jeudi 8 octobre 2009

Voyage en Inde ou quand les livres de cuisine sont aussi de lointains voyages … et petite raïta plus que rafraîchissante au programme !

J'aime les livres de cuisine au point que cela fait maintenant quelques années que c'est presque la seule lecture que je pratique. Entre eux et moi, c'est une histoire d'amour fou et dès que je passe pas loin d'une de mes bibliothèques de cuisine, nous ronronnons tous de bonheur, eux et moi, pendant qu'ils battent des pages et moi des mains. Là, je n'ai plus qu'à tendre la main pour qu'un vienne s'y lover et que nous passions alors ensemble quelques heures de folle passion.
Les livres de cuisines n'ont jamais été pour moi que des collections de recettes qui attendent sagement sur une étagère que je passe en cuisine et qui aussitôt la recette finie retourneraient à leur place, ils ont toujours été bien bien plus que ça...
Et à chaque fois que j'ai un nouveau livre dans les mains, je commence par le renifler comme je le ferais d'un pot dont on soulève le couvercle, et puis je fais tourner les pages, vite, comme font les joueurs de poker quand ils battent leur paquet de carte.
Alors seulement quand les présentations sont faites, je peux commencer à le lire. J'ai toujours eu un peu l'âme butineuse et les livres de cuisine ont l'avantage de souvent pouvoir être ouverts au hasard sans que l'on soit perdu dans l'histoire. Et c'est ainsi que généralement je pars à la recherche de ce petit supplément d'âme qu'ont certains livres et qui me fait en ressortir avec un sourire béat aux lèvres…
Et c'est de la même manière que j'ai commencé avec Inde de Padmavathi et Beena Paradin aux éditions Minerva, un livre où les photos d'Isabelle Rozenbaum racontent le voyage. Et c'est comme ça que je me suis perdu de longues heures en Inde, conduit par les saveurs de Padmavathi et Beena auxquelles Isabelle Rozenbaum a réussi à donner du goût et des senteurs. Je me suis perdu parce que j'ai voyagé avec ce livre, voyagé dans les plats et les préparations indiennes, bien sûr, mais aussi avec les personnages qui peuplent ce livre et qui nous font découvrir plus que leur cuisine.
On les suit à travers les rues, les marchés et les maisons, les travaux et les préparatifs, on les suit simplement durant la vie, leur vie qu'ils nous permettent de partager. Et quand on quitte le livre, c'est avec une liste impressionnante de recettes à découvrir très vite mais aussi avec la sensation de remettre dans les étagères un peu plus qu'un livre, un album de famille que l'on retrouvera bientôt avec le même plaisir…
Ce soir Beena Paradin et Isabelle Rozenbaum dédicacent leur livre à librairie La Cocotte à partir de 18 h 5 rue Paul Bert Paris 11.

Et si voulez poursuivre le voyage, prenez 8minutes 27 pour retrouver ces moments que l'on ne voit jamais où des instants, d'infimes instants, se construisent et deviennent des photos et des livres... une vidéo réalisée par Isabelle Rozembaum assistée d'Hélène Robert.

En prise de vue, Isabelle Rozenbaum, photographe. from Isabelle Rozenbaum on Vimeo.

Quant à moi j'ai eu envie de détourner une des recettes du livre, une raïta qui pourrait accompagner bien des préparations…
Raïta fraicheur et parfums d'Inde
Ingrédients : 2 tranches d'ananas d'environ 1cm d'épaisseur– ¼ de pomme verte – 1yaourt nature – 1petit oignon nouveau – 4 ou 5 tiges de coriandre fraîche - ½ càc de graines de coriandre - ½ càc de graines fenouil - ½ càc de graines de fenouil - ½ càc de gingembre frais râpé – 3 ou 4 très fines lamelles de piment rouge ou vert (facultatif) - sel
Commencez en passant rapidement les graines dans une poêle et dès qu'elles commencent à claquer retirez du feu. Mettez-les dans un bol et écrasez-les plus ou moins au pilon, on peut aller jusqu'à les réduire en poudre si vous n'aimez pas le côté craquant des graines.
Couper ensuite en petits cubes l'ananas et la pomme, émincez finement l'oignon. Mélangez le tout.
Hachez à votre goût la coriandre fraiche. Ajoutez les graines grillées et écrasées, le gingembre et le piment, et mélangez rapidement.
Il n'y a plus qu'à ajouter le yaourt, j'en ai mis 3càs mais on peut mettre tout le pot, et à oublier ensuite au frais une bonne heure pour que tous les parfums se mélangent.
A moment de servir, parsemez de coriandre fraîche et de graines écrasées.
Cette raïta trouve naturellement sa place dans la cuisine indienne, mais avec un simple petit poisson grillé… à essayer !

Les photos illustrant cet article sont les miennes, celles d'Isabelle Rozenbaum vous les retrouverez dans l'ouvrage... Et je vous parle très bientôt de ses ateliers photo !

Mais pourquoi, bon et maintenant un p'tit voyage en Inde ça serait bien, est-ce que je vous raconte ça…

14 commentaires:

  1. Merci Dorian pour ton post sur le livre "Inde". J'espère qu'il t'inspirera longtemps. Je relaierai ton post sur mon blog dans les prochains jours. Isabelle Rozenbaum

    RépondreSupprimer
  2. Dorian,

    Je suis trop touchée ! C'est un plaisir de vous emmener en Inde à travers ce livre...

    Beena

    RépondreSupprimer
  3. oups celui-ci il me le fautet puis ta raita ira tres bien avec mon firni...

    RépondreSupprimer
  4. D'abord Pascale, puis toi, c'est malin, maintenant je n'ai plus qu'une envie: manger indien!
    Il à l'air vraiment super ce livre. A commander très vite.

    RépondreSupprimer
  5. Non, non, là tu m'énerves...
    Je ne le connaissais même pas ce livre, et quand on est ignorant, on n'est pas tenté !!!
    Hmmm, et ce raïta, là, aux pommes et ananas... Grr, tu m'énerves !

    RépondreSupprimer
  6. En plus la cuisine indienne est trés bonne

    RépondreSupprimer
  7. Coucou,
    Très très Joli Texte Dorian, on n'a jamais si bien parlé des livres de Cuisine :-) Bravo !!!

    J'aimais déjà beaucoup les émissions de Beena sur Cuisine Tv, pour leur côté Authentique et Familial.
    Hâte de me procurer le livre à mon retour en Métropole, les recettes sont à n'en point douter sublimées par les Jolies Photos d'Isabelle !

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Dorian, j'ai tous les ouvrages de beena paradin sauf celui-ci :( j'adore sa cuisine, tu sais que j'ai cherché partout de la poudre de mangue pour faire le délicieux pain que l'on a vu sur son ouvrage pure et simple ;)) merci pour ton partage, lire un billet comme le lien permet d'être un peu moins frustrée de ne pouvoir être sur paris pour aller à la rencontre de personnes aussi passionnantes ^^ bisous

    RépondreSupprimer
  9. J'adore la cuisine indienne si riche en parfum et souvent très coloré mais qui n'est pas assez souvent mise à l'honneur sur la bloggo ! Heureusement que tu es là !!!

    A bientôt

    Elodie

    RépondreSupprimer
  10. Très agréable mon cher Dorian ce billet dépaysant...et une belle découverte de livre également....un petit voyage en Inde avec toi...je suis partante !!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Tu as décris de manière sublime (et je n'exagère pas) avec ton style unique cette histoire d'amour avec les livres de cuisine, relation fusionelle, physique...Merci, j'ai aussi envie de voyager.
    Mais tu ne vas pas commencer à tout détourner j'espère, un peu de respect! ;-) Bon week end

    RépondreSupprimer
  12. j'aime beaucoup les livres de cuisine, et ce livre sera probablement mon prochain achat, mais heureusement je lis aussi beaucoup d'autres livres. La cuisine s'enrichit de pleins d'histoires, d'hommes et de pays. Malheureusement bcp de livres de cuisine ne sont que des catalogues, rien de plus

    RépondreSupprimer
  13. Merci Dorian... J'ai regardé cette petite vidéo avec un sourire bête et nostalgique de mes voyages en Inde... Et maintenant j'ai encore envie de cuisiner un petit daal parfumé... mais bon ce soir ce sera udon miso et shiitake (de la maison les shiitake)...^^... Je garde le daal pour un autre jour dans la semaine !!!

    RépondreSupprimer