jeudi 2 février 2023

Mon gâteau de crêpes comme une tarte au citron meringuée... parce que c'est...

Le village de Crouseilles et la cave du même nom se trouvent à quelques kilomètres de Madiran dans le sud-ouest de la France. Et c'est là, au pays du Vic-Bilh, que sont assemblés Petit ou Gros Manseng et Petit Courbu issu d'une sélection de parcelles idéalement exposées, pour réaliser Grains de Roy. Ce Pacherenc du Vic-Bilh AOC est un vin doux avec un très bel équilibre entre sucrosité et fraîcheur. Un vin tout en fruits à la finale longue et élégante qui sera le parfait compagnon de vos crêpes à l'occasion de la chandeleur !

De mon côté je l'ai associé à un gâteau de crêpes comme une tarte au citron dont je vais vous donner la recette... Mais avant je vous propose d'essayer de gagner une bouteille de Grains de Roy pour le goûter à votre tour !

Pour tenter de gagner cette bouteille c'est tout simple, allez sur Instagram puis :

- Abonnez-vous à mon compte @doriancuisine.com.leblog et au compte des producteurs de ce vin la @cavedecrouseilles

- Il suffit ensuite de répondre à la question suivante dans un commentaire :

Cette cuvée rend hommage à deux rois qui ont permis à ce vignoble d'acquérir ses lettres de noblesses, François 1er et... quel est le second roi ? Pour vous aider " un peu ", on a l'habitude de se demander la couleur de son cheval...

- Vous avez jusqu'au lundi 6 février 2023 à minuit pour répondre. La gagnante ou le gagnant sera annoncé ici après tirage au sort.

Mon gâteau de crêpes comme une tarte au citron meringuée

Pour 6 à 8 personnes

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 90 minutes

Les courses :

Pour les crêpes : - 700g de farine – 6 œufs – 130cl de lait – 2 cuil. à soupe d'huile d'arachide – 2 pincées de sel – du beurre

Pour la crème au citron : - 15cl de jus de citron – 120g de sucre en poudre – 3 jaunes d'œufs - 12g de maïzena - 30g de beurre

Pour la meringue : 120g de sucre en poudre – 2 blancs d’œufs – 3cl d'eau

Pour le sirop au fruit de la passion : - 2 fruits de la passion – 2 cuil. à soupe d'eau – 2 cuil. à soupe de sucre en poudre

La cuisine :

Préparez les crêpes. Mélangez dans un grand saladier les œufs, l'huile, le sel et 1/3 du lait. Ajoutez de la farine et mélangez. Ajoutez ensuite lait et farine alternativement jusqu'à finir les ingrédients.

Faites une vingtaine de crêpes avec cette pâte en mettant un peu de beurre dans une poêle bien chaude entre chaque crêpe.

Préparez la crème au citron. Mélangez dans une casserole le sucre en poudre et la maïzena. Ajoutez le jus de citron et les jaunes d'œufs et mélangez. Faites chauffer sur feu moyen en remuant régulièrement et prolongez la cuisson jusqu'à ce que le mélange épaississe. Retirez du feu, et ajoutez le beurre coupé en morceaux et mélangez. Laissez refroidir.

Déposez trois crêpes dans une assiette puis étalez une fine couche de crème au citron. Recommencez jusqu'à épuisement des crêpes.

Préparez le sirop au fruit de la passion. Faites chauffer la pulpe des fruits de la passion, l'eau et le sucre dans une casserole à feu moyen. Quand le contenu de la casserole arrive à ébullition prolongez 2 minutes puis filtrez.

Préparez la meringue. Versez le sucre et l’eau dans une casserole et faites cuire jusqu’à ce que la température du sucre atteigne 110°.

Fouettez les blancs en neige assez ferme et versez le sucre fondu en filet tout en continuant de fouetter à vitesse moyenne. Continuez de fouetter jusqu’à ce que la meringue soit tiède, pendant environ 5 minutes.

Il ne vous reste plus qu'à garnir votre gâteau de crêpes généreusement avec la meringue et à lui donner un petit coup délicat de chalumeau. Arrosez un peu de sirop sur la meringue avant de servir.

Article sponsorisé.

" l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération "  

Mais pourquoi, difficile de résister à un gâteau de crêpes, en même temps pourquoi résister... est-ce que je vous raconte ça...

 

jeudi 26 janvier 2023

Ma tarte aux kiwis ricotta fruits de la passion... parce que les kiwis sont sur nos étals...

Après ma recette de salade kiwis crevettes aujourd'hui direction le dessert au Kiwi de l’Adour IGP, puisque nous sommes en pleine saison ! Mais avant de passer en cuisine, un petit point sur une question importante me semble utile...

Qu’est-ce qu’une IGP ? L’IGP (Indication Géographique Protégée) certifie un ancrage territorial du produit pour lequel au moins une des étapes de production, de transformation ou d’élaboration a lieu dans l’aire géographique d’origine.

Et maintenant direction la cuisine avec ce kiwi naturellement sucré, juteux, vert et rebondi, qui est cultivé au pied des Pyrénées. Pour une jolie tarte acidulée au kiwi et quelques autres petites choses !

Tarte aux kiwis ricotta fruits de la passion

Les courses  :

- 4 kiwis - 1 rouleau de pâte sablée - 250 g de ricotta - 400 g de yaourt à la grecque - 90 g de sucre en poudre - 2 cuil. à soupe de noix de coco déshydratée en poudre - 1 œuf et 1 jaune d'œuf - 1 cuil. à soupe de Maïzena® - 3 fruits de la passion - 1 feuille de gélatine

La cusine :

Préchauffez votre four à 180°C.

Tapissez un moule à tarte d'environ 24 cm de diamètre beurré et fariné avec la pâte sablée.

Mélangez dans un saladier la ricotta, le yaourt, l'œuf et le jaune. Ajoutez 60 g de sucre et la Maïzena® et mélangez de nouveau en insistant bien.

Versez sur la pâte et enfournez une cinquantaine de minutes en tournant la tarte dans le four de temps en temps.

Sortez du four et laissez entièrement refroidir.

Faites tremper la gélatine dans un bol d'eau froide.

Videz les fruits de la passion dans une petite casserole. Ajoutez les 30 g de sucre restant et portez le tout à ébullition. Baissez sur le feu et prolongez la cuisson 3 minutes. Filtrez le contenu puis réservez-en un tiers. Mélangez les deux autres tiers avec la gélatine bien essorée puis versez sur la tarte et mettez au réfrigérateur une trentaine de minutes.

Pelez puis coupez les kiwis en demi-tranches. Déposez-les sur la tarte puis badigeonnez-les au pinceau avec le sirop de fruit de la passion restant.

Dégustez sans attendre ou réservez au frais.

Article sponsorisé 

Mais pourquoi, est-ce que j'aurais enfin des kiwis cette année ? est-ce que je vous raconte ça...

lundi 23 janvier 2023

Jow l'application qui s'occupe des repas et des courses... mon avis !

Choisir ce que l'on va manger, puis faire les courses et enfin réaliser les recettes me demande beaucoup beaucoup de temps. Du coup quand Jow m'a proposé de tester son application avec la promesse de me faciliter la vie dans ces domaines, je me suis dit que la meilleure façon de me faire un avis était de faire comme les 5 millions d'utilisateurs qui ont déjà téléchargés l’application en France et me lancer ! Et voilà donc comment ça s'est passé et ce que j'en pense...

Jow comment ça marche ?

Il faut bien sûr commencer par télécharger l'application et prendre 1 min top chrono pour répondre à quelques questions sur votre profil.

- On commence par la création du compte, pour info je suis Dorian N. sur Jow, je vous explique plus tard pourquoi je vous indique mon pseudo sur l'application ;) .

- On continue par le nombre d'habitants du foyer, adultes enfants et... animaux (chat et chien). Donc nous sommes en ce moment 3 à la maison et des chats. On pourra bien sûr changer le nombre de personnes avant de commander tel ou tel plat, fonction très pratique pour nous qui sommes régulièrement 3,4 ou 5 et parfois plus.

- Après vient le régime alimentaire, c'est le moment d'indiquer les régimes préférés (végétarien, végan..) et les intolérances (gluten, sans produits laitiers...). Chez nous rien à déclarer donc on continue.


