mardi 30 janvier 2007

Colas, Chocolat, Nicolas… Dorian et la chocolaterie ! j'ai pas pu résister à ce titre !

En début de semaine j'avais reçu une invitation du type de celle qu'un gourmand (merci Mijo !) normalement constitué ne peut pas refuser… j'étais invité à un stage d'une matinée à la chocolaterie Colas ! Mais comme à l'époque je pensais être très très occupé cette fin de semaine, j'avais répondu en me mordant le poing pour ne pas fondre en larmes que c'était très trop gentil mais que jepensaispasq'j'pourrais- mêmesiahceq'j'enavaisenviiiie… et puis est arrivé ce qui est arrivé… j'ai hésité, pas la tête à ça, mais un coup de pied au… le 39 fillette de Marie, m'a subitement projeté en avant !
Et c'est comme ça que je me suis retrouvé ce samedi matin vers 9h15 à la chocolaterie. Là, j'ai été accueilli tout sourire d'un vous pouvez monter… en entendant ça moi j'ai entendu, les portes du paradis c'est par ici m'sieur'dame ! Et me voilà montant l'escalier menant aux coulisses, à l'endroit où un peu de magie et beaucoup de savoir faire transforment le brutal chocolat en petits bonbons fondants ! D'ailleurs dès mon arrivée j'ai commencé à rechercher les traces des Oompas-Loompas, ceux qui fabriquent les chocolats… à moi on ne me la fait plus depuis que j'ai vu Charlie et chocolaterie !
Le temps d'avaler un petit café et nous étions devant Nicolas, notre guide à moi et mes camarades de jeu, un Nicolas qui curieusement ne ressemble pas à un Oompa-Loompa… enfin…. Il nous attendait avec, posé devant lui, plein de petits tas d'éclats de différents chocolats et là il a commencé à nous raconter le chocolat…Je ne crois pas qu'il se soit rendu compte de mes difficultés à me concentrer, un peu à cause de ma semaine, beaucoup parce que j'étais juste à côté de la fontaine à chocolat, je n'arrivais pas mettre mon imagination au repos…
Et en regardant ce chocolat couler, couler, couler… sans fin, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que je pourrais y mettre un doigt, juste un doigt, pour goûter, comme ce doigt qu'on laissait traîner dans les pots de confiture… mais seulement le bout du doigt c'est bien peu alors que deux… et puis petit à petit pendant que Nicolas égrenait les origines et les compositions je m'imaginais, la main, le bras… et finalement complètement sous la douche de chocolat ! C'est lui aussi, à force de nous faire rêver en chocolat et en voyages ! au Pérou, en Afrique, dans l'océan indien… du fond de ma douche chocolatée je voyais les paysages défiler, je m'imaginais telles ces jeunes vahinées de la pub au monoï riant et profitant de la... jusqu'à ce moment où un lapin géant m'est… un lapin terrifiant ! qui griffait nerveusement le sol en hurlant les crottes c'est les lapins ! les crottes les lapins !!! C'est aussi à ce moment-là que j'ai remarqué que le lapin avait la voix de Nicolas… et je suis devenu le plus attentif des élèves !
Dès lors j'ai suivi notre guide, de chocolat en ganache, de praliné en pâte d'amande et sous nos doigts sont apparus, bonbons au chocolat et jolis petits plats… jusqu'à finalement, trop rapidement, arriver à midi et repartir les bras chargés de nos petites productions heureux comme des lapins de Pâques ! Pour cette première rencontre nous avons surtout refait ce que nous montrait Nicolas, mais il nous a promis pour le niveau suivant avec l'œil malin, la prochaine c'est vous qui faites tout ! si ça vous tente ça sera sans doute en mai…
Et comme je suis revenu avec des envies et qu'un peu de chocolat blanc traînait dans ma cuisine j'ai revu et corrigé l'Eton mess…
Sous le chocolat les framboises…
Ingrédients (tous les ingrédients sont donnés pour 2) pour les meringues aux framboises : 1 blanc d'oeuf – 70g de sucre en poudre – une pincée de sel – 20 framboises coupées grossièrement en quatre ou six
Mettez le blanc et le sel dans un saladier puis battez-les en neige et quand ils commencent à être bien fermes incorporez petit à petit le sucre tout en continuant à battre. Quand vous avez incorporé tout le sucre arrêtez de battre et ajoutez délicatement les framboises, il ne faut pas que le mélange soit homogène, au contraire. Dressez de petits tas à la petite cuillère sur une plaque couverte d'une feuille de papier sulfurisé. Enfournez dans un four préchauffé 110° et laissez cuire pendant une trentaine de minutes, attention selon la taille, le nombre de meringues sur la plaque et le four le temps de cuisson peut changer… en tout cas quand la cuisson est finie coupez le four et laissez les meringues refroidir dans le four.
Ingrédients pour la chantilly au chocolat (merci Mercotte pour l'inspiration !) : 100g de chocolat blanc – 140g de crème liquide légère
Faites fondre le chocolat blanc dans un grand bol et chauffer 40g de crème dans un autre. Ajoutez une càs de crème dans le chocolat et incorporer vivement à la cuillère, le chocolat ressemble alors un peu à une mayonnaise bien ferme, ajoutez ensuite une càs et incorporez de même et faites enfin de même avec le reste. Quand le mélange est bien homogène ajoutez enfin la crème restante qui elle est restée froide puis oubliez le tout au moins deux ou trois heures au frigo. Montez alors en battant le tout en chantilly le plus ferme possible.
Ingrédients pour monter le dessert : les meringues aux framboises cassées en très gros morceaux – la chantilly au chocolat blanc – une poignée de framboises fraîches – des petites feuilles de menthe fraîche
Commencez par les meringues, ajoutez les framboises, mélangez très délicatement, nappez généreusement de chantilly, parsemez de feuilles de menthe... et c'est tout, mangez en vous rappelant... quand vous goûterez les meringues aux framboises vous verrez...
Et juste avant de finir et de lancer mon classique Mais pourquoi… Je voulais vous dire que les mots peuvent faire bien des choses et à l'occasion tenir bien chaud... et pour tous ceux que vous m'avez envoyés et qui m'ont vraiment vraiment touché… Merci, merci, merci !!! et maintenant fin de la petite pause, rassurez-vous la machine est repartie et avec bravivage le chemin nous reprenons ! une maxime, évidemment, chinoise !
Mais pourquoi, peut-être qu'ils dormaient dans un frigo les Oompas-Loompas… est-ce que je vous raconte ça…

56 commentaires:

  1. MIAaaMMMMMMMMMmmmmmmmmmmmmm :P
    (bref, mais efficace !)

    RépondreSupprimer
  2. ahhhh faut pas me mettre des photos comme ca sous le nez !! ton reportage est genial, je pense qu'avec la fontaine de chocolat j'aurais eu aussi quelques difficultes de concentration ;o)

    RépondreSupprimer
  3. Ce cours m'interesse beaucoup !!!!! Surtout, que tout comme toi, c'est mon chocolatier préféré !!!!
    Est-ce un cours exceptionnel ou il y en a d'autres ?????
    Bizzzzzzzzzzz
    Barbichounette

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'il va t'arriver tout un tas d'autres aventures fabuleuses dont on ne soupçonne même pas l'existence quand on est enchaîné au travail! Je m'en veux parce que ton billet précédent m'avait beaucoup touchée et je ne savais que te dire sans avoir l'air trop dégoulinante alors j'ai rien dit... mais je pense bien à toi.

    RépondreSupprimer
  5. ah non, devant des photos pareilles, je craaaaqqqquuuueee !!

    RépondreSupprimer
  6. Dommage que tu sois trop loin car je serais venue frapper à la porte pour goûter ces petites douceurs ! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Parfois, très occupés, on passe à côté de formidables découvertes !
    Bon courage pendant cette période dont l'issue sera, j'espère, celle que tu souhaites.

    RépondreSupprimer
  8. Dorian est-ce la chocolaterie de Maule ? Bon courage, tu sais Meulan n'est pas loin, pour l'apéro quand tu veux. J'avais suggéré l'idée à Gracianne.

    RépondreSupprimer
  9. arrrrrgh....c'est trop !!! la fontaine de chocolat déjà, puis ce dessert terriiiible !!! Mais je reprend mes esprits et je note vite la recette, merci !!! ( je craque sur les meringues framboises!!!)

    RépondreSupprimer
  10. Oooooh, je craque pour le dessert, trop beau! C'est loin Colas?
    C'est pas mal bravivage aussi :)

    RépondreSupprimer
  11. J'ai regardé Charlie et la chocolaterie en dvd il y a peu et j'ai craqué littéralement, alors je crois que comme toi j'aurais cherché les Oompa-Loompa, j'aurais arraché la pelouse pour voir si elle se mangeait, j'aurais voulu prendre l'ascenseur s'il y en avait un, j'aurais voulu plonger dans le chocolat...
    Sinon, j'ai fait quelques chocolats cette année et ça doit être trop sympa l'inittiation par un chocolatier !

    RépondreSupprimer
  12. quelle chance... en tous les cas, moi j'aurais pas résisté à gouter ce chocolat pendant la fabrication, impossible d'attendre!!
    audrey

    RépondreSupprimer
  13. Ils en font souvent des "ateliers" chez Colas ?
    Et vous (toi ?) quand est-ce que tu en organises des ateliers cuisine...?
    Si par chance cela arrivait ..; vous pouvez m'inscrire d'office, meme si c'est pendant les heures de boulot ....je cherche justement une bonne excuse pour arreter ....
    en attendant, merci pour ce blog délicieux ..

    RépondreSupprimer
  14. Divin !!
    Alors que je passais quelques vacances chez ma tante en Angleterre, elle m'avait préparé une Pavlova qui ressemblait à ce dessert, aérienne, intense comme un nuage...Le berceau d'un ange...
    D'où mon angoisse et mon abandon face au KKVKVK#15...
    Je crois que je vais demander à mon homme de se mettre au chômage, visiblement ça a du bon...

    RépondreSupprimer
  15. Oh la chance!! Je suis fana des chocolats-de-chez-Colas! Moi aussi j'en veux, j'en veux, j'en veux...!

    RépondreSupprimer
  16. Oulà je crois que ton reportage a fait rêver pas mal de monde là. Je les imagine tous devant leur écran, un long filet de bave aux lèvres (moi la première d'ailleurs), se disant "hannn la chance qu'il a...whaaaa( et même une fontaine...)....hummm ( miam ces petites meringues j'en f'rais bien mon ordinaire)...slurp ('tention au clavier !)".
    Je me souviens que quand j'étais gosse, la première fois que j'ai lu Charlie et la chocolaterie, je m'étais préparée. J'avais fait fondre tout un bol de chocolat au micro-onde avant et je me régalais avec en lisant tout en léchant ma cuillère au fur et à mesure des pages.Je ne pouvais tout simplement pas concevoir de le lire sans petites douceurs à se mettre sous la dent, c'est comme si tu te disais "bon, j'ai bien envie de me torturer aujourd'hui, le frigo est vide, c'est parfait, je vais lire Charlie et la chocolaterie pour encore plus de souffrance, et je finirais par une cinquantaine de flagellations!".Inutile de préciser que quand le film est sorti, j'ai fait claquer les Chocoletti au ciné !
    Mais je crois que j'ai une espèce de fascination pour toutes les sortes de décors "mangeables": La chocolaterie de Charlie, la maison en pain d'épice d'Hansel et Gretel, le palais de Dame tartine ont nourrit (c'est le cas de le dire) mon imagination depuis que je suis toute petite. J'ai rêvé de me baigner dans une cascade de chocolat, de faire de la barbe à papa avec des nuages et de me vautrer dans un lit en chamallow avec un Oompas-loompas (ben quoi!).

    Hannn, la chance qu'il a Dorian !

    RépondreSupprimer
  17. Si j'ai du mal à m'endormir, je me rconterai ta petite histoire. Ton idée de dessert est vraiment... seul adjectif ne suffit pas, jolie, originale, raffinée, et tellement tentante.

    RépondreSupprimer
  18. Désolée d'apprendre cette mauvaise nouvelle, mais toujours ravie par tes photos et tes textes. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  19. Fanfreluche30/01/2007 15:23

    C'est marrant, mon fils de presque 2 ans appelle "cola" tout ce qui est sucré, ce qui rend assez ardue la tâche de deviner ce qu'il veut vraiment (biscuit, céréales, chocolat ? non tu es trop petit...), d'autant que lui sait exactement ce qu'il veut.

    Autre chose marrante : dimanche, dispute avec mon mari qui me reproche de ne pas assez l'encourager dans un de ses projets professionnels ! Enfin, je dis que c'est marrant parce que c'est en rapport avec ton billet précédent et à mon commentaire. Il est vrai que je suis plutôt désenchantée par le merveilleux monde du travail. Je sais aussi que vivre de sa plume n'est possible que pour une poignée de privilégiés. Je ne connais pas l'édition culinaire ou de fiction, mais en matière scientifique (juridique), l'auteur touche environ 10% du prix de vente.

    Et puis je viens de découvrir que je suis passée à côté d'un blog qui a l'air d'avoir été sympa, du temps qu'il existait. Mais le gars vient de publier un livre et maintenant son blog ne fait que faire la pub du livre, il n'y a plus rien d'autre.

    Mais bon, ça ne veut pas dire que si tu publiais un livre je ne l'achèterais pas, hein !

    RépondreSupprimer
  20. C'est beau, c'est beau, ces copeaux de chocolat Colas.

    PS : Juste un p'tit truc. Dans ta première phrase, tu as écrit gourmand avec un t à la fin. ça m'a fait perdre l'appétit ;-)

    RépondreSupprimer
  21. Ben moi, navrée dans ce concert de louanges, je n'aime quasiment pas le chocolat. A te lire Dorian je me dis que je devrai faire un effort. Comment est-ce possible...ne pas aimer le chocolat ? Ben oui.

    RépondreSupprimer
  22. J'ai un secret à te confier :
    les Oompas-Loompas vivent dans mon frigo... mais chuuut !

    RépondreSupprimer
  23. Tu m'étonnes que ça devait être dur de se concentrer!!! Les p'tites meringues roses sont trop tentantes!

    RépondreSupprimer
  24. Ils devraient penser un jour à inventer un systeme informatique permettant de diffuser les odeurs ! Les effluves du chocolat, quelle histoire ! En tous cas on voit bien que ton moral a grimpé comme une flèche, je souhaite que cela se poursuive ainsi pour toi !

    RépondreSupprimer
  25. Rien de tel que du chocolat pour remonter le moral!
    Et si la prochaine fois tu arrives a prendre une douche au chocolat, tu nous tiens au courant hein?!

    RépondreSupprimer
  26. Rien qu'à te lire, j'ai une crise de foie ;-).
    Très beau dessert et belle photo.
    Bien à toi
    verO

    RépondreSupprimer
  27. Fruits rouges, chocolat blanc !!! Au secours, j'en veuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux !!!!

    RépondreSupprimer
  28. adoption moins ... combien déjà ???? :D
    J'iamgine bien en effet le Dorian à la chocolaterie, j'aurais fait pareil sauf que le fontaine, c'est ma bouche grande ouverte que j'aurais mise dessous !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Mais dis donc c'est une ganache montée que tu m'as fait là et tout seul, sans Marie, mais bravo Dorian, bravo jeune rêveur !!

    RépondreSupprimer
  30. Tu débordes décidément et d'idées et de générosité. Rien n'est chiche. C'est beau. Réconfortant. Voilà ! Tu dois être quelqu'un de très réconfortant. Paradoxalement, j'imagine que Marie doit trembler pour toi souvent, un côté funambulesque... mais mais de tels trésors sous les paupières et dans les mains, un tel amour qui déborde, cette envie de bercer... ça doit... apaiser. Bon hop, c'est donc sur la lecture de ton billet que je vais me coucher.

    RépondreSupprimer
  31. wouuuaaaaaw!!elle est superbe ta recette!! bises micky

    RépondreSupprimer
  32. M'en vais aller manger un peu de chocolat ! Pourvu que les Oompas-Loompas m'en aient laissé ;-)

    RépondreSupprimer
  33. Demain, nouveau stage Valrhona. Je vais regarder la fontaine à chocolat d'un autre oeil... Peut-être que j'y verrais une poule ou un canard...

    RépondreSupprimer
  34. Oh mon dieu, encore heureux qu'un Nicolas ne ressemble pas à un Oompa Loompa!!! :-S
    Ton Eton mess remasteurisé est superbe!!! J'ai fait un cheesecake à la framboise la semaine dernière, à la base il devait être au chocolat blanc aussi, mais quand j'ai voulu faire fondre mon chocolat blanc de supermarché... Ce truc infâme n'a jamais voulu fondre!!! Il est resté en pâte dure et un peu friable!!! Tu as pris du chocolat de couverture?
    Oh, et sinon, ta maxime, là, elle serait pas plutôt Tibétaine?? Il me semble...
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  35. Ohhhhh un stage dans une chocolaterie!!!! Mais tu enchaines les stages, veinard!!!!
    Les fontaines au chocolat, c'est hypnotisant, c'est terrible, je parle même pas de l'odeur qui s'en dégage!
    PS: bravo, quelle mise en application des conseils de Mercotte!

    RépondreSupprimer
  36. Eh Dorian, elle a bien eu raison de te coller son 39 "là où il faut", Marie.
    Maintenant elle ne pourra plus de sortir de la chocolaterie, hein?!
    En mai, en mai, on dit bien "fais ce qu'il te plait"...
    Je vais en rêver de ces chocolats Colas, Colas, Colas.
    A côté mes p'tits pains, ben ils sont bien petits!

    RépondreSupprimer
  37. Ma parole, il est fou, complètement frappé du ciboulot, un vrai ciseauphrène, oui, oui, j'vous dit, il est totalement FRA-PA-DINGUE ! L'a pas compris que le seul et unique Oompa-Loompa présent ce jour-là à la fabrique, c'était... c'était lui ! Doriannn !
    Bah oui, mon gars, à rêver devant la fontaine de chocolo... de chocococo... de chocolat, tu ne faisais que ton boulot : d'astreinte technique ce samedi matin là, tu vérifiais que la fontaine coulait correctement, que le flux ne changeait pas de densité, tu contrôlais, tu validais sur la fiche de suivi, etc. Délicat travail pour un Oompa-Lompa rêveur comme toi et tu l'as accompli à merveille... sous l'oeil vigilant du gardien en chef, Ni(cho)colas.

    RépondreSupprimer
  38. Ca fait plaisir de voir que tu as définitivement retrouver le sourire !!! ;) Avec autant de chocolat, n'importe qui aurait la banane ! Et ton dessert, ça a l'air d'être une tuerie, mais j'ai pas tout compris, je vais relire la recette et faire des schémas en bonne scientifique.... ;-{ meringue, framboises, chocolat blanc, ça fait tourbillonner la tête! ;)

    RépondreSupprimer
  39. C'est vraiment un très beau conte : "Dorian à la chocolaterie". contente de voir que ta vie a repris ses droits.

    RépondreSupprimer
  40. Je vais finir par aimer le sucré! Attention danger!!

    RépondreSupprimer
  41. La chocolaterie Colas, ça paraît être quelque chose! Ici, le très bon chocolat fait l'unanimité, mais tes adorables nuages aux framboises j'adore, un dessert girly vraiment craquant...

    RépondreSupprimer
  42. Une douche de choc' lol
    Oui mais avec la tête relevée et la bouche ouverte... comme quand petits on essai d'attraper les flocons de neige...
    Miam miam ! C'est un billet bien gourmand, surtout pour une Suisse fan de choc' comme moi :o)

    RépondreSupprimer
  43. Alors avant de commencer quelques précisions la chocolaterie Colas se trouve 21 bis bd Paul Barré à Maule et vous pouvez les joindre au 01 30 90 90 44, par contre malheureusement ce type de stage est rare… mais peut-être que si la demande augmente… en tout cas si j'apprends qu'il y a des stages de prévus je passerais l'info !
    Bref mais terriblement efficace CiTiZenEraSeD !
    Forcément Guillemette et je ne te parle pas de la réserve !!! bon je t'en parle un peu alors ,-) c'est bien simple il y a du chocolat et des trucs et des machins du sol au plafond… heu désolé !!!
    Il y en aura d'autres mais rares hélas Barbichounette mais si j'ai du nouveau j'en parlerai donc !
    J'espère aussi Patoumi ! d'ailleurs bientôt de nouvelles aventures vont me conduire du côté de l'Angleterre ! en tout cas merci pour ces petites pensées très amicales et tellement agréables !
    Aaaaaahhh pour une fois y'en a une à moi !!! celle des copeaux de chocolat !!! bon je sais c'est pas la plus au top Aude mais on peut rêver !
    Simple et efficace aussi Leonine19 !
    Tu sais tu peux t'arrêter plus longtemps et venir quand tu veux Choupette ! ça serait avec grand plaisir !
    De toute manière Eva , comme dit un proverbe chinois au bout de la route il y a toujours quelque chose… et comme je suis optimiste… heu j'espère que ça me plaira !!!
    Oui Hélène c'est celle là… je garde l'idée de l'apéritif avec plaisir !
    C'est terrifiant Soso en plus on l'a utilisé pour faire les bols sur la photo et c'est… enfin tu te demandes comment tu peux t'arracher ! alors attention les meringues à la framboise sont moins jolies que les autres, elles ne sèchent pas aussi bien, mais tellement bonnes !
    C'est à Maule Gracianne, tu imagines l'horreur c'est pratiquement au bout de ma rue !!! affreux !!!
    J'avais pas pensé à la pelouse Bergeou faut que j'y retourne ! c'est vraiment agréable en plus on voit des fabrications avec des instruments qu'on ne peut pas avoir, comme une guitare… alors la guitare c'est un truc pour couper… heu faudrait faire un dessin ! je ferais une photo la prochaine fois !
    Bon en plus je dois dire, ce qui ne me rend pas tout à fait objectif, que j'étais invité contrairement aux autres… donc encore plus agréable Audrey ! quoi j'ai pas dit qu'on n'a pas arrêté de manger du chocolat tout le temps… ah bon ,-)???
    Non il n'en font pas souvent Julia… pas assez souvent je dirais même… alors quant aux excuses pour ne pas aller travailler ça je peux vous en trouver !
    Je crois que je vais faire une démonstration publique sur la meringue… enfin c'est Marie qui la fera c'est elle la spécialiste mais vraiment c'est facile de facile Ringo Churros je t'assure ! Sinon demande lui quand même à l'homme… certains aiment moins que d'autres !
    Je suis conscient de ma chance Milie et je ne vais pas t'étonner si je te dis que moi aussi j'adore ça !
    Va savoir pourquoi Dou mais je n'ai eu aucun mal à t'imaginer comme ça en train de lire la cuillère à la main ! mais alors vraiment aucun mal !!! et merci pour les nuages en barbe à papa et le lit en chamallow je vais en rêver toute la nuit ,-)! Et oui j'aidelachance c'est moi !
    J'espère que tu arriveras quand même à t'endormir et que ça ne va pas te faire traîner du côté du frigo Eliflo ! merci pour le dessert j'en rougis de plaisir !!!
    Le coup est en phase de digestion maintenant Annikapanika donc ça passe comme tout… merci en tout cas pour tes encouragements !
    Tu sais Fanfreluche quand je suis arrivé dans ce curieux village j'ai appris que le chocolat c'était Colas que le boucher c'était Boucher et que le bistrot c'était Quinquin… je me suis dit que je suis bien tombé ! Sinon décidément les maris sont doués pour les reproches… et je suis bien placé pour le savoir ! trop doué même… pour l'édition culinaire nos auteurs me corrigeront mais je pense que c'est moins que ça encore !
    Ma photo de la fontaine était malheureusement floue Mijo forcément je n'avais pas ma photographe ! merci pour la faute ! et en plus sur un de mes mots préférés pfffff ,-) !
    Tu sais moi je n'aime pas les frites Michèle ! tu vois c'est encore pire ! donc ne change pas c'est bien de ne pas être comme tout l'monde ! si si je t'assure !
    Wwwwwwwwwwhhaaa c'est là qu'ils sont Soho ! j'arrive !!!
    Heureusement on n'était pas limités sur ce que l'on pouvait avaler Virginie ! ça aide… bon si je te dis qu'à midi j'ai rien mangé ça t'étonne ???
    Tu n'imagines pas Cat on a été dans une chambre où sont rangés les préparations pour Pâques l'odeur de chocolat c'était impressionnant !!! oui tu connais le proverbe quand l'appétit va…
    Promis Mimine je prends même une photo… euh enfin faut voir ,-)!!!
    En tout cas j'avais plus faim sur le coup VerO… mais ça n'a pas duré ,-) !
    Heu y'en a pluuuuuuuuuuuus Lucile Poppins mais je peux en refaire ! en tout cas j'adore ton pseudo !!!
    Alors adoption moins 24 Marion… bouche ouverte… pas mal !!!
    Heu j'ai pas osé appeler ça une ganache montée vu qu'elle redescendait toute seule Mercotte ! y'a pas faut qu'on revienne chez toi !!!
    Oulala je suis surtout invivable ! si si je t'assure Annie je suis un passionné qui s'emballe et se déballe à longueur de journée… invivable je t'assure ! j'espère en tout cas que tu as passé une bonne nuit après !
    Merci Micky ! grosses bises à toi aussi !!!
    Avec les Oompas-Loompas il faut se méfier Isa la sorcière ! enfin j'espère que tu vas en trouver !!!
    Rhhaaaa Valrhona Mireille !!! bon faut que j'arrête sinon je passerais ma vie à sillonner les stages !
    Alors Véronique effectivement c'est du chocolat de couverture et pour l'instant vraiment aucun problème à utiliser c'est parfait… je crois de mémoire que chez PatiMachin ils doivent en avoir… sinon je peux t'en envoyer n'hésite pas ça sera avec plaisir ! Tibétaine… je me suis demandé si elle n'était pas Népalaise moi !!! va falloir creuser !!! bises !
    Plus que de la chance Aurélie j'en suis conscient ! j'ai évité de parler de l'odeur… et du goût !!! Et pour ce qui est des conseils de Mercotte, bientôt j'attaque les pâtes de fruits !
    En plus toi tu connais la maison Murielle ! et tu sais ce que c'est !!! en mai j'en reparle si ça se fait et ça te tente… quand à tes pains petits mais très très tentant !!!
    Tu crois vraiment que c'est moi Thierry finalement le Oompa-Lompa… purée alors je vais pouvoir vivre à la chocolaterie !!! On fait les bagages !!! et si on me demande ce que je fais devant la porte de bon matin avec armes et bagages je dis que c'est Tit' qui m'a dit ,-)!
    Ça fait vraiment du bien de se laver la tête… au chocolat Charline ! alors si tu fais un schéma je veux voir ça !!! au fait un de ces jours on aimerait bien faire une 'tite balade dans le18e avec toi y'a encore trop de choses dont je ne sais pas quoi faire ! et puis juste aussi pour papoter un peu ,-) !
    Il paraît que le chocolat est une drogue qui rend joyeux… il parait Marielle ,-) !
    Voilà une bonne nouvelle Snapulk pas un risque !
    Je n'avais pas pensé au côté girly mais je viens de le revoir avec un autre oeil et effectivement très girly Léna !
    Et dire que je n'avais même pensé à ouvrir la bouche Bérangère !!! je crois que j'ai encore des progrès à faire !!!

    RépondreSupprimer
  44. Oui, bon, invivable aussi, ça va de soi. Un grand gamin trop sensible, un chouia caractériel, toujours en phase "trop" ; trop de chagrin, trop de joie, trop de rire et trop de tout. Mais dans tes plats... ce trop c'est juste bien. Les rêves et l'enfance dont tu saupoudres tout ça, ça doit réconforter, toute cette douceur, ces attentions. Même si -je te fais confiance, t'es totalement incohabitable. :)

    RépondreSupprimer
  45. Affolantes, les photos! :-)

    RépondreSupprimer
  46. the girl lost with kangaroos...01/02/2007 07:28

    ca y est, tu l'as fait....oh Dorian je suis so proud of you (oui tu es bilingue toi aussi...) tu as enfin reussi a t'aventurer dans l'antre douillette de Colas...
    Et vivement, vivement que je rentre pour gouter tes meringues franboisees...tu te rends compte, tu me ferais quitter soleil et surfeur, t'es trop fort...hihi..
    See you

    RépondreSupprimer
  47. Alors là, Dorian, un GRAND MERCI! Je cherchais un dessert pour mon anniversaire (car je prépare un dîner...) et j'ai ENFIN trouvé!!!!!
    Bon, autrement, c'est vraiment saoûlant de me faire toujours envie comme cela! Franchement me dire que tu es allé dans une chocolaterie et que tu es revenu avec des chocolats plein les bras!!!!!! Bon, tu sais quoi! Il faut ABSOLUMENT que tu viennes à Cologne! Ici on a le musée du chocolat!!!!

    RépondreSupprimer
  48. Hihi les pâtes de fruits j'en ai fait à Noel et c'est finger in the nose! Pourtant à la base j'suis pas des plus douée hum hum chut!!!!
    Tu vas finir par ouvrir une confiserie! (avec une fontaine de chocolat?!)

    RépondreSupprimer
  49. Quoi les Oompas-Loompas n'existe pas?! et la riviere en chocolat? Bon en tout cas je suis contente que tu ailles mieux, de toute facon apres une telle visite c'etait oblige! Au fait j'ai achete le saveur de fevrier...

    RépondreSupprimer
  50. C'est marrant, j'ai l'impression que l'on est nombreux à phantasmer devant les fontaines à chocolat...une douche... un massage au chocolat...
    mais je crois que je m'égare !

    RépondreSupprimer
  51. Fontaine de chocolat, chantilly chocolat blanc ... bon ben, j'vais r'tourner bosser moi ... ;-)

    RépondreSupprimer
  52. Miam... mon péché mignon... je craaâaâaââaque-euh !!!

    RépondreSupprimer
  53. Ça me rassure que finalement tu me trouves, toi aussi Annie, complètement incohabitable ,-)!
    Tu sais à qui la faute Elvira ! toujours la même…
    Prends ton temps Elyse je pense que tu as encore plein de choses à découvrir par là-bas et plein d'histoires à nous ramener aussi ! mais de toute manière tu sais bien que nous on t'attend avec patience… enfin si tu restes raisonnable bien sûr ! reviens pas dans vingt ans !
    Le musée du chocolat très très bon argument ça pour décider Marie à partir en Allemagne !!! très très bien Claire ! et sinon j'en avais aussi plein les poches ,-)!
    Finger in the nose ! j'avais bien senti dans les montagnes que rien ne pouvait te résister Aurélie !!! une confiserie avec Colas pas loin j'ai aucune chance !
    Saveur de février l'est déjà paru celui-là ??? j'ai loupé un truc-là Mily j'fonce chez l'libraire ! merci en tout cas de tes encouragements !
    Un massage au chocolat… heu je m'égare aussi Véronique !
    Pffff… j'imagine bien Valérie… bon couraaaage donc ,-) !
    Ça c'est du craquage de qualité Lidwine !!!

    RépondreSupprimer
  54. Je suis en classe de 3eme à Maule, la ville de la chocolaterie Colas et je fait mon stage en entreprise chez eux. À peine le seuil passé, on sent une odeur de chocolat suave et sucrée. Après on ouvre les yeux et c'est un délice autant pour la vue que pour l'odorat... Mais avec la tasse de chocolat chaud maison, le goût non plus n'est pas absent...
    C'est le mélange de l'artisanat et l'art... :P

    RépondreSupprimer
  55. En tout cas bienvenue ici Ferdinand ! et je suis moi aussi maulois ,-) ! il est donc possible qu'on s'y croise ! et en tout cas nous avons ressenti des choses similaires en entrant dans la chocolaterie !

    RépondreSupprimer