mercredi 8 juin 2016

Est-ce que les cannelés sont toujours des cannelés quand ils sont... salés ? Cannelés du sud au menu !

C'est une question que je me pose souvent, est-ce que les spécialités culinaires quand elles sont complètement détournées méritent toujours leur nom, dans ce cas est-ce que des cannelés salés méritent encore le titre si envié de cannelés ? Oui, je sais, j'ai la question un peu mono-maniaque et quelque soit la réponse ça ne changera pas la face du monde... mais quand même !
La question, sans importance, qui me trotte dans la tête est donc de savoir ce qui fait le cannelé, sa drôle de forme ? Ou sa composition, qui fait de cette petite merveille un plaisir qui vous craque sous la dent avant de vous fondre sur la langue... enfin pour peu qu'il soit réussi, mais ça c'est une autre histoire.
Bon l'avantage, c'est que moi quand j'me creuse l'esprit, même si c'est au final pour me dire que je sais pas trop, ça ne me creuse pas que le cerveau... et que quand j'ai fini de déguster mes p'tits cannelés je me suis dit que finalement...
Cannelés du sud
Ingrédients :
Ingrédients : 100g de farine - 4cl d'huile d'olive – 6cl de lait – 90g de mascarpone – 2 œufs – ½  sachet de levure chimique - 60g de fromage râpé – 30g de parmesan râpé - 12 olives vertes dénoyautées - 30g de chorizo en tranches - 1càs d'origan frais – quelques belles pincées de piment d'Espelette - poivre
Mettez dans la cuve d'un mixer le chorizo et donnez un tour de mixer, ajoutez les olives et mixez de nouveau jusqu'à obtenir un joli hachis.
Ajoutez les œufs, l'huile, le lait et le mascarpone et mélangez bien le tout.
Ajoutez la farine et la levure, les deux fromages, l'origan et le piment, et faites de nouveau tourner le mixer jusqu'à ce que tout soit bien mélangé.
Huilez vos moules à cannelés puis remplissez-les un peu plus qu'à moité
Enfournez une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 180°, si vous utilisez un moule à mini-cannelés comme moi ou une bonne vingtaine de minutes s'ils sont de taille normale.
Laissez refroidir ou au moins tiédir et démoulez -les.
Mais pourquoi, et une choucroute sans chou d'ailleurs... est-ce que je vous raconte ça...

4 commentaires:

  1. Les puristes diront que le cannelé... bah ! c'est le cannelé bordelais bien sucré et croquant ! Moi, j'adore.
    Mais, ces p'tits cannelés salés à la mode Dorian... bah moi ! ils me plaisent (même si je reste une inconditionnelle du "vrai" !!).
    PS J'espère que les inondations n'ont pas fait trop de dégâts du côté de chez toi... En gros travaux de rénovation à la maison ; les infos sont suivies de très loin. Je pense aux victimes qui se trouvent dans des situations bien pénibles.
    Bonne soirée,
    Corinne

    RépondreSupprimer
  2. ... Et la choucroute sans chou... c'est choucroute blues ;-) ... ou la "loose"... enfin c'est compliqué quoi
    Corinne

    RépondreSupprimer
  3. et dans le même registre un kougelhopf salé, est il un kougelhopf lol?
    bon en tout cas moi , j'en voudrais bien quelques uns de tes canelés salés

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai qu'une envie : me jeter sur ces cannelés ! Et puis, tes photos toute en simplicité sont toujours aussi alléchantes...

    RépondreSupprimer