jeudi 14 juin 2012

Petit repas au pays du matin calme chez Yoshi et flan japonais au foie gras, une drôle de rencontre…

En entrant chez Yoshi en compagnie d'Audrey je me suis dit que l'ambiance du lieu se prêtait plus à une tranquillité  paisible qu'au bruit et la fureur.
Yoshi s'est révélé être une sorte de cocon bienveillant où l'accueil est aimable et attentif et où chacun semble n'avoir pour but que le bien être, le confort et le plaisir de ceux qui franchissent cette porte sur cette cuisine japonaise.
Pour autant ne vous attendez pas à un temple où l'on chuchote à voix basse de peur de déranger, les rires et même les échanges entre tables sont de rigueur, c'est juste que l'ambiance du Yoshi vous pousse à avoir envie d'être bien.
Et la cuisine est tout aussi aimable et confortable que la salle. Les plats s'enchainent pendant le repas les uns après les autres  et laissent découvrir une fraîcheur irréprochable et pour certains vous font ressentir une gourmandise étonnée.
Aubergine au miso, petits flancs aux œufs et au foie gras sont de ceux-là et ce dernier montre que le Yoshi ne s'enferme pas dans une cuisine traditionnelle et se permet même quelques clins d'œil à celle de par ici.
Et si le reste est peut-être moins surprenant on déguste avec plaisir tout au long du repas quelques autres classiques de la cuisine japonaise poisson cru, sushi et autre porc pané ou glace au sésame noir.
Au final le Yoshi est un restaurant aimable, frais et relativement inspiré où vous aimerez venir vous détendre et prendre un bain de cuisine japonaise.
Le Yoshi se trouve 11, rue Jean Giraudoux Paris 16e
Et c'est en souvenir du Chawanmushi dégusté là-bas que j'ai voulu retrouver ces délicieuses saveurs et tenter de le refaire à la maison en le mettant à ma sauce bien sûr.
Flan japonais au foie gras
Ingrédients : 3 œufs – 2 petits shitaké  et quelques énokis (utilisez des champignons plus " classiques " si vous ne trouvez pas de champignons japonais ) – 2 ou 3 brins de ciboulette - 1càs de sauce soja – 1càs de saqué – ½ càc de dashi déshydraté – 20cl d'eau froide – 4 tranches de foie gras d'environ 1cm d'épaisseur – sel
Versez dans un saladier les œufs, le soja, le saqué, le dashi et l'eau et fouettez le tout.
Coupez les champignons en fines tranches.
Versez le mélange aux œufs dans 4 petits ramequins, répartissez les champignons dans les ramequins puis décorez avec la ciboulette.
Couvrez les ramequins avec du papier d'alu puis ficelez bien fort le papier pour le rendre le plus hermétique.
Posez les ramequins dans un panier vapeur et faites-les cuire pendant 15 bonnes minutes.
Quand les flans sont cuits faites rapidement dorer les tranches de foie gras dans une poêle bien chaude.
Terminez simplement en posant le foie gras sur les flancs.
Repas offert

Mais pourquoi, je sens que le Japon ne va pas me lâcher de si tôt ! est-ce que je vous raconte ça…

4 commentaires:

  1. C'était oû déjà l'okonomiyaki? ( t'as vu? Du premier coup, hein!)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime l'originalité de ce plat!succulent!

    RépondreSupprimer