mardi 11 novembre 2014

Direction Istanbul ! Et une soupe aux boulettes de viande diablement parfumée !

Je l'ai toujours dit je suis un grand voyageur… sur place ! Je voyage beaucoup plus dans mes assiettes que dans des avions. 

Du coup en recevant Istanbul, la cuisine turque en 100 recettes écrit par Andy Harris avec aux photos mon David Loftus préféré, un ouvrage paru aux éditions Hachette Cuisine, un éditeur qui semble décidé à nous offrir une fin d'année redoutablement gourmande. Du coup donc, en recevant le livre je me suis dit qu'un nouveau joli voyage se préparait et en tournant les pages, petit à petit, j'ai eu l'impression d'être déjà à Istanbul.
Il faut dire que j'ai l'imagination qui n'est pas en retard, qu'il suffit de peu pour la mettre en marche et que les pages de l'ouvrage ne manquent pas de carburant pour la faire décoller.
Istanbul est en effet plus qu'un livre de cuisine, vous pourrez aussi, en même temps que vous découvrez cette cuisine Turque trop méconnue et trop sous estimée par ici, préparer votre futur voyage par là-bas. Vous allez au fil des pages d'abord vous installer dans les petits cafés stambouliotes puis découvrir les étals ambulants, traverser les marchés et les boutiques, vous asseoir à la table des restaurants et finir votre voyage gourmand sur les rives du Bosphore pour un dernier café et quelques diableries sucrées…
Avec Istanbul vous allez donc pouvoir préparer de futurs voyages mais surtout mettre votre cuisine à la mode turque parce que le livre est bien sûr, d'abord et avant tout, un sacré livre de cuisine !
Petits déjeuners, œufs et oignons parfumées à la cannelle et sauce épicée au yaourt et au fromage, et tout ce qui se mange sur le pouce Gözleme, Pide et Köfte… légumes et légumineuses, viandes, raviolis turcs et poulet pilaf, poissons Pilaki et salade d'encornets et enfin desserts Baklava et Halva, rien n'y manque, du plus connu aux recettes à découvrir, et tout y est généreusement expliqué. Vous trouverez même en fin d'ouvrage un petit glossaire en images des produits les plus typiques, les moins connus… tout est fait dans cet ouvrage pour vous faciliter la vie et la cuisine.
Si vous êtes attiré par la cuisine turque n'hésitez pas, cet ouvrage, que j'ai donc particulièrement aimé comme on peut s'en douter, vous entrainera du côté du Bosphore pour vous faire découvrir cette cuisine et qui va mettre votre appétit en joie grâce à ses odeurs et ses senteurs !
De mon côté je n'ai pas pu résister aux boulettes de là-bas, aux Köftes baignant dans une soupe riche et parfumée, une soupe de saison.
Soupe aux boulettes de viande diablement parfumée !
Ingrédients : 500g de steak haché – 90g de riz longs grains -8 tiges de persil – 3càs d'huile d'olive – 1càs de farine – 1 carotte – 4 oignons nouveaux – 1 petite tige de céleri – 1 œuf – le jus d'un citron – 90cl de bouillon de légumes - sel et poivre et paprika
Commencez en faisant cuire le riz pendant la moitié du temps indiqué sur son emballage. Le mien indiquait 10 minutes je l'ai fait donc cuire pendant 5 minutes.
Hachez le persil et les oignons assez finement, coupez en tout petits cubes la carotte épluchée et le céleri en petits tronçons.
Mettez dans un mixer la moitié des oignons et la moitié du persil et hachez le plus finement possible. Ajoutez la viande et 1càs d'huile d'olive, salez et poivrez et redonnez quelques tours de mixer jusqu'à obtenir un hachis bien homogène. Versez dans un saladier, ajoutez la moitié du riz et mélangez bien.
Faites des boulettes avec cette farce, des boulettes de la taille d'une grosse noix puis roulez-les dans la farine.
Versez les 2càs d'huile d'olive restant dans une sauteuse et faites-y revenir à feu moyen pendant 5min le persil et les oignons restants, la carotte et le céleri. Ajoutez le bouillon, salez et poivrez et portez-le à ébullition toujours à feu moyen.
Ajoutez délicatement les boulettes, couvrez et faites cuire pendant 10 minutes.
Ajoutez le riz restant et prolongez la cuisson 10 minutes de plus.
Retirez la sauteuse du feu. Mélangez l'œuf et le citron dans un bol, ajoutez une louche de bouillon et mélangez. Versez le tout dans la sauteuse, rectifiez éventuellement l'assaisonnement et remettez au feu juste le temps de porter de nouveau à ébullition.
Juste avant de servir bien bien chaud, parsemez un peu de paprika sur la soupe.
La prochaine fois que je ferai cette soupe je tenterai de faire revenir rapidement les boulettes de viande avant de les cuire dans le bouillon, après tel quel c'était délicieux, mais j'ai envie d'essayer !
Meatball soup full of flavours
Ingredients: 500g minced beed - 90g long grain rice - 8 sprigs parsley - 3 Tbsp olive oil - 1 Tbsp flour - 1 carrot - 4 spring onions - 1 small celery stalk - 1 egg - 1 lemon juice - 90cl vegetable stock - paprika - salt & pepper
Start cooking the rice for half the time written on the packet. Mine said 10 minutes so I cooked it for only 5.
Chop the parsley and onions rather finely. Finely dice the carrot. Slice the celery.
In your food processor, finely chop half the onions and half the parsley. Add the meat, 1 Tbsp olive oil, season with salt and pepper and turn on the processor just to get a homogeneous mix. Put in a large bowl and mix with half of the rice.
Make balls the size of a big walnut, roll them in flour.
Pour the remaining olive oil in a frying pan and fry the remaining parsley and onion, as well as the carrot and celery, for 5 minutes. Add the stock, season with salt and bring to the boil, still on medium heat.
Gently put the meatballs in and cook, covered, for 10 minutes.
Add the remaining rice and cook for 10 more minutes.
Take off the heat. Put the egg and lemon juice in a bowl with a ladleful of stock and mix. Pour everything back to the pan, check the seasoning and put back on the heat, just until it reaches the boil again.
Just before serving nice and hot, sprinkle some paprika on top.
The next time I do this recipe, I’ll try and quickly brown the meatballs before cooking them in the stock. It was delicious like that, but I want to give it a try!

Mais pourquoi, bon et si finalement j'allais sur les bords Bosphore… si seulement j'avais pas le vertige et le mal de mer… est-ce que je vous raconte ça…

16 commentaires:

  1. Ben voilà, j'ai trouvé un plat qui va très vite me faire voyager !!! Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de partager mes voyages !!!

      Supprimer
  2. Je te pique la recette parce que ça, mon homme va adorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un plat de garçons... enfin quand ce sont des carnivores comme moi ,-) !

      Supprimer
  3. J'y suis allée cet été et c'est vrai que la cuisine stambouliote est une vraie tuerie !!
    Très belle recette, il faut que j'aille voir ce livre :)
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance ! Parce que finalement les vrais voyages c'est quand même bien aussi ,-) !
      Bises !

      Supprimer
  4. Ahhhh merci pour cet article qui me rappelle mon séjour de rêve là bas....Que de bons souvenirs notamment culinaires!! Des gens d'une gentillesse....Il manque quelques bons simit avec tes superbes boulettes!! Allez, afiyet olsun ! ;) et merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que tu pourrais me donner encore une fois de bons conseils sur cette cuisine que je connais encore assez mal ! Merci à toi !

      Supprimer
    2. Heu des conseils, j'aimerais bien, je t'assure mais j'ai surtout mangé et peu préparé!! :) :) Ah! si, je connais quelque chose qui ravira tes audaces culinaires et qui est topissime: Le kumpir!! Il existe même là bas des bars à kumpir comme les bars à pides!! Une grosse patate vapeur et beurre que l'on coupe en deux et que l'on garni à souhait (froid/ chaud/ viande/légumes etc) C'est divin! jette un œil sur le net, tu en auras l'eau à la bouche ;) !

      Supprimer
  5. Ooh oui il y a ça aussi en Grèce, tellement bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une spécialité méditerranéenne que l'on retrouve effectivement dans différents pays Eugénie et c'est comme tu dis tellement bon !

      Supprimer
  6. Diablement parfumée ? Ah si le diable est de la partie.. j'arrive !! ;) oui je sais je suis aussi une diablotine qui aime ta souplette !! Merci pour le voyage dans tes écritures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t'imaginais pas en diablotine... mais maintenant que tu le dis... ,-) !

      Supprimer
  7. Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue faire un petit tour dans ta cuisine. Mais là je pense que les arômes sont arrivés tellement fort chez moi que je n'ai pu m'empêcher de venir soulever le couvercle de ta marmite.
    Et à défaut de repartir de chez toi avec un doggy bag, je prends la recette ! Elle sera sur notre table très très rapidement !
    Bises
    Michèle

    RépondreSupprimer
  8. C'était excellent, merci Dorian pour cette belle découverte :)

    RépondreSupprimer