris bleu, et à la saveur légèrement salée, c’est tout le goût du savoir-faire et du terroir poitevin que l'on retrouve.
Aujourd'hui c'est donc avec ces deux produits que j'ai réalisé ma petite recette du jour, une babka qui va parfumer votre cuisine avant d'être dévorée ! 

Babka Chabichou du Poitou AOP et Beurre Charentes Poitou AOP au pesto...

Les courses :

- 1 Chabichou du Poitou AOC - 600 g de farine - 90 g de pesto au basilic - 12 g de levure déshydratée de boulanger - 1 cuil. à café de sel - 120 g de Beurre Charentes-Poitou AOP - 24 cl de lait tiède - 2 cuil. à café de miel d’acacia - 2 œufs + 1 jaune d’œuf

La cuisine :

Mélangez dans un bol le lait tiède, la levure et le miel. Laissez reposer 10 minutes à température ambiante.

Versez dans le bol d'un robot équipé d'un crochet le sel, la farine, les œufs rapidement battus et le contenu du bol. Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Ajoutez le beurre et pétrissez de nouveau une dizaine de minutes jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé.

Roulez la pâte en boule, filmez le bol du robot et laissez reposer 2 heures à température ambiante.

Faites tomber la pâte sur un plan de travail et redonnez-lui une forme de boule. Mettez dans un saladier, filmez puis laissez reposer de nouveau 2 heures ou mettez au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Préchauffez votre four à 160°.

Étalez la pâte au rouleau de manière à obtenir un rectangle d'environ 50x30 cm.

Râpez le Chabichou avec une râpe à gros trous. Mélangez avec le pesto.

Étalez ce mélange sur la pâte en laissant environ 2cm libres sur chaque longueur.

Roulez la pâte de manière à obtenir un rouleau d'environ 50 cm de long. Coupez le rouleau en deux dans la longueur. Mettez côte à côte les deux demi-rouleaux, côté coupés vers le haut, et torsadez-les.

Placez dans un moule à cake couvert de papier de cuisson. Badigeonnez au pinceau avec le jaune d’œuf mélangé à 1 cuil. à soupe d'eau.

Enfournez 35 à 40 minutes en surveillant la cuisson.

Article sponsorisé

Mais pourquoi, et maintenant qu'est-ce que je pourrais cuisiner avec ces deux-là ? Est-ce que je vous raconte ça...