jeudi 26 novembre 2020

Mon cochon piquant à la coréenne parce qu'il faut découvrir cette cuisine venue du pays du matin calme...

Depuis fort fort longtemps certaines cuisines asiatiques se sont installées chez nous au point qu'elles ne nous étonnent même plus quand nous les croisons au quotidien. Et puis il y en a d'autres que nous connaissons encore mal et qui pourtant mériteraient autant notre intérêt et la cuisine coréenne fait partie de celles-là d'après moi. 

J'aime la cuisine coréenne parce qu'elle nous entraîne vers un nouveau voyage à la découverte d'autres ingrédients et d'autres savoirs faire. J'aime cette cuisine parce que certaines des recettes venant du côté du pays du matin calme savent distiller le feu du piment et nous faire découvrir une pratique culinaire peu utilisée ici, la fermentation.

J'ai toujours aimé apprendre de nouveaux noms attachés à ces cuisines que je découvre en espérant qu'un jour, quand je les maîtriserai vraiment, ces noms fassent partie pleinement de ma cuisine. Avec la cuisine coréenne j'ai appris, enfin j'essaie... à prononcer gochujang, cette pâte de piment fermentée, gochugaru, ce piment qui met le feu à certains plats, doenjang, une pâte de soja fermentée ou encore jocheong, un sirop de riz épais et parfumé... J'ai découvert ces nouveaux ingrédients tout comme j'ai découvert que d'autres, comme la sauce soja ou l'huile de sésame avaient un goût particulier quand ils venaient de Corée du Sud.

Et avec tous ces ingrédients j'ai commencé à préparer des plats coréens... Par ici vous pourrez retrouver Yukhoe, un curieux sandwich et quelques bibimbaps, un de mes plats préférés et quelques autres plats. Et j'espère par la suite vous proposer de nouvelles recettes où se mêleront plats d'ici et produits de là-bas... En attendant aujourd'hui, c'est une recette savoureuse de cochon piquant que je vous propose, un recette à ma manière avec les ingrédients venant de Corée...

Si vous voulez découvrir certains produits comme ceux que j'ai cités je ne saurais trop vous conseiller l'épicerie coréenne en ligne Misikga qui propose des produits artisanaux d'une rare qualité et quelques kits très malins qui vous permettront de découvrir facilement certains plats. Tout comme je vous conseille de passer chez Luna Kyung, sur son blog La table de Diogène est ronde, si vous êtes à la recherche de recettes mais aussi pour comprendre et apprendre sur cette cuisine-là.

Mon cochon piquant à la coréenne

Ingrédients : 2 tranches d'échine de porc épaisses (environ 600g) - 2 càs de gochujang - 1càc de gochugaru - 1 ou 2 càs de miel liquide - 1càs de mirin - 2 ou 3càs de sauce soja - 6 cives - 1 oignon - 1 gousse d'ail - 1 dizaine de tranches fines de gingembre frais - 1càc de graines de sésame doré - 2càs d'huile de tournesol - de l'huile de sésame pour servir

Préparez la marinade dans un grand saladier. Mélangez le gochujang, le gochugaru, le miel, le mirin et la sauce soja.

Émincez la viande en fines lamelles, ajoutez dans la marinade et mélangez bien. Épluchez l'oignon et l'ail et émincez-les. Coupez les cives en tronçons. Ajoutez-les dans le saladier ainsi que le gingembre et mélangez. Oubliez le tout une heure au frais.

Faites chauffer l'huile dans une grande poêle. Quand elle est fumante versez le contenu du saladier et faites cuire le porc jusqu'à ce qu'il soit à point, bien doré. Ne mélangez pas trop sinon vous allez refroidir la poêle et au lieu de sauter le porc va être bouilli, ça serait dommage...

Juste avant de servir parsemez sur le plat un peu de cives finement hachées, les graines de sésame et quelques gouttes d'huile de sésame.

Vous pouvez retrouver l'épicerie Misikga sur leur site et sur Instagram.

Mais pourquoi, et si on préparait un plat avec du kimchi ? est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire