dimanche 12 février 2006

Quand il pleut sur Pembury que faire d'autre que de préparer du crumble en buvant du thé chaud ???

Je sais ! je n'ai pas pu résister… Ne parlez pas trop fort Marie croit que je suis parti parier sur les courses de lévriers et ensuite boire des pintes au pub avec une tripotée de jolies filles, si elle savait qu’à la place je suis sur mon blog… je ne préfère pas y penser…
Donc voilà, on est dans le Kent et par chance il y a même une connection internet ici !
ça fait du bien d'être arrivé après toute cette route et ce bateau… tiens, parlons-en du bateau après l'avertissement de 20min nous indiquant que le bateau est plus sûr que sûr, mais aussi toutes les solutions pour le quitter en urgence, nous sommes partis à la recherche du pont avant… Ben y'en a pas, du coup pas moyen d'y crier : " je suis le maître du mondeeeeeeeeuuuuuu ", bon si l'avant y'en a pas, on s'est dit l'arrière fera l'affaire ! Le problème sur ce type de bateaux c'est que ça tangue sacrément, ce qui veut dire que pour avancer vous faites trois pas en avant gauche, trois en avant droite et trois… et ainsi de suite… or le passage entre les sièges ne fait que deux pas ! évidemment votre troisième pas vous le faites donc sur le pauvre passager assis là! Du coup, quand je suis allé de l'avant à l'arrière, un monsieur anglais s'est pratiquement jeté à terre quand il m'a vu arriver les mains tendues en direction de ses yeux, plus loin j'ai eu l'impression de prendre une barbe à papa déjà machouillée à pleine main quand je me suis arrêté dans les cheveux de cette charmante vieille dame visiblement shocking… Mais malgré tout je suis arrivé au pont arrière et là j'ai vite compris en passant un œil dans le vent que je n'irai pas plus loin, d'ailleurs si quelqu'un sur la côte française retrouve un jour ma lentille de contact, merci de me la rapporter, mon fantasme post-Titanic s'est donc arrêté là ! Le temps de remettre une nouvelle lentille et de passez le volant à Marie (droite et gauche étant des concepts relatifs pour moi, il vaut mieux que je ne conduise pas en Angleterre), et quelques heures plus tard nous arrivions donc chez Robert et Caroline, dans un charmant petit village du Kent. Vous imaginez une longue rue de la midle-classe avec ses petites maisons alignées? Et bien c'est exactement ça ! et c'est dans la salle manger d'une de ces petites maisons que Caroline nous a préparé pour ce premier soir un plat typically english, des lasagnes! Bon, elles étaient super-bonnes et accompagnée de pain à l'ail, celui que mangent souvent les français d'après Caroline… puis est arrivé un apple-crumble, c'est en le mangeant que je me suis dit, ça y est nous sommes en Angleterre !!! du coup entre la recette de Caroline et celle du dernier Good Food voilà le Pembury apple crumble préparé lors d'un dimanche à l'anglaise :
Pembury apple crumble
Ingrédients : 1kg de pommes de préférence des Cox – 4 càs de confiture d'abricot – le jus d'une ½ orange – 140g de flocons d'avoine – 80g de farine – ¼ de càf de cannelle en poudre – 100g de beurre ramolli – 100g de sucre muscovado (ou de sucre brun) – 1 càs de golden syrup
Délayez la confiture dans le jus d'orange. Dans un plat rond de 28cm de diamètre (le mien était trop petit) allant au four, disposez les pommes pelées et coupées en quartiers, versez dessus le mélange précédent.
Dans un grand bol, mélangez les flocons d'avoine, la farine et la cannelle. Coupez le beurre en petits cubes, et avec les doigts mélangez-le au contenu du bol, il faut prendre son temps, ça ressemble à une sorte de sablé grossier. Ajoutez le sucre et mélangez à nouveau. Versez le golden syrup en filet très fin de manière à couvrir le plus possible le mélange. Mélangez cette fois avec un couteau, ça va former comme des petits tas. Verser ce crumble par-dessus, étalez bien de manière à ne pas faire une couche trop épaisse. Mettez au four préchauffé à 170° environ 45min. C'est prêt quand les pommes bloblottent sous le crumble et qu'il commence à dorer légèrement. On sert alors avec plein de trucs légers… de la glace, de la crème… on mange dès que c'est tiède devant la fenêtre en se demandant quand il va arrêter de pleuvoir…
Bon, demain on va voir la mer, ça me laissera du temps pour trouver une idée qui me permettra de passer par ici…

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… ça va pas être facile demain...

19 commentaires:

  1. Tout à fait comme ça que j'envisage la vie, un thé fumant et un crumble, que demander de plus ?!
    Chardonnay

    RépondreSupprimer
  2. LOL, Dorian, moi aussi j'ai du mal entre ma droite et ma gauche!

    Bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  3. En fait tu ne peux pas te passer de nous! allez! avoue......

    RépondreSupprimer
  4. oui avoue tout. Allonge toi sur le divan de Tata Papilles et raconte nous !!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est un fameux virus que tu as attrappé là, même pas cap de se passer des blogs plus d'une semaine! C'est Marie qui doit être contente! Bon, pour tout te dire, je suis contente que tu nous écrives d'Angleterre. Et si ça peut te rassurer, il pleut ici aussi.
    Ca me rappelle la fois où nous avions pris un passage sur le ferry à 1h00 du matin, histoire que ça coûte moins cher. Une fois sur le ferry, la cafétéria étant ouverte, nous nous sommes tapés un breakfast, bacon, oeufs, saucisses, tomates, baked beans et toasts bien gras. Puis le bar étant ouvert, une pinte de bitter pour célébrer la traversé. Sur ce, mon homme me dit :"Tu as l'air un peu verte...". Le mal de mer ne s'est passé que dans la banlieue sud de Londres, devant un deuxième brakfast encore plus copieux..
    Mais je déborde...

    RépondreSupprimer
  6. Comme c'est gentil de nous écrire d'outre-manche pour nous donner cette super recette ! Allez, courage, tu arriveras à te sevrer de ton blog ;-) Oublie-nous un peu pour profiter de tes vacances !

    RépondreSupprimer
  7. tu aurais du prévenir qu'on devait mettre un ciré et des bottes pour venir sur ton blog, je file car là je suis en pareo madras et ça caille, oops ! attend j'emporte un peu de crumble pour la route.
    moi, je trouve ça plutot gentil que tu penses à nous en vacances....merci

    RépondreSupprimer
  8. Un bon crumble comme ça et un thé noir fumant, j'en reve !

    RépondreSupprimer
  9. j'ai une amie Anglaise qui m'a donné sa recette et c'est vrai que c'est l bonheur avec de la glace à la vanille et un bon thé chaud. Ca doit être bien agréable comme petites vacances. Bis'

    RépondreSupprimer
  10. Le bonheur....la campagne anglaise, un crumble, de la crème..
    Merci pour m'avoir remise dans l'ambiance anglaise !
    Je n'ai encore jamais essayé les flocons d'avoine dans le crumble, j'y fonce!

    RépondreSupprimer
  11. marmite de cathy13/02/2006 15:59

    PS : décue pour toi que tu tu n'aies pas pu crier que tu étais le maitre du mondeeeeee!!

    RépondreSupprimer
  12. certes ton crumble il est super, mais bon....c'est pas si drôle, alors que ton récit de voyage là je me suis bien amusée , on s'y croirait ! merci pour cette franche partie de plaisir !

    RépondreSupprimer
  13. On peut peut-être demander que la pluie s'arrête enfin… et elle s'est arrêtée en plus ;-)
    Heu Nawal demain, c'est aujourd'hui ou c'est demain comme dirait mon fils???
    Tu sais Julie, en tant normal, droite/gauche ça rallonge juste souvent ma route, mais là je risque quand même le face à face… donc Marie sait ;-)
    Rhhhoooo Choupette comment tu as deviné !!!
    Et bien Anne ça a commencé quand j'étais tout petit et que ma mère cachait les bonbons dans ce gros pot en… c'était un truc qui ressemblait à du faux marbre blanc sur une étagère si haute, si haute… j'plaisante !!! qu'est-ce qu'elle était haute quand même ;-)
    Quand tu débordes comme ça ici, c'est vraiment un plaisir Gracianne et puis d'imaginer qu'un jour tu as pu être verte !!! quant au virus je me demande si tu n'as pas raison, mais je reste raisonnable… je m'en occupe seulement quand la maison est calme et pas trop longtemps !
    Ne t'inquiète pas Leeloo je profite, je profite, c'est même sans doute une des vacances où je profite le plus !
    Forcément en paréo dans les rues de Pembury je pense que la gazette en parlerait encore le siècle prochain !!! par contre le rhume tu l'aurais aussi pour au moins un siècle… !!!
    Attention Céline, c'est un lot, tu prends aussi le climat avec le thé et le crumble!!! Sinon c'est pas du jeu !
    C'est effectivement très agréable Soizic je ne pensais pas que février en Angleterre serait si… yumyyyyyyyyyyy !!!
    Merci Cathy, moi j'ai découvert ça en arrivant ici, je n'étais pas très crumble à vrai dire mais bon on peut changer… j'avais juste une recette que je faisais de temps en temps… d'ailleurs il faudrait que je remette la main dessus pour la retester sinon pour le cri ne t'inquiète pas tu sais je me vengerai, je me vengerai !!!
    Tu sais Mercotte, pour moi la partie de plaisir c'est de savoir que vous êtes derrière l'écran à me lire… alors merci pour ça !!! et à très bientôt pour de nouvelles aventures… ça doit être l'Angleterre depuis peu j'me prends un peu pour Robin Wood !!! bon allons chercher un arbre…

    RépondreSupprimer
  14. Miam un bon crumble et un thé fumant... Je cours m'en préparer !!! D'autant plus que le temps à Douai ces temps-ci ressemble un peu à celui que tu nous décris.... Bonnes vacances !!

    RépondreSupprimer
  15. Moi aussi thé fumant et crumble, ça me tente bien pour le goûter!

    RépondreSupprimer
  16. J'espère qu'il te réchauffera la mère poule !!! et j'espère que vous ne m'en avez pas gardé du sale temps, pour mon retour, parce qu'ici il fait maintenant plutôt bon…
    Surtout s'il fait froid dehors Anne ! surtout mais pas seulement…

    RépondreSupprimer
  17. Doriann,

    super cette recette pour le jeu du "calendrier"...et puis t'es le premier pour le mois de février!!!
    allez à bientot et merci pour le commentaire sur le petit retour sur les "Kiki" précédents...sympa l'image du loup...devant la pin up...ca me touche!!!

    RépondreSupprimer
  18. J'ai trouvé l'idée du calendrier amusante et dès que c'est amusant et dans une cuisine... donc à suivre !!!

    RépondreSupprimer