vendredi 27 février 2015

Le vendredi c'est retour vers le futur... Pâte à tartiner aux pralines de Claire parce qu'il est doux de se rappeler des bons souvenirs...

Un blog est vraiment un drôle de truc, un truc que l'on remplit d'abord de recettes, enfin quand on se passionne comme moi et tous ceux qui ont un blog bouffe pour ce qui se mange, mais pas que, vraiment pas que !

Quand je me retourne pour trouver cette recette du vendredi issue de mes archives, je me rends aussi compte qu'un blog c'est rempli de souvenirs, de plein, plein, plein de souvenirs...
Des p'tits souvenirs souvent sans importance, d'une tasse que tu as fini par casser ou d'une foutue fourchette que tu n'as jamais retrouvée, ou d'autres plus touchants, plus importants, de ceux de premières rencontres, de journées passées ensemble pendant laquelle tu te souviens que tu avais encore passé ton temps à parler... bouffe ! Des souvenirs quoi, de choses et d'autres...
Je n'ai jamais rencontré Claire autrement que virtuellement, mais même comme ça, ça reste une des jolies rencontres qui ont été permises par ce blog et dont les traces y restent inscrites. Et en tombant sur cette recette je me dis que le souvenir valait bien que je remette cette recette en avant...
Pâte à tartiner aux pralines de Claire
Ingrédients : 150g de pralines à la noisette – 75g de chocolat au lait – 25g de chocolat noir – 150g de lait concentré non sucré
Mettez les pralines dans un mixer et mixer jusqu'à les réduire complètement en poudre et qu'elles s'amalgament en pâte.
Faites ensuite fondre les deux chocolats puis ajoutez-les aux pralines mixées et faites tourner jusqu'à ce que le tout soit bien finement mélangé.
Faites chauffer le lait concentré, ajoutez-le et faites de nouveau tourner le mixer jusqu'à obtenir une pâte assez lisse.
Versez dans un pot et laissez refroidir à température ambiante.
Vous n'avez plus qu'à faire de jolies tartines avec ce mélange et si vous voulez encore plus de gourmandises écrasez quelques pralines par dessus et essayez de résister un peu… juste pour le plaisir de craquer ensuite…
Mais pourquoi, en plus avec ma mémoire d'huître à marée basse au moins comme ça je n'oublie pas tout... est-ce que je vous raconte ça...  

4 commentaires:

  1. Oh Dorian, si tu savais combien ton post me va droit au coeur ...
    pour moi aussi ce fut une bien jolie rencontre virtuelle...
    et ta pâte à tartiner a fait de nombreux heureux
    merci encore pour tout ce que tu as fait pour moi et pour ma petite entreprise à l'époque où j'en ai eu besoin
    je suis toujours aussi fan et quand tu passes à la télé c'est toujours du bonheur !
    des bises du midi où tu seras toujours le bienvenu
    Claire

    RépondreSupprimer
  2. Vu d'ici je valide tout a fait cette pâte à tartiner !!

    RépondreSupprimer
  3. Votre site internet me plaît ainsi que ce qu'il y a dedans. A mon tour donc de vous dire bravo pour sa réalisation et de vous souhaiter bon courage pour les mises à jour.

    RépondreSupprimer