mardi 7 avril 2020

Nos énergies balls enchocolatées parce que c'est bon !

Quand on me parle d'une recette et qu'on commence à me dire que c'est vitalisant, énergisant, fortifiant, tonifiant voire maigrissant je commence à tordre le nez tel un pingouin devant une palette de boîtes de maquereaux en se rendant compte qu'il a laissé l'ouvre boîte sur la table de la cuisine juste avant le début de sa migration ! C'est que tout ça compte, quand il s'agit de quelque chose que l'on va manger, ça compte mais pas autant que la plus simple des choses quand il s'agit de bouffe, est-ce que c'est bon ! Et je serais même tenter d'ajouter, est-ce que c'est bon bordel !
Et c'est comme ça qu'après avoir trouvé les jolies boules d’énergie végétaliennes crues chocolatées chez Barbara sur son très inspiré et gourmand BarbaraFrenchVegan, je me suis demandé si j'allais aimer ça... et en voyant la liste des listes des ingrédients je me suis que j'avais toutes les chances de trouver bien plus que de l'énergie dans cette recette-là. Une recette que nous avons mise un peu à notre sauce avec nos quatre mains, Nicolas et moi, en fonction de ce que nous avions dans nos placards...
Nos énergies balls enchocolatées
Ingrédients : 90g de flocons d'avoine - 45g de noix de cajou - 45g d'amandes - 90g de dattes dénoyautées - 20g de noix de coco râpée - 120g de crème de noix de cajou - 3 càs de sirop d'érable - 20g de poudre de cacao
Mettez les amandes et les noix de cajou sur une plaque couverte de papier cuisson. Faites-les torréfier 5 minutes dans un four préchauffé à 180°. Laissez-les refroidir.
Mettez dans le mixer les flocons d'avoine, les noix de cajou et les amandes. Mixez grossièrement. Ajoutez les dattes, la noix de coco, la crème de noix de sucre, le sirop d'érable, la poudre de cacao. Mixez jusqu'à obtenir une pâte épaisse.
Faites des boules d'environ 25g.
Vous pouvez rouler les boulettes dans des pistaches hachées, de la noix de coco râpée ou du cacao.
Mais pourquoi, on arrête le chocolat ? va savoir... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire