samedi 23 avril 2011

Les pintades sont de retour ! Et cette fois direction Madrid, parla-vous espagnolo ? Fricassée de pintade aux amandes et des livres à gagner au menu !

Madrid restera pour moi à jamais la ville de mes premières escapes de grand… enfin plus de petit en tout cas.
J'avais treize ans tout rond et cette année ma mère avait encore décidé de partir à la recherche d'une partie de sa famille perdue depuis… bien longtemps. Cette aventure nous avait entraîné ce moi d'août-là du côté de Madrid la chaude, cette ville terrifiante pour moi et mon sang de pingoin qui se liquéfie dès les 18° passés ! Madrid sous la chaleur d'août ressemblait à une sorte d'Hollywood Boulevard permanent où chacun pouvait laisser son empreinte à même un bitume que l'on sentait prêt à fondre totalement.
Et c'est là, aux heures les plus chaudes, pendant que ma mère s'adonnait à la sieste que j'ai découvert le plaisir des balades solitaires dans une ville inconnue. C'est aussi à Madrid que j'ai commandé mon premier café sur une terrasse un peu ombragée. Café était alors la seule chose que j'étais à peu près sûr de savoir commander… enfin c'est en tout cas ce que je croyais…
Oun café porr favorr ! Que j'avais lancé au garçon pas aimable, à l'œil noir, à la moustache noire et au tablier… noir. Mais alors que je m'attendais juste à un si ségnorr en réponse, il était parti dans un long monologue qui m'arrondissait de plus en plus l'œil et quand il s'est arrêté ils étaient presque au point de tomber par terre… Et lui attendait visiblement une réponse.
No comprendo, quiero juste oun café que j'ai balbutié ou quelque chose comme ça. L'homme au regard noir a plié le sourcil comme s'il était en train de me soupeser, franchouté qu'il a alors lâché avant de continuer tou veut dou lait dans ton café mon garçon ? Subitement j'ai trouvé son œil bien moins noir…
Madrid restera pour moi à jamais la ville de mes premières escapes de grand… et c'est peut-être pour ça que j'ai vu l'édition de la vie de pintade consacré à Madrid avec une affection particulière.
Et je vous propose donc de gagner cinq exemplaires de cet ouvrage.
Pour gagner un des cinq exemplaire de Une vie de pintade à Madrid de Cécile Thibaud c'est très simple allez crier que vous êtes une pintade en espagnolo et en une phrase pourquoi c'est vous que je dois choisir plutôt que tout autre ! Et toujours en espagnolo ! L'espagnolo étant cette langue étrange que parle ceux qui justement ne parlent pas l'espagnol ou sont les seuls à le penser… Donc pas la peine de réviser votre espagnol facile, parlez simplement espagnolo !
En tout cas les cinq demandes les plus drôles, étonnantes, décalées…. Recevrons le livre ! Vous avez jusqu'à lundi 2 mai 2011 à minuit !
Ouvrage offert
Fricassée de pintade aux amandes (recette non testée)
Ingrédients : 1 pintade de 1kg½ coupée en 8 morceaux - 100 g de pain blanc coupé en dés - 1 œuf cuit - 100 g de farine - 80 g d’amandes - 100 ml de vin blanc sec - 1 litre de bouillon de volaille - 1 oignon - 2 gousses d’ail émincées - 200 ml d’huile d’olive vierge extra - 12 brins de safran
Dans une cocotte, faites dorer les amandes et le pain dans l’huile chaude. Égouttez et réservez-les. Conservez l’huile.
Assaisonnez les morceaux de pintade et saupoudrez-les de farine. Faites-les revenir 4 par 4 dans l’huile conservée, 4 minutes de chaque côté. Réservez les morceaux de pintade.
Dans la même casserole, faites revenir l’ail sans qu’il ne dore puis ajoutez l’oignon coupé en morceaux. Laissez cuire à feu doux.
Avant que l’oignon ne colore, ajoutez les morceaux de pintade puis versez le vin blanc et le bouillon de volaille. Incorporez les amandes et le pain réservés au préalable et laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce que la viande se détache des os sans difficulté (30 minutes).
Retirez les morceaux de pintade et déposez-les dans une casserole propre.
Mélangez le jaune d’œuf cuit et le safran au bouillon et mixez le tout. Passez la sauce à la passoire fine et versez-la sur la pintade. Laissez mijoter à feux doux quelques minutes et rectifiez l’assaisonnement. Déposez les morceaux de pintade dans des assiettes, ajoutez des pommes de terre Grenailles et arrosez de sauce. Servez aussitôt.

Recette de Carlos Posadas 
Crédits photos ©JC Amiel / Marie Leteuré pour le CIP - www.la-pintade.com

Mais pourquoi, et après je me demande où vont bien aller se poser les pintades… est-ce que je vous raconte ça…

19 commentaires:

  1. Je soy una pintada merveillossa et como je soy une pintada de qualidad tu deber que me dar le bouquino de la pintadas my hermanas ! y Olé !

    RépondreSupprimer
  2. Soy una pintada ! Me quiero Madrid y las pintadas espanolas... (bon ça va comme ça un peu plus et on va me prendre pour la vraie "dame qui parle)...

    RépondreSupprimer
  3. Justement Delphine c'est fait pour ceux qui ne parlent pas ,-) ! Il faut juste faire comme si tu parlais... je ne suis pas sûr qu'Emma ou Adèle parlent vraiment... vraiment ,-)! L'espagnolo c'est de l'espagnol très très approximatif !

    RépondreSupprimer
  4. Marie la magicienne23/04/2011 16:50

    Si si si je soy la pintada yo pareil si si si la pintada querer lectura pintada de Madrid qui es pintada como moi !
    Et dire que je pensais que j'avais fait des progres en espagnol, cela dit je n'y suis plus allé depuis plus de vingt ans.

    RépondreSupprimer
  5. Je vais essayer de faire appel à mes 3 mois d'espagnol pour crier haut et fort :

    Soy una mucha pintada (o una gallina de Guinea que quieras),
    y que me prefieran a mí.. (Ahum) (porque tengo no begotte e tengo la camissa negra ?)
    o porque me muero de frío las plumas en Noruega y voy a degelere las plumas durante un voyage a Madrid!

    Ouais, je suis plus forte pour commander une bière bien fraîche...

    RépondreSupprimer
  6. Yo soy una pintada de competicion que Madrid me llama la atencion y quiero hacer las butiquas en Madrid de mi corazon ! Me gusta bailar flamenco y manjar paella ! Oooooléééé

    RépondreSupprimer
  7. una flamanda volare oun pintada mucho mucho por favor....
    y oun agua sin gas y oun birra....euh....cerveza con gas por favor .....que calor!....sol y ombre....quando se come aqui?....
    Babeta

    RépondreSupprimer
  8. yo soy una pintada folla a quien no le gusta los gps mechanta quien dice a mi amigo doriano "¡gire a la izquiedra!" como une viciosa sorciera. yo soy une pintada con un chapo de vaca-chica (cow-girl) y bottas de aventuriera pero no aventuriera del gusto bizaro de las contreas donde beben té con yénésékoua dentro. yé soy una pintada que queria "un zumo de naranja por favor" y que se diputaba con su papa porque bacaciones se escribe con un v pero no bavacaciones (y es verda).
    al fin y al cabo, soy una pintada que quiere lirar en frances livros que son rigolosos.
    jajajaja

    RépondreSupprimer
  9. ouch, ça fé mal o neurone de la testa

    RépondreSupprimer
  10. hola,
    soy una gallina de guinea, cot cot cot!
    y tienes que escogerme porque me gustaria estee libro para descubrir la ciudad gritando en madrid que soy una gallina de guinea, y me g que gustaria que vengas conmigo en madrid
    cot cot coy
    Pero por que por que ahora estoy sonando de chocolate a la taza, te estoy narrando esta historia
    milica
    milicajo@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  11. Youhou soy una pintada ... sí, sí, una pintada en Quebec que habla espagnolo ... bueno casi!
    Se trata de una guinea tratando de hablar español con acento de Quebec?
    ¿Por qué yo elija? uh ... Nunca he estado en España, este libro me hará viajar. Y yo no sé nada de español ni ...

    RépondreSupprimer
  12. Mi, pauvra pintada. No parlo espagnol, no conoce Madrid, no hay dinero per partir en vacaciones, ni achetar un libro. Volo que Dorian me offra el libro des las pintadas porque Dorian es muy gentilo, muy bello, muy bien cuisinero, e muy bien bloggero.
    Magalo

    RépondreSupprimer
  13. Frédérique24/04/2011 12:05

    Soy una pintada qui utilisa l'espagnolo todos los dias. La falta à mon novio qui a amenée une alsacienne en Asturias. Encore ayer, la pintada a eu un cacao frio en demandant "Oun coca-cola por favor".
    So por favor, me nécessito le bouquino pour améliorado mi espagnolo! Soy muy desperate housewife!

    RépondreSupprimer
  14. Yo soy un pavo ! Yo veulo el libro parcequo yo le valgo bien. yo veulo leer el libro, parcequo semblo multo interesanto! choiso yo porfavor!!

    RépondreSupprimer
  15. Disculpe al mas Parisianista Iberico Dorian, al mas maravilloso y torpe de la sfera de los bloges. Pues me trata de hablar un poquito español, es un idioma cariñoso. Vivo en el sur (64) y me enfado cuando entiendo en la tele los periodistas que hablan como dices "espagnolo" aunque se dan aplicacion de hablar ingles o aleman. Son todos Parisianos imbeciles y coronudos.
    Un abraso.
    Une pintade française amoureuse de l'Espagne, Cécile.

    RépondreSupprimer
  16. Porquodo yo merito el libro? Porquodo soy una pintada de verdad y que my revo es de allero a Madrid para mangero des tapas y boiro du vino espagnolo. Necesito adressas recommandadas para pas me trompero cuando choisiso my restauranto. Gracias

    RépondreSupprimer
  17. Querido Dorian,

    Necessito el bouquino para devenir una véritabla pintada madrileña.

    Me gusta bocou la españa y la cuisina española mais la cocina que preferio est la tuya, Dorian porque tu es lo mejor y todo el mondo le sé ! ;-)

    Me voudra voyagar con las pintadas en lisando el libro, conocer les madriléñas mieux et les buenas adressas de la cuidad.

    Gusteria gañar esto bouquino para me mettre dans la pielo de una buena pintatada española.

    Un abrazo.

    RépondreSupprimer
  18. Et voilà c'est fini fini fini ! Merci à tout l'monde d'avoir joué le jeu et je vous annonce très vite les gagnants ou les gagnantes !

    RépondreSupprimer