jeudi 9 décembre 2021

Ricciarelli à ma manière parce que le dernier livre de Trish Deseine est arrivé !

J'ai installé mon premier livre de Trish Deseine sur les étagères de ma bibliothèque gourmande il y a... quelques temps déjà. A ce moment-là ils étaient rares les livres de cuisine chez moi, ils tenaient encore sur un p'tit bout d'étagère... Et son titre d'alors, Mes petits plats préférés, m'accompagne encore, c'est pour moi devenu un classique dans lequel je vais chercher quelques recettes que je fais et refais.

Et puis j'ai ouvert ce blog quelques mois plus tard et les livres de Trish sont régulièrement venus se poser sur mes étagères qui ce sont agrandies avant de devenir de plus en plus en plus en plus nombreuses...

Dans le désordre, et j'en oublie sans doute, sont alors venus rejoindre ce premier, Le bonheur est dans le plat, Ma petite robe noire et autres recettes, Je veux du chocolat, Et mourir de plaisir, Ma petite épicerie anglaise... et ce livre qui m'a particulièrement touché vu ma passion pour la verte Irlande... Home : Recipe from Ireland... Tout cela et quelques autres donc ont fait que je retrouve Trish au fil du temps avec le même plaisir.

Et aujourd'hui Trish Deseine nous propose son tout dernier La (bonne) cuisine veggie et vegan d'une omnivore réticente (mais amoureuse)... et sous-titré 80 recettes ultra-gourmandes (si, si, promis !) paru chez Hachette Cuisine et illustré par les photos de Gunda Dittrich. Les titres des livres de Trish Deseine ont souvent dit un peu plus que juste la cuisine que l'on trouvait dedans et ça aussi forcément moi...

Cette fois Trish passe donc au veggie et au vegan et raconte joliment dans son titre les raisons de ce voyage dans ces nouveaux horizons culinaires. Et nous, nous le suivons avec gourmandise parce que la cuisine de Trish Deseine n'a pas changé finalement, bien sûr les ingrédients ont changé, mais elle reste inspirée, réjouissante, généreuse et donc furieusement gourmande !

Ricciarelli à ma manière

Les courses :

2 blancs d’œufs – 250g de poudre d'amande – 200g de sucre en poudre – 1 càc de levure chimique – 1 càc d'extrait d'amande amère – 1càc de zeste de citron bergamote râpé très finement – 1 la pulpe d'une gousse de vanille – du sucre glace

La cuisine :

Commencez en fouettant les blancs d’œufs dans un grand saladier et quand ils commencent à bien monter, tout en continuant de fouetter, ajoutez 60g de sucre en poudre. Continuez de fouetter jusqu'à obtenir des blancs lisses et épais.

Mélangez dans un saladier la poudre d'amande, les 140g de sucre en poudre restant, la levure chimique, l'extrait d'amande amère, le zeste de citron et la pulpe de vanille. On mélange bien bien !

Versez la moitié de ce mélange sur les blancs montés et mélangez délicatement à la maryse. Ajoutez la deuxième moitié et mélangez toujours délicatement.

Filmez le saladier et mettez au frais deux paires d'heures.

Faites alors des petites parts de pâte d'une vingtaine de grammes. Vous pouvez les faire un peu plus petites, quinze grammes ça le fait aussi. Là, à vous de choisir leur forme, rond puis légèrement aplati ou de forme ovale comme moi. Quoi qu'il en soit déposez-les alors sur une plaque couverte de papier sulfurisée.

Poudrez alors de sucre glace et laissez reposer le temps de d'allumer votre four à 150°C. Enfournez alors pendant une quinzaine de minutes. Laissez refroidir avant de déguster.

Mais pourquoi, bon ils doivent être froid maintenant... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire