mercredi 17 mars 2021

Toast avocat pesto à l'œuf coulant... un toast sans gluten qui se met au vert !

Aujourd'hui c'est la Saint-Patrick, le saint patron de l'Irlande, et moi dès que ça parle d'Irlande je commence à avoir l’œil qui papillonne de joie et je vire carrément au vert ! Il faut dire que les campagnes de ce pays-là sont souvent d'un vert profond où l'on voit seulement folâtrer quelques points blancs et laineux.

Du coup quand Schär m'a proposé de passer au vert pour fêter la Saint-Patrick en réalisant une jolie tartinade toute verte pour accompagner leur pain
Maestro céréale sans gluten, forcément je n'ai pas mis longtemps avant de voir la vie en vert... Le plus difficile, comme souvent avec moi, a juste été de choisir pour finalement vous proposer ce toast gourmand et croustillant à l'avocat au pesto et à l’œuf coulant !

Toast avocat pesto à l'œuf coulant...

Les courses :

- 4 tranches de pain Maestro céréale Schär - 2 avocats - 2 œufs - 1 c. à soupe de pignons de pin torréfiés - 2 tiges de basilic effeuillées - 1 c. à soupe de pesto - 1 c. à soupe de jus de citron vert - 1 c. à soupe de copeaux de parmesan - Sel et poivre

La cuisine :

Commencez en faisant cuire les œufs 6 minutes dans une grande casserole d'eau bouillante. Dès la fin du temps, sortez les œufs et mettez-les dans un saladier d'eau bien froide (n'hésitez pas à y mettre quelques glaçons). Laissez-les refroidir.

Coupez les avocats en deux, enlevez les noyaux puis prélevez la chair et mettez-la sur une assiette.

Arrosez l'avocat avec le jus de citron, salez, poivrez puis écrasez-le à la fourchette en insistant bien.

Ajoutez le pesto et mélangez bien.

Hachez les pignons de pin. Faites toaster les tranches de pain Maestro céréale Schär.

Tartinez généreusement les tranches de pain avec la chair d'avocat.

Parsemez les copeaux de parmesan et les feuilles de basilic.

Coupez rapidement les œufs en deux, attention ils sont très coulants, et déposez-les sur les tartines.


Mais pourquoi, vivement que je puisse retrouver la verte Irlande en vrai... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire