lundi 27 décembre 2010

Soirée enfromagée au Cookcoon autour de trois fromages, de cuisine, de rire et de recettes… et tarte au chou fleur et au roquefort !

Quand je suis arrivé au Cookcoon ce soir-là, je savais que j'allais cuisiner et aussi que j'allais retrouver ma petite dream team Ana, Birgit, Sophie et aussi quelques autres C U I S I N I E R E S S (amusez-vous à cliquer sur les lettres pour les découvrir !) que j'apprécie particulièrement. 
Ce soir là, je savais que j'avais aussi rendez-vous avec un fromage, un Roquefort des Fromageries Occitanes, un des fromages indispensables sur un plateau si on veut me faire baver de joie, un drôle de fromage que j'ai appris à aimer avec le temps.
Je me souviens de nos premières rencontres avec le Roquefort et de mon nez qui se tordait chaque fois comme pour dire mais ça ne se mange pas et de mon regard interrogateur vers mon père, un regard qui lui demandait pourquoi il me voulait tant de mal, à moi, son fils. Et puis avec le temps je suis passé de l'incompréhension à la passion la plus furieuse. Aujourd'hui après nos ébats, je reste souvent seul, il ne reste plus rien du Roquefort et je pense à lui de longues minutes, le regard vide, heureux.
Ce soir-là j'avais donc bien des rendez-vous mais je ne savais pas que j'allais aussi découvrir Pierre un producteur de Roquefort des Fromageries Occitanes.
Généralement j'ai la spontanéité d'une huître au départ d'un 110m haies dès lors qu'il s'agit de tisser des liens amicaux. Et encore je me suis beaucoup arrangé, il y a quelques temps pas si lointains quand une inconnue ou un inconnu m'abordait mes deux premières questions étaient régulièrement t'es qui et pourquoi moi ! Aimable et accueillant quoi ! Aujourd'hui, l'ours qui est en moi hiberne un peu plus profondément qu'avant, mais une crise d'insomnie n'est jamais bien loin…
Et ce soir-là c'était donc le soir des rencontres inattendues, avec Pierre d'abord et avec les étranges produits que nous avait préparés Damien, udons, cacahuètes, pieds d'mouton et rutabaga… pour nos petits jeux gastronomiques.
Et c'est comme ça que notre petite équipe a coupé, mélangé, goûté et recommencé… Pierre nous a raconté son Roquefort, comment il le fabrique et comment il l'aime, bien à point comme moi, et puis très rapidement nous avons parlé de cuisine et notre petite équipe ne s'est très vite plus composée de 4 mais de 5 cuisiniers, bien décidés à s'amuser et se régaler.
Finalement ce soir-là, la cuisine nous a encore une fois permis de découvrir ceux qui sont derrière leurs produits, de les découvrir, de les comprendre et d'avoir envie de retrouver bien vite leurs fromages !
Si vous voulez retrouver nos petites réalisations de la soirée vous trouverez l'entrée chez Sophie, le plat chez Ana et le dessert chez Birgit.
Tarte au chou fleur et au roquefort
Ingrédients : 1 petit chou fleur – 1rouleau de pâte brisée – 20cl de lait – 20g de beurre - 75g de Roquefort – 1càs de moutarde – 2 œufs – 1 càc de graines de moutarde
Commencez en étalant la pâte brisée dans un moule, piquez-la puis enfournez-la dans un four préchauffé à 180° pendant 5 à 6 minutes. La pâte doit avoir séchée mais ne pas commencer à colorer.
Pendant ce temps coupez le chou fleur en petits bouquets et faites-le cuire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant environ 5minutes. Le chou fleur doit alors être cuit mais encore très ferme !
Versez le beurre et le lait dans une petite casserole et faites chauffer à feu moyen. Quand le liquide est bien chaud ajoutez la farine et mélangez bien jusqu'à ce que le mélange commence à épaissir.
Versez alors le tout dans un petit saladier et laissez tiédir.
Ajoutez alors les œufs et mélangez bien. Hachez très grossièrement le roquefort puis ajoutez-le et mélangez bien. Ajoutez enfin le chou fleur et mélangez rapidement une dernière fois.
Versez la préparation dans le moule et faites cuire dans le four toujours préchauffé à 180° pendant 25 ou 30minutes. Attention ne faites pas comme moi n'oubliez pas votre tarte quelques minutes de trop !
Article sponsorisé
Mais pourquoi, bon j'ai pas un petit bout de roquefort dans l'frigo moi… est-ce que je vous raconte ça…

8 commentaires:

  1. sympa le jeu sur les lettres de cuisinières.. Ravie d'avoir passé cette soirée en ta compagnie même si on n'a pas cuisiné ensemble mais ce n'est que partie remise ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bravo encore une fois pour ce texte... pour ces photos, magnifique celle du Chef Damien!
    Belle soirée que vous avez eu là.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien cette façon si particulière de raconter les choses que tu as. Je ne sais pas si j'ai le droit de dire TU mais bon.
    En tout cas, cette soirée avait l'air riche en émotion.. !

    RépondreSupprimer
  4. Dorian, sérieusement?? chou-fleur et roquefort?
    Je serais bien tentée de dire que je te déteste, parce que c'est presque de la torture ultime! Mais j'ai bien ri, alors je ne peux pas dire que je te déteste tant que ça
    Et puis qui sait, si un miracle me faisait croiser quelque chose qui ressemblait à du roquefort... ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Je n'aurais pas penser à cette association mais pourquoi pas, si j'essaye je vous dirais si j'ai aimé le résultat.

    RépondreSupprimer
  6. Du talent en cuisine comme dans les mots, c'est un régal !!! Et dans tous les sens du terme...

    RépondreSupprimer
  7. bonne et heureuse année!!Pleins de belles choses durant 2011!

    RépondreSupprimer
  8. J'adooooore ton blog et tout ce que tu y fais!
    Super recette....
    Sauf que il manque le poids en Farine, et la moutarde on la met où???
    lol!

    RépondreSupprimer