- Sur l’écran suivant, là, par contre il y a eu de quoi faire puis qu'il s'agit de préciser les ingrédients que l'on n'aime pas. On a le choix à ce moment de choisir une catégorie, les poissons ou quelque chose de plus précis, le saumon. Enfin comme nous ne sommes pas très difficile la liste des exclus est courte.

- On passe ensuite à l’équipement de cuisine ce qui permet à l'application de ne pas vous proposer de faire des frites si vous n'avez pas de friteuse. Comme je suis sur-équipé la liste est longue mais rassurez-vous avec peu de matériel vous pourrez faire de très très nombreuses recettes.

- On se connecte alors à son compte de supermarché ou on en crée un directement sur Jow, là vous avez le choix entre Auchan, Carrefour, Chronodrive, Intermarché, Leclerc, Monoprix, Monoprix Plus et Casino Plus. J'ai choisi celui avec lequel j'ai déjà l'habitude de faire mes courses. C'est pratique je connais déjà leur catalogue.

Et là ca y est, vous êtes prêts à rentrer dans l’expérience Jow !

Jow en cuisine...

Une fois ce premier pas effectué, c'est très rapide car l’application est très intuitive, on passe directement au menu...

Jow vous propose un menu que vous allez pouvoir ajuster parmi les + de 2000 recettes proposées sur le site et ce choix est le premier point fort de l'application, . Il y en a vraiment pour tous les goûts et si le nombre de recettes vous inquiète, il y a de nombreux filtres par catégories (recettes de saisons, pour toutes la famille, tartes ou cakes d'hiver...) qui vont vous aider dans votre choix.

J'ai choisi 4 plats pour tester l'application, ceux-là...


Et je suis passé aux courses. Et là c'est le deuxième point fort puisque l'application va générer votre liste de courses selon le choix de vos plats et du nombre de personnes que vous avez choisi. Et ceux qui font les listes de courses savent que ce moment peut être long et source d'oublis...

À ce moment-là on vous propose des ajustements, pas la peine de commander les ingrédients que vous avez déjà ou pourquoi pas de diminuer ou d'augmenter certains ingrédients selon vos goûts et vos envies. Vous pouvez aussi choisir de suivre les propositions produits de Jow ou de donner la préférence au bio, comme je l'ai fait ou aux petits prix. Vous pouvez aussi changer pour une autre marque disponible si la marque du produit ajouté par Jow n’est pas votre préférée. En bref, c’est 100% flexible.

Dernier point fort (on les enchaine) de Jow c’est que l’application ne s’arrête pas aux recettes. Vous pouvez ajuster votre panier en ajoutant ce qui manque dans vos placards et pas seulement dans les rayons alimentaires. Vous avez accès à tous les rayons de votre supermarché mais sur Jow !

J'ai ajouté quelques bricoles, dentifrice, lessive et papier absorbant, c'est pratique, pas la peine de multiplier les commandes.

On valide alors en choisissant la livraison, comme c'est mon enseigne habituelle, je choisi une livraison très matinale, la plus pratique pour moi (le retrait en drive est aussi disponible)

Jow et la cuisine

Une fois les courses arrivée je peux passer en cuisine, mon moment préféré.

Et là il n'y a pas plus simple, je retrouve sur l'application la recette que j'ai choisi de préparer. Elle est détaillée, les ingrédients sont indiqués puis le déroulé pas à pas, enfin vous trouverez aussi les valeurs nutritionnelles de votre plats ainsi que les avis des autres utilisateurs. C'est simple et efficace et les avis des autres utilisateurs vous permettent de remarquer que ce plat se prête particulièrement aux enfants ou d'autres choses pratiques pour vos prochains choix.

Quant à savoir si ma recette ressemble à celle promise par Jow, je vous laisse vous faire votre avis en regardant le plat sur l'application et le mien...

Jow et nous...

Je vous ai indiqué mon pseudo sur Jow, Dorian N., parce que Jow vous permet également d’enregistrer et de partager vos propres recettes. Et cette fonction-là je la trouve particulièrement pratique ! Plus la peine de refaire des listes de courses à chaque fois que vous voudrez refaire la petite quiche qui vous plaît tellement ou le ragoût préféré de vos amis. D'un simple clic sur Jow vous pouvez retrouver votre recette, celle que vous perdiez régulièrement après l'avoir notée sur un post-it, c'est du vécu pour moi ! Et commander tout ce qu'il vous faut pour la réaliser. Et qui sait vos recettes deviendront peut-être les préférées de bien d'autres utilisateurs...

En définitif, j'ai trouvé Jow, intuitif, facile à utiliser, complet, pratique et malin... maintenant à vous de vous faire votre propre avis ! 

Télécharger : JOW

Article sponsorisé

Mais pourquoi, je vais me choisir quelles recettes pour la semaine prochaine... est-ce que je vous raconte ça...

Salade kiwis crevettes parce que la saison du kiwi c'est maintenant !

Du temps de mes culottes courtes, quand j'accompagnais ma mère au marché, les kiwis étaient encore rares sur les étals et ils venaient alors pratiquement toujours du bout du monde... Heureusement aujourd'hui tout ça a bien changé et de décembre à mai, vous pouvez consommer le Kiwi de l’Adour IGP, le seul à bénéficier d’une double labellisation : le Label Rouge et le label IGP (Indication Géographique Protégée), un label européen qui garantit l’origine de production, et marque l’ancrage territorial du produit.

Ce joli kiwi naturellement sucré, juteux, vert et rebondi est cultivé au pied des Pyrénées. Et il est maintenant un fruit emblématique, l’un des plus appréciés des Français. Ce délice hivernal et printanier, est obtenu par le travail de 350 kiwiculteurs, répartis sur 5 stations fruitières au service de la filière.

Le kiwi de l’Adour IGP peut se déguster cru ou cuit, dans des recettes sucrées comme salées. Et aujourd'hui je vous propose de le cuisiner en salade en compagnie de quelques crevettes et de plein d'autres choses !

Salade kiwis crevettes

Temps de préparation : 15 minutes

Les courses  :

- 4 kiwis - 200 g de crevettes cuites décortiquées - 1 avocat - ½ pomme verte - 1 tige de céleri - 4 tiges de cerfeuil effeuillées - 2 tiges d'aneth - 1 poignée de roquette - 1 poignée de mesclun - 4 càs d'huile d'olive - 4 càs de jus de citron vert - Sel et poivre 

La cuisine :

Versez dans un bol l'huile d'olive et 2 cuil. à soupe de jus de citron vert, du sel et du poivre et mélangez le tout.

Pelez puis coupez les kiwis en tranches.

Mélangez dans un saladier le céleri très finement émincé ainsi que la roquette, le mesclun, le cerfeuil et l'aneth grossièrement haché.

Coupez l'avocat en deux, retirez le noyau, coupez les demi-avocats en deux puis en tranches. Mettez-les dans un saladier et arrosez-les avec les 2 cuil. à soupe de jus de citron vert restant.

Coupez la demi-pomme en deux, retirez le trognon puis coupez-la en fines tranches. Ajoutez-la ainsi que les crevettes dans le saladier avec l'avocat. Mélangez très délicatement.

Déposez un peu des salades dans les assiettes, puis alternez avec les autres ingrédients et les kiwis.

Arrosez de sauce et dégustez sans attendre. 

Article sponsorisé

Mais pourquoi, une tarte au kiwis c'est quand même une meilleure idée qu'au concombre.. est-ce que je raconte ça....

mercredi 11 janvier 2023

La tarte'y'flette de Féria à ma manière... pour ce changer la tartiflette


J'ai de quoi tenir plusieurs générations si je compte le nombre de recettes que j'ai mises dans mes marques-pages virtuels ! Dès que je vois un truc qui me plaît, hop dans le dossier recettes à faire... un dossier qui grandit, grandit.. Je dois avouer que je passe beaucoup beaucoup de temps à traquer la recette...

Et d'autres fois en voyant une recette je me dis, plus rarement, il me la faut là, tout de suite maintenant ! Et pas la semaine prochaine ou la suivante, là maintenant !

Et c'est ce qui est arrivé avec la recette de Féria @thefattyferia quand je l'ai vue il y à peine trois jours... Une recette que j'ai donc faite aujourd'hui, en la cuisinant un peu à ma sauce... Hop hop direction la cuisine !

La tarte'y'flette de Féria à ma manière
Les courses : 1kg de pommes de terre à chair ferme – 1 pâte feuilletée – 2 oignon – 2 tranches de lard fumé (ou de lardons de dinde pour Féria) – 1 càc de miel liquide - ½ reblochon – de la crème – 1 jaune d'œuf – 1càc de lait - 4 tiges de persil – 2 cives – 2 càs de petites graines mélangées – Sel et poivre
La cuisine
Faites cuire les pommes de terre à l'eau, pelez-les puis coupez-les en tranches. Pelez puis émincez les oignons. Taillez la poitrine en lardons. Hachez le persil et émincez les cives.
Faites dorer les lardons puis faites revenir les oignons dans le gras des lardons. À la fin ajoutez le miel et faites caraméliser.
Étalez la pâte, disposez la moitié des tranches de pommes de terre dessus, en laissant 2 ou 3cm de bord sans patates. Étalez de la crème dessus, puis parsemez les lardons, les oignons et la moitié du mélange de persil et de cives.
Recommencez avec une couche de pommes de terre et une de crème. Poivrez. Couvrez avec le reblochon coupé en tranches.
Repliez les bords de la pâte vers l'intérieur en la pliant pour qu'elle tienne. Badigeonnez les bords avec l'œuf mélangé au lait. Parsemez les graines sur les bords.
Enfournez une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 190°C.
Juste avant de servir, parsemez le reste du mélange persil cives et, si vous voulez, parsemez aussi quelques noisettes grossièrement hachées.
À table !

Mais pourquoi, et après la tart'y'flette ??? est-ce que je vous raconte ça...

jeudi 5 janvier 2023

Mon cullen skink parce que décidément le haddock et moi...

Je ne sais pas vous mais moi, il m'arrive... comment dire de m'emballer et d'avoir l'achat un peu excessif, juste un peu... Des fois j'ai même l'impression en rentrant de courses que mes bras se sont allongés de quelques centimètres à cause du poids de mes sacs ! Donc voilà comment pour préparer un seul plat je me suis retrouvé avec deux beaux et grands filets de haddock de près d'une livre chacun... enfin deux et demi parce que la gentille poissonnière en a rajouté un demi qui allait lui rester sur les bras, des fois ce n'est même pas de ma faute.

Et donc après avoir préparé le kedgeree prévu, je me suis dit qu'une balade en Ecosse pour préparer ce cullen skink, cette sorte de chowder en kilt terriblement gourmand. On passe en cuisine ???

Mon cullen skink 

Les courses : 500g de haddock – 600g de pommes de terre à purée – 1 poireau (comme je n'avais que des blancs j'en ai mis 1 et demi) – 1 bel oignon – 20g de beurre – 1càs d'huile de colza – 45cl de lait – 4 belles feuilles de laurier - 15cl de crème liquide entière – 6 tiges de cerfeuil ou de persil – 2 cives (vous pouvez les remplacer par du blanc de poireau taillé très très finement) - sel et poivre

Coupez le haddock en deux. Pelez puis coupez les pommes de terre en cubes. Pelez l'oignon puis hachez-le grossièrement. Coupez le poireau en deux dans la longueur puis en tranches d'environ 1cm.

Déposez le haddock et le laurier dans un sauteuse, ajoutez le lait, portez à ébullition à feu vif, retirez du feu, couvrez et laissez infuser dix minutes. Sortez le haddock et réservez-le.

Faites chauffer l'huile et le beurre dans une grande casserole. Ajoutez l'oignon et le poireau et faites revenir à feu moyen pendant 5 minutes en remuant régulièrement. Ajoutez les pommes de terre, remuez et poursuivez 3 minutes toujours en remuant. Ajoutez 45cl d'eau remuez et poursuivez la cuisson pendant une dizaine de minutes à découvert jusqu'à ce que l'eau soit évaporée au 2/3. Ajoutez le lait de cuisson du haddock et les feuilles de laurier, poivrez et mélangez bien et prolongez la cuisson pendant une douzaine de minutes à couvert jusqu'à ce que les pommes de terre commencent à se défaire. Attention, ça peut attacher ! N'hésitez pas à ajouter un peu de lait si ça manque.

Pendant ce temps enlevez la peau du haddock et émiettez-le grossièrement. Hachez le cerfeuil et émincez très finement les cives.

Quand les pommes de terre sont bien cuites, ajoutez la crème, mélangez puis préparez les assiettes. Déposez un peu de haddock dans chacune, couvrez généreusement avec le contenu de la casserole, de nouveau un peu de haddock et finissez en parsemant les herbes. Vous pouvez aussi mélanger le haddock directement dans la casserole. Et hop un coup de poivre et à table !

Mais pourquoi, bon et maintenant que je n'ai plus d'haddock... est-ce que je vous raconte ça...

mardi 3 janvier 2023

Mon kedgeree du 31 parce qu'il fallait bien un dernier plat...

Décidément j'avais envie d'autre chose pour notre dernier repas que les traditionnels... bon j'ai quand même ouvert quelques huîtres... mais décidément je nage de plus en plus à contre-courant quand il s'agit de faire la fête à un jour dit en mangeant la même chose que... Cela étant dit ça fait des années que j'ai envie d'une dinde pour Thanksgiving... Je n'ai jamais dit que je n'étais pas à une contradiction près !

Et donc après la petite soupette butternut patate douce place à un de mes plats préférés, le kedgeree ! Et hop direction la cuisine !

Mon kedgeree du 31

Les courses : 300g de riz de basmati – 6 œufs – 1 beau filet de haddock – 6 belles gambas crues décortiqués - 4 oignons nouveaux – 2 gousses d'ail en chemise écrasées – 30g de beurre - 1 càs de curry – 1càc de graines de fenouil – 1 càs de gingembre frais râpé – 4 feuilles de laurier – 1 citron – ½ càc de curcuma – 25cl de lait – 10 cl de crème liquide entière (ou de yaourt) – 5 tiges de coriandre - du zeste de citron râpé - Du bouillon de légumes pour la cuisson du riz - Sel et poivre

La cuisine : Mettez le lait dans une casserole, ajoutez le haddock et le laurier et versez de l'eau jusqu'à couvrir. Portez à ébullition à feu vif, retirez du feu, couvrez et laissez infuser dix minutes. Sortez le haddock, essuyez-le avec du papier absorbant puis effeuillez-le grossièrement.

Faites cuire les œufs dans une casserole d'eau bouillante pendant 7 à 8 min, ils doivent être presque dur, juste encore un tout petit peu baveux au centre. Passez-les ensuite sous l'eau froide pour les refroidir.

Faites cuire le riz dans le bouillon de légumes selon les indications du paquet. 3 minutes avant la fin de la cuisson ajoutez les crevettes. Une fois le riz cuit égouttez-le bien.

Émincez les oignons, le blanc et le vert séparément.

Faites chauffer le beurre dans une grande sauteuse, ajoutez le blanc des oignons et l'ail et faites revenir à feu moyen jusqu'à ce que ça commence à peine à colorer.

Ajoutez le curry, le fenouil, le gingembre et les feuilles de laurier du haddock, remuez bien le tout pendant 2 ou 3 minutes. Ajoutez le riz et mélangez bien, laissez à feu doux en remuant régulièrement pendant 2 ou 3 nouvelles minutes. Ajoutez le haddock émietté, le citron et le curcuma, remuez délicatement. Versez enfin la crème, couvrez, éteignez le feu et laissez infuser 5 min.

Juste avant de servir posez les œufs coupés en deux sur le plat et parsemez le vert des oignons nouveaux, la coriandre grossièrement hachée et le citron vert. Vous pouvez arroser un peu de crème et parsemer un peu de curry...

Mais pourquoi, bon voilà l'année dernière... est-ce que je vous raconte ça...

lundi 2 janvier 2023

Velouté parfumé butternut et patate douce pour finir l'année en douceur et exotisme...

Cette année j'avais envie d'une pointe de douceur et d'exotisme pour commencer notre dernier repas... le dernier de l'année dernière ! J'ai l'intention d'en avoir encore beaucoup beaucoup d'autres !

Et donc j'ai été chercher une petite recette de velouté tout en douceur grâce au butternut, à la patate douce et au lait de coco et d'exotisme avec le curry, le gingembre et la pointe de piment...

