mardi 9 janvier 2007

Plus le boulot me court après et plus je cours vite… vite si vite…

Depuis quelques jours le boulot m'a rattrapé et sacrément même, j'ai l'impression de me retrouver du temps où je croyais encore qu'une thèse en trois mois j'te la rattrape, sauf que là je suis payé… et c'est bien qu'il m'ait enfin rattrapé, parce que je commence déjà à imaginer le jour où je vais aller narguer mon petit banquier avec un joli chèque tout plein de jolis euros et que je vais lui passer et repasser sous le nez avant de lui laisser dédaigneusement accompagné d'un que le petit personnel s'amuse ! Je me demande même si je ne vais pas lui claquer un gros baiser sur le front histoire de lui dire que je l'aime MOI ! quoi ! il avait qu'à pas m'envoyer un mot doux pour me reprocher mes 3 euros 56 de découvert… bon j'vais pas me rénerver ! forcément je lui dirais pas qu'il n'y en aura pas une collection de jolis chèques derrière vu que c'est un CDDexpress' de moins de deux mois et que j'ai déjà une liste longue comme quatre bras pour utiliser ce léger surplus au programme… non je lui dirais pas et ça va me faire du bien !
Ça, y'a pas c'est le bon côté des choses… le mauvais c'est que je me demande de plus en plus si je suis vraiment fait pour le travail dehors ou si finalement mon nirvana à moi il serait pas plutôt entre les quatre murs de ma maison et de préférence le plus près possible de ma gazinière préférée à doudouter les miens ! Je sais pas ce qui y'a mais le boulot au fond j'y arrive plus, y'a que l'extérieur qui s'agite, le dedans il y est pas !
Par exemple, pas plus tard que ce midi on est allé manger avec le petit groupe de travail… dans un truc étrange d'ailleurs, une cantine pour les grands a dit une des filles et c'est exactement ça ! C'est curieux comme dans ces endroits on arrive à faire flotter une cuisse de dinde dans le liquide, faut dire qu'il a du gluant le liquide…ça doit être ça… mais c'est pas la question.
On papotait donc gentiment du boulot et à un moment le boss m'a glissé et toi tu penses à ouvrir ta boîte ??? Et là le mot boîte il m'a fait penser à plein de choses… à des boites évidemment ! celles où j'ai rangé les tout nouveaux colorants que j'ai depuis ce week-end en attendant de trouver à quoi les utiliser, celle de Campbell's, une soupe avec des champignons dedans que j'envisage de vider dans mon futur pie et puis encore celle avec le curry vert que j'ai pas encore rangé depuis samedi et puis celle… et encore celle… et d'un coup je me suis entendu dire… heu une boîte de quoi ? heureusement comme il n'avait pas entendu ma discussion intérieure, il a enchaîné en me répondant une boîte d'étude ! évidemment une boîte d'études… un truc qui se cuisine pas ! Je pouvais pas y penser !!! je me suis sauvé d'un heu je sais pas, ça paraît compliqué… à ouvrir ! Il m'a regardé curieusement… mais moi je n'étais déjà plus là j'étais reparti dans mes boîtes à moi celles qui sont pleines de bonnes choses dedans !
Heureusement je suis encore capable d'aligner des colonnes au kilomètre afin d'en arracher la variable sensible et finalement d'expliquer tout, tout, tout ! Ma seul crainte maintenant c'est de devoir présenter mes jolies statistiques sous forme de… camemberts… ça je ne le supporterais pas !
Et en rentrant quand Marie m'a dit tu devrais te reposer, j'ai juste répondu, ce qu'il me faut c'est cuisiner et j'ai été refaire les recettes que j'avais pas noté samedi et que j'ai promis à Murielle et Stanislas
Cahuètes et cajous aux épices
Ingrédients : 150g de cacahuètes non salées – 150g de noix de cajous non salées – ½ cas d'huile de tournesol ou d'arachide - 1càs de graines de coriandre – 1 càc de café de graines de carvi - 1 càc de graines de moutarde – 1quinzaine de feuilles de curry séchées (si vous ne trouvez pas essayez avec d'autres herbes) – ½ càc de sel - ½ càs de curry et un peu plus pour saupoudrer à la fin – du sel
Faites tremper dans de l'eau les cacahuètes et les noix de cajous pendant ½ heure, puis égouttez-les et essuyez-les bien. Dans une poêle à feu assez fort mettez l'huile à chauffez et dès qu'il commence à fumer doucement versez-y les graines de coriandre, de carvi et de moutarde. Faites les griller en remuant sans arrêt pendant quelques instants, ça va très vite c'est juste le temps que ça commence à roussir un poil. Dès que c'est à point ajouter les feuilles de curry légèrement écrasées entre les doigts puis les cacahuètes et les noix de cajous, ensuite il faut faire revenir jusqu'à ce les cacahuètes et les noix aient une belle couleur bien dorée, attention ça passe très vite du doré au brûlé et là c'est foutu ! Quand elles sont dorées à point ajoutez le sel et le curry et en tournant sans arrêt laissez une ou deux minutes. Dès que c'est fait versez sur le plat de service et saupoudrez de quelques pincées de curry et du sel si nécessaire. Si vous en avez, vous pouvez parsemer dessus quelques feuilles de coriandre fraîche mais ce n'est pas obligatoire. Il ne reste plus qu'à manger et attention c'est à manger dans la journée sinon les épices vont perdre de leur saveur alors ne comptez pas trop en conserver vous seriez déçu.
Riz confit fruit'n'nuts
Ingrédients : 25g d'amandes entières coupées en 4 dans la longueur (si vous voulez faire plus vite des amandes effilées c'est possible) – 25g de pistaches hachées gros – 25g de noix de cajous entières – ½ càc de sucre roux – 2 càs de ghee ou de beurre clarifié – 8 gousses de cardamome – ½ càs de graines de coriandre – 5clous de girofle – 2 oignons rouges émincés en tranches fines - 400g de riz de basmati - 3 feuilles de lauriers - 25g de raisins secs trempés dans l'eau puis égouttés – 25g d'abricots secs émincé en lamelles – ½ càc de filament de safran (attention la quantité dépend de la force du safran, le mien est un peu fatigué) et quelques pincées pour la fin - 25g de cerises confites hachées assez finement – quelques branches de coriandre – sel et poivre
Dans une poêle à feu assez vif versez les amandes, les pistaches et les noix de cajous et faites les griller un peu sans arrêter de tourner, il faut que ça prenne un peu de couleur et surtout ne pas brûler ! Dès qu'elles sont à point ajoutez le sucre roux, laissez-le fondre et retirer du feu.
Dans une cocotte à feu assez vif mettez le ghee à chauffer et dès qu'il commence à être chaud versez-y la cardamome, la coriandre et les clous remuez bien, laissez une petite minute puis ajoutez les oignons et remuez bien. Laissez prendre une belle couleur dorée aux oignons, puis ajoutez les noix et les feuilles de laurier, remuez bien et versez le riz, mélangez encore et finissez par y mettre les fruits secs. Laissez quelques minutes sur le feu en remuant souvent, il faut que le riz commence à dorer un petit peu par endroits, juste un poil et dès que c'est fait salez et poivrez, ajoutez le safran remuez rapidement et versez dessus 75cl d'eau. A partir de ce moment-là couvrez et laissez tranquillement cuire à feu doux, vérifiez la cuisson régulièrement et n'hésitez pas à ajoutez un peu d'eau, ne remuez pas trop.
Dès que le riz est à point saupoudrez-le avec les cerises confites, mélangez un peu et finissez en jetant dessus quelques pincées de safran et des feuilles de coriandre émincées.
Pour un repas plus léger avec une jolie salade ou évidemment avec une viande ou un poison bollywodien !

Mais pourquoi, alors je vais ouvrir une boîte de… est-ce que je vous raconte ça…

40 commentaires:

  1. et pourquoi tu ne travailles pas dans ce que tu aimes faire et ce que tu fais le mieux : la cuisine !!!
    pas de remord à parler de boïtes à épices , de "vrais " camenberts , etc...
    j'sais pas , écris des livres de cuisines , avec tes recettes et les photos de Marie et ton légendaire humour , tu ferais sensation ... tu te rends compte ! rester à la maison , élaborer des petits plats devant ta cuisinière , ecrire tout ça et vendre de milliers de livres ...il en ferait une de ces têtes ton banquier !!!

    RépondreSupprimer
  2. Une boîte d'études pour l'amélioration des cantines...des petits et des grands, façon Jamie Oliver mais en plus professionnel, je vote pour!

    RépondreSupprimer
  3. Tes cajous aux épices ça me tente bien mais une question pourquoi des cerises confites dans le riz ??? Je déteste les cerises confites !!! Bon ok j'ai qu'à pas en mettre mais quand même tu trouves ça bon ???

    RépondreSupprimer
  4. je pnse en effet qu'il ne vaut mieux pas dire à ton banquier que tu vas encore acheter Saveurs, ni que tu as repéré de nouveau moules en silicone, ni qu'il te manque certaines éopices vues dans des recettes de ' nouveaux livres que tu viens d'acheter :)
    Ils comprennent rien ces banquiers ... ils mangent tu crois ? :D

    RépondreSupprimer
  5. Tu devrais apporter des cacahouètes et des cajous à ton banquier, il verrait que tu investis dans des bonnes choses...
    Ah ah j'ai bien ri à l'évocation de la dinde de la cantines des grands, je vis très mal les déjeuners avec mes "collègues" autour d'endives cuites anémiées et de jambon à l'eau fluo à évoquer d'ennuyeux soucis de boulot!

    RépondreSupprimer
  6. Courage! Je comprends tout-à-fait que la vie soit plus belle avec ces superbes noix de cajou et ce riz aux mille et un délices qui me rappellent les kashmiri pulao que je ne manquais pas de commander dès qu'il y en avait en Inde!

    Je dois avoir de la chance, ma "cantine de grand " est vraiment pas mal... du coup ça fait 2 bons repas par jour! Bah oui, faut bien que je fasse valser mes épices en rentrant moi! C'est pas bon tout ça... ;)

    RépondreSupprimer
  7. faut pas se plaindre d'avoir du boulot, t'as raison, même si des fois, c'est juste pour croûter comme on dit chez nous !
    moi je serais bien payée à blogguer... mais je risque d'avoir bcp moins d'euros à présenter à ma banquière et son sourire risque de s'effacer...
    si j'étais vilaine, je dirais, comme dans les cours d'école : arrête de te plaindre et ferme ta boite à camembert ! nananère !
    moi je le suis pas alors je prendrais bien un peu de cahouètes, steuplé...

    RépondreSupprimer
  8. Les belles noix de cajou! Que je vais t'emprunter sous peu, j'en connais un que j'aime et qui adore les noix de cajou.
    Le boulot, pffff, je te raconte pas. Hier la petite m'a dit: "Maman ca serait bien si t'arretais de travailler". Ben oui, ca serait bien...

    RépondreSupprimer
  9. Boîte à Pandore, boîte à trésors... Ton blog laisse s'échapper un peu des deux... Toujours pour notre plus garnd plaisir... Bon courage pour le boulot (et la cantine, oh mon Dieu)...

    RépondreSupprimer
  10. "Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." (Jean Jaurès)

    "Les sots parlent beaucoup du passé, les sages du présent et les fous de l'avenir." (Marquise du Deffand) ...

    Sois fou et aies confiance, si c'est ce que tu aimes ! Car comme l'a dit Saint Exupéry : "L'avenir tu n'as pas à le prévoir, tu as à le permettre."

    RépondreSupprimer
  11. Ce post sent le surmenage mais il m'a bien fait rire !
    Hier soir, à l'avant-première d'un mauvais film, j'ai entendu un jeune homme très préténtieux prononcer cette phrase : "Ca va, je rentre des States ... et puis j'ouvre ma boîte!". Et mes pensées se sont envolées, je l'ai imaginé en train de peiner pour ouvrir une boîte de sardines, et je me suis tout de suite sentie mieux !

    Le riz a l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  12. Ouiiiiiiiiiiii, c'est ça ! vas-y le mettre en boîte ton banquier anorexique :-))

    RépondreSupprimer
  13. Ah là là je vois qu'on est plusieurs à être taraudés par les questions de travail, d'avenir professionnel....en attendant de pouvoir y répondre je prend une part de ce riz qui à l'air divin!

    RépondreSupprimer
  14. Comme le disait Khala plus haut, et si tu écrivais un petit recueil de cuisine ? Des heures passées devant les fourneaux et les casseroles, (sans oublier la vaisselle, seul petit "hic") un sentiment de bonheur ! Et avec des petites anecdotes partagées, comme tu le fais ici. Mais d'ailleurs ton blog est déjà une vraie caverne d'Ali Baba, des photos colorées, alléchantes, des recettes à nous faire saliver, des histoires émouvantes ou qui nous font sourire ! Je vais garder précieusement ta recette de riz doré, j'adore les épices et les fruits secs dans ce genre de préparation. Courage !

    RépondreSupprimer
  15. Tu me fais bien sourire, encore et encore au travers de tes billets.
    Je me joins à plusieurs autres commentaires et comme eux je dirais...lance-toi, écris un livre de tes recettes et propose-le aux éditions Tana, qui pourrait l'éditer dans leur collection Grain de Sel.
    Je suis sérieuse, pourquoi ne pas essayer, la matière tu l'as déjà !
    Bien à toi
    verO

    RépondreSupprimer
  16. et ben! il est pas trop tot, blogger fait des siennes, je cherche depuis 2 heures à te laisser un message! juste pour te dire que ce que tu ressens face à ton boulot, je le ressens furieusement également! mais une question se pose: est ce que la cuisine n'est pas si magique précisément parce qu'on ne peut la faire que par plaisir et que le boulot nous force à ne pas faire que ça? bon, en tout cas, c'est ce que j'essaie de me dire pour me consoler ;-)!

    RépondreSupprimer
  17. Si ta belle cuisine et tes gourmandises sont une source d'évasion et de création après le stress du boulot, je vais être égoïste mais pourvu que ça dure !!! ;o)

    RépondreSupprimer
  18. j'imagine bien la scène! Tu devrais lui demander de te conseiller le "bon" ouvre boîte...

    RépondreSupprimer
  19. Mon fils de 5 ans nous a dit récemment: "Moi quand je serai grand je voudrais être un adulte !".
    Sa remarque m'a laissée perplexe... C'est vrai quoi, être adulte c'est avoir des responsabilités, c'est travailler (parfois en y allant à reculons)... Mais finalement en y réfléchissant bien, être adulte c'est aussi réaliser ses rêves si on s'en donne la peine et si on y croit... Alors pour cette nouvelle année je te souhaite de très beaux rêves culinaires !

    RépondreSupprimer
  20. Depuis que je lis régulièrement tes billets je croyais que tu étais homme au foyer (y a pas de honte à ça, moi j'ai même été femme au foyer sans enfant!). Mais je dois dire que si je partage ta détresse face à la cantine, ta plainte concernant ton boulot, apparemment occasionnel, me laisse un peu perplexe. Quand on a juste de quoi acheter les épinards, sans le beurre (enfin, je dirais plutôt l'huile d'olive), et que l'on aimerait bien cuisiner pour ses amis... on se dit qu'il faudrait retourner à son ancien boulot. Et pour moi c'était cuisinière!!! Hé bien je ne veux pas retravailler dans un resto : pas de vie sociale, et même pas de vie du tout. Les Jamie Oliver sont des exceptions.
    Quant à gagner sa vie avec des bouquins de cuisine... demandez à Scally si elle fait fortune!
    J'embrasse tous les blogers, et tous les lecteurs de blogs, et souhaite une bonne année gourmande à tous!

    RépondreSupprimer
  21. Si ton talent n'est pas monnayable, ce qui serait dommage (mais je ne connais pas le cours du génie culinaire), peut-être y a-t'il moyen de changer de boulot? C'est ce que j'ai fait il y a quelques annés, beaucoup de travail pour y parvenir, mais je n'y vais plus à reculons, gros avantage!
    Ton riz est super, comme d'hab, come c'est la nourriture de base chez nous, je vais tester vite!

    RépondreSupprimer
  22. Contrairement à toi, je travaille à la maison (je suis illustratrice)et c'est l'extérieur qui me manque...et les amis qui sont restés à Lyon. J'ai pas de vie sociale...et même quand je me dis "Allez ma fille, va faire un tour te décrasser un peu, ça te fera le plus grand bien"...et ben c'est pô possible parceque j'ai ma petite puce de 5 mois qui a enfin réussi à s'endormir après 2h 30 de braillements intenpestifs (durs moments le sevrage!).
    Alors oui, parfois je rêve de devoir me lever à 7h pétantes pour sortir travailler dans le grand froid, parce que travailler chez soi ( d'ailleur j'y arrive même plus avec ma fille )je trouve que c'est un faux plan pratique.
    Alors je blogue pour oublier ...(soupir);-)

    RépondreSupprimer
  23. Est-ce que l'un des candidats aurait fait la promesse d'un salaire pour les parents au foyer ? Parce que moi je signe tout de suite ! Quoi de mieux que d'être payé pour faire ce que l'on veut, à son rythme...
    Bip...bip...bip...bip...debout !!!! Il est 7h45 !!
    Hein ? Quoi ? J'ai rêvé ?
    (Hoouuu !! Elle est menteuse !! D'abord elle bosse que deux jours par semaine et en plus, le
    Chapi se lève jamais avant 9h30...)
    Et si on inventait un nouveau pays où la monnaie serait la nourriture et où on devrait cuisiner des petits plats pour pouvoir s'acheter une nouvelle paire de chaussures ?

    RépondreSupprimer
  24. Tu sembles mûr pour un changement de cap...

    Ton billet me rappelle toutes les pensées peu charitables et donc culpabilisantes que j'ai pour mes collègues qui déjeunent de choses innommables que l'industie leur concocte et dont les relents, difficilement supportables, persistent à mon retour...

    Léna qui te rappelle que le travail te prend le tiers de ta journée, reste deux autres beaux tiers.

    RépondreSupprimer
  25. Des graphiques en forme de camembert...je vais peut-être proposer ça à mon prof pour ma prochaine publication ;-) En 3D j'espère, et plein de couleurs bien moches qui ne vont jamais ensemble, on est bien d'accort ??? Je préfèrerais faire une pomme au camembert et raisin avec son sabayon au cidre que ce que je fais c'est jours...je camperais bien dans ma cuisine...peut toujours rêver ;-) J'adore tes recettes, avec un petit plus pour la première...une superbe idée

    Amitiés
    Claude

    RépondreSupprimer
  26. travailler mais qu'elle idée....tiens depuis une semaine je ne fais plus rien en blog .....en cuisine j'achète tout prêt.....bon c'est pas mauvais....le ménage ,c'est la gouvernante......et je trouve que même dormir ça me fatigue.....j'ai joué au loto et j'ai gagné.......ah tu veux savoir et ce que m'a dit mon banquier ......et ben non tu sauras pas .....mais il était content......!Bon je vais aller compter mes sous ,ah quel travail!!!!
    Trève de plaisanterie......ce n'était qu"='une illusion passagère ....alors au boulot...beurkbeurkbeurk......!bon courage et bonne journée..

    RépondreSupprimer
  27. Merci, merci pour ces recettes Dorian!
    Je ne sais pas pourquoi mais depuis vendredi j'ai comme une fatigue (je dirais un mlaque de sommeil) mais l'estomac bien calé, va savoir...
    Pour le boulot, ben je cherche aussi une solution "jeresteàlamaisonetjaidessous".
    Le premier qui trouve peut m'avertir!
    A bientôt, j'espère.

    RépondreSupprimer
  28. Fanfreluche10/01/2007 13:48

    Moi je suis d'accord avec Alhya, faire un métier de sa passion, je ne suis pas sûre que ce soit toujours une bonne idée. Je pense aussi que tout le monde n'est pas fait pareil (on dirait du québécois, ma foi c'en est !) et je serais plutôt comme toi : hors de mes murs, mes murs me manquent et quand je suis dedans, le dehors ne me manque pas.

    RépondreSupprimer
  29. Méridienne10/01/2007 15:02

    Bravo et merci pour ce blog qui me fait beaucoup sourire et cuisiner depuis quelques mois !

    Mais aujourd'hui, je dois sortir de l'ombre-où-on-sourit-et-cuisine parce que j'ai une question :
    Qu'est-ce que c'est que les feuilles de curry ?
    Parce que pour moi, le curry, c'est un mélange d'épices (curcuma, cannelle, poivre et tutti quanti, je ne vous apprends rien)
    Donc, qui que quoi dont où sont les feuilles ?

    Eclairera t-on ma lanterne que je puisse faire ces cahuètes et cajous ? Merci !

    RépondreSupprimer
  30. Avec ta réponse, je trouve que tu l'as joliement mis en boîte ton boss ;-)

    Sinon, mon estomac, c'est mon boss et il me commande de goûter à tes cacahuètes et cajous aux épices. Mais j'aime bien me faire commander par mon estomac.

    RépondreSupprimer
  31. C'est marrant que tu parles de boites, je réfléchis justement à des contenants pour ranger mes épices...C'est fou ce que les gens peuvent etre décalés quand meme (parce que c'est sur, les aliens ce sont eux pas nous!)... On m'a dit grand bien de ton riz...! Ah, au fait, comme je sais que tu adores les jeux tu en a un qui t'attends sur mon blog (non ne me remercie pas pour ce cadeau de la nouvelle année...!)!

    RépondreSupprimer
  32. Tu sais Khala travailler dans la cuisine c'est bien compliqué ,-)! Par contre redevenir l'homme au foyer je crois que finalement ça me va assez bien ! et avec un peu de chance, de là je ne me ferais pas virer ,-)! Quant à écrire des livres… c'est une autre histoire ! En tout cas tes encouragements font plaisir à lire !
    Heu Kitchenette je ne sais pas si j'ai bien compris… tu veux dire que je vais devoir tester toutes les cantines de France ??? heuuuuuuuuu…
    Finalement ça passe assez bien Bérangère moi ça révolutionne pas la cuisine ! donc si tu aimes pas, tu as trouvé la solution ! n'en mets pas ,-)))
    S'il y avait que ça Marion ! je rêve d'une cuisinière !!! non pas une dame habillée en tablier… une cinq brûleurs… bon même quatre !
    Alors si un jour tu passes par Rouen je t'assure que j'ai une adresse qui vaut sacrément le détour Patoumi… heu pas forcément pour manger d'ailleurs !
    En plus y'a même pas un gentil Indien à l'horizon par où on est Charline, alors pas moyen de faire de délicieuses découvertes pour pas cher comme dans le 18e… pfffff
    En plus franchement y'a plus malheureux que moi Aude dans le genre boulot, y'a vraiment plus pénible que ce que je fais ! et pour les cahouètes tu sais où est la boite ,-)!
    Alors pour les noix c'est vraiment important de les manger dans la foulée Gracianne en plus ça fait une excuse pour le finir ! elles perdent vraiment du goût sinon…
    Merci La griotte, t'inquiète je râle, je râle mais tu sais c'est dans ma nature.
    Eh ben me voilà bien entouré Elodie ! Merci pour ces quelques mots… je crois que je vais me ranger du côté du brin de folie…
    En plus comme j'ai un vieux chromosome de poule je ne m'imagine pas ouvrir une boîte Eva… enfin ça dépend de ce qu'il y a dedans !
    De la boîte de banquier ??? tu crois que ça se cuisine ça Brigitte ???
    Tu sais finalement moi je me pose beaucoup de questions Virginie mais c'est le boulot qui décide pour moi finalement… quand y'en a je prends et je râle et quand y'en a plus je prends pas et je râle !
    J'aime beaucoup le terme de caverne d'Ali Baba pour parler d'ici Cat et plus pour le côté désordre que pour les trésors d'ailleurs ,-)!
    Et tes lectures sont toujours aussi appréciées par ici verO ! et quand en plus elles sont accompagnées d'encouragements… j'en ronronne ! merci à toi !
    Bien sûr Alhya imagine-toi te lever à 6h pour faire la pluche et le rêve en prend un coup, c'est parce qu'on le fait un peu comme on veut et des fois quand on veut que c'est un plaisir tu as tout à fait raison !
    Je crains effectivement que ça dure Annellénor parce qu'effectivement ça me fait un bien fou de cuisiner ,-)!
    En plus il est pas du tout killer de l'entreprise mon boss Gamelle… comme boss il est plutôt du type nounours !
    Pour moi quand j'étais petit Inoule, être grand c'était acheter du coca quand on veut ! et inutile de te dire que je suis très très adulte… malheureusement ,-)!
    Je suis effectivement la plupart du temps homme au foyer, chère anonyme… il n'y a qu'à quelques moments où j'ai un peu de boulot comme en ce moment… et c'est plus un constat qu'une plainte, je me rends compte que finalement j'aime bien être un homme au foyer et choyer les miens et je sais la chance que j'ai de pouvoir le faire et en même temps ne pas manquer d'huile pour mes épinards… voilà voilà et pour les bouquins de cuisine je pense comme toi pour en avoir effectivement parlé avec Pascale… et pour finir quand je serais redevenu homme au foyer dans quelques semaines si tu as l'occasion de passer dans ma petite campagne n'hésite pas à venir boire un café par chez nous ! j'ai vraiment beaucoup aimé ton message !
    Un jour je ferais la liste de mes errements dans le monde du travail Snapulk et tu verras pourquoi au jeu du "alors t'as fait quoi comme boulot" je gagne assez souvent et je crois que je n'ai pas encore dit mon dernier mot ,-) !
    J'ai eu une période comme ça Dou au début que j'étais à la maison et puis comme j'ai eu la chance de reprendre quelques activités ça m'est assez bien passé ensuite, mais c'est venu petit à petit et tu vois maintenant j'en redemande, mais je comprends très bien ce que tu peux ressentir actuellement !
    Heu je ne crois pas en avoir entendu parler Ringo Churros ! mais y'a pas de problème si ils veulent !!! mais s'ils veulent pas on fera sans… on a l'habitude par ici et finalement faire râler les banquiers ça pourrait devenir un jeu… enfin… ,-)! Plats contre chaussures… on va y réfléchir !
    Je crois que je suis toujours mûr Lena ! bon je ne sais pas toujours pour quoi mais souvent mûr ,-)! En plus t'imagines pas dans ma cantine ça a l'air d'être du fait main… comme quoi les mains…
    Généralement je laisse faire mon tableur préféré et effectivement à la sortie c'est… assez kitch mais bon ça se voit de loin au rétro !! Merci pour les recettes Claude !
    Merci Colette pour ce clin d'œil déclancheur de sourire !!! encore !!!
    C'est un plaisir Murielle même si chez moi on m'a regardé bizarrement quand j'ai dit je vous refais le menu de samedi ! et pour le boulotmaison le premier qui trouve m'avertit aussi !
    C'est un rêve de travailler dans sa passion et d'arriver à que cela reste de l'ordre de la passion ! mais c'est un chemin à mon avis terriblement difficile, je suis d'accord avec toi Fanfreluche §
    Merci Méridienne alors les feuilles de Curry ce sont de petites feuilles vertes qui ont un goût… un peu piquant, un peu fumé, enfin un goût un peu curieux ! bon sèches c'est moins fort, malheureusement des fraîches… c'est pas simple ! Sinon moi aussi je pensais que le curry ce n'était qu'une poudre jusqu'à ce que je trouve ces petites feuilles dans une de mes épiceries ! Et pour ce qui est de la recette ça apporte un petit goût curieux de plus mais honnêtement on peut s'en passer ! et si tu veux vraiment en avoir deux solutions Bollywood sur Seine derrière la gare de Lyon ou alors tu me donnes une adresse (en mail pas ici surtout !) et je t'en mets une grosse pincée dans une enveloppe histoire de te faire découvrir ça ! voilà voilà !
    Me faire commander par mon estomac, je me demande si en ce moment je ne le laisse pas un peu trop faire Mijo ! j'me demande si je ne vais pas reparler de ma balance moi ,-)!
    C'est exactement ça Adèle ! les envahisseurs ! nous sommes des David Vincent et eux ils ont tous le petit doigt en l'air… comme tu vois moi ça va fort ! un p'tit jeu j'arrive !!!

    RépondreSupprimer
  33. Au moment de la sortie du film "Vol au-dessus d'un nid de coucous" je lisais toujours "couscous".

    RépondreSupprimer
  34. L'anonyme du message précédent, c'est moi, Fabienne mais je n'arrive pas à publier mon commentaire, sauf quand je me déclare "anonyme".

    RépondreSupprimer
  35. Je crois que je ne verrais plus, grâce à toi Fabienne, le vol au-dessus d'un nid de couscous de la même façon !!!

    RépondreSupprimer
  36. Bouh, je comprends tout à fait ton envie de rester à la maison, j'adore veiller sur le nid pour mieux accueillir les poussins (et le coq!!;-)) quand ils rentrent... Surtout après les grandes vacances, quand je dois me séparer de mes Louloutes, j'ai l'impression que le monde extérieur va se jeter sur nous et nous avaler...:-S (je dois consulter, tu crois??;-))
    Ton petit riz me plaît drôlement, thérapie par la couleur... Et j'imagine (trop) bien sa saveur...

    RépondreSupprimer
  37. Méridienne12/01/2007 16:48

    Merci de la réponse et de la proposition d'envoi, c'est très très gentil !
    Mais bon, j'habite à deux-trois stations de La Chapelle, à quatre-cinq de la Gare de Lyon... je vais me bouger un peu !

    RépondreSupprimer
  38. Mais c'est pas une impression Véronique !!! quand on sort le monde extérieur se jette sur nous pour nous avaler !!! une thérapie tu crois ? que moi aussi ???
    Rhhhhhhhhoooooo la chance que tu as Méridienne !!! alors direction la rue Cail où tu trouveras la plus belle épicerie du monde de l'Inde de Paris !

    RépondreSupprimer
  39. bne me v'là bien... ça fait deux mois que je me triture le cerveau, genre " qui suis-je , où vais-je , dans quelle étagère?" etlà, blang, après je ne sais plus combien de semaines dans "voir" personne", ( remarque j'ai du retard de lecture, c'est que du bonheur, je souris niaisement en te lisant) la réponse... mais triple zut, OUI, j'ai pas envie de retravailler... ça me fait ch... de restresser tout le monde pour des cacahuètes qui vont ^partir en nounous et impôts... y a pas que; l'argent dans la vie et l'epanouissment perso peut passer par la desperate attitude... mais pourquoi est-ce si dur à assumer???

    RépondreSupprimer
  40. Parce que si y'a pas que l'argent dans la vie... comme disait l'autre, l'argent ne fait pas le bonheur mais il arrange quand même bien les finances... et puis les rôles, les regards et tout ça c'est pas simple non plus... mais y'a une 'tite place des fois, celle d'un 'tit chemin où on est mieux qu'ailleurs... mais ce n'est effectivement pas facile Bénédicte ! en tout cas je suis content de te revoir par ici !

    RépondreSupprimer