mardi 9 octobre 2012

L'Ami Jean, Stéphane Jego, riz au lait et plein d'autres choses… Le meilleur des riz au lait c'est le vôtre ou le mien ??? Proposez la vôtre et terminez peut-être à la table de l'Ami Jean !

La première chose qui m'intéresse chez un chef, c'est l'homme qui est en cuisine et cela bien avant même les plats qu'il peut me mettre sur la table.
Quand j'ai rencontré Stéphane Jego, le chef de l'Ami Jean, la première chose que j'ai remarquée c'est son regard, droit et franc, l'homme ne fait pas semblant, entier et sans compromis. Et quand il m'a dit entre ! pour me faire passer en cuisine, il l'a fait comme on dit ici c'est ma maison et elle me ressemble, n'hésite pas tu es le bienvenu et regarde comme je suis, je n'ai rien à cacher.
L'homme m'avait plu bien avant que je ne goûte sa cuisine.
Et la cuisine de Stéphane Jego est forcément comme lui, elle aussi est sans compromis. Pas de compromis ni sur les produits irréprochables, ni sur les préparations inspirées, ni sur la générosité, la générosité, un mot qu'il n'a pas besoin de prononcer pour le faire comprendre.
Je ne m'étais jamais assis à une table chez l'Ami Jean mais ce jour où il nous a ouvert sa maison, nous avons découvert, sa cuisine, une cuisine faite de tradition mais surtout d'inspiration, nous avons goûté sont foie gras en trois cuissons, ses joues de veau au homard et petits cocos de Paimpol, son riz au lait… mais ça je vous en reparle… tout ça et bien d'autres choses...
Et puis nous l'avons écouté parler, de son envie de changement à sa table, de cette envie qui l'a conduit à changer, changer sa cuisine et changer même l'ordonnance de sa salle, changer… Changer mais sans pour autant tout remettre en question parce que Stéphane Jego a le sens de l'accueil et ceux qui s'assoient à sa table doivent s'y sentir bien et il sait le plaisir que l'on peut avoir à retrouver les goûts et les sensations. Une manière d'accueillir les autres trop souvent oubliée… 

La cuisine de Stéphane Jego est ainsi faite et maintenant je n'ai plus qu'une envie celle de m'asseoir, comme les autres, à une table de l'Ami Jean et simplement de profiter… Profiter aussi pour retrouver son riz au lait, un riz au lait crémeux à souhait, une des signatures de la maison. Et du coup Stéphane Jego a eu avec Mamina l'idée de vous proposer de vous retrouver à sa table en échange d'un riz au lait, du meilleur des riz au lait !
L’idée est de proposer votre version préférée de riz au lait. Et c’est Stéphane Jego qui choisira sa recette préférée et le ou la gagnante gagnera un dîner pour deux dans son restaurant (le voyage et l'hôtel seront offerts si vous n'habitez pas Paris).
Vous avez jusqu’au 20 octobre pour proposer votre recette et envoyer le lien à Mamina (mamina.at.cegetel.net) si vous avez un blog ou votre recette et sa photo si vous n’en avez pas.
Quant à moi pour l'occasion j'ai eu envie de refaire un riz au lait, celui de Patricia Wells classique à la maison qui est presque devenu le mien au fil des années tellement c'est un habitué à la maison.
Riz au lait parfumé aux agrumes et à la vanille
Ingrédients : 75g de riz rond – 1 gousse de vanille – 75cl de lait – 1pincée de sel – le zeste coupé en ruban d'un citron et d'une orange – 30g de beurre – 60g de sucre en poudre – 10cl de crème fraiche liquide – 2càs de sucre glace.
Commencez en lavant le riz. Mettez-le ensuite dans une casserole pleine d'eau. Portez à ébullition à feu moyen et poursuivez ensuite la cuisson pendant 5 minutes à petits bouillons.
Egouttez le riz.
Versez le lait dans une casserole et ajoutez la gousse de vanille fendue en deux et grattée, le sel et les zestes d'agrumes. Portez à ébullition. Retirez du feu et ajoutez le beurre et le sucre en poudre.
Mettez le riz dans un grand bol allant au four et versez par-dessus le lait et tout ce qu'il contient, couvrez d'une feuille d'aluminium.
Enfournez dans un four préchauffé à 150° et faites cuire pendant 1h30, puis enlevez la feuille d'aluminium et poursuivez la cuisson 15 minutes.
Pendant ce temps battez en chantilly la crème fraiche et le sucre glace.
Quand le riz au lait est prêt laissez-le refroidir. Ajoutez la crème chantilly à votre goût et mélangez.
L'Ami Jean se trouve 27, rue Malar dans le 7e arrondissement parisien.

Mais pourquoi, je me demande si un riz au lait à la crème de cannelle… est-ce que je vous raconte ça…

4 commentaires:

  1. hmmm j'aime.
    recette envoyée, participation obligatoire sur un sujet comme le riz au lait

    RépondreSupprimer
  2. Régis m'a en effet envoyé sa recette.
    Moi aussi je l'aime bien celui de Patricia Wells mais pas tant que celui de Stéphane Jego.
    Merci de ton billet et pour le relais aussi. des bises, à très vite.

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je vais être honnête, je n'aime pas le riz au lait... mais je rêve en silence depuis longtemps (quelques mois ça fait longtemps en unité blogosphérique?) d'aller goûter la cuisine de Stéphane Jego, celui qui publie tous les jours sur Facebook son "cours du jour" où sont notés les arrivages et griffonnés les plats du menu, de la vraie cuisine de "marché" en somme. Et puis, il y a aussi les recettes, généreusement partagées, toujours sur sa page Facebook.
    Alors je cogite un riz au lait généreux qui ne serait pas ostentatoire, simple mais un peu canaille quand même. Comme j'imagine ce chef dont tu nous parles.
    RDV chez Mamina alors ;-)
    Besoos

    RépondreSupprimer
  4. ah LE RIZ de STEPHANE JEGO ,si tendre si généreux si savoureux que cela vous fait venir les larmes aux yeux en y pensant, merci Stéphane pour votre générosité et vous Dorian a bientôt chez notre ami a tous L AMI JEAN.

    RépondreSupprimer