samedi 13 mars 2021

Mon p'tit cake à l'ail des ours et quelques autres petites choses... Parce que j'aime voyager en bonne compagnie...

Du temps de mes culottes courtes il nous arrivait de voyager en famille, souvent en train, en direction de nos vacances. Il y avait toujours pendant ces voyages un moment que je craignais par dessus tout, le moment où ma mère sortait la nourriture qui allait nous servir d’en-cas... enfin en-cas n'était pas vraiment le mot.

Comme nous n'avions pas énormément de sous à l'époque et que de toute manière en ces temps reculés on ne trouvait pas grand chose à se mettre sous la dent dans les trains à part des casse-croûtes tristes comme un jour de pingouin sans la moindre sardine à l'horizon...

Du coup ma mère préparait des choses à manger, des choses qui avaient la particularité d'embaumer pratiquement tout le train d'odeurs envahissantes à peine déballées. Je n'ai jamais compris comment elle faisait mais il suffisait qu'elle mette quelque chose entre deux tranches de pain pour qu'à peine sorti de son emballage l’odeur envahisse le wagon voire le train entier !

Et à ce moment-là je sentais bien que ceux qui nous entouraient, nous regardaient de cet œil noir qui signifiait que décidément nous ne faisions pas partie du même monde, mais vraiment pas... et que nous étions aussi rapidement classés dans le domaine des presque moins qu'humains qui ne savent pas vraiment se tenir et respecter les codes partagés par tous... sauf nous !

Et quand on porte des culottes courtes, ces regards-là ont tendance à vous réduire l’ego à l'état de souvenir...

Du coup quand je voyage avec un panier garni, je me demande toujours en l'emballant comment pourraient réagir ceux qui vont m'entourer au moment de... et puis comme je ne porte plus de culottes courtes et que mon ego va bien, je me dis que finalement tant que ça me réjouit l'appétit...

Et cette fois c'est donc un p'tit cake qui m'a accompagné sur la route de mes vacances vers la Drôme, un cake dont l'odeur n'a provoqué que notre appétit...

Mon p'tit cake à l'ail des ours et quelques autres petites choses...

Les courses :

50g d'ail des ours - 3 œufs - 9cl de lait - 180g de farine - 1sachet de levure chimique (11g) - 120g de fromage de chèvre frais - 9cl d'huile d’olive - 30g de parmesan râpé finement - 30g de pistaches en poudre - sel et poivre

La cuisine :

Couvrez le fond d'un moule à cake d’environ 24cm sur 12 d'une feuille de papier cuisson puis beurrez-le et farinez-le.

Lavez les feuilles d'ail des ours puis séchez-les bien. Faites un beau bouquet puis découpez les feuilles en tranches d'environ 1cm de large.

Fouettez dans un saladier les œufs, le lait, l’huile avec un peu de sel (le parmesan va saler le cake) et de poivre, là par contre vous pouvez y aller !

Ajoutez la farine et la levure et mélangez bien le tout.

Émiettez le fromage de chèvre à la fourchette puis ajoutez-le dans le saladier, ajoutez aussi l'ail des ours, le parmesan et la pistache en poudre.

Versez le contenu du saladier dans le moule et faites cuire une cinquantaine de minutes dans un four préchauffé à 180°.

Laissez tiédir ou refroidir avant de déguster et avec une p’tite salade… c’est bien bien ! Sinon vous pouvez comme moi l'emporter en voyage.

Mais pourquoi, bon et maintenant j'en fais quoi d'autre de mon ail des ours... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire