mardi 12 mai 2020

Marathopita à notre façon ! Parce que subitement nous avons eu envie de Grèce...

Mes plus vieux souvenirs de la Grèce ne viennent pas vraiment de là-bas ou enfin de manière détournée... Puisqu'ils viennent d'un film, Zorba le grec et d'une fameux danse que l'on y voit, un sirtaki endiablé. Et pendant des années fort fort nombreuses la Grèce pour moi s'est donc résumée à ce film que j'avais pu voir je ne sais pas trop pourquoi du temps de mes culottes courtes. 
A cette époque-là ma mère avait les mêmes idées un peu arrêtées pour les films que l'on pouvait voir à la télévision que pour ce que ce que nous mangions. Elle avait donc une liste réduite de ce qu'il était possible de regarder comme de manger et une beaucoup plus longue de ce qui ne l'était pas et qui ne passerait donc pas devant nos yeux ni n'entrerait dans notre bouche.
Dans le domaine des films, tout ce qui avait la moindre chance de contenir un baiser, même le plus chaste ne l'était jamais assez, et donc devenait invisible pour nous. Tout ce qui nous entraînait dans d'aventureuses aventures, surtout dans des pays exotiques, était visible, enfin à condition de ne pas contrarier la première règle. Heureusement comme à cette époque lointain aucun programme télé n'entrait à la maison, les titres des films étaient sont seul point de repère, et mon frère et moi étions très fort alors pour lui expliquer que si si c'était bien un film d'aventures quelque en soit le titre...
C'est peut-être pour ça que Zorba le grec nous était passé sous les yeux et que j'ai donc gardé le souvenir ce sirtaki, pour moi synonyme de Grèce, pendant des années et peut-être encore aujourd'hui...
Heureusement depuis j'ai aussi associé la Grèce à une cuisine que j'aime particulièrement, à défaut d'y être souvent allé, et quand Nicolas m'a proposé de cuisiner des marathopitas trouvées dans la cuisine inspirée et gourmande de Valérie, dans son blog 1.2.3 Dégustez, je n'ai pas hésité une minute avant de dire oui !
Marathopitas à notre façon !
Ingrédients pour environ 8 marathopitas :
Pour la pâte : 300g de farine T65 bio – ½ càc de levure chimique - 150g d’eau froide - 2 càs d’huile d’olive - 1 càc de vinaigre de cidre - ½ càc de fleur de sel
Pour la garniture : 90g de mélange d'herbe (surtout des pousses d'épinards et 6 tiges de persil plat, 6 brin de ciboulette et 3 tiges d'aneth effeuillées) – 1 ou 2 oignons nouveaux – 1càs d'huile d'olive – 60g de feta - sel et poivre
Commencez en préparant la garniture. Émincez très très finement l'oignon nouveau, hachez tout aussi finement les pousses d'épinards et les herbes et mélangez le tout dans un saladier. Ajoutez l'huile, salez, poivrez et mélangez encore.
Préparez ensuite la pâte. Versez tous les ingrédients dans la cuve d'un robot muni d'un crochet et faites tourner une petite dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et se détache bien des parois.
Faites alors de boules de pâte d'une soixantaine de grammes.
Étalez une boule de manière à obtenir un disque de pâte d'une douzaine de centimètres de diamètre et déposez-y l'équivalent d'1 càs d'herbe et d'1 càc de feta. Repliez alors la pâte pour la refermer et reformez une boule. Aplatissez-la entre les paumes de la main puis au rouleau de manière à obtenir un disque d’environ une douzaine de centimètres de nouveau. Recommencez autant de fois que nécessaire.
Faites chauffer une poêle anti-adhésive, déposez-y une marathopita et commencez à la faire dorer à feu moyen, retournez-la puis badigeonnez-la avec un peu d'huile au pinceau. Retournez-la de nouveau et badigeonnez-la encore. Terminez en la faisant bien dorer des deux côtés. Faites de même avec toutes les autres.
Vous pouvez les servir avec du yaourt à la grecque mélangé avec de la feta et une jolie salade d'épinards et d'herbes...
Mais pourquoi, retourner un jour en Grèce... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire