vendredi 26 novembre 2010

Elle est belle, elle est belle ma tripe... Le retour !!! Foie de veau aux griottes et poivre de Séchuan au menu !

Petit, ma mère était la reine du steak raidi, raide comme la justice qu'il était le steak tellement le mot saignant ne faisait pas partie de son vocabulaire… mais j'ai déjà beaucoup parlé par ici de sa steakomanie qui reste un de mes rares souvenirs d'elle devant les fourneaux. 
Mais en lisant le titre de la recette de tripe du jour, de ce foie aux parfums prometteurs et exotique, je me suis rappelé d'autres tranches de foie, de celles qui remplaçaient exceptionnellement l'universel steak !
Curieusement si le foie avait trouvé grâce aux yeux de ma mère ce n'était pas à cause de son prix abordable, c'était même le contraire…
Ma mère a toujours eu l'impression que ce qui était cher ne pouvait être que bon et quand c'est bon, c'est bon pour tout ! Et d'abord bien sûr pour la santé ! Du coup ce foie de veau qui lui coûtait la sueur d'une bonne matinée de ménage arrivait régulièrement sur notre table mes jours de moins bien. Malheureusement pour moi mais aussi heureusement pour nos finances, j'avais la santé d'un roc et du coup nous avions le foie rare, mais son souvenir m'est resté comme celui d'une petite madeleine tripouilleuse de mes jours de faiblesse…
Et aujourd'hui encore, aussi rarement qu'alors, quelques fois je me laisse aller à lâcher à Marie on se ferait pas un p'tit foie histoire de se faire du bien… mais maintenant le bien n'est plus le même !


Foie de veau aux griottes et poivre de Séchuan
Ingrédients : 4 tranches de foie de veau épaisses (2 cm) - 1 càc de poivre de Séchuan, frais moulu de préférence - 2 càs de farine - 40 g de beurre - 2 càs d’huile - 250 g de griottes surgelées - 20 g de cassonade - 3 càs de vinaigre de vin - Sel
Dans une casserole, mettez la cassonade avec 4 cuillérées à soupe d’eau. Faites cuire jusqu’à obtenir un caramel brun puis ajoutez le vinaigre et les griottes, laissez compoter 5 minutes à feu doux.
Dans un bol, mélangez la farine et le poivre. Salez le foie puis passez-le dans le mélange en appuyant bien pour faire adhérer le poivre.
Dans une poêle bien chaude, faites fondre le beurre avec l’huile.
Saisissez le foie 2 minutes de chaque côté et retirez-le de la poêle, Réservez-le au chaud entre 2 assiettes. Retirez un maximum de gras et rajoutez la compotée de griottes dans la poêle pour la réchauffer.
Servez le foie avec la sauce et une purée de pommes de terre.
ASTUCE :
En saison, remplacez les griottes par des groseilles ou du cassis.

Mais pourquoi, avec quoi elle pouvait bien nous faire le foie… est-ce que je vous raconte ça…

4 commentaires:

  1. Un bon foie de veau...j'adore ! Et ta recette me plaît bien aussi...Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
  2. Un morceau que j'aime aussi... en + en version sucrée salée !
    Belle fin de journée
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Ta recette est vraiment très appétissante !!!
    Bonne journée Zouncuisine

    RépondreSupprimer
  4. une recette comme je les aime. le foie adore l'acidulé et la chaleur...

    RépondreSupprimer