lundi 26 novembre 2007

Et si finalement c'était vrai que la bolo c'est fini… fini vraiment fini ??? Tartinage suite et fin…

L'autre jour nous mangions tranquillement chez des amis, qui sont aussi entre autre des blogueurs, et forcément au bout d'un moment, un très court moment, on a fini par parler bouffe… en gros juste après s'être fait la bise sur le palier, on a commencé à en parler. Et une fois fait le panorama de nos petites préparations passées, présentes et futures nous nous sommes mis à parler à bâton rompu de tout et de rien, de bouffe quoi… Et t'as vu que les escargots, y'en a qui les farcissent de fraises, qu'est-ce t'en penses ? Et t'as vu, y font du saucisson de caille aux éclats de Chupa chup's… qu'est'ce t'en penses… et là forcément les flingueurs sont de sortie, les uns pour critiquer, les autres… aussi ! Enfin pas toujours quand même…
Et à un moment, le moment ! The Moment ! J'ai dit… et la bolo (la bolognaise) alors… parce que j'avais vu une recette quelques jours avant… et là Stanislas, mon Stanislas, a dégainé son double zéro et d'une seule balle en pleine tête il a mis à terre la pauvrette, toute rouge qu'elle était et puis sans hésiter il l'a achevée d'un définitif la bolo c'est fini… complètement fini ! On s'est regardé tous en hochant la tête comme les petits chiens des voitures en répétant la bolo c'est fini… la question était réglée !
Ce qu'il voulait dire c'est que dans le landernau culinaire la belle italienne n'est pas de saison, ni même de l'année, parce que comme chez les tailleurs pour dames dans nos cuisines il y a aussi des modes, celle de la tonka et celle du gomasio et celle… et celle de la bolo, elle semble passée depuis autant de temps que la nouvelle cuisine n'est plus nouvelle !
Et puis on est passé à autre chose, et comment il'z'ont roulé les sardines dans des peaux de bananes et qu'est-ce que… Mais la petite phrase s'était accrochée au fond de mon esprit et comme un petit vélo n'arrêtait pas de tourner, la bolo c'est fini… fini… et après cette bonne soirée et quelques cocktails éblouissants du garçon et quelques plats ravageurs de la fille, on est rentré heureux et repus et je me suis endormi là-dessus, la bolo c'est fini… la bolo…
Ce qui est curieux avec les cauchemars c'est que des fois on ne s'en rend pas compte que c'est un cauchemar et on court, on court et le monstre il court, il court aussi mais juste un chouille plus vite que vous… et du coup vous vous réveillez parce que Chouchou, que vous êtes en train de ruiner à coups de griffes, vient de vous vider son Alka Setzer du soir sur la tête.
Alors que d'autres fois vous vous dites tout de suite, c'est un cauchemar, ça ne peut être qu'un cauchemar, mais pour en sortir peau d'futon, rien à faire ! Et ça continue, ça continue… et c'est comme ça que je me suis réveillé en nage en criant c'est fini ! c'est fini !!!
C'est donc là que je me suis réveillé et que j'ai vu Marie me regarder d'un air désabusé, habituée à mes cris matinaux et me disant, alors cette fois c'est quoi qui est fini Chouchou ? Là, c'est devenu une évidence et j'ai crié, hurlé à poumons déployés, j'ai criééééé !!!... Non la bolo ce n'est pas fini elle est même de retour ! Et sans prendre le temps de m'habiller je suis parti m'en préparer une plâtrée ! A suivre ?...
Ma bolo à moi…
Ingrédients : 750g de viande hachée de bœuf – 1càc de fenouil en grain – 1càs de beurre – 1càs d'huile d'olive – 75g environ de céleri branche émincé finement – 5oignons nouveaux – 5gousses d'ail en chemise écrasées avec le plat d'un couteau –– 1/2càc d'origan – 2ou 3 feuilles de laurier - 1ou 2 pincées de piment d'Espelette - 2ou 3càs de persil plat haché – 50g de tomates séchées – 10cl de vin blanc sec – 800g de tomate en boîte (j'ai utilisé à moitié des tomate en cube et des tomates en quartier) – 1càc de sucre en poudre - sel
Versez dans une grande sauteuse l'huile et le beurre et faites-le chauffer à feu moyen. Ajoutez les graines de fenouil, laissez-les griller 1ou 2 minutes.
Ajoutez ensuite le céleri, les oignons, et l'ail, mélangez le tout et faites fondre les légumes pendant 3ou 4 minutes. Ajoutez la viande et réduisez-la en petits morceaux dans la cocotte tout en la mélangeant autres éléments.
Ajoutez l'origan, le laurier et le persil, montez le feu et laissez colorer la viande de tous les côtés.
Ajoutez les tomates, versez le vin, mélangez de nouveau et laissez cuire jusqu'à ce que le vin soit pratiquement évaporé.
Versez enfin le jus de tomate et le sucre en poudre, salez, remuez bien, couvrez et baissez le feu. Laissez blobloter pendant au moins 20minutes. Découvrez alors et laissez la sauce se concentrer jusqu'à la consistance voulue (j'ai laissé de nouveau une vingtaine de minutes). Il n'y a plus alors qu'à utiliser la sauce.

Petites pizzas fines comme une bolognaise
Une idée très largement inspirée d'une recette de
Lahmacuns (pizzas turques) de Rosa du site Rosa's Yummy Yums où vous pouvez aller remplir votre panier de bonnes idées !
Ingrédients pour 4 pizzas :
Pour la pâte (c'est presque la recette de Rosa) :
250g de farine – ½ càc de sel – 5g de levure de boulanger séchée – 12,5cl d'eau tiède - ½ càc de sucre
Pour le reste :
250g de bolo – 1càc de sumac – 1càc de thym – 1 càc de sésame doré - ½ de carvi - 100g de pancetta – 1petite boîte de concentré de tomates - 1ou 2 poignées de roquette – huile d'olive
Commencez par faire la pâte à pizza, mettez dans un bol l'eau, la levure et le sucre, laissez reposer 10minutes.
Mélangez la farine et le sel dans un saladier, faites un volcan, versez le contenu du bol et mélangez en allant de l'intérieur vers l'extérieur. Quand la pâte est homogène pétrissez-la pendant 3ou 4 minutes. Mettez-la dans un saladier, filmez et laissez reposer dans un endroit tiède pendant une paire d'heures.
Quand la pâte est à point coupez-la en 4, faites-en des boules puis étalez les boules en cercles assez fins d'environ 20cm, et laissez-les reposez une trentaine de minutes.
Mettez ensuite le sumac, le thym, le sésame et le carvi et mélangez en écrasant partiellement les épices, réservez-les.
Mettez une poêle sur un feu assez fort et quand elle est chaude, faites-y dorer la pancetta sans trop insister. Puis versez la bolo, mélangez et retirez du feu.
Badigeonnez d'1càc de concentré de tomate les cercles de pâte puis répartissez dessus la bolo à la pancetta, saupoudrez d'une bonne pincée d'épices et enfournez dans un four préchauffé à 225° pendant une dizaine de minutes.
Sortez alors les pizzas, posez une dizaine de feuilles de roquette, saupoudrez d'une nouvelle bonne pincée de mélange d'épices, un filet d'huile, vous pouvez pliez les petites pizzas et les manger avec les doigts.
Tartine comme une bolognaise
Ingrédients pour 4 :
Pour le pesto rouge : 12 morceaux de tomates séchées (ce sont souvent des demi-tomates – 1 ou 2càs de parmesan – 1ou 2càs de pignon – 1gousse d'ail – 5ou 6 feuilles de basilic - 6càs d'huile d'olive
Pour le reste : 250g de bolo - 100g de mozzarella - 75g de cœur de céleri émincé très fin – 50g de parmesan en copeaux – des tranches de pain grillées – huile d'olive – piment d'Espelette
Mélangez tous les ingrédients du pesto rouge dans un hachoir électrique et faites tourner jusqu'à obtenir un mélange encore grumeleux, il ne faut surtout pas que le mélange devienne lisse.
Verser la sauce bolognaise encore bien chaude et la mozzarella dans un petit saladier et mélanger très rapidement (la mozzarella va commencer à fondre).
Montez les tartines versez une couche de bolognaise à la mozzarella, une bonne càc de pesto, saupoudrez de céleri et enfin de parmesan, un filet d'huile d'olive, une pincée de piment et c'est fini.
Et pour retrouver la recette de la tartine de sauvage à la viande parfumée à plein de choses cliquez sur la photo.

Mais pourquoi, et maintenant que la force soit avec la bolognaise… est-ce que je vous raconte ça…

32 commentaires:

  1. Et si je te dis que ma bolo elle peut être pas mal, tu me crois, hein, dis?? Et qu'à vouloir trop en faire... bon, à la prochaine!!

    RépondreSupprimer
  2. ah oui !!!! la bolo n'a pas dit son dernier mot ! Mais qu'est ce qui lui prend à Stanislas ??? enfin ??? MAis quelle idée !
    A quand un comité de défense de la bolo ? la carbo aussi elle est out ?
    Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Saveurs Sucrées Salées26/11/2007 07:43

    Personne n'aura la peau de la "bolo" !
    Mais les sardines à la peau de banane, dans un tout autre genre, c'est sympa aussi...surtout le matin trempé dans le café ;-)

    RépondreSupprimer
  4. et t' as criééééé ...
    pour qu'elle revienne .
    et depuis ,elle te colle à la peau ... non mais , quelle comédie elle te fait cette bolo-pasniaise elle connait maint'nant son maître au bolomètre!

    RépondreSupprimer
  5. Tu vas me croire sortie de ma cmpagne provençale (ma foi c'est vrai!!) mais la bolo, j'ai mis un temps fou avant de comprendre ! mais crois-moi dans l'arrière pays vauclusien, chez les ploucs, ce n'est pas fini !

    RépondreSupprimer
  6. Renard Agile26/11/2007 10:19

    Mais c'est monstrueux ! ASSASSINER LA BOLO ! Et puis quoi encore ? Moi, c'est décidé, je vais me battre, faire deux-trois courses, et ce soir, c'est spaghetti-bolognaise au terrier. Et le premier qui me dit que c'est has-been, je lui fais avaler une boite de sardines emballée de peaux de bananane.
    Non mais, c'est vrai, ça m'énerve !

    RépondreSupprimer
  7. La bolo ne sera jamais finie contrairement à certaines modes culinaires actuelles! et heureusement!

    RépondreSupprimer
  8. Tu veux qu'on lui fasse un comite de soutien a la bolo? je suis partante moi :)

    RépondreSupprimer
  9. et voilà que stanislas te fait cauchemarder mon pauvre......en tous cas c'est pas sa femme qui ferait ça ;) elle nous a enchantées avec ses petits pains samedi dernier et...on a même parlé de toi....en bien???
    kashyle

    RépondreSupprimer
  10. Et bien moi je te dis, après lecture de ton billet, non la bolo n'est pas morte, et ta recette me fait tant envie que je risque d'en refaire, MOI qui n'ai mangé de bolo depuis ... 5-6 ans ? Bizzz

    RépondreSupprimer
  11. La bolo, morte ?! C'est une plaisanterie j'espère par ce que le samedi midi, je fais quoi moi à la place ???!!

    RépondreSupprimer
  12. Ah bin je suis rassurée là, parce que ça commençait mal... C'aurait été trop triste! La bolo c'est jamais fini!
    Tes pizzas, ça me fait revenir l'envie pour ce soir... J'avais dit pizza? Et puis on s'est mis à parler de poisson et je me suis laissée embarquer... Faut dire qu'on a commencé la journée avec une tarte aux oignons à 8h du matin (y en a qui l'avaient déjà attaquée à 5h, ou - pire! - qui avaient commencé la journée avec du pain à l'ail! Le vin chaud je comprends, mais le pain à l'ail... Y sont fous ces Bernois!) Mais cette photo, là, avec les brins de rucola...! C'est classe d'avoir une super photographe pour illustrer tes supers recettes! :)

    RépondreSupprimer
  13. Je veux faire partie du comité de soutien de la bolo, c'est vraiment trop bon et en tant que bonne ritale j'interdis l'interdiction d'interdire la bolo ! Bises

    RépondreSupprimer
  14. Une bolo comme ça, moi j'en veux encore et encore!!!

    RépondreSupprimer
  15. Moi, la mode en général, je m'en fiche et plus encore en cuisine. Alors, je fais aussi ma bolo et j'en connais qui ne s'en plaidront pas. Non mais !

    RépondreSupprimer
  16. Je veux que c'est pas la fin de la bolo, heureusement tu es là pour lui redonner toutes ses lettres de noblesses. Et pou la carbo, tu comptes faire quelque chose ?

    RépondreSupprimer
  17. Ah ! malheureux ! Qu’est-ce que tu fais ? Me voilà harcelé par la ligue de la défense de la bolo ! Alors que je suis, moi, le plus grand ami de la bolo ! Jamais, ô grand jamais je n’eus de mauvaise pensées pour la bolo... Aïe ! Aïe ! mais non j’vous dis ! la bolo, moi j’laime, même si... Aïe ! non non, j’voulais dire j’l’aime avec un grand A ! J’l’Aime sans restriction aucune, pleine et entière, baveuse, bavarde et généreuse, j’l’adore même, ma bolo... même que j’l’aime tellement que j’en avais fait un recueil de recettes : tout plein de déclinaisons de bolo, tout un dégradé dans les tons rouge-bolo (rouge-bolo d’ailleurs que j’avais appelé mon recueil, pas mal hein ?), et même, même que j’voulais en faire un vrai beau livre avec de belles photos sur papier glacé (eh ben NON ! qu’ils m’ont dit les éditeurs, "ça va pas la tête : la bolo c’est fini !") Ils m’avaient presque convaincu...
    Dis : et si on l’faisait tous les 2 ce recueil ?

    RépondreSupprimer
  18. Un classique de chez classique, un indémodable, oui protégeons la bolo!

    RépondreSupprimer
  19. Il y a 2 ans j'ai eu cette conversation avec beau gosse à ce sujet : la sauce tomate recuite c'est démodée .... disons qu'en 2 ans t'es un précurseur d'un retour en force : avec force tomate séchée ....

    RépondreSupprimer
  20. tu ne serais pas en train de faire une petite fixette sur les trilogies?! bon, c'est pas tres grave et puis quand ca se fini sur de la bolo je ne peux qu'approuvrer! La bolo ne mourra jamais!

    RépondreSupprimer
  21. Vive la bolo ! je reprendrai bien une petite tartine sur du seigle grillée et la petite feuille de céleri.

    RépondreSupprimer
  22. j'aime bien la bolo, surtout celle de ma maman
    j'en ai fait une rapido, dimanche dernier... moyenne...
    ta recette est très appétissante ! et les photos sont superbes ; quant aux textes, comme d'habitude, je les adore
    moi, je me suis lancée dans la vidéo ; une petite recette sans prétention, filmée... c'est une première pour moi

    http://www.maisondepatoo.com/recette-facile-video-crevettes-sauce-piquante/

    bizoo, patoo

    RépondreSupprimer
  23. Fanfreluche27/11/2007 22:28

    Ben oui, t'as raison, y'a pas que les fèves tonka dans la vie (en réalité, je n'ai aucune idée de ce qu'est une fève tonka, mais j'ai cru comprendre que c'était à la mode, ça et le thé matcha, en fait je crois qu'il faut se terminer en "a" pour être à la mode).

    RépondreSupprimer
  24. Thanks God, je sors à peine de table et le BBQ était extra hi hi hi.
    Paske quand je passe chez toi, Pfff je repars toujours affamée ;-)
    Bizzz !

    RépondreSupprimer
  25. morte de rire!!! Aaaaarrh... phew, je respire... J'adore ta facon d'ecrire!! Le coup de se reveiller en sursaut apres un cauchemar en rouge tomate et de filer preparer une sauce bolognaise au petit matin -ca m'a achevee.

    RépondreSupprimer
  26. On n'a pas la même bolo, la tienne est encore plus parfumée que la mienne !

    Bon là si j'ai bien compris, faut choisir entre la pizza et la tartine ... Je ne peux pas tout manger en une fois mais ce sera avec plaisir que je croquerai ( sauvagement ) dans chacune !

    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  27. je suis contente car je peux enfin laisser des commentaires sur blogger ( impossible il y a quelques temps d'écrire quoi que ce soit chez toi , chez Rosa , chez Véro de la popotte , ... et bien d'autres !)
    bref ! juste pour te dire que j'étais folle de joie de voir un message de toi sur mon petit blogounet ... merci ! car ton compliment me va droit au coeur !
    et comme te l'a dit Kashyle , nous avons parlé de toi avec Samania ( en bien je te rassure !): quand viens tu voir les Pralines ?
    en tout cas , tu seras le bienvenu !
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  28. je suis bluffé par les photos :p Comment fais tu ? Avec quel appareil ? :p
    merci en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  29. J'ai aimé le texte, j'ai aimé les recettes alors merci et vive la bolo !

    RépondreSupprimer
  30. Dis toi bien une chose, non deux! On a tous en nous quelque chose de bolognese (soit chacun sa recette, perso moi je mixe la viande finement!)
    et deuxio, la bolo ça en finira JAMAIS, qu'on se le dise!

    RépondreSupprimer
  31. menus propos28/11/2007 21:47

    Non, non la bolo n'est pas finie! ça va pas non de faire des cauchemars pareils.
    La mienne n'est pas au vin blanc, mais au vin rouge et elle a quelques petits dés de carotte... Elle bloblotte et elle parfume la maison. Impossible qu'elle passe de mode.

    RépondreSupprimer
  32. Tu as raison ,la bolo n'est pas morte !! Je viens de noter ta recette et compte bien la mettre à l'honneur sur mon blog (en prenant soin de ne pas la cramer !!) après le cassoul' défi !!

    RépondreSupprimer