samedi 7 mai 2022

Mes cookies aux fraises du Périgord IGP… parce qu’elles sont maintenant sur vos étals !

Une des questions que je pose le plus souvent à cette époque de l’année est toute simple… Il reste des fraises ??? Dès que les premières fraises du Périgord IGP sont arrivées, je demande et redemande la même chose… et si on me répond non, je file aussi sec à mon quatre saisons d’à côté pour refaire mon stock… Pas question d’en manquer !

Cultivée en pleine terre au cœur de la Dordogne dans un territoire de prédilection, la Fraise du Périgord IGP fait son grand retour !

Il s’agit de la première fraise européenne à détenir l’Indication Géographique Protégée (IGP), grâce à la particularité de son terroir : sa bonne exposition au soleil, son ouverture sur l’océan et ses sols légers riches en humus. Elle est récoltée à maturité à même le sol par des fraisiculteurs passionnés.

Et aujourd’hui avec ces belles du Périgord j’ai eu envie de préparer des cookies à la… fraise !

Cookies aux fraises du Périgord IGP

Les courses : 120g de fraises du Périgord IGP (choisissez des fraises bien fermes) - 120g de beurre mou - 90g de sucre en poudre - 60g de sucre de canne en poudre - 300g de farine - 1 cuil. à café de levure chimique - 1 œuf - 1 cuil. à soupe d'extrait de vanille - ¼ de cuil. à café de sel fin

La cuisine  :

Équeutez les fraises puis coupez-les en petits cubes.

Coupez le beurre en cubes.

Préchauffez votre four à 180°C.

Fouettez dans la cuve d'un batteur le beurre et les deux sucres jusqu'à ce que le tout blanchisse.

Ajoutez l’œuf et incorporez-le.

Tamisez ensemble la farine et la levure. Ajoutez-les dans la cuve du batteur ainsi que le sel et l'extrait de vanille et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène, n'insistez pas trop.

Ajoutez les fraises et incorporez-les délicatement à l'aide d'une spatule.

Séparez la pâte en parts d'environ 50g. Roulez-les en boules puis aplatissez-les légèrement entre vos paumes.

Déposez les cookies sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Enfournez une quinzaine de minutes.

Mais pourquoi… et d’ailleurs il reste de fraises ? est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire