jeudi 29 avril 2021

Salade d'asperges à l’avocat aux oranges et noix de pécan parce que l'Asperge des Landes IGP vous attend sur les étals !

Comme chaque année l'asperge des Landes IGP vous attend donc sur les étals... Et c'est un de mes plaisirs de voir revenir ces produits que j'attends chaque année ponctuer le temps qui passe.

 
Obtenue en 2005, L’I.G.P. Asperges des Sables des Landes (Indication Géographique Protégée) garantit aux gourmands, l’origine des Landes de ce légume délicieux. Son origine est garantie par la maîtrise de la traçabilité, des aspergeraies jusqu’à l’assiette, offrant ainsi une source inépuisable de plaisirs et de saveurs.

Premier légume primeur du printemps, l’Asperge des Landes IGP est le trésor de son terroir des Landes.

Et aujourd'hui je vous propose de passer en cuisine pour réaliser une salade tout en fraîcheur !

Salade d'Asperges des Landes IGP à l’avocat aux oranges et noix de pécan

Les courses :

1 vingtaine d’Asperges des sables des Landes IGP - 1 orange - 1 avocat et demi - 2 c. à soupe d’huile de tournesol - 1 c. à soupe de jus de citron vert - 1 c. à café de zeste de citron vert finement râpé - 1 c. à café de moutarde - 2 tiges de basilic effeuillées - 45 g de noix de pécan - Vinaigre balsamique - Sel et poivre

La cuisine :

Pelez les asperges et faites-les cuire 5 minutes dans une grande casserole d’eau frémissante

légèrement salée. Égouttez-les puis posez-les sur du papier absorbant.

Levez les suprêmes d’oranges.

Hachez grossièrement les noix de pécan.

Mixez ensemble la chair d’un avocat, l’huile, le jus de citron, la moutarde, du sel et du poivre.

Coupez en tranches la chair du demi-avocat restant et citronnez-les.

Répartissez la crème d’avocat dans les assiettes, déposez les asperges, les suprêmes d’oranges, les

tranches d’avocat, les noix de pécan et les feuilles de basilic.

Parsemez le zeste de citron vert et versez un filet de vinaigre balsamique.

Article sponsorisé 

Mais pourquoi, et si on cuisinait des fraises maintenant ? est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire