samedi 30 janvier 2021

Mon bouillon aux légumes " brûlés " à l'ombre du pho... parce que quand le bouillon est fait...

Le bouillon est un drôle de truc qui peut te changer un plat en le faisant passer du fadasse sans intérêt à un plat plein de saveurs et de senteurs, en un grand plaisir quoi ! Et pourtant je l'oublie souvent, à tort j'en conviens, par facilité quelquefois ou quelques autres par manque de temps... Et pourtant il ne faut parfois que quelques minutes pour transformer l'eau en divin bouillon.

Du coup comme j'avais des envies de m'allumer le pho et que sans un bon bouillon ce plat-là peut se révéler d'une tristesse digne d'un pingouin devant une boîte de sardines alors qu'il a oublié son ouvre-boîte... Du coup donc j'ai décidé de me remettre au bouillon et de le faire en " brûlant " quelques légumes que j'ai ensuite associé à quelques épices !

Mon bouillon aux légumes " brûlés " à l'ombre du pho...

Les courses :

Pour le bouillon :

- 1 oignon - 4 échalotes - 1 petit poireau (le mien était de la taille d'une grosse cive) - 1/2 boule de céleri (encore un fois la mienne était vraiment petite à peine la taille du poing donc vous pouvez en mettre 1/8 si elle est de taille normale) - 5 tranches de gingembre - 4 tiges de persil et autant de coriandre - 2 étoiles de badiane - 1 petit bâton de cannelle - 1/2 càc de coriandre en grain - quelques grains de poivre - 1 ou 2 càs soupe de sauce soja (si possible allégée en sel)

Pour le pho :

100g de tagliatelles de riz asiatiques - 1 chou pok choy - 6 shiitakés et 6 pleurotes (ou ne choisissez qu'un des deux et prenez-en 12) - 1 petit bol de pousses de soja - 2 cives - 4 tiges de coriandre - 2 petits piments oiseau (facultatif) - 1càs d'huile de colza - 1 ou 2 citrons verts

La cuisine :

On commence par lancer le bouillon. Lavez et séchez bien les oignons, les échalotes, le poireau, le céleri et le gingembre. On lave bien parce qu'on ne va rien éplucher ! Coupez l'oignon en 4, les échalotes en 2, le poireau en deux dans la longueur et le céleri en 2 aussi. Déposez tous les légumes et les tranches de gingembre sur une plaque couverte de papier sulfurisé et au four à 240°C pendant 3 à 5 minutes, il faut que les légumes commencent à brûler gentiment sans bien sûr les réduire en cendre ! Regardez la photo pour voir ce que ça donnait chez moi... ça peut être un poil moins.

Faites chauffer une casserole avec les épices, la badiane, la cannelle, la coriandre et le poivre et faites les chauffer gentiment jusqu'à ce que l'odeur vous remplisse de bonheur, donc jusqu'à ce qu'ils soient à peine torréfiés, pas trop sinon ça devient amer. Ajoutez les légumes et la coriandre et le persil ficelés ensemble et mélangez le tout. Couvrez avec 1 litre et demi d'eau, portez à ébullition puis baissez le feu puis laissez blobloter une trentaine de minutes.

Pendant ce temps on peut s'occuper du reste.

On fait cuire les nouilles selon les indications portées sur l'emballage et après on les rince bien à l'eau froide.

On coupe le chou en 4 et les champignons en 2.

On fait chauffer une poêle à feu assez vif, on verse dessus un filet d'huile et on dépose le chou qui va joliment y griller. Quand c'est fait baissez le feu, couvrez et continuez jusqu'à ce qu'il soit cuit. Réservez-le.

On retourne à feu vif, un autre filet d'huile et on fait pareil avec tous les champignons. Attention ne les faites pas trop cuire sinon ça devient mou et champignons mous, eh bien c'est mou ! Réservez-les aussi.

Le bouillon doit alors être prêt, filtrez-le puis remettez au feu et ajoutez la sauce soja. Ajoutez le chou et les champignons et laissez sur le feu juste le temps que le tout soit bien chaud.

Déposez alors les nouilles et les pousses de soja dans les assiettes et couvrez avec le bouillon et les légumes. Parsemez les feuilles de coriandre et les cives finement émincéees, arrosez d'un trait de citron vert et déposez 1/2 piment. Je vous conseille de tremper rapidement le piment puis de l'enlever et surtout surtout de ne pas le manger sinon vous allez découvrir ce qu'est vraiment... le feu !

Vous pouvez servir avec des quartiers de citron vert, de l'huile de sésame et de la sauce soja et si vous voulez vraiment allumer le pho avec de la sauce sriracha...

Mais pourquoi, bon et maintenant on pourrait faire un autre bouillon... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire