dimanche 25 juin 2017

Et si on apprenait à conjuguer l'Irlande et le fromage ? Tartelette au chou fleur au cheddar et aux noisettes...

Celles et ceux qui passent par ici de temps en temps ou plus régulièrement le savent à force de m’entendre le crier virtuellement, j'aime l'Irlande, j'aime l'Irlande, j'aime l'Irlande !!! Et il faudrait bien des pages pour vous raconter tout ce qui m'attire dans ce vert pays, j'en ai d'ailleurs déjà donc écrit plus d'une par ici... ici ou ... Et aujourd'hui je vais remettre une couche sur un de mes plaisir quand je suis par là-bas, les fromages irlandais !
Vu d'ici, parler de fromages venant d'ailleurs qu'en France paraît pour certains comme une fatale erreur, il y en a déjà tellement chez nous, alors pourquoi aller voir ailleurs ce qui pousse sous les pis de vaches, des brebis et des cabrettes ? Et pourtant l'Irlande dans ce domaine du fromage est bonne fille, généreuse et diverse.
Malheureusement bien des noms de ces fromages ne sont pas encore arrivés par chez nous, même si quelques-uns... Et quand je trouve par chance par ici certains d'entre eux ou que plus prudemment j'ai glissé dans mes valises Cashel Blue, Cheddar et Cheddar Guiness, Milleens, Gubbeen, Dubliner, Wicklow Blue, Ardrahan, Young Buck, Durrus ou Kearney Blue... et que je les propose sur ma table je sens bien que j'entraîne mes mangeurs en terre inconnue. N'empêche que très vite après avoir picoré ces fromages-là mes mangeurs en redemandent vite vite et souvent !
Alors si vous passez par là-bas ou si vous avez la chance d'en croiser un par ici, n'hésitez pas, découvrez l'Irlande du fromage, que ce soit sur les petits marchés artisanaux ou chez les fromagers irlandais, je ne saurais trop vous conseiller d'aller visiter une des adresses de Sheridans Cheesemongers. Vous verrez que vous aussi vous risquez de vous convertir à l'Irlande et à ses fromages !
Et pour continuer cette série de recettes attrapées lors de mon escapade bruxelloise consacrée au fromages européens dont je vous ai déjà parlé par là : L'Europe est un plateau de fromages... Voilà une nouvelle recette Irlandaise que l'on doit cette fois à Elke O'Mahony, une recette qui a été dévorée à peine posée sur la table ! Une recette qui vous ferra une belle entrée ou même un plat léger accompagné d'une jolie salade.
Tartelette au chou fleur au cheddar et aux noisettes...
Ingrédients pour environ 5 tartelettes (attention ce sont des tartelettes de bonne taille ! Regardez le diamètre dans la recette...) : 250g de farine – 50g de poudre de noisette – 150g de beurre bien froid – 3 œufs – 450g de chou-fleur taillé en tout petits bouquets – 150g de vieux cheddar (vous pouvez en trouver chez Mark & Spencer) – 150g de crème liquide entière – 2càs de moutarde à l'ancienne – 3 ou 4 càs de noisettes grossièrement concassées – 3 ou 4càs de persil plat grossièrement haché
Mettez dans un mixer la farine et la poudre de noisette et mixez rapidement juste pour mélanger. Ajoutez le beurre et mixez jusqu'à obtenir un sablé bien mélangé. Ajoutez un œuf et 1càs d'eau et mixez jusqu'à ce que la pâte se forme, n'hésitez pas trop. Si la pâte est encore très cassante ajoutez une cuillère à soupe d'eau et redonnez un coup de mixer. Formez une jolie boule de pâte, filmez et mettez au frais pendant une heure.
Pendant ce temps, faites cuire rapidement les bouquets de chou-fleur, ils doivent rester bien croquants ! Personnellement je les ai mis dans un saladier, j'ai couvert d'eau et j'ai passé ça au micro-ondes pendant 3 ou 4 minutes. Egoutez-les bien ensuite.
Mélangez dans un saladier les deux œufs restant battus, le cheddar, la crème et la moutarde. Ajoutez le chou-fleur et mélangez.
Étalez alors la pâte finement, elle reste un peu cassante mais ce n'est pas grave, si elle casse en écrasant avec les doigts vous allez arriver à « colmater » les trous. Et couvrez avec des moules à tartelettes d'environ 14cm beurré et farinés. Vous pouvez bien sûr utiliser des moules à tartelettes plus petits, vous en aurez alors seulement plus de 5.
Tapissez de papier de cuisson puis remplissez les tartelettes de farine ou de haricots et faites cuire dix minutes dans un four préchauffé à 180°. Sortez les tartelettes, enlevez la garniture et le papier, attention c'est chaud ! Et remettez au four pour 10 autres minutes. Sortez alors du four et garnissez avec le mélange au chou-fleur, soyez généreux !
Remettez les tartelettes au four pour 15 à 18 minutes, il faut que ce soit joliment doré, vous pouvez prolonger un peu plus mais attention pas trop sinon la pâte risque de brûler.
Une fois les tartelettes cuites vous n'avez plus qu'à parsemer par dessus les noisettes et le persil plat ! Dégustez encore bien chaud !
Mais pourquoi, et si on parlait balades irlandaises maintenant... est-ce que je vous raconte ça...

8 commentaires:

  1. Et allez... j'ai le ventre qui gargouille... c'est quoi cette manie de venir à l'heure des repas ?!
    Cette autre version de tartelette me plaît elle aussi,. D'autant que je n'aurais pas penser utiliser le chou-fleur de cette façon. Même si parfois je le sers en gratin avec du cheddar ! C'est pourtant une évidence, et puis cheddar, noisettes, moutarde : c'est une super association. Merci encore une fois de réveiller mes neurones.
    Corinne ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Il faut absolument que je fasse cette recette!! Ca m'a l'air tellement bon! Déjà que j'adore le mélange choux fleur et fromage!! Je sens que je vais me régaler!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus à la limite tu peux même simplifier la recette en utilisant une pâte toute faites même si celle-là est vraiment bonne !

      Supprimer
    2. Quitte à cuisiner, je ferai donc cette pate là! C'est vrai qu'elle semble prometteuse!!! :)

      Supprimer
  3. Il devient urgent que tu fasses mon éducation....
    Une fois j'ai acheté du cheddar au Casino, belle déception ,aucun goût.
    J'ai supposé que c'était une question d'âge.
    Dans mon secteur, il faudrait peut-être, que je cherche sur Cannes???
    Cela ne m'enchante guère.
    Il y a t'il un fromage français ou suisse qui s'en rapproche??
    Sinon,je ferai ta recette avec une tête des moines,ou un appenzell ,ou si tu penses que c'est trop fort, un bon comté. Merci pour le retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors le cheddar peut être source de bien des plaisirs mais aussi de bien des déceptions effectivement ! Il y a vraiment de tout, ça part du cheddar " à râper " qui est quelque fois un truc orange ou jaune qui n'a pas le moindre goût au mieux ça ressemble à du cantal sans goût, pas très passionnant donc ! C'est sans doute sur ce type de fromage que tu es tombé. Et ça va jusqu'à des fromages parfumés craquants et croquants quand ils sont bons et effectivement comme tu le penses c'est aussi une histoire d'âge.
      Alors je trouve qu'il n'y a pas vraiment d'équivalent par chez nous, s'il ne faisait pas aussi chaud je t'aurais proposé de t'en envoyer un morceau mais avec cette chaleur ce n'est même pas la peine... si tu m'en reparles à l'automne... Mais je pense que ton idée de tête de moine est une bonne idée, ça n'y ressemblera pas forcément mais je pense que ça sera bon en tout cas !

      Supprimer
  4. ça tombe bien, c'est l'heure du déjeuner ! très tentant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Floriane ! passer à l'heure du déjeuner sur un blog de bouffe... hummm c'est dangereux ,-) !

      Supprimer