mardi 19 février 2013

Les bugnes de son enfance ou comment d'une aussi simple recette un chef peut faire un p'tit bonheur !

J'aime les chefs, enfin surtout ceux qui arrivent comme Laurent Rigal, le chef qui tient maison à l'Alexandrin du côté de Lyon, avec une furieuse envie de partager et d'apprendre aux autres.
Hier Laurent Rigal et son second Charles Cousin étaient venus pour nous montrer, à Pascale, Anne et moi, ce qu'ils faisaient de la Maïzena, cette drôle de fleur de maïs qui traine dans bien des placards mais dont on ne sait pas toujours quoi en faire.
Et ils nous ont montré grâce à la Maïzena comment lier une sauce, rendre aérienne une pâte à beignet, furieusement onctueux un velouté  et surtout surtout comment faire les bugnes de son enfance.
Ils nous ont aussi montré que le cuisinier peut devenir magicien avec la plus simple des recettes, de simples bugnes, celles de son enfance pour peu qu'on y mette un je ne sais rien de supplément d'âme servi par une technique irréprochable et juste ce qu'il faut d'inspiration !
Et du coup quand j'ai mangé une de leurs bugnes, je me suis dit que le bonheur ça peut être simple comme une bugne croquante et parfumée…
Bugnes de son enfance
Ingrédients : 150g de beurre mou – 15 de zeste d'oranges – 180g de sucre – 12g de sel – 7 œufs – 350g de farine – 350g de fleur de maïs Maïzena – sucre glace – huile
Lavez les oranges soigneusement, séchez et râpez les zestes d'une orange non traitée, râpez très fin.
Mettez dans un batteur le beurre, le zeste, le sucre et le sel.
Laissez tourner et ajoutez les œufs un par un, puis doucement la farine, puis la fleur de maïs.
Laissez tourner jusqu'à obtenir un mélange homogène.
Mettez la pâte dans un film alimentaire et laissez au frais pendant 24h.
Etalez la pâte au rouleau en laissant une épaisseur d'1/2 cm. Taillez les formes désirées au couteau.
Faites chauffer la friteuse à 180° et plongez-y les bugnes. Retournez-les à l'aide d'une spatule jusqu'à ce qu'elles attrapent une jolie couleur dorée.
Egouttez-les sur du papier absorbant. Saupoudrez-les de sucre glace et dévorez-les !
Bugnes his childhood 
Ingredients: 150g soft butter - 15g orange zest - 180g caster sugar - 12g salt - 7 eggs - 350g flour - 350g cornflour - sugar - oil 
Put in a mixer the butter, zest, sugar and salt. 
Add the eggs one by one and slowly the flour and cornflour. 
Mix well. 
Put the dough in plastic wrap and let cool for 24 hours. 
Roll the dough to 1/2 cm thick. Cut the bugnes. 
Heat deep fryer to 180 ° and dip the bugnes. Turn them with a spatula and brown the bugness. 
Drain them on paper towels. 
Sprinkle with icing sugar and eat them!

Mais pourquoi, allez à Lyon c'est une bonne idée ça… est-ce que je vous raconte ça…

5 commentaires:

  1. ça, c'est des bugnes qui croustillent. Je préfère les bugnes briochées, c'est plus doudou !
    Mais bon, je crache pas sur celles là pour autant... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Afterdinner19/02/2013 13:11

    Houlala ça me rappelle les bugnes de maman pour mardi gras dans ce grand saladier jaune en plastique quand j'étais à l'école primaire dans les 90's...

    Des bugnes en Picardie ça en faisait rire plus d'un, mais enfin, c'était notre petite originalité et une transmission de recettes entre amis de la famille d'ici et d'ailleurs...

    Et surtout: le sucre glace à ne pas négliger! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis une grande accro des bugnes, c'est toute mon enfance, mon grand père m'en faisait et à l'occasion d'un jeu sur le net, j'ai tenté et qu'est ce que c'est bon!! Mais la prochaine fois j'en fait le double, une trentaine c'est pas suffisant pour assouvir ma gourmandise, puis c'est tellement addictif!

    RépondreSupprimer