samedi 19 décembre 2015

Quand je vire au vert ça finit en salade bordélique ! Salade de pâte au kale et au bordel !

Et dire qu'il y a quelques temps la première pensée qui me traversait l'esprit quand je rentrais en cuisine c'était quelle viande je vais bien pouvoir me faire aujourd'hui ? Et bien bien plus tard une fois que j'avais trouvé ma viande, des fois je me demandais si une garniture serait utile...
Là, souvent ça finissait par un des trois aliments magiques riz-pâtes-patates qui avec la viande ont été longtemps l'autre base de mon alimentation.
Quant aux légumes de temps en temps, si le hasard faisait bien les choses ils tombaient dans la casserole avant autant de réussite qu'un cheveux sur la soupe... Ça, c'était donc avant comme disait l'autre.
Du coup aujourd'hui en regardant dans mon frigo je me suis demandé si un de mes trois aliments magiques n'aimerait s'accoquiner avec les quelques légumes qui traînaient par là même s'il n'y avait pas de viande dans cette histoire... et tout ça a fini en salade très bordélique !
Salade de pâte au kale et au bordel !
Ingrédients : 180g de mini-pipe rigate (s'ils ne sont pas mini c'est pas grave) – 5 ou 6 branches de kale équeutées et coupées en petits morceaux – 2 ou 3 bouquets de brocoli taillés en tout petits bouquets – 2 ou 3 gousses d'ail coupées en 2 – 1 ou 2 clémentine détaillées en suprêmes – 2 càs de pignons – du parmesan en copeaux – huile d'olive – sel et poivre
Faites cuire les pâtes le temps indiqué sur l'emballage. Juste deux minutes avant la fin de la cuisson ajoutez le brocoli et quand tout est cuit égouttez le tout et laissez refroidir
Faites ensuite chauffer 1càs d'huile dans une sauteuse, ajoutez l'ail et faites à peine dorer. Ajoutez les pignons et terminez de dorer l'ail. Ajoutez le kale et prolongez la cuisson 2 ou 3 minutes à feu moyen en remuant souvent. Retirez la sauteuse du feu, couvrez et laissez refroidir.
Quand le contenu de la poêle est froid, passez au bordel !
Mélangez les pâtes aux brocolis et le kale à l'ail et aux pignons et jetez... enfin vous pouvez déposer sur l'assiette sans jeter ! Finissez en parsemant les suprêmes de clémentine et le parmesan. Salez, poivrez et terminez en arrosant d'un joli filet d'huile d'olive et de quelques gouttes de vinaigre balsamique. Après il n'y a plus qu'à déguster.
Mais pourquoi, bon avec ou sans viande ça reste bordel à tous les étages... est-ce que je vous raconte ça...

4 commentaires: