dimanche 2 août 2020

Nos cookies au tahin... parce que les cookies c'est la vie !

J'aime les cookies, sans doute d'abord parce que c'est bon et même très bon, mais aussi parce que c'est facile à faire ! Et en plus ces diables de gâteaux aiment qu'on les prépare de bien des manières même si finalement le chocolat... Et ça tombe bien parce que Nicolas qui était de passage les aime autant que moi.
J'ai l'impression qu'à force de venir cuisiner à quatre mains à la maison mon complice de cuisine se sent de plus en plus à l'aise devant mes fourneaux et c'est tant mieux ! Il lui arrive même maintenant de trouver quelquefois ce qu'il cherche... Bon, pas toujours, mais ça c'est un peu normal puisque même moi je ne trouve pas la moitié des choses. En tout cas cette fois, il en a trouvé assez pour préparer quelques jolis petits plats qui seront bientôt publiés chez moi et chez lui pendant que moi je préparais ces cookies généreux dans lesquels nous avons décidé de mêler chocolat et tahini, un mélange qui s'est révélé redoutablement efficace si je me fie à quelle vitesse ils ont été dévorés !
Nos cookies au tahin...
Ingrédients : 150g de chocolat noir - 90g de purée de sésame blanc Jean Hervé tahin (vous pouvez remplacer le tahin par de la purée d'amande ou de tournesol) - 120g de beurre 1/2 sel mou - 240g de farine - 2 œufs - 90g de vergeoise blonde - 90g de sucre en poudre - 1 gousse de vanille - 1càc de bicarbonate de soude
Hachez le chocolat grossièrement.
Mélangez dans un saladier la purée de sésame, le beurre et les sucres. Coupez la gousse de vanille en deux et grattez-la au dessus du saladier puis incorporez les œufs un par un.
Ajoutez la farine et le bicarbonate et mélangez sans trop insister. Ajoutez enfin le chocolat et mélangez encore rapidement.
Faites des " petits " tas de pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Quand je dis "petits" les miens faisant 60g, c'est relatif ! En tout cas enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant une douzaine de minutes.
Laissez refroidir sur une grille et planquez-les ! sinon vous risquez comme moi de manger seulement le dernier...
Mais pourquoi, je me demande ce que l'on va cuisiner la prochaine fois... est-ce que vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire