samedi 15 octobre 2005

Il n'était pas cake, il était pudding le bread and butter… pudding !

Quand on annonce quelque chose autant le faire bien… donc hier j'ai couru pour essayer d'attraper un peu du bread and butter pudding qu'a fait Marie d'après la recette de Gary Rhoses.
En voyant les têtes réjouies, chacune le nez dans son assiette, je me suis dit que j'avais bien fait de courir. Mais quand j'ai lancé mon : " y'a encore plus de grandes assiettes ! ", je n'ai pas reçu l'habituel : " tu l'as mis en marche toi le lave-vaisselle ! " mais un " une petite ça va suffire… " lourd de sous-entendus, du coup je me suis dit : méfiance, méfiance, méfiance... et j'en ai pris un peu, juste un peu.
Pourtant ça peut faire envie non ???
Et encore vous n'avez pas l'odeur… et je goûte, huummm, première cuillère, hummmm, deuxième cuillère, hum hum troisième… hum quatrième et à la cinquième ça tombait " ça serait pas un peu lourd ??? " rire général, c'était un peu lourd !!!
Pour vous faire votre propre avis voilà la recette !
12 tranches de pain de mie blanc (anglais) – 50g de beurre – 8 jaunes d'œufs – 175 g de sucre – 300 ml de lait – 300 ml de crème – 50 g de raisins secs – quelques goûtes de vanille ou une gousse.
Beurrez le pain et le couper en diagonales, pour former des triangles. Disposez une première couche dans un plat (pudding basin dit Gary), les tranches doivent se chevaucher pour avoir une certaine épaisseur, jetez les raisins dessus, ajouter une deuxième couche de pain. Mélangez les jaunes d'œufs avec le sucre. Dans une casserole faire frémir la crème et le lait, ajoutez, la vanille en gousse ou le concentré. Versez en tamisant le mélange crème - lait dans les jaunes au sucre en mélangeant constamment. Versez le tout sur le pain (on peut attendre un peu pour que le pain soit bien imbibé) et mettre au four (préchauffé à l'avance !!!) à 180°. A ce moment là, il faut que je vous précise la relativité… Marie elle suit " relativement " les recettes… du coup elle n'a pas mis le plat au bain marie comme le conseille Gary, vous vous faites comme vous voulez ! Retour à la recette… 20 à 30 minutes plus tard on sort la bête et on saupoudre de sucre, on passe sous le grill à chaleur moyenne… jusqu'à ce que ça brunisse et caramélise… et voilà !!!
Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça en fin de compte…

6 commentaires:

  1. A l'heure du petit-dej un samedi matin, je suis sûre qu'un peu lourd ou pas, tout le monde peut s'en accommoder de cette belle assiette.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Mijo dans tous les cas je transmets à qui de droit le compliment !!! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Arrêtez je ne vais plus pouvoir sortir Marie de MA CUISINE si vous continuez comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
  4. De toute façon, le bread and butter n'a pas pour vocation d'être léger, et celui là m'a l'air plus que yummy comme disent les anglais, Marie devrait essayer avec des restes de brioche, croissants pain au choc etc, et peut être moins d'oeufs, ma belle-mère (anglaise et adorable) met 25 cl de lait, 25 cl de crème, 4 oeufs le sucre c'est question de goût et de l'élément pain (si c'est de la brioche déjà sucré...) elle laisse l'ensemble dans un saladier au frigo pendant 4 h (après avoir émiété le pain ou brioche) elle ajoute parfois des raisins trempés dans du rhum) et elle fait cuire au four jusqu'à ce que ce soit bien doré, et pour que celà soit encore plus léger elle sert cela avec de la crème !!!!!
    Je dois reconnaitre que je suis devenue adepte de cette recette idéale pour les restes et sans passer des heures devant la poèle à faire du pain perdu....

    PS : pour le pour ou contre Jamie, je suis prête, promis je viens sans couteau, (je suis plus patisserie, alors je viendrai avec mon rouleau !!!!!)

    RépondreSupprimer
  5. Merci Laurence je transmets à qui de droit la recette de ta belle-maman (huuummm j'en frissonne rien que de prononcer ce mot…).
    Pour Jamie tu as encore un peu de temps, il faut d'abord que je m'occupe de répondre au questionnaire cuisine… donc patience affûte ton rouleau en attendant et comme dirais quelqu'un même avec le rouleau pas taper, pas taper… ;-)

    RépondreSupprimer