dimanche 21 janvier 2007

C'est pas de ma faute, c'est pas de ma faute… c'est elle, elle me dit jamais que je suis en retard…

Et voilà, c'est déjà presque la dernière ligne droite de l'étude… et le boss nous a laissé un jour de repos, il sait que la grande stresserie de fin d'étude va bientôt tous nous frapper et que les grands rationalisateurs que nous sommes habituellement vont se transformer en pintades écervelées incapables de comprendre le sens même du mot organisation.
Et presque instantanément fini El Socio le dégaineur de statistiques le plus rapide à l'ouest du Pécos et retour à la case Mr Maison derrière les fourneaux pour sa petite tribu… en une seconde j'ai arraché le costume et enfilé le tablier... Et ça tombe bien parce que depuis un moment j'ai une grosse envie de faire des petites choses pour le repas de midi de Marie, des petites attentions qui pourrait compenser certaines choses...
Faut dire que ces derniers temps j'ai un peu abusé du mot de trop… le mot de trop, c'est ce petit mot négligeable, insignifiant mais qui va pourtant créer des cataclysmes terrifiants vous conduisant au bord du divorce dans le meilleur des cas et au bord du tiroir à couteaux dans les pires ! Le fameux, t'avais pas dit que tu allais tourner à gauche là chouchou parce que là c'est la direction d'Orléans ? t'es sûre qu'un détour de 120km c'est utile… ? ça, le mot de trop ! celui qui fait qu'une voiture s'arrête subitement sur le bord de la route et qu'une femme rouge cramoisi en descende pour aller chercher le démonte-pneus dans le coffre afin de faire avaler le mot de trop à son chouchou…
Mon problème c'est que je suis généreux en tout et particulièrement quand il s'agit de partager… de partager mon stress par exemple, enfin partager c'est pas le mot parce que dès que l'autre, donc généralement Marie, commence à être stressée comme une vieille bique au milieu d'un troupeau de loups, à ce moment-là moi ça va vachement mieux, j'suis soulagé d'un poids et du coup je lui demande, mais pourquoi tu t'énerves chouchou ?! ça c'est le mot de trop…
J'aime aussi partager mes retards, enfin là c'est pareil, c'est d'abord la raison de mes retards que je partage… ça commence souvent par purée je vais être à la bourre, c'est toujours pareil ! Comme je suis très bordélique et pas organisé pour deux sous, quand je commence à me dire que je dois partir, même si c'est une heure à l'avance, vu que je n'ai rien de prêt, je suis sûr d'être inévitablement à la bourre… du coup ma phrase suivante c'est toujours… c'est à chaque fois la même chose, je te demande toujours de me rappeler l'heure et j'peux pas compter sur toi… celle-là ce n'est pas encore la phrase de trop mais ça vient. Là je me transforme en ouragan incontrôlable soulevant, jetant, recherchant, mes clés, mes dossiers, mes papiers, mes clés… oui je sais j'ai déjà mes clés mais je peux chercher vingt fois la même chose, même si je l'ai déjà… et au bout d'un moment quand je suis vraiment en retard, là je lâche… c'est toujours pareil à chaque fois je suis en retard à cause de toi, tu oublies toujours de me rappeler l'heure, purée je suis pas aidé !!! là c'est le mot de trop…
Donc de mot en trop en mot de trop j'ai eu envie d'effacer un peu de mon ardoise, de petits plats en petits plats… et voilà comment vendredi dernier y'avait ça qui traînait sur la table pour lui dire... lui dire que... enfin ce qu'on dit à ces moments-là !
Tartines chlorophile et mozarella
Pour deux tartines : 1courgette coupée en lanières d'environ ½ cm d'épaisseur – 100 à 150g de mozzarella coupée en tranches – 2 poignées de roquette – 3 ou 4 feuilles de basilic et autant de menthe grossièrement coupées avec les doigts – 4 ou 5 tomates cerises coupées en 2 ou 3 – huile d'olive - sel et poivre – sauce Worcester – des tranches de pain grillées (j'ai choisi du pain aux graines mais choisissez ce que vous aimez)
Posez les tranches de courgette sur un papier sulfurisé, poivrez, ajoutez un filet d'huile et mettez au four préchauffé à 200° pendant une dizaine de min. puis sous le grill jusqu'à ce que ça prenne une jolie couleur dorée. Dès que c'est prêt, mettez les tranches de courgette que vous aurez laissées un peu refroidir dans un saladier, ajoutez la roquette, le basilic, la menthe et les tomates cerises, laissez de côté.
Posez des tranches de mozzarella sur le pain puis passez sous le grill jusqu'à ce que le fromage commence à prendre une jolie couleur dorée.
Quand le pain au fromage est prêt, assaisonner la salade avec de l'huile d'olive, du sel et du poivre et quelque giclées de sauce Worcester, mélangez bien l'ensemble. Etalez-en alors sur les tranches de pain et il ne reste plus qu'à manger… petit rosé ou rouge léger de rigueur.
Saumon doux fruité
Version j'ai le temps, je m'amuse…
Ingrédients pour 2 : Un morceau de canne à sucre d'environ 20 cm - Environ 400g de saumon coupé en cubes – 2càs de sucre roux – 10cl d'eau – 5cl de nuoc nam - 2 càs de sucre blanc – 1càc de maïzena – 1 petit piment rouge – ¼ càc de poivre moulu gros – 1 cumbava
Commencez par pelez la canne en enlevant l'écorce sur toute la longueur, en bande d'un cm environ, gardez-les vous poserez le poisson dessus pour servir. Puis coupez le morceau en deux dans la longueur et dans une des moitiés taillez des piques, du type brochette (utilisez plutôt la partie extérieure, le centre est moins résistant et vos piques risqueraient de casser). Enfilez le saumon sur les piques en faisant attention, c'est quand même assez fragile. Coupez l'autre moitié en tronçons d'environ 1cm et mettez-les tronçons dans une casserole, ajoutez l'eau, le nuoc nam, le sucre blanc, le piment, le poivre et la maïzena que vous aurez au préalable délayé dans une càs d'eau. Mettez la casserole sur un feu moyen et laissez frémir 3min.
Pendant ce temps mettez le sucre roux avec 2càs d'eau dans une petite casserole et réalisez un joli caramel bien coloré. Dès qu'il est prêt, ajoutez-le au mélange précédent et redonnez 3 min de cuisson à l'ensemble, il faut que ça devienne un peu sirupeux mais pas trop.
Mettez une poêle sur feu vif et dès qu'elle est chaude versez-y l'huile. Dès qu'elle fume ajoutez le saumon et faite-le griller jusqu'à ce qu'il dore bien sur toutes les faces. Quand il est bien doré, jetez le plus de gras possible, remettez au feu et ajoutez le mélange sucré. Laissez cuire le temps que la sauce enrobe bien le saumon, que vous devez tourner sans arrêt, cela va très vite à peine 2 ou 3 min (attention ça brûle très vite). Il n'y a plus qu'à étaler les épluchures de la canne à poser les brochettes dessus, à arroser d'un peu de jus et à saupoudrer de zeste de cumbava très finement râpé, poivrez généreusement.
Version j'ai aussi plein d'autres choses à faire… ou pas de canne à sucre…
Tous les ingrédients sont les mêmes sauf qu'on élimine le morceau de canne à sucre.
Faite le sirop comme dans la première partie mais évidemment sans la canne. Et pour le reste de la recette ça ne change rien à part que le saumon ne sera pas sur des brochettes (du coup il faut remuez souvent au lieu de tourner et retourner).
Version j'ai pas de cumbava… c'est bien dommage parce que c'est vachement bon… si vous avez des idées pour le remplacer ?
Petite précision importante les morceaux de canne cuite ne se mangent pas, ça donne un peu de goût à la sauce sucrée mais en aucun cas il s'agit d'un accompagnement… utiliser la canne c'est donc vraiment d'abord pour s'amuser avec une présentation différente !

Mais pourquoi, tu m'avais pas dit que tu devais me dire… est-ce que je vous raconte ça…

43 commentaires:

  1. Quels talents, culinaires, et puis d'auto-analyse. comment on dit, déjà, en socio, de réflexivité? Appliqué à la vie conjugalo-culinaire, je trouve ça génial.

    RépondreSupprimer
  2. De bien jolies attentions ! Courage pour le boulot et plein d'ondes positives à Marie pour ne pas qu'elle emmagasine un stress qui n'est pas à elle ;o) Et les mêmes bonnes ondes pour toi pour que tu te zenifie :o)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore quand tu es en retard !! Et je note précieusement les recettes pour se faire pardonner ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu es peu en retard mais ton talent, lui, est vraiment à l'heure.

    RépondreSupprimer
  5. j'ai saisi trop vite, alors je reprends : tu es peu voire carrément en retard mais ton talent,lui, est vraiment à l'heure.

    RépondreSupprimer
  6. Jolie recette pour un tantinet de mauvaise foi ?

    RépondreSupprimer
  7. Comment ça en retard? Toi en retard? Pas ton genre! Et tout ça par la faute de Marie? Meme pas crédible ton histoire ;-)! Je comprends que tu te fasses pardonner, à ce train là pour un peu je deviendrais adepte de la chlorophyle!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai un "chouchou" qui te ressemble hihi sauf qu'il ne fait pas la cuisine.
    Excellentes ces recettes!

    RépondreSupprimer
  9. De telles attentions font vite oublier les petits tracas et les mots de trop. Ton saumon doux fruité est terriblement tentant ! Je n'ai jamais touché à la canne à sucre ; ni au cumbava d'ailleurs (je ne sais même pas à quoi cela peut ressembler...je vais faire des recherches !), mais cette photo toute ensoleillée me dit que ça doit être absolument divin !

    RépondreSupprimer
  10. bon ça va pas du tout !
    J'ai fait le ménage dans mes placards de naine toute la journée, histoire que le mixer me tombe pas sur la tête une nouvelle fois pendant que j'essaie d'attrapper le garam massala qui se trouve derrière la farine de pois chiches et le quinoa, tout près du confit de pétales de violettes, et là tu me sors une recette avec de la canne à sucre et du cumbava ???? oh eh oh !!!! un peu de pitié quoi !!!!! C'est le mot de trop ça aussi ?
    Pffffffffff en plus maintenant, j'en ai à nouveau de la place dans mes placards ... ça craint ...

    RépondreSupprimer
  11. Bon, entre la bravitude et la stresserie, moi je dois garder mon calme devant tous ces néologismes. Le trop, c'est aussi le trop beau de tes recettes ensoleillées. Mais trop, c'est trop, je sais çà. Et puis les pintades sont écervelées pour que le renard puisse les manger, et c'est un troupeau de brebis devant un seul loup affamé(et pas le contraire), le berger m'a raconté. Mais Marie peut tout te pardonner.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis pas la seule a etre toujours en retard parce que je cherche desesperement partout mes clefs/manteau/echarpe/sac/chaussures/... Bah oui je suis un peu bordelique et d'apres ce que tu me dis c'est pas pres de changer, pas grave je peux toujours dire que c'est la faute du metro (toujours en retard celui la)! Ta petite recette de saumon va peut etre me remettre dans le droit chemin! Par contre la version avec la canne a sucre va devoir attendre le prochain carnaval jamaicain, enfin si je perds pas la recette...

    RépondreSupprimer
  13. eh bien, je vois que tu as un certain talent pour essayer de te faire pardonner, j'en connais un qui devrais en prendre de la graine. Encore que, je crois que le voir arpenter MA cuisine n'aurait aucun effet positif, il a d'autres talents, mon pacha et, comme son petit nom l'indique, il a d'autres arguments auxquels je suis sans doute plus sensibles
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  14. saveurs sucrees salees21/01/2007 20:20

    Le champ de canne à sucre est trop loin de la cuisine...et il fait trop froid dehors !
    D'un autre coté, aller à l'autre bout du monde chercher de la canne à sucre pour faire une de tes recettes, c'est peut être une bonne excuse pour partir un peu au soleil ? Je tente le coup ...

    RépondreSupprimer
  15. Ah la fameuse phrase de trop dans la voiture, un classique...qui finit semblerait-il toujours de la même manière ;-)Ce que je vais te dire par contre ne sera pas de trop: Un grand bravo comme à l'accutumé, ces recettes, ben c'est que du bonheur !!! Il ne doit plus rester grand chose sur l'ardoise apèrs ca, du moins du côté recto ;-)

    A bientot
    Claude

    RépondreSupprimer
  16. Hello cher Dorian,
    le combava n'étant pas évident à dénicher, surtout en province, un peu de zeste de citron vert râpé fera à peu près l'affaire, à peu près...

    RépondreSupprimer
  17. Je crois que j'ai un spécimen qui te ressemble assez à la maison. Le hic, c'est qu'il ne peut plus se faire pardonner en me faisant des petits plats, plus de temps pour ça non plus, trop de boulot, sniff... du coup, c'est moi qui fait les petits plats, mais c'est moins bon ^_^

    RépondreSupprimer
  18. Pour ce saumon doux fruité j'ai tout ce qu'il faut et après t'avoir lu ,je sens que je vais réussir .....merci et Bonne fin de dimanche....

    RépondreSupprimer
  19. Sympa ces petites tartines et brochettes...
    Evidemment il faut éviter également les mots de trop à table en dégustant ces petits plats plein de bonnes intentions... genre : j'ai cuisiné léger. je me suis dit que tu en as besoin en ce moment ? non ? (c'est du vécu là !)

    RépondreSupprimer
  20. Baaah on est tous coupable de mots de trop...C'est inévitable, mais je dois admettre que tu rattrapes remarquablement le coup avec ces petites recettes. On a chacun nos sujets tabous (en tout cas qui devrait l'être pour le bien être de tout le monde ;)) mais qu'on ne peux pas empêcher de remettre sans cesse sur le tapis et qui immanquablement transforment notre Cher-et-tendre en grizzly...Mes problèmes existentiels de filles (genre quand je le harcèle pour savoir si je suis toujours jolie avec ce c.....de bouton qu'a pointé son nez durant la nuit:"mais heeuu t'es sûr hein, on le voit pas trop ? Tu m'aimes quand même hein ? Même si je suis moche ? Putaaiin je suis moooooche !!!!)par exemple finissent toujours par amener le mot de trop...:"t'as qu'a leur foutre la paix à tes boutons t'en aura moins...et arrête de mettre du fond de teint dessus c'est horrible !"
    Diplomatie zéro et pétage de plombs des deux cotés...Mais bon, il a la même technique que toi pour se faire pardonner.Imparable !

    RépondreSupprimer
  21. Normal qu'elle ne te laisse pas sur le bord de la route ni ne t'assommes avec le démonte pneu car même si tu dois l'exaspérer au possible quand tu es comme ça, elle sait que quand ça va se calmer elle aura droit à un chouchou qui lui fait des bons petits plats et qui ferait n'importe quoi pour se faire pardonner jusqu'à la prochaine période de stress intense. Tous pareils...
    Profite marie, il est temps de demander l'indemandable d'habitude :))

    RépondreSupprimer
  22. si c'est pas mignon ça, un petit zhom en tablier qui cuisine pour sa Marie pour effacer une ardoise de tracasseries...
    tu sais, moi je ne suis jamais en retard (les rares fois où ça m'arrive je suis au bord de la syncope), mais du coup je suis super chiante car je speede tout le monde... ché paas ce qui est le mieux...

    RépondreSupprimer
  23. si c'est pas mignon ça, un petit zhom en tablier qui cuisine pour sa Marie pour effacer une ardoise de tracasseries...
    tu sais, moi je ne suis jamais en retard (les rares fois où ça m'arrive je suis au bord de la syncope), mais du coup je suis super chiante car je speede tout le monde... ché paas ce qui est le mieux...

    RépondreSupprimer
  24. Quelle tranche de vie !!
    Oui je sais ,le jeu de mot avec la tartine est nul mais on etait avec vous dans le stress et la precipitation .
    c'etait toujours plus rigolo quand ce sont les autres à qui cela arrive sinon c'est pas drole du tout du tout du tout !!!

    RépondreSupprimer
  25. quelles superbes recettes encore!! et comme toujours!quelles belles couleurs! (c'est pour moi une déformation professionnelle!! j'ai fais de la photo et je suis attirée d'office par la beauté des images!!)mais je ne suis jamais décue de voir tes recettes!! tu m'as encore fais riiire avec toutes tes histoires!! ou trouves tu de la cane à sucre?? quelle chance de elle a ta femme de t'avoir épousé!! bises micky

    RépondreSupprimer
  26. Un vrai plaisir de lire tes billets! :-) J'aimerais bien que mon chéri à moi se fasse pardonner comme toi ses mots de trop...

    RépondreSupprimer
  27. Et alors elle t'a pardonne apres tout ca?
    Bon courage pour la fin de l'etude.

    RépondreSupprimer
  28. Qu'il à l'air doux ce saumon!! Il y a en effet de quoi effacer quelques mots de trop, mais attention n'abuse pas! Bon courage en tout cas à El Socio pour la fin de ses travaux;)

    RépondreSupprimer
  29. bonjour ...disons nous habitons la meme campagne ...juste une petite question : ou trouves-tu le combava ? Mon amoureux est réunionais, il cuisisne beaucoup et peste souvent de ne pas en avoir sous la main ...
    Si tu peux m'aider.. merci, sinon merci pour ton blog qui est vraiment tres agreable !

    RépondreSupprimer
  30. Si avec ça elle efface pas ton ardoise....c'est qu'elle est vraiment dure Marie! T'es un p'tit malin, comment ne pas craquer devant de telles assiettes!!!

    RépondreSupprimer
  31. Les joies de la vie a 2...mais quel talent tu as pour te faire pardonner!

    RépondreSupprimer
  32. Heu je me suis réfléchi tu veux dire Eliflo ?-) ! En tout cas merci de ta lecture et tes encouragements !
    Zen je suis toujours Elodie… enfin jusqu'à ce que je m'énerve bien sûr et seulement pour des bonnes raisons !
    Tssss je vais rapporter ça à Marie Déborah… elle, je ne sais pas pourquoi elle n'est pas vraiment d'accord avec toi !
    Et ma cramoisitude de bonheur n'est pas en retard non plus Sophie, elle arrive en même temps que ton message !
    Un poil plus qu'un tantinet Eva… un poil plus que ça ! merci pour la recette !
    Finalement je suis effectivement rarement en retard Adèle mais c'est vraiment pas grâce à moi en tout cas !
    Ah bon lui aussi est généreux Marie Flo ???
    Alors la canne comme je l'ai rajouté Cat c'est surtout pour s'amuser… tu peux la mâchonner mais c'est tout ! les cumbava ça ressemble à un citron vert croisé avec un sharpei !
    Donc pareil Marion laisse tomber la canne et concentre toi sur le cumb' ! c'est pas plus gros qu'un citron ça va bien rentrer dans ton petit chez toi, il suffit d'enlever un truc pas utile… j'sais pas une paire de chaussure… heuuuu!!!
    Tu vas voir dans mes autres réponses que j'abuse du 'ude moi aussi Michèle ! Quant aux moutons écervelés qui se font poursuivre par des pintade affamées… je me demande ??? tu es vraiment sûre ,-)???
    Tiens, voilà quelque chose que j'aimerai bien voir, le carnaval jamaïcain, mais je ne suis jamais tombé à la bonne saison ! sinon pour le bordel désolé mais dans mon cas avec l'âge… enfin je ne suis pas une référence !
    C'est un peu le problème, faut prêter sa cuisine Christine ! je sais ça me fait ça aussi… et puis s'il a d'autres talents autant profiter de ceux-là ,-)!!!
    Tu sais Véronique si ce n'est qu'une histoire d'excuse je peux même te faire un petit mot ! alors tu veux combien de mois de vacances ???
    Comme tu vois la voiture et les discussions ce n'est décidément par pour nous Claude ! Et pour l'ardoise elle était bien chargée… j'suis pas sûr qu'elle soit complètement effacée…
    Je pense que tu n'as pas tord, ce n'est pas évident à trouver et effectivement le citron vert ça doit aussi le faire !
    Hum l'idée me plait beaucoup Lutinette ! je râle et Marie me fait un 'tit plat pour me faire pardonner ! j'peux dire que c'est une idée à toi ça ???
    Très bonne semaine à toi Colette et comme je disais la canne…
    Pas mal non plus ça Grignote ou Barbotine ! remarque quand je cuisine léger, c'est parce que moi j'en ai besoin ,-)!
    Transformé en grizzly, l'image est très juste Dou, c'est exactement ça certaines fois ! je note pour le bouton j'en parlerai à Marie à l'occasion… heu… enfin on verra ! en tout cas j'aime toujours autant quand tu te racontes ! tu voudrais pas me remplacer un de ces jours ???
    Je me demande si au moment H elle n'oublie pas un peu tout ça Bérangère mais je vais me faire un plaisir du lui rappeler ,-)!
    Le problème Aude c'est qu'en plus je speede tout le monde alors que je suis, moi, d'une efficacité rare ! tu vois j'te bats ,-) !!!
    Beuh non je l'aurais bien fait moi ton jeu d'mot et je l'aime bien Lili !!! et je confirme, quand c'est chez les autres c'est vachement mieux !

    Alors à vrai dire comme je travaillais dans le 18e dans la semaine je suis allé chez mon épicier indou préféré et là j'ai tout trouvé Micky… c'était plus facile ! merci en tout cas pour tes lectures et tes encouragements !
    Quand il passe devant la cuisine tu lui donnes un grand coup d'épaule Guili guili… on ne sait jamais !
    En tout cas elle fait comme si, même si je sais qu'au fond de sa barbe elle grommelle, m'aura pas le prochain ! Merci encore une semaine !!!
    Alors il est pas que doux parce que le piment se diffuse aussi et le sel du nuoc nam aussi… donc un peu de tout ! merci pour tes encouragements j'tiens l'bon bout !
    Je le trouve dans le 18e arrondissement Julia où tu peux aussi trouver des trucs curieux comme des brèdes mafanes ! je pense qu'il doit connaître… sinon si tu n'es pas loin, j'en ai acheté deux et l'usage d'un seul donc…
    Si tu savais Aurélie elle est encore pire que ça, mais tu as bien vu comment elle était avec moi… tu peux témoigner de ma souffrance ,-) non non réponds pas !

    RépondreSupprimer
  33. Si tu veux faire le carnal jamaicain c'est facile, c'est le dernier week end d'aout (et en plus il fait toujours beau) et c'est l'occasion de manger plein de jerk chicken (grille au bbq), de la canne a sucre, de gateaux, des vegetable samoussas (y'a du cuury dedqns c'est trop bon)en buvant quelques bieres (Angleterre oblige!) et de danser un peu dans la rue pour elimer tout ca! Si tu as besoin de plus de details dis le moi :-)

    RépondreSupprimer
  34. Jolies attentions pour se faire pardonner le mot de trop !

    RépondreSupprimer
  35. Aucun mot de trop de ma part, tu as tout dit, tout compris. Mais alors, quand même, les photos qu'est-ce qu'elles donnent envie de dévorer!

    RépondreSupprimer
  36. Dorian, j'ai vu un commentaire de toi sur un autre site : "J'adore cette rencontre de superwoman !!! le résultat est... bravivant". Le dernier mot là, ce serait pas un dérivé de bravitude ? Tu sais la bravitude en raport avec la Grande Muraille de Chine ???

    Elle aussi (Ségolène) est une superwomen dans son genre. Ça fait vraiment go-gauche ce nouveau mot hein ? On va faire la révolution ! :)) Et j'aime bien l'idée d'en tirer d'autres mots... :-)
    Ah oui, j'oubliais. Elle a dit hier qu'elle optait pour l'indépendance du Québec. Si si, on a son appui (pas son vote...).

    Quel rapport avec ton billet ici ? À toi de trouver peut-être ??

    RépondreSupprimer
  37. C'est que du bonheur ces recettes. Ca me donne super faim!

    RépondreSupprimer
  38. J'essaye mais des fois je me dis que je passe juste juste Annellénor
    Tu sais bien que les photos c'est de sa faute Mireille ! je vais aller de ce pas lui dire ce que tu en penses ,-)!
    Si c'est exactement ça Raymonde tu as l'œil ! je trouvais que bravitude c'était un bon début pour continuer… sans trop savoir où ça va d'ailleurs ! Et quant au Québec libre… finalement… mais j'ai rien dit moi en tout cas pas avant de me présenter à la présidence ! pas pour demain ça…
    Tu sais Béatrice il y a longtemps que je ne te dis plus que c'est une grande baverie (ça devait arriver Raymonde !) mais à chaque fois ça le fait ! alors si je peux me " venger " un poil c'est avec plaisir ,-)!!!

    RépondreSupprimer
  39. Et pour le festival Mily... j'en rêve mais je ne sais pas comment je fais, mais je pars toujours la semaine d'avant ou j'arrive la semaine d'après ! et en plus ça va faire... longtemps que j'espère arriver un jour ! enfin un jour... en tout cas à l'occasion je te demanderais !

    RépondreSupprimer
  40. Quelle veinarde ! Un homme qui prend du recul et qui se remet en question...et qui cuisine...et qui est drôle...mais où sont les hommes !!!

    RépondreSupprimer
  41. Mouais il m'arrive aussi de faire la gueule devant le foot et d'être terriblement de mauvaise foi Ringo Churros mais ne va pas le répéter !!!

    RépondreSupprimer
  42. tout cela me donne l'eau à la bouche, j'adore!

    RépondreSupprimer