dimanche 8 juillet 2018

C'est le temps du barbecue ! Le travers intrépide du Dr Pepper...

Cet hiver, chez moi, depuis mon jardin, se sont élevées de bien drôles d'odeurs... des odeurs de sardines grillées, de viandes marinées et parfumées au herbes de Provence, de légumes grillés... Il faut dire que quand tu écris un livre sur le barbecue qui doit sortir vers le milieu du printemps eh bien tu l'écris souvent quelques mois avant, vers la fin de l'automne et au cœur de l'hiver...
Et j'ai bien vu l’œil curieux de mon voisinage quand les premières odeurs, ces effluves plutôt attendues aux très beaux jours, ont commencé à s'élever, j'ai bien senti que mes voisins commençaient à se poser quelques questions concernant mes étranges pratiques culinaires et peut-être même sur ma santé mentale ! Et puis le livre fini, j'ai rangé mon barbecue alors que les beaux jours, eux, commençaient à se pointer...
Et ces derniers jours comme un nouveau venu est arrivé dans mon jardin, le barbecue Kamander de Char-Broil, que la marque m'a confié pour que je le teste, ces derniers jours donc quand ces mêmes odeurs ont de nouveau commencé à s'élever depuis mon jardin et j'ai senti de nouveau les regards se poser sur moi et il m'a semblé lire dans leurs yeux une étrange question... Tiens tiens il sort le barbecue en été, bizarre, bizarre...
Pour moi le barbecue c'est avant tout le feu et le charbon parce que, comme beaucoup par ici, je n'ai pas une cuisine de jardin, comme on peut l'avoir du côté de l'Amérique, mais bien une cuisine du feu ! Et donc quand Char Broil m'a proposé de tester un de leurs produits je n'ai pas hésité une minute. Je n'ai pas choisi ces barbecues à gaz ou électriques que développe aussi la marque mais bien un modèle où je pourrais « mettre le feu ».
Habituellement j'utilisais des barbecues « classiques » et tout simples, une cuve et une grille, difficile de faire plus simple, avec toutes les limites qu'impose ce type d'ustensile. C'est l’œil et la main qui t'indique la chaleur, quand tu mets la main au dessus de la grille et que tu la retire vite, c'est que c'est vraiment très très chaud... et sur lequel bien des cuisson longues, sur les belles pièces ou les volailles sont bien difficiles. C'est donc un peu inquiet que je me suis retrouvé, après l'avoir monté, face à mon nouveau barbecue, avec son indicateur de température et surtout ses deux entrées d'air, une haute et une basse, qui vous permettent de jouer sur les températures.
Une inquiétude qui s'est très vite effacée en l'utilisant, parce que, pour peu que l'on tienne compte des conseils du mode d'emploi et que l'on garde en tête qu'il est plus facile de monter en température que de la faire descendre en jouant sur l'aération, la prise en en main se révèle très facile à mener.
Et c'est ainsi que quelques temps après l'avoir allumé je pouvais proposer un travers parfaitement cuit à cœur et joliment doré à l'extérieur.
Bien sûr je vous indique aussi dans la recette comment faire avec un barbecue « classique ».
Le travers intrépide du Dr Pepper...
Ingrédients : 1k500 de travers de porc coupé en deux ou en quatre selon sa longueur – 50cl de Dr Pepper (ou d'une autre boisson du type Cherry Coke) – 2càs de miel – 1càs de sauce sriracha (je ne saurais trop vous conseiller une nouvelle fois la sauce sriracha bio et française l'Intrépide !) – une douzaine de tranches de gingembre assez fines (vous pouvez aller jusqu'à une vingtaine si vous aimez le gingembre) – 2càs de jus de citron vert – 4 gousses d'ail écrasées avec le plat d'un couteau – sel et poivre
Mettez le Dr Pepper, le miel, le gingembre et l'ail dans une casserole, mélangez, portez à ébullition puis baissez le feu et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que le mélange devienne sirupeux, comptez une quinzaine de minutes avant de vérifier si la sauce a suffisamment réduit. Ajoutez alors le jus de citron et la sauce sriracha, salez, poivrez et prolongez la cuisson pendant 3 minutes puis retirez du feu et laissez complètement refroidir.
Piquez la viande avec un pique à brochette, n'hésitez pas à traverser la viande. Vous pouvez aussi choisir de quadriller le côté plus charnu des travers au couteau, la viande va cuire plus rapidement et plus facilement à cœur mais elle sera aussi plus sèche, à vous de voir.
Placez la viande dans un sac congélation, ajoutez la marinade, refermez puis réservez-la au frais le temps que la viande marine. J'ai fait une marinade assez longue puisque je l'ai laissé au frais pendant 24h en retournant le sac de temps en temps, mais vous pouvez faire plus court. En tout cas laissez la viande mariner au moins 4h.
Quand la viande est assez marinée à votre goût, allumez votre barbecue.
Si vous utilisez le même type de barbecue que le mien faites monter la température jusqu'à 130° en laissant les aérations complètement ouvertes puis refermez-les selon les indications portées sur la notice afin d'atteindre une température de 180°. Déposez la viande sur le gril, refermez le barbecue et laissez cuire la viande en vérifiant de temps en temps la température (n'hésitez pas à ajuster les ouvertures). Pensez à tourner la viande toutes les 10 minutes et profitez-en pour la badigeonnez avec la marinade restante.
Quand la viande est bien cuite, il faut maintenant la griller.
Retirez la viande, déposez-la dans le plat de marinade. Montez la température à 240° en ouvrant les entrées d'air. Ouvrez alors le barbecue et faites dorer le travers pendant environ 5 minutes de chaque côté, attention en laissant le barbecue ouvert cette fois.
Si vous utilisez un barbecue classique, emballez les morceaux de travers rapidement égouttés dans une feuille de papier sulfurisé puis dans une feuille de papier d'aluminium. Faites cuire votre viande pendant une trentaine de minutes en mettant votre grille assez haute pour la cuire à cœur mais ne pas la brûler.
Quand la viande est bien cuite à l'intérieur, le jus doit sortir clair si vous la piquez, déballez-la, déposez-la de nouveau sur la grille, cette fois plus proche du feu et faites-la dorer environ 5 minutes de chaque côté en la badigeonnant de temps en temps avec la marinade restante.
Mais pourquoi, je sens que je ne vais pas tarder à fumer... du poisson ! est-ce que je vous raconte ça...

1 commentaire:

  1. Salut Dorian juste une question est-ce qu'on aussi fumer avec ce BBQ ?

    RépondreSupprimer