dimanche 31 juillet 2016

Le dimanche j'ai le bonheur dans mon pré quand je trais mes haricots de soja pour en faire du lait... Lait de soja maison au menu !

C'est fou ce que chez moi les phrases commençant par mais qu'est-ce que tu fais encore ! des phrases prononcées en hochant la tête comme les chiens à l'arrière des voitures et avec plus de blanc dans les yeux qu'un vampire électrocuté, peuvent être prononcées souvent par tous les miens ! Et tout ça parce qu'effectivement des fois je me laisse aller à quelques petites expériences culinaires comme il ne s'en passe pas dans toutes les cuisines... enfin je ne suis pas non plus le seul, et loin de là, à me tripoter la cuisine !
Généralement face à cette question je bats en retraite en cuisine et j'attends d'avoir terminé mes petites préparations parce que je sais depuis longtemps qu'un bon goûtage vaut mieux qu'un long discours !
Et aujourd'hui le drôle de truc que j'avais sur le feu, c'est des haricots de soja avec pour but de sortir mon premier litre de lait de soja maison. Faut dire que le lait de soja qui vit dans des briques et moi, nous ne vivons pas un amour réciproque et infini, enfin pour faire plus clair, j'aime pas trop. Mais comme je sais que les préparations maisons sont souvent plus goûteuses que celles que l'on trouve en brique, en boîte et en bocaux, je me suis dit que ça valait peut-être quand même le coup d'aller traire que haricot de soja pour voir ce qu'il en coulait.
Et c'est comme que quelques heures plus tard je me retrouvais le verre de lait de soja légèrement sucré au sirop d'érable à la main et je dois dire qu'une fois de plus, effectivement, fait maison rime avec c'est bon !
Lait de soja maison
Ingrédients : 150g de haricots de soja (j'ai utilisé des haricots dépelliculés bio bien sûr) - 1litre d’eau filtrée + eau de l'eau filtrée pour le trempage
Mettez les haricots de soja dans un saladier et couvrez l'eau filtrée, couvrez le niveau des haricots d'environ deux doigts d'eau. Préparez ça le soir pour le lendemain ou comptez une douzaine d'heures de trempage.
Égouttez les haricots après le trempage et mettez-le dans un mixer avec une partie de l'eau, mettez de l'eau à niveau et versez ce qui reste dans une grande casserole. Mixez jusqu'à avoir une sorte de crème encore un peu grumeleuse, à peine mais encore un peu.
Versez le contenu du mixer dans a casserole avec le reste de l’eau.
Faites chauffer jusqu’à ébullition. Attention dès que ça arrive à ébullition ça va monter comme le lait et peut-être encore plus vite ! Du coup mettez la casserole hors du feu dès que le mélange commence à monter sans attendre une seconde.
Remettez ensuite la casserole à feu tout doux durant environ 30 minutes en remuant régulièrement. Mettez un linge propre à maillage fin (étamine) dans une grande passoire, au-dessus d’un saladier, versez le mélange délicatement.
Une fois la majeure partie du liquide passée, repliez les quatre coins de l’étamine et pressez l’ensemble afin d’exprimer le reste de liquide. 
Versez le liquide obtenu dans une casserole et redonnez un bouillon, attention ça risque de lever toujours aussi vite ! Enlevez la peau qui va se former dessus puis versez dans un saladier ou un pichet et laissez refroidir. Filmez et laissez bien bien refroidir au frigo avant de dégustez.
Personnellement j'ai un peu sucré avec du sirop d'érable mon lait de soja encore chaud parce que je trouve quand ça un peu amer et que je trouve ça bon comme ça, mais vous n'êtes pas obligé de sucrer à ce moment-là ou même de sucrer du tout !
En tout cas, comme tout ce genre de préparation, quand elles sont maison, consommez-les de préférence rapidement, on va dire dans les deux ou trois jours en gardant le lait bien sûr au frais.
Et avant de jeter la pâte grumeleuse que vous avez recueilli dans l'étamine passez par ici demain, il se pourrait qu'on arrive à en faire quelque chose...
Mais pourquoi, et si je m'attaquais au tofu maison maintenant que j'ai du lait... est-ce que je vous raconte ça

5 commentaires:

  1. ah mais tu vas mettre toutes les vaches au chômage Dorian ! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho vu le travaille que ça demande je ne suis pas inquiet pour les vaches ,-) et puis ça a quand même un goût très très particulier... faut aimer !

      Supprimer
  2. avec du sirop d'orgeat c'est encore plus bon...mais c'est vrai qu'il ne faut pas quitter la casserole des pupilles, ça monte plus vite qu'un geyser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaaaa du sirot d'orgeat ça j'aimerais beaucoup savoir faire ! Tu as une recette ???

      Supprimer
  3. merci pour ta recette, j en utilise beaucoup

    RépondreSupprimer