mardi 6 février 2007

Et si je ne demandais plus chaque jour ce que j'allais cuisiner, et si je faisais toujours la même chose… c'est possible ça ?

Ce matin je traînais nonchalamment dans ma cuisine à me préparer mon premier petit café du matin et je me posais ma petite question préférée, qu'est-ce que tu vas bien pouvoir encore cuisiner ? et forcément le café à la main je me suis retrouvé à traîner devant ma bibliothèque, celle qui est remplie ras l'étagère de bouquins de cuisine… et là je me suis dis que c'était curieux de ne pas savoir quoi faire alors que j'étais face à plusieurs milliers de recettes et je me suis rappelé que du temps de ma jeunesse lointaine on ne se posait pas ce type de problème à la maison, les choses étaient simples, si simples…
Chez moi, quand j'étais petit on ne se demandait jamais quoi faire, enfin ma mère ne se le demandait pas puisque c'était elle qui nourrissait la famille, simplement parce qu'à la maison c'était à chaque jour son plat et chaque plat son jour et les cochons sont bien gardés ! C'était la règle et la règle c'est la règle… bon elle pouvait la changer, mais les autres eux n'avaient aucun espoir de la bouger même d'une virgule !
Du coup tout était simple, et si on avait perdu le sens des jours de la semaine, il suffisait de lever le nez, de renifler un grand coup du côté de la cuisine et… poulet rôti et patates on était dimanche ! si ça sentait l'escalope et la nouille à l'eau on était mercredi, le steak carbonisé haricots à l'eau c'était vendredi… Le steak était toujours carbonisé, comme toutes les autres viandes grillées d'ailleurs, parce qu'elle pensait qu'une bonne cuisson ratatinait les microbes… je n'ai jamais su d'où lui était venu cette idée qu'il fallait cuire le microbe de la viande avant de la manger mais quoi qu'il en soit c'était une de ses règles, quand la viande est raide le microbe aussi ! Et c'était comme ça pour toute la semaine, un jour un plat… finalement comme on ne détestait rien, à par peut-être les petits pois du mardi, mais bon y'avait steak haché couleur charbon avec, donc ça passait…
En plus non seulement ma mère était une vraie pointeuse alimentaire, mais elle avait aussi des principes en terme de préparation qui évitaient de nouvelles questions ! Elle avait établi que seules deux manières de cuire les choses pouvait être utilisées, la viande devait être grillée dans l'huile, bien grillée donc et les légumes cuits dans l'eau, bien cuits aussi mais ça je ne sais pas pourquoi je ne l'ai jamais entendu parler du microbe du légume… et hors de ça point de salut ! Du coup forcément la question du qu'est-ce qu'on cuisine n'avait vraiment aucun sens pour elle… Il faut dire à sa décharge que ma mère, immigrée espagnole ne savait pas vraiment cuisiner, travaillait à mi-temps, soit une douzaine d'heures par jour et devait remplir deux gros poussins toujours prêts à piailler pour en avoir encore et encore…
Et ce matin en regardant mes livres je me suis dit et si finalement je faisais comme elle ? tout serait simple, si simple… mais là j'ai entendu le doux ronronnement de mes bouquins qui savent décidément y faire pour se faire aimer… et j'ai pas eu le cœur de les abandonner, j'ai juste dit cuisine chinoise hop hop ! et le désigné m'a sauté dans la main en frétillant de joie et s'est ouvert à la page d'une de mes soupes-repas préférée où justement il faut d'abord frire les légumes et ensuite bouillir la viande… et après on dira que les parents n'ont pas d'influence sur ce qu'on fait…
Soupe rugissante aux têtes de lion
Ingrédients : 1chou chinois - 500g de farce ou de porc haché assez gras – 200g de steak haché – 4 ou 5càs de ciboule émincée très fin – 75g de champignons de Paris hachés très très fin – 40g de chair de crabe (on peut aussi utiliser des crevettes ou du surimi) – 2càs de sauce soja – 1càc de sucre roux – 1càs de maïzena – 1càc de gingembre frais râpé - ¼ de càc de 5épices – des poivres mélangés au moulin - 3càs d'huile neutre (tournesol) – 1 gousse d'ail hachée très fin – ½ piment rouge - ¼ à ½ de litre de bouillon de poulet – pour saupoudrez à la fin de la ciboule émincée et du piment
Dans un bol mettez le porc, le steak, la ciboule, les champignons, la chair de crabe, 1càs de sauce soja, le sucre roux, la maïzena, le gingembre, le 5épices et quelques tours de moulin contenant les poivres mélangés, puis malaxez bien le tout longuement à la main. Quand tous les éléments sont bien répartis coupez votre mélange en 7 ou 8 grosses boulettes mais pas plus, il ne faut pas qu'elles soient trop petites. Réservez-les et passez à la préparation du chou.
Effeuillez le chou et coupez les feuilles en trois dans la hauteur, gardez seulement les deux tiers du haut, le bas étant principalement composé de trognon assez dur, si vous aimez gardez-les, personnellement je ne préfère pas.
Mettez ensuite une cocotte à feu moyen, elle doit pouvoir contenir le chou et les boulettes sans les superposer, versez l'huile et laissez chauffer un peu. Ajoutez l'ail et le chou et faites revenir quelques minutes, le temps que le chou commence à réduire, il peut colorer par certains endroits. Dès que le chou a commencé à réduire poussez-le sur les côtés et placez les boulettes au milieu, ajoutez le bouillon, la càs de soja restante et le piment à votre goût. Portez à ébullition, puis baissez et laissez blobloter pendant une trentaine de minutes en tournant les boulettes 3 ou 4 fois et en découvrant les dix dernières minutes. Quand ce temps est passé passez la cocotte au four sous le grill pendant quelques minutes le temps que la viande grille très légèrement et prenne un jolie couleur.
Têtes de lion pour les enfants… et les grands qui aiment les nouilles
Ingrédients : une soupe – des spaghettis chinois au blé
Faites cuire les pâtes selon les indications. Dès qu'elles sont cuites égouttez-les bien, répartissez dans les assiettes, arrosez de bouillon, ajoutez un peu de chou et 1 ou 2 boulettes, saupoudrez de ciboule, de piment, poivrez, mangez !
PS : Mes dents me font toujours mal mais comme j'ai dentiste tout à l'heure et que je suis un poil hypocondriaque… pour éviter de me demander si je n'ai un troupeau de taupes à dents qui s'est installé, je préfère penser à autre chose… ,-)
Mais pourquoi est ce que, le lundi des patates, le mardi des patates... je vous raconte ça…

59 commentaires:

  1. Très miam miam tout ça !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. c'est rigolo. je pense que le steak cramé trop cuit est une affaire de générations car ma mère le cuisine à l'identique et se plaint après que la viande n'est pas tendre !!!

    RépondreSupprimer
  3. Ca c'est de la belle soupe chinoise au nom ronflant comme je les aime! Mes enfants ils aimeraient bien avoir un jour assigne a chaque plat eux, le lundi soupe, le mardi pates, etc. Ils ne comprennent pas pourquoi je n'arrive pas a suivre cette regle.
    Bon courage pour le dentiste.

    RépondreSupprimer
  4. c'est le genre de plat que j'adore!

    RépondreSupprimer
  5. Fanfreluche06/02/2007 15:32

    Eh oui, c'était la belle époque où les enfants n'auraient jamais imaginé critiquer ce qu'il y avait dans l'assiette parce que ça n'aurait servi à rien, il fallait le manger quand même, et où toute mère de famille normalement constituée n'aurait pas eu davantage l'idée de s'acheter des livres de recettes qu'une rivière de diamants. Ceci dit, les enfants ne sont pas spécialement demandeurs de changements culinaires, ils mangeraient sans problème toujours les 3 seuls trucs qu'ils aiment.

    Et n'oublie pas, le dentiste est ton ami. Bon, un ami qui facture à la fin, mais un ami quand même.

    RépondreSupprimer
  6. tu m'as fait peur tout d'un coup, j'ai cru que l'envie avait déserté ta cuisine....
    croque un clou de girofle, ça éloignera les atupes de tes dents !!si, si suis dsérieuse.

    RépondreSupprimer
  7. il a l'air appétissant ce plat. c vrai qu'on se posent tous cette question tous les jours.

    RépondreSupprimer
  8. C'est beaaauuuuuu.........les nouilles......un brin d'exotisme.....Je rugis déjà...

    RépondreSupprimer
  9. Hé bin chez moi c'était tout le contraire: maman végétarienne et papa qui sous-cuisait la viande à notre grand dam, on détestait recevoir dans l'assiette ces portions de chair encore sanguinolente... on se demande pourquoi je préfère les lentilles ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Une recette pour moi, et puis en plus j'inaugure, ce soir, c'est la première fois que je cuisine un chou chinois... y en avait quand j'ai fait mes courses ce matin!

    RépondreSupprimer
  11. Très belle soupe et magnifiques photos! A rugir de plaisir...

    RépondreSupprimer
  12. Ca me tente bien les tetes de lion (surtout avec la farce de porc bien grasse!)... C'est vrai que parfois on a de vrais problèmes, comme quel livre de cuisine vais-je choisir, nouilles de blé ou nouilles de riz ... Comme quoi le blog c'est dangereux, ça pourrait presque provoquer des ulcères!

    RépondreSupprimer
  13. C'est très beau comme d'habitude!

    La routine culinaire apporte une certaine sécurité, mais moi aussi je suis adepte du changement.

    RépondreSupprimer
  14. Ca me rappelle le fameux "le lundi c'est ravioliiii !" clamé dans La vie est un long fleuve tranquille.
    Tes hésitations en matière de recettes à faire, me font penser à une fille devant une armoire pleine à craquer de vêtements et ne sachant pas quoi mettre. Bon j'ai la comparaison facile désolée, mais t'inquiète, j'ai bien compris que bien que ménagère ;-) tu es un homme. Hihi maintenant, c'est malin, j'essaie de t'imaginer devant un dressing blindé et disant à Marie qu'il faut absolument que tu te rachètes des fringues car tu n'as vraiment plus rien et que c'est vraiment horriiiiiiiible.
    Hum, pardon ;-)
    Si tu as l'intention de dire que c'est plutôt moi ça...et ben t'as raison, au grand désespoir de mon Cher-et-tendre.
    Trop de choix tue le choix et ça vaut en cuisine comme en mode.
    Sinon, dans ma famille on n'a jamais eu trop de routine alimentaire (j'ai bien quelques souvenirs des croques monsieurs du dimanche soir, mais à part ça...je vois pas) et c'est pas plus mal. Pas de souvenir non plus de steacks trop cuits...sauf au mac do, mais là c'est une autre histoire.

    RépondreSupprimer
  15. Ca tombe bien j'ai achete du chou chinois! Dis comment tu fais pour que "le livre" de cuisine te saute dans les mains, j'ai essayer avec les miens, bah rien a faire il veulent pas, du coup je suis oblige de tous les sortir!

    RépondreSupprimer
  16. Et bien quelle retrospective ! Je dois dire que ton choix est plus que judicieux et que le résultat est comme toujours impécable (j'aime beaucoup la photo avec le petit piment rouge qui déchire grave ). Bon je dois dire que tu m'embetes un peu car voila 4 ou 6 phrases que j'écris puis que j'efface...je n'arrive rien à rajouter à ce que tu nous raconte si bien... ah si peut etre a propos des microbes et de la viande...Ca me fait rire ;-) Ma mère aime bien aussi la viande carbonisée mais pas pour les mêmes raisons...j'arrête pas de l'embeter avec ceci...Et je pense que je préférerais venir manger chinois chez toi qu'in situ...parce qu'en Asie, chinois c'est pas toujours très bon... Bon je crois que ca va, j'ai quand meme pu t'écrire quelques lignes ;-)

    A bientot
    Bye
    Claude

    RépondreSupprimer
  17. ohhh des légumes délavés et sans goût que de bons souvenirs ;-) merci pour cette belle histoire !!! Ainsi que pour la succulente recette qui l'accompagne !!!

    RépondreSupprimer
  18. Comme le fait remarquer Gracianne, rien que le nom de cette recette fait envie!

    RépondreSupprimer
  19. Je suis ravie que tu ne suives pas les préceptes de ta maman, comme ça on a des tonnes de recettes variées et à tomber à chaque visite :o)

    RépondreSupprimer
  20. ça a l'air bien good tout ça...
    chez nous c'était fenouil à l'eau bien cuits, pas bons...j'en suis dégoûtée à vie je crois!!!!
    quand je pense qu'en ce moment tu te demandes quoi faire...à cause de moi!!!!!

    RépondreSupprimer
  21. Mais quel est donc ce titre surréaliste que tu nous a trouvé?

    Les têtes de lion pour moi pas ce n'est pas une soupe et c'est forcément avec des vermicelles de soja qui, déposés sur les boulettes, forment la crinière du lion. C'est le deuxième plat de cuisine chinoise que j'ai fait de ma vie, quand j'avais seize ans c'est à dire il y a... pfff! Mon frère qui avait invité un ami m'avait dit: fais chinois si tu veux, mais fais copieux. La recette était prévue pour 4, nous étions 5, j'ai doublé les quantités... et il n'est rien resté. Et le copain de conclure: Ah ben je croyais que chinois c'était pas pour moi parce que c'est toujours des petites portions, mais là ça va! Comme c'est un bon vivant pas susceptible on s'est pas gênés et on a bien rigolé. Et les têtes de lion ont été renommées les pâtes à la bolochignaise.
    J'aime beaucoup l'anagrammme involontaire de Brigitte!
    Et ce soir après le dentiste, une p'tite soupe, une p'tite crème et au lit!
    Magali

    RépondreSupprimer
  22. Une soupe rugissante au têtes de lion, quel bonheur, d'autant que j'ai trainé une humeur de croco toute la journée.
    Une bien belle mise en appétit et pas que pour les enfants!

    RépondreSupprimer
  23. Oh la belle soupe! A chaque fois que tu parles de ta bibliothèque culinaire tu me fais rêver! En plus il en sort toujours des trésors!

    RépondreSupprimer
  24. Moi j'aimais bien les dimanches où ma maman faisait des nems... Sinon y'a la recette de la soupe aux têtes de lion précieusement notée dans mon carnet spécial recettes depuis des lustres, tu me donnes envie de m'y mettre!
    Bon courage pour le dentiste, j'y suis allée y'a pas longtemps et ce sadique m'a dit: "Vous avez de bonnes dents vous, mais les gens comme vous ça finit toujours avec des problèmes de gencives!"
    Bon, c'est juste un mauvais moment à passer et je sais que tu es plein de ressources pour trouver un petit quelque chose récnfortant après cette épreuve!

    RépondreSupprimer
  25. Ma mère a aussi tendance à cuire la viande trop longtemps, tandis que moi, je l'aime rosée, rien que d'imaginer une belle entrecôte très légèrement saignante... je vais rendre visite à mon boucher dans les prochains jours ;)
    Tes boulettes me plaisent beaucoup car elles sont bien parfumées et pratiques car elles ne nécessitent pas d'oeuf (pour les jours où il n'y en a plus dans le frigo) ! En Alsace on fait des boulettes plus traditionnelles (appelées Fleischkiechle) : boeuf haché, oignons, persil, oeuf, mie de pain trempée dans du lait, sel poivre muscade.
    J'espère que le dentiste ne va pas trop te torturer, courage !

    RépondreSupprimer
  26. Tu me désespères. J'ai plus envie du tout de mon blog quand je viens ici. A quoi bon ? Tu fais pile poil le blog que j'aurais aimé pondre. Donc je te déteste. Enfin, disons que je pourrais, hein (si que je pourrais ! oh !!). Si je me laissais aller. Mais je lutte. D'ailleurs, après m'être contentée jusqu'ici de te lire assidûment en souriant au-dessus de mes poings serrés, en grinçant des molaires sous mes joues retroussées d'aise, je vais passer à l'étape supérieure : me lancer dans une de tes recettes, celle-ci... la mort dans l'âme et l'eau à la bouche. Trop fort pour moi.

    RépondreSupprimer
  27. Moi, c'est riz (presque) tous les jours, presque, parce que je fais des efforts! Tous les jours, ils seraient bien contents, alors lundi, riz-haricots verts, mardi riz-brocolis, ..., mercredi riz-patates, l'idéal!

    RépondreSupprimer
  28. humm, ça a l'air délicieux cette soupe, ça me tente énormément !

    les jours de flemme, comme en ce moment, je prépare une potée (faite dimanche et pour la deuxième fois uniquement !! ) et on en a encore ce soir (hi, hi, hi), l'Homme en a super marre, mais en même temps, ça lui montre bien à quel point il est chanceux de ne jamais manger la même chose !

    Donc, je peux tirer la flemme, et, prendre du temps pour...pâtisser, tiens, ça nous change un peu, donc, au programme de cette fin d'après midi et au lieux de lire un ou deux livres à mes fifilles comme une bonne maman, j'ai préparé des bouchées à la confiture d'orange et au pan massala (AVC#9), une brioche de C. Felder, des macarons aux flocons d'avoine et des biscuits "Lilou" à la crème épaisse, bon, là, j'en ai marre...mais comme j'ai la potée à leur fourguer, hop, je peux prendre 10 min et blogger un peu !!

    RépondreSupprimer
  29. Ce qui est bien avec les épreuves, et le dentiste en est une, c'est qu'il faut être réconforté après !
    Il va falloir trouver quelquechose ...

    RépondreSupprimer
  30. Je me pose tout le temps la même question, ça devient une véritable obsession! En plus, l'inspiration me vient systématiquement lorsque je n'ai pas à cuisiner... Ta recette a l'air à tomber, je la retiens.

    RépondreSupprimer
  31. Avcec des recettes comme les tiennes, comment veux-tu que l'on ait envie de toujours faire même chose !

    J'espère que le dentiste n'a pas trouvé une colonie de taupinettes ;-)

    RépondreSupprimer
  32. rôôô la la des têtes de lion , c'est trop bon ca!

    RépondreSupprimer
  33. Magnifique, magnifique... J'y planterais bien mes baguettes, dans cette jolie soupe...
    Ca me rappelle que chez moi, après l'arrivée en France, c'était Steack/frites/salade TOUS les samedi... Marrant, quand j'y repense... Avant la France, c'était riz TOUS les jours, normal...
    PS: alors, cette séance chez le dentiste??

    RépondreSupprimer
  34. Surtout ne change rien ! A bas la routine culinaire ! A bas la routine tout court, d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  35. Oh ça me plait bien surtout que je n'ai jamais cuisiné de chou chinois et les boulettes hummm ha zut il est un peu tard pour manger !!

    RépondreSupprimer
  36. Je pourrais cuisiner (et manger !) des pâtes, tous les jours, avec du beurre et du sel, tout simplement.
    Mais je ne pourrais m'empêcher de préparer des desserts différents... impossible.

    RépondreSupprimer
  37. Ah les souvenirs culinaires d'enfance... C'est ancré en nous... Les tiens sont assez cocasses. Du moins, ça fait sourire car je ne sais pas si on peut vraiment rire d'une viande carbonisée et de légumes bouillis. Bah, je t'ai déjà vu en photo et je dois dire que tu ne t'en portes pas plus mal!!! Bon père de famille, bon cuisinier... Bref, hommage à ta môman, elle a fait du bon boulot. Elle t'a transmis le goût de la vie, le goût des bonnes choses... non mais regarde-moi cette soupe aux têtes de lions!!! Si ça c'est pas la preuve!!!
    Bizzzzz,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  38. Figure-toi, qu'hier soir j'étais exactement comme toi, devant mes étagères remplies de livres de cuisine en train de chercher LES recettes que je vais bien pouvoir faire à mon anniversaire..... Bon finalement j'ai trouvé.... mais en voyant ta soupe ... le menu va p'têtre changer en fin de compte....
    Quand j'étais petite c'était jeudi steak de cheval (J'A-DO-RAIS!) et petits pois, vendredi poisson !

    RépondreSupprimer
  39. Ma mère ressemblait un peu à la tienne mais on va dire qu'elle avait plusieurs plats pour le même jour ! Pour moi les petits pois c'était avec le poisson pané et je n'aimais ni l'un ni l'autre ! Quand à ta soupe j'en rugis d'envie car je suis toujours bloquée chez moi avec mon lumbago, je te rassure mon cher et tendre me fait autre chose que des coquillettes-jambon !

    RépondreSupprimer
  40. Alors ce rendez-vous?Tu t'en es remis?
    La prochaine fois que je dois aller chez le dentiste, je penserai à faire tes boulettes et le gâteau café réconfort et après ça je dirai haut et fort : "même pas peur!"

    RépondreSupprimer
  41. rhôoo ta pôve madre , elle doit s'y croiser les touilleurs dans ce que tu racontes , Bon tu vois t'en a pas fini avec Oedipe et dire que je parle de ça dans mon post d'aujourd'hui , en plus t'as une invitation qui traine depuis hier cher Monsieur le gros poussin.....
    GARANCE " la dévoreuse de chiméres "....

    RépondreSupprimer
  42. Par chance ils ont tous dit la même chose que toi chez moi Lsgirl67… et y’en a plus !
    Je te jure les mères… toutes les mêmes on dirait Marie !
    Je me suis un peu lâché sur le nom Gracianne mais je trouve que ça fait partie du plaisir et du coup pourquoi se priver ,-) ! et pour le décarcasseur de dentiers... même pas mal !
    Ma table est ouverte pour toi Colette et je ne dis pas ça parce que tu es à Cayenne, je sais qu’il t’arrive aussi d’être métropolitaine !
    Et moi donc Anne ! c’est pas compliqué l’est fini !
    Les miens ne le sont pas Fanfreluche, purée, riz, pâtes… et on recommence ! quoique ces derniers temps ça râle de moins en moins devant mes plats… il reste peut-être de l’espoir ! et pour le déboulonneur de ratiches tu crois vraiment que c’est un ami ??? alors pourquoi ces drôles d’appareils à la main ???
    Ah non alors ça risque pas Brigitte ! j’ai assez râlé dernièrement en disant que je voulais y retourner ! j’y suis j’y reste ,-)!
    Et encore des fois, deux fois par jours Léonine !
    Et ça donne quoi quand tu rugis Cécile ???
    On se demande effectivement Claire ! comme quoi des fois quand on regarde en arrière on voit bien des choses… des fois !
    Alors je vais aller voir ça de suite Mamina ! je suis curieux de voir ce que tu lui as fait à ce petit chou !
    Rhaaaaaooooo ! oui je sais je suis pas plus doué en rugissement qu'en accent québécois Rosa !
    Tout dans le léger ma petite cuisine Adèle… enfin presque mais sinon c'est tout sec ! et tout sec c'est pas bon !
    J'ai cru remarquer ça du côté de chez toi Julie, remarquer que tu aimes bien toi aussi le changement !
    Si tu savais Dou pour que je m'intéresse aux fringues il faut me torturer pendant des mois ! et encore !!! c'est Marie qui me dit pendant des mois qu'il faut que je renouvelle un peu… et des fois j'arrive à ne pas y aller quand même… et ça serait pas plutôt toi ça ,-)!
    Ça Mily pour que les livres sautent dans les mains c'est toute une éducation et je ne te cache pas que c'est des années de travail… et tu sais quoi ils ne veulent jamais le faire en public ! étonnant non ???
    Le tout c'est de ne pas l'avaler… sinon là il déchire vraiment très très grave ! Finalement c'est ça qui doit être décevant Claude de faire quelques milliers de kilomètres pour se rendre compte que ce n'est pas toujours bon ! affreux !!!
    Je vois qu'on a eu quelques repas qui se ressemblent Suiksuik, légumes à l'eau… hummm !
    En plus tu dois tout avoir pour la faire du côté de là-bas Mimine non ???
    Remarque faudrait peut-être que je le face j'aimerai peut-être Poumette le steak carbo au vert !
    Hummm fenouil à l'eau Kashyle rien que le nom !!! je n'arrête pas de penser… et penser encore et j'trouve pas !!!
    Wahhhhhoooo je n'avais pas pensé à la crinière Magali !!! et le nom de pâte à la bolochignaise je l'adopterais bien assez facilement ! c'est vrai que c'est un plat copieux en tout cas et au fait tu as encore la recette ?
    Une humeur de croco à dévorer des têtes de lions Ethel ??? voilà un programme qui me plait bien !
    C'est dommage que tu sois si loin Virginie mais si tu passes un jour dans le coin n'hésite pas à faire un tour tu verras de toi-même !
    Aaaaaaah tu as une recette !!! tu me connais tu sais que je suis prêt à tout pour une nouvelle recette ,-)! Le dépaveur de galets ne m'en parle pas… remarque j'arrête pas de râler mais celui que j'ai en ce moment je ne me rends même pas compte quand il m'anesthésie pour que je n'ai pas mal… ,-)!
    Et je crois que je vais faire comme toi Cat, je suis toujours un vrai carnassier ! pas mal non plus la version alsacienne et ça cuit dans quoi ???
    Me dit pas ça Annie parce que moi je passe de sacrés bons moments chez toi !!! des moments longs très longs à regarder tes desserts par exemple, tout en me délectant de tes aventures ! au fait moi je suis plus Snoopy mais j'aime bien aussi Garfield il me rassure quand je lui ressemble !
    Et dire que j'achète déjà le riz par 20kg Snapulk et que je trouve que j'en fait souvent… tous les jours tu te fais livrer par camions ???
    Je vais te confier un truc Vanessa de toute manière, l'homme, il n'est jamais content ,-) ! et Wahhhooooo !!! quand tu pâtisses toi tu pâtisses ! là franchement si l'homme n'applaudit pas comme le phoque moyen il mérite une nuit sur le balcon ,-) !
    Je me demande si j'ai vraiment besoin d'avoir une raison pour être réconforté Eva !
    Ça me rassure je ne suis pas seul Viktoriz ! et tu crois que ça va changer un jour ? où ça va être comme ça toute la vie ???
    Visiblement si, y'avait taupe sous rocher Soho vu qu'il restait un trou ! enfin c'est pas exactement comme ça qu'il l'a expliqué lui ,-)!
    Et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire Nuage de lait vu comment j'en ai repris !
    Riz tous les jours… purée t'hésite pas toi ! remarque steak frites tous les samedis c'est pas mal non plus ! Le poseur de céramique… tout bien même pas peur… enfin jusqu'à ce qu'il sorte le truc là… après pffff…
    Et si tu passes devant chez moi, n'oublie pas de sonner Valérie qu'on puisse le crier ensemble ,-)!
    Moi, depuis qu'on a vécu à chinatown, le chou chinois est notre ami Mamounette… tsss j'ai encore failli refaire le coup de la mouette !!! faut que je me surveille décidément !
    Mais ne t'empêche pas Bergamote, ne t'empêche pas j'arriiiiiive !
    Tu sais sur le coup nous on pensait que tout le monde cuisinait comme ça Alexandre alors on mangeait sans se poser trop de questions ! c'est après que les questions sont venues quand on a comparé… ,-)!
    Change pas Claire j'ai envie de connaître la recette que tu as choisie ! ahhhhh le steak de cheval et dire que la boucherie chevaline a fermé dans notre village… pffff enfin y reste le marché heureusement !
    Je ne sais pas si je dois le dire Bérangère mais à mon époque je me demande même si y'avait du poisson pané… je me demande ! et j'espère que le lumbago va se sauver bien vite, je suppose ça très désagréable ! bon courage à toi !!!
    Heu si je peux un conseil Murielle ne crie pas trop fort, le dentiste a l'ouie fine !!!
    Je suis passé à l'instant ramasser ton invitation à laquelle je répondrais avec plaisir Mademoiselle la dévoreuse de chimères !

    RépondreSupprimer
  43. bientôt, bientôt ... ça approche gentiment ... :)
    j'ai eu une belle maman espagnole une paire d'années qui m'invitait à déjeuner le dimanche et c'était toujurs roti ou poulet avec marrons et pommes de terre. Mais j'étais ravie parceque je n'en faisais jamais moi même :)

    RépondreSupprimer
  44. je viens habiter chez toi :) bah ma maman elle ne sait jamais ce qu'elle va faire et quand elle ne sait pas quoi nous donner a manger et bein elle s'enerve et comme elle est enervé, son cerveau arrete de fonctionner et elle fait des frites ou des spaghettis nature :( et concernant mon papa quand il voit qu'on a aimé le truc qu'il a cuisiné et bah il voudra cuisiner le meme truc tous les jours :( c'est affreux...sauvez moi euh je peux avoir les fleurs dorian??hihi

    RépondreSupprimer
  45. bon, je t'écris ici, parce que tous les mails que je t'envoie reviennent. Je voulais juste te rappeler que tu peux t'inscrire au Blogcolis jusqu'à dimanche 11 février.... peut-être as-tu toujours envie d'y participer.... Bon, même si ce n'est pas possible, c'est pas grave... ce sera au prochain!
    Bises

    P.S.: J'espère que tu n'as plus mal aux dents!

    RépondreSupprimer
  46. Trop de choix tue le choix...

    RépondreSupprimer
  47. Je me posais la même question pas plus tard que lundi en me demandant si on allait pas instaurer le "lundi, c'est ravioli", "vendredi, poisson-riz basmati" et "samedi, steak-frites-salade comme chez Mamie !"
    Pour le lundi, je suis pas sûre d'assurer la réalisation des ravioli chaque semaine, puisque le lundi est quasiment le seul où je travaille ! À moins qu'on ne fasse l'atelier pâte le dimanche ?
    Ça fait beaucoup d'obligation d'un coup tout ça !
    Je crois qu'on va continuer le free-style, ça semble plus simple...

    RépondreSupprimer
  48. On serait tellement tristes si tu faisais tous les soirs la même chose !!! S'il te plait, continue à te gratter la tête devant la bibliothèque !!!

    RépondreSupprimer
  49. Alors tu veux dire que ça serait une habitude nationale le poulet rôti du dimanche ??? et dire que je le reproche à ma mère depuis trente ans Marion ,-)!
    Remarque La Pinguouine je crois que j'ai un peu de ta mère, le cerveau qui bloque des fois et un peu de ton père des fois je voudrais refaire la même chose ! les fleurs… euh mangées !
    Merci Claire c'est fait ! je vais voir pour les mails !
    Oui mais il faut éliminer quoi Mitsuko ???
    Remarque si je peux moi je prends un abonnement pour le samedi à condition que je puisse venir avec mon vinaigre de malt… pour les frites Ringo Chourros sinon j'aime pas les frites ! oui je sais !
    Bon alors je retourne de ce pas me gratter la tête Lucile poppins !

    RépondreSupprimer
  50. Qu'est-ce qu'on mange aujourd'hui? C'est une question qui trotte tout le temps dans ma tête et je commence à en avoir plus qu'assez. J'y pense même quand je me couche et ça c'est horrible, ma cuisine me hante! Sinon je voulais juste rajouter : "Mercredi des patates aussi..."

    RépondreSupprimer
  51. J'ai oublié de te dire que cette recette me plais beaoucp et que ma grand-mère est comme ta mère! Quand j'allais manger chez elle le mercredi midi c'était tomate vinaigrette avec un oeuf dur, purée maison, escaloppe de poulet avec de la crème et des petits champignon et un gros colombo en dessert...

    RépondreSupprimer
  52. Dorian : ça y est, c'est fait et dévoré à 2!
    Rien qu'à 2!
    J'en referai car je pense qu'il y en a une autre qui devrait aimer également.
    Je suis allée exprès acheter une cocotte qui va au four ce matin au Monop', mais pas à 6 heures.
    Je te jure c'est même pas ouvert à c'tte heure-ci, c'est fou ça.
    Bon merci pour cette recette, c'était super bon.

    RépondreSupprimer
  53. oh mon dieu c'est affreux tu vas meme jusqu'a manger des fleurs :O)

    RépondreSupprimer
  54. Raaa oui cette eternelle question "qu'est-ce-que je vais cuisiner aujourd'hui ?" c'est quotidien chez moi zossi, et malgré mes livres, mes classeurs, les blogs et les sites de cuisine, j'ai toujours du mal à me décider. Bref !
    Pour la viande, ta môman avait quasi raison hihi Je suis en ce moment des cours pour obtenir une patente des cafetiers (certificat qui permet en Suisse d'ouvrir un café, un restau, un pub ou autre) et nous sommes en pleins dans les "microorganismes et l'hygiène pour éviter le développement des bactéries pathogènes". En règle générale les microorganismes meurent à + de 65°C et la viande devrait donc être toute à 70°C à coeur, mais évidemment ce n'est pas toujours possible, faut de quoi on se retrouverait avec un suprême de volaille archi-cuit-archi-dur... mais bon ! Tout ça pour dire que ta môman n'avait pas si tort :o)

    RépondreSupprimer
  55. Très jolies photos qui mettent 'eau à la bouche !

    Chez nous le mercredi midi ( jour des activités où maman est débordée ) c'était épinard à la crème poisson pané, ou pâtes et steak *souvenirs, souvenirs* héhé

    RépondreSupprimer
  56. C'est vraiment une question qui n'arrête pas de nous courir dans la tête Emilie ! et dire que j'avais oublié que les entrées c'était aussi tout le temps pareil ,-) merci de me le rappeler !
    Wahoooo ça c'est du testage et du rapidage aussi !!! faut que tu me dises tout Murielle si t'as changé des choses et tout et tout… purée vous avez tout mangé à 2 ??? reWahoooo !
    Et tu ne sais pas tout La Pingouine les fleurs c'est rien ,-)!
    Eh ben quand je vais lui dire ça ! si j'imaginais qu'un jour j'allais dire à ma mère qu'elle avait raison de nous servir des semelles… heu je vais peut-être quand même pas lui dire… mais dis moi Bérénice tu n'aurais pas l'intention de t'installer par hasard ???
    A l'époque je ne me souviens pas s'il y avait du poisson pané… en tout cas pas à la maison Lidwine ! Aaaah les souvenirs !

    RépondreSupprimer
  57. Dorian : je n'ai rien changé à la recette, mais n'ayant pas de ciboule, j'ai mis de la ciboulette.

    RépondreSupprimer
  58. Ciboule... ciboulette ça ne change pas fondamentallement le goût Murielle... je me demande si je ne vais pas m'y remettre d'ailleurs ! Ah pour la ciboule le petit chinois en face de la fac est bien bien ,-) !

    RépondreSupprimer