vendredi 16 juillet 2010

Recette de dessert tout rouge, souvenirs souvenirs… et aujourd’hui c’est Sophie qui devient ma rédactrice !

Etre rédacteur invitée, je n'avais même pas imaginé ça une fois dans ma vie. Et quand Dorian me l'a proposé pour vous raconter mon dessert rouge, j'ai dit oui, non sans une certaine appréhension. Il fallait trouver une anecdote, un fil rouge, une histoire. En fait je n'ai pas mis bien longtemps à trouver car le soir où j'ai réalisé ce dessert, il s'en est fallu de peu pour que ce soit le plus sublime flop de ma vie de bloggeuse.
Nous étions donc dans l'atelier de Stéphanie, je cherchais frénétiquement du sucre. Sur une étagère, j'en vois dans un gros bocal. Ni une, ni deux (pas de temps à perdre) je saupoudre TRES généreusement les tomates et les poivrons, j'arrose correctement le tout d'huile d'olive et j'enfourne. Normal. Tout est tout à fait normal et je suis apaisée. Le dessert est en route. Quelques temps plus tard, au moment d'arroser les légumes, il me semble qu'aucun jus légèrement sirupeux ne se forme. Je rajoute du sucre. Normal. Tout est tout à fait normal. Rien ne se passe... Je sors le plat du four, je laisse tiédir et je goûte le jus. Comment dire ? Je crois qu'il y a un truc pas normal...il a la couleur du sucre, l'aspect du sucre mais pas le goût du sucre... le sel ! Mais dans l'équipe, personne n'a vu rouge, au contraire toute l'équipe s'est mobilisée pour remettre de nouvelles tomates à cuire et sauver les poivrons, Stéphanie nous a indiqué où se trouvait le sucre. Ni vu ni connu, c'était reparti... Et au final, je crois que tout le monde a adoré, n'est-ce pas ?
Que vous dire de plus sur ce dessert ? Plein de choses ! N'hésitez pas à travailler la tomate avec des fruits, elle adore ça. Sa texture devient tout à fait fondante et sucrée avec la cuisson. Choisissez le poivron bien rouge et petit afin qu'il distille sa légère amertume avec douceur. Pour les framboises, je crois que je n'ai rien à vous apprendre, son petit goût acidulé va parfaitement se marier avec les deux premiers ingrédients. D'ailleurs ce dessert n'est pas aussi savoureux sans elle. En revanche, vous pouvez remplacer le mascarpone par de la glace vanille. Le caramel aux raisins secs est la touche finale, il lie tous les ingrédients ensemble.
Dessert rouge
Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de tomates - 1 poivron ou 4 mini poivrons - 1 barquette de framboises - 200 g de mascarpone - 8 cuillères à soupe de sucre - 6 cuillères à soupe d'huile d'olive - quelques feuilles de menthe - 1 poignée de raisins secs
Préparation et cuisson des légumes.
Laver et sécher les tomates. Les couper en deux et les épépiner. Laver et sécher les mini poivrons ou sinon détailler le poivron rouge en lamelle en veillant à bien enlever les membranes blanches et les graines. Disposer l'ensemble des légumes dans un plat allant au four. Saupoudrer de sucre et verser l'huile d'olive dessus. Enfourner dans un four préchauffé à 190°C et laisser cuire pendant 45 minutes. Arroser régulièrement pendant la cuisson.
Finalisation et dressage.
Sortir les tomates et les poivrons du plat, les réserver et les laisser tiédir. Récupérer la moitié du jus et le laisser réduire avec les raisins secs jusqu'à obtenir un sirop un peu caramel. Ajouter un peu de sucre si besoin.
Disposer dans chaque assiette un peu de tomate et de poivron. Disposer les framboises. Faire de petites quenelles avec le mascarpone et arroser légèrement de sirop aux raisins secs l'ensemble de l'assiette. Ciseler quelques feuilles de menthe, les parsemer et servir de suite.
Cette recette avait été réalisé lors de l'atelier Mandar Monochrome...
Ce que j’aime chez Sophie et son blog Dans la cuisine de Sophie c’est justement sa cuisine inventive et fraîche et ses drôles d’idées qui se transforment en plats diablement savoureux. Ce que j'aime aussi chez Sophie c'est qu’elle dit oui avec une bonne humeur sans faille à chaque fois qu’elle le peut dès il s’agit de cuisine et de partage ! Alors pour tout ça et cet article, merci Sophie ! pour ce très grand plaisir que tu viens de me faire ! Et tu reviens quand tu veux...

Mais pourquoi, et si tu t’y collais Lauriane… est-ce que je vous raconte ça…

13 commentaires:

  1. Je relève ce super défi .. j'ai déjà les idées qui bouillonnent et le ventre qui crie famine .....
    Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir en ce joli vendredi

    RépondreSupprimer
  2. Superbe idée que ces légumes en dessert. Je vais être plus aventureuse désormais et sortir de mon gâteau choco-courgettes !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Dorian,
    belle recette trés originale bravo à vous 2 pour cette belle collaboration
    bonne journée à toi
    Hervé (lesateliersdhys)

    RépondreSupprimer
  4. De la tomate en dessert, ça me plaît ! le poivron, je n'orais pas osé mais tout compte fait, je suis prête à tenter l'expérience...ce dessert a achevé de me convaincre. Et puis tout ce rouge dans l'assiette, ça met d'emblée les papilles en éveil...

    RépondreSupprimer
  5. l'idée me plaît ... attention les papilles, je vais me lancer

    RépondreSupprimer
  6. Je confirme Sophie, ton dessert fut un sans faute, on n'y a vu que du feu ! Ce fut de loin l'un des meilleurs desserts que j'ai mangé dernièrement ! Merci Dorian d'avoir invité Sophie, c'est une belle idée :-)

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. *Dorian : c'est à moi de te dire merci ! C'est adorable. Je t'embrasse.
    *Gourmandises chroniques : ooooouuuufff ! Bises !
    *Tweet : il ne faut pas hésiter, les légumes en dessert ça vaut le détour !

    RépondreSupprimer
  9. joli recette, en honneur de mes 100 premiers followers j’ai créé ma première collection : La Cusine en Rose http://biscottirosaetralala.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  10. ça y est, j'ai le ventre qui gargouille à cause de ta délicieuse recette !!

    RépondreSupprimer
  11. C'était un régal à faire et à manger ce dessert rouge! Et j'ai même mangé les tomates première version "trop salés"!

    RépondreSupprimer
  12. SUPERBE ASSIETTE !

    JA DO RE !
    bise
    BREE

    RépondreSupprimer