Alors maintenant à vous de voir si vous voulez vous réchauffer avec cette soupe réconfortante, direction la cuisine !

Velouté parfumé butternut et patate douce

Les courses :

- 600g de butternut - 1 patate douce - 4 oignons nouveaux - 2 gousses d'ail - 2 càs d'huile de coco – 1càs d'huile de tournesol - 90cl de bouillon de volaille - 1 càs de curry en poudre – 1/2 càs de gingembre frais râpé – ¼ de piment oiseau (ou plus selon votre envie de vous mettre le feu) - 25cl de lait de coco - Sel et poivre

Pour servir :

Des noix de cajou – de la coriandre – du lait de coco – du curry en poudre

La cuisine :

Pelez le butternut, retirez les graines et coupez-le en cubes. Pelez la patate douce et coupez-la en cubes.

Mettez-les dans un plat à four, arrosez avec l'huile de coco et enfournez une trentaine de minutes dans un four préchauffé à 180°C en remuant de temps en temps.

Pelez puis hachez grossièrement l'oignon et l'ail. Faites chauffer l'huile de tournesol dans une grande casserole et faites-y revenir l'oignon et l'ail à feu moyen jusqu'à ce qu'ils commencent à peine à colorer. Ajoutez le butternut et la patate douce, le curry, le gingembre et le piment finement haché puis couvrez de bouillon (ne mettez pas tout le bouillon si ce n'est pas nécessaire pour couvrir). Mélangez, portez à ébullition puis baisser le feu et laissez blobloter une vingtaine de minutes.

Mixez finement le velouté. Ajoutez le lait de coco et mixez de nouveau finement.

Servez puis terminez en parsemant sur les veloutés des noix de cajou et de la coriandre grossièrement hachées, un joli trait de lait de coco et quelques pincées de curry. 

Mais pourquoi, et le plat pareil, douceur et exotisme ! est-ce que je vous raconte ça...

lundi 5 décembre 2022

Naked cake aux kakis parce que c'est la saison du kaki !

J'aime les fruits de l'été mais tout autant ceux de l’hiver qui m'apportent tout ce qu'il faut pour affronter les frimas et parmi eux, un m'accompagne depuis quelques années maintenant, le kaki Ribera del Xùquer AOP ! Ce joli fruit, avec sa peau lisse et brillante et sa chair ferme et croquante, qui peut se déguster simplement comme une pomme le couteau à la main ! Il faut dire qu’avec sa couleur ensoleillée au cœur de l’hiver, il a vite tenté la main avant de tenter la bouche…

Le kaki Ribera del Xùquer AOP, un kaki ayant sa propre AOC et donc son cahier des charges, se choisit quand sa chair est ferme, pas trop mûr, enfin ni trop, ni trop peu, c’est là qu’il vous donnera le plus de plaisir, quand sa chair croque sous la dent.

Et si vous lui résistez et que vous ne le croquez pas sans autre forme de procès je vous propose de le préparer comme moi dans un dessert qui pourra même se retrouver sur vos tables de fêtes !

Naked cake aux kakis

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Les courses :

- 4 kakis Ribera del Xùquer AOP - 20g de beurre - 2 càs de miel liquide - ½ càc d'épices à pain d'épices

Pour la crème :

- 250g de mascarpone - 250g de crème liquide entière - 60g de sucre glace

Pour les 2 cakes :

- 8 œufs - 300g de sucre en poudre - 200g de farine - 40g de maïzena - 2 càs d'eau

La cuisine :

Séparez les blancs et les jaunes des œufs.

Fouettez les blancs, quand ils commencent à mousser, ajoutez 60g de sucre en poudre puis continuez de les monter en neige.

Dans un autre récipient battez les jaunes d’œufs et les 240g de sucre restant. Ajoutez l’eau. Puis

ajoutez la farine et la maïzena tamisées. Mélangez délicatement avec une maryse.

Incorporez délicatement les blancs en neige.

Répartissez la pâte dans deux moules de 20 cm de diamètre beurrés et farinés.

Faites cuire une quarantaine de minutes dans un four préchauffé à 180°.

Laissez refroidir puis démoulez.

Si vous n’avez pas deux moules de même diamètre, vous pouvez faire les gâteaux l’un après l’autre.

Une fois refroidis, coupez les deux cakes en deux dans l'épaisseur.

Coupez 3 kakis en petits cubes. Puis faites-les sauter dans le beurre. Quand ils commencent à dorer

ajoutez les épices et le miel puis mélangez bien. Laissez refroidir.

Montez la crème, le mascarpone et le sucre glace en chantilly.

Tartinez les demi-cakes avec la chantilly puis répartissez les cubes de kakis sur trois d’entre eux.

Montez les cakes les uns sur les autres. Puis couvrez aussi les côtés avec de la chantilly.

Coupez le kaki restant en deux puis en tranches très très fines.

Repliez-les, roulez-les puis décorez-en le cake.

Astuce : Si les tranches fines de kakis sont trop rigides pour les rouler passez-les 30 secondes au micro-ondes et laissez-les refroidir avant de les rouler.

Article sponsorisé

Mais pourquoi, je vais aussi m'en croquer un... est-ce que je vous raconte ça...

samedi 3 décembre 2022

Pies aux pommes au goût de Noël parce que les Pommes du Limousin AOP sont sur nos étals...

L'AOP Pomme du Limousin, ce sont des hommes, des femmes et un terroir pour un fruit d'exception.

Cette saveur, ce croquant, cette jutosité que vous appréciez tant, récompensés par une AOP, résultent de décennies de travail acharné de toute une filière bien organisée autour d'une variété au potentiel exacerbé par le terroir de l'AOP entre Périgord et Limousin.

La récolte des pommes du Limousin AOP a commencé il y a plusieurs semaines et nous pouvons maintenant en profiter... On pourra bien sûr, grâce à des systèmes de conservation efficaces qui la préservent longtemps en profiter un bon bon moment, mais pourquoi se priver, pourquoi ne pas les déguster dès maintenant et profiter de leur goût... que ce soit en les croquant à pleines dents ou en les cuisinant comme je vous le propose maintenant !

Pies aux pommes au goût de Noël

Pour 4 tartelettes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Temps de repos : 1 heure

Les courses :

Pour la garniture des tartelettes :

4 pommes du Limousin AOP - 2 cuil. à soupe de jus de citron - 4 cuil. à soupe de sucre roux en poudre - 2 cuil. à soupe de gelée de groseille - 1 cuil. à soupe de farine - 1 cuil. à soupe de Maïzena - ½ cuil. à café d'épices à pain d'épices

Pour la pâte :

410 g de farine - 270 g de beurre - 2 cuil. à soupe de sucre en poudre - 15 cl d'eau bien froide - 1 jaune d’œuf

La cuisine :

Pour préparer la pâte, mixez ensemble la farine, le beurre et le sucre en poudre en sablé fin.

Ajoutez l'eau et mixez jusqu'à obtenir une pâte homogène. Formez une boule et emballez la pâte dans du film alimentaire. Aplatissez la boule de manière à obtenir un disque. Mettez au réfrigérateur pendant 1 heure.

Pelez puis coupez les pommes en quatre. Enlevez les trognons puis coupez les quartiers en tranches assez fines. Mettez les tranches de pommes dans un saladier et arrosez-les avec le jus de citron puis mélangez. Ajoutez le sucre roux, la gelée de groseille, la farine, la maïzena et les épices puis mélangez bien. Mettez au frais.

Étalez la pâte. Beurrez et farinez 4 moules à tartelettes d'environ 12cm de diamètre. Garnissez les moules de pâte en la laissant très légèrement dépasser des bords.

Garnissez les moules avec les pommes parfumées en tassant bien les tranches.

Découpez des bandes de pâte d'environ 1cm5 avec une roulette crantée ou un couteau.

Couvrez les tartelettes avec ces bandes de pâte en les croisant et en les espaçant d'environ 1cm. Scellez bien les bandes en les pinçant avec les bords de la pâte.

Badigeonnez la pâte avec le jaune d’œuf mélangé à 1cuil. à soupe d'eau.

Enfournez une trentaine de minutes en surveillant la cuisson. N'hésitez pas à prolonger si nécessaire. Les tartelettes doivent être joliment dorées.

 Mais pourquoi, et si finalement je m'en croquais une... est-ce que je vous raconte ça...