lundi 30 mars 2020

Sablés chocolat et sarrasin parce qu'il me reste encore du chocolat... beaucoup de chocolat !

En ce moment comme tout l'monde, on est beaucoup dans la maison, je ne dirais pas tout l'temps parce que nous avons la chance d'avoir un bout d'jardin autour de chez nous, mais donc souvent souvent ! Et forcément quand les occupations que tu pouvais avoir dehors ne sont plus possibles, tu compenses en ayant plus d'occupations dedans, jusqu'à présent c'est logique. Et encore une fois comme pour beaucoup le rangement tient une place plus importante ces derniers jours chez nous... 
Face au rangement les habitants se divisent en deux camps. Ceux qui rangent effectivement et ceux qui se planquent si possible à six pieds sous terre en espérant que ceux qui rangent n'arriveront pas... à me trouver puisque forcément c'est moi qui suis dans ce deuxième cas ! Et j'espère qu'ils ne me trouveront pas parce que je sais que sinon ils vont me demander pourquoi j'ai mis ça et ça et ça et ça et... tout un autre tas de ça à des places aussi incongrues ! Et surtout donc « rangé » toutes ces choses semblables aux quatre coins de la maison !
Comme la maison est grande j'arrive assez bien à éviter les rangeurs pendant cette période tendue où ils... rangent !
Mais il arrive quand même que je me fasse prendre par la patrouille qui tient alors à me montrer le nombre de paquet de ça ou de ça ou... enfin vous connaissez le principe, le tas de trucs du même type donc qui étaient disséminés dans toute la maison et qui une fois regroupés font que... hé ben tu peux monter une tour Eiffel en nouilles de la même taille que la vraie ou que mises bout à bout tu peux te fabriquer un pont de singe en boîtes de riz au moins jusqu'à la lune ou que tu peux enchocolater la moitié des œufs de poulette de la planète histoire que Pâques ne passe pas inaperçu !
Difficile alors d'expliquer que j'ai beaucoup acheté de quelque chose, ben simplement parce que je ne savais pas qu'il y en avait déjà... quelque part... Alors en attendant qu'ils retrouvent tout le chocolat de la maison j'essaye d'en écluser un peu... un tout petit peu... En vous proposant aujourd'hui des sablés que l'on doit une nouvelle fois à Frédéric Bau tirée de son ouvrage Simplement chocolat paru chez Albin Michel, où le chocolatier décline au plaisir toutes les possibilités offertes par les chocolat Valrhona.
Sablés chocolat et sarrasin
Ingrédients :180g de beurre mou - 60g de sucre en poudre - 120g de farine T55 - 120g de farine de sarrasin - 45g de lait - 60g de pépites de chocolat au lait (Frédéric Bau propose d'utiliser des perles ou des petites de chocolat noir ou au lait Valrhona) - 30g de sarrasin - 60g de cassonade
Faites torréfier le sarrasin dans une poêle à feu moyen pendant 3 minutes en remuant régulièrement. Retirez de la poêle puis laissez refroidir.
Mélangez le beurre, le sucre et les farines dans un saladier. Versez le lait et mélangez de nouveau.
Incorporez le sarrasin et les pépites de chocolat. 
Versez la pâte sur un film alimentaire. Roulez-la de façon à former un boudin d'environ 5 à 6 centimètres de diamètre.
Réservez au réfrigérateur pendant une trentaine de minutes, jusqu'à ce que la pâte durcisse un peu.
Retirez le film alimentaire.
Étalez la cassonade sur le plan de travail et roulez le boudin dedans. Coupez des tranches d’environ 1cm et déposez-les sur une plaque couverte d'une feuille de cuisson.
Faites cuire 30 à 35 minutes dans un four préchauffé à 150°. Laissez refroidir.
Mais pourquoi, chocolat hooooo mon chocolat ! est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire