lundi 16 décembre 2019

Mon p'tit rôti de canard parce que le magret c'est aussi simple que bon !

Je n'ai pas toujours cuisiné le magret de canard... à vrai dire je n'ai pas toujours cuisiné un tas de choses ! Comme je l'ai déjà dit par ici j'ai eu la cuisine tardive parce que je me suis d'abord intéressé à bien des choses qui me prenait bien du temps quand j'étais pré-ado, ado et post-ado... 
Comme beaucoup de garçons de cet âge d'ailleurs, un mélange de sorties, d'amis et de courses pour essayer de rattraper des filles que j'ai toujours trouvées trop véloces... Et puis la cuisine est arrivée et là j'ai commencé à m'intéresser à toutes ces choses inconnues qui pour quelques-unes m'inquiétaient sauvagement la cuisine !
Le magret m'inquiétait déjà parce que je ne savais pas de quel côté le prendre, côté pile avec sa peau généreuse ou côté face avec sa chaire dénudée... Et puis un jour j'ai regardé mon magret bien dans les yeux et avec une voix digne de John Wayne, un cow-boy d'un autre siècle, je lui ai dit rendez-vous demain à l'aube la poêle à la main ! 
Et grand bien m'en a fait parce que finalement le magret n'était pas mon ennemi mais plutôt un compagnon savoureux...
Et depuis le magret s'invite souvent à ma table, de différentes façons et notamment en rôti comme je vous le propose aujourd'hui. Et en le cuisinant dans l'Omnicuiseur Vitalité j'ai obtenu un rôti savoureux et moelleux, l'Omnicuisseur Vitalité permettant de garder une viande très tendre dedans et croustillante dehors. Parce que cet ustensile-là sait faire bien des choses, y compris des jolies recettes qui peuvent apparaître sur les tables de fête !
Mon p'tit rôti de canard
Ingrédients : 2 magrets de canard – 1 dizaine d'abricots secs – 6 branches de thym – quelques pincées de raz el hanout – 1 càc de miel liquide - sel et poivre
Nettoyez vos magret de canard en enlevant le gras et les tendons si nécessaire.
Striez le coté peau en losanges.
Salez, poivrez et assaisonnez les magrets avec le ras el hanout.
Posez un magret peau vers le bas, badigeonnez-le avec le miel puis déposez une rangée d'abricot secs sur toute la longueur puis faites de même avec le thym. 
Posez le deuxième magret, peau vers le haut sur le premier, et ficelez le tout en serrant bien.
Déposez le rôti sur la grille de la cocotte basse puis installez la grille dans la cocotte. Versez 2càs d'eau au fond puis refermez.
Faites cuire 25 à 30 minutes le haut et le bas en position maxi selon la cuisson désirée.
Laissez reposer le rôti 5 minutes puis coupez-le en tranches et servez-le avec par exemple un mélange de riz, un bouquet de cerfeuil haché et quelques petits cubes d'abricots secs !
Et si vous désirez réaliser la recette au four, faites de même pour préparer le rôti puis faites-le cuire sur une grille posée sur un plat avec 4 càs d'eau dans un four préchauffé à 180°.
Mais pourquoi, c'était peut-être moi qui ne courrais pas assez vite... est-ce que je vous raconte ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire