lundi 9 février 2009

Petite recette sans conséquences... saucisses purée d'un jour de pluie à se laisser couler le long des carreaux...

Quand je commence à regarder les gouttes couler le long des carreaux je m'attrape souvent une flemme comme c'est pas possible et je m'imagine assez facilement atteint d'une plaidite aigüe, une maladie voisine de la moulification de sofa... Et là je me vois bien, installé sur mon fauteuil en face de la fenêtre, le plaid et le chat velcro qui va avec sur les genoux, la petite bouillotte amicale sous le pied et le thé chaud bouillant qui réchauffe les mains... il ne manquerait plus qu'un bonnet sur la tête et je me prendrais bien trente ans de rides d'un coup.
J'ai toujours eu une graine de baobab en passe de germer pas loin du centre de ma main, alors faut pas trop me pousser pour que je tombe, et forcément une fois tombé il faut lancer les grands travaux, avec fondations et grues, pour relever la bête !
Heureusement en même temps que je regarde les gouttes tracer leurs sillons irréguliers j'ai une oreille titillée par mes petits Blérots préférés qui tournent en boucle sur la machine à faire la musique. Et forcément au lieu de tomber dans un fauteuil, je me retrouve à me dérider la rotule devant mon carreau comme si j'étais pris par une drôle de danse de Saint Guy... C'est tout juste si je ne me mets pas à trouver que les gouttes ont bien de l'humour à faire tant de tours et de détours au lieu de choisir une ligne droite, bien droite ! ça c'est l'effet Blérots de R.A.V.E.L, essayez vous verrez...
Du coup, au lieu de se retrouver avec une soupe à l'eau moulinée qu'aurait pu préparer l'acariâtre du fond de fauteuil que j'aurais pu devenir, me voilà parti ce dimanche après-midi à essayer de mettre un peu de réjouissance et d'épices dans ma cuisine. Et ça a fini avec de drôles de saucisses posées pas loin d'une drôle de purée...
Mais je parle, je parle alors que c'est une petite recette sans conséquences, et comme toujours dans cette série pas d'histoire... ou presque, juste une recette puisque c'est le principe des petites recettes sans conséquences et en plus j’ai rendez-vous avec une polka avec laquelle je n'ai pas fini de discuter...
Saucisses parfumées
Ingrédients : 8saucisses anglaises (sinon regardez du côté des saucisses coupées au couteau et de préférence parfumées aux herbes) - 1 oignon rouge - 5 ou 6 feuilles de laurier - 10cl de vin blanc sec - 1 ou 2 traits d'huile d'olive - 3 càs de confiture de prunes 1càc de curry - sel
Commencez en éminçant l'oignon. Mettez les saucisses dans un plat, pas trop grand, versez par dessus tous les ingrédients, oignon, laurier, vin blanc, huile, confiture et curry, puis mélangez le tout.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant une quarantaine de minutes. Remuez régulièrement durant la cuisson et n'hésitez pas à baisser légèrement le four si la cuisson va trop vite et si les saucisses commencent à trop dorer avant d'être bien cuites.
Passez éventuellement sous le grill pendant quelques minutes en fin de cuisson pour dorer un peu plus les saucisses.

Et si vous voulez la recette de la purée cliquez sur la photo et vous arriverez directement dessus.

Et si vous voulez aussi vous dérider le sourire en traînant du côté de chez You tube je suis tombé sur cette curieuse vidéo qui nous a mis bien en joie par chez nous...




Mais pourquoi, je commence à voir des cupcakes partout... est-ce que je vous raconte ça...

37 commentaires:

  1. qu'est ce qu'ils t'ont fait les bonnets hein ??? :-)
    Oui, oui avec des saucisses Perugina comme on dit par ici, aux zherbes !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai découvert depuis pourquoi tu voyais des cupcakes partout... Il a l'air très chouette ce nouveau petit livre !

    RépondreSupprimer
  3. de tres belles photos qui font bien envie en plus moi je ne connais pas ces petites saucisses!!!

    RépondreSupprimer
  4. Oh, cette recette me plaît beaucoup! Si réconfortante et succulente!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  5. des photos qui me font saliver...

    RépondreSupprimer
  6. Moi, si les chats velcro (j'adore l'expression) sont sur "ma laine" (c'est la particularité des mémères), pas question de les déloger pour préparer des saucisses que même je n'en ai jamais mangé des anglaises. Pas pour tout un empire !!! Mais, si tu m'en prépares ...

    RépondreSupprimer
  7. Tant qu'il n'y a pas de cupcakes pommes de terre-saucisse, la cupcakite n'est pas trop dangereuse ;)

    RépondreSupprimer
  8. rhooooooooo ... mais j'ai des saucissses anglaises dans mon congel moi ... hein ? mais pas assez de poêles pour faire sauter tout ça :))))

    RépondreSupprimer
  9. ICi, c'est pas un chat velcro qu'on a??? c'est un chien coussin qui vit sur les genoux et nous tient chaud... en hiver, c'est appréciable... Ohhh, faut que je pense à mon cup cake!

    RépondreSupprimer
  10. Ouahhhhh j'en rêve de ton plat :) :) :) mmmmh !

    RépondreSupprimer
  11. Et bien dis-moi mon cher Dorian, les cupcakes ne seraient-ils pas le nouveaux thème de son second livre ?????? que j'ai hâte de découvrir bien sûr !!!
    Pleins de bisous

    RépondreSupprimer
  12. Et un sourire doublée d'une recette réconfortante...le tout enroulé dans un plaid, si c'est pas cool les débuts de semaine chez toi !

    RépondreSupprimer
  13. Avec des petites saucisses de Nürnberg, cela devait faire l'affaire.

    RépondreSupprimer
  14. une plaidite? pour un moment j'ai pensé que tu parlais d'une plaidlitte (comme dans plaie de lit)... ! j'aimerais bien que mon chat soit type velcro, mais il est trop chat pour ça... il est plutôt du genre à me pousser en bas du lit la nuit! il faut que je «m'organise» autour. bon, va falloir que je pense cupcake :-))) quel dommage :P

    RépondreSupprimer
  15. Encore des saucisses anglaises? mais tu en ramenes combien de kilos a chaque fois?

    RépondreSupprimer
  16. Hummm... Moi, ton plat me plaît drôlement!

    RépondreSupprimer
  17. Très, très sympa ces blérots ! Merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer
  18. J'adore les petits saucisses (surtout pas d'idées mal placées hein !) alors forcément cuisinées de cette manière et surtout par toi ça doit être délicieux.

    RépondreSupprimer
  19. J'sais pas pourquoi, la saucisse anglaise, ça m'attire pas..... J'suis plutôt Diot de Savoie j'avoue :-)

    RépondreSupprimer
  20. Comment fait-on quand on veut publier, publier encore et toujours? Participer aux concours toujours plus fous et plus gourmands de notre Dorian universel? Qu'on ne rêve que de partager avec amour et joie nos p'tites idées, même si elles demeurent bien frêles et quelques fois idiotes même? Comment fait-on tout ça quand on a pas le temps ? :'(
    Je ne peux que pleurer et me lamenter, bien que ce ne soit pas mon style..
    J'aimerai aussi pouvoir te faire un coucou mais je n'ai plus de forfait '^^alors ben heu j'attends et je me réconforte comme je peux... En venant baver sur ton site que j'aime toujours plus.. En cuisinant des plats à la maison, avec recettes complètement loufoques et photos bien marrantes (mais malheureusement pas le temps >< de les taper)
    Bordille la vie des fois c'est pas cool ><

    Prends bien soin de toi mon p'tit Dorian, j'espère monter très bientôt il me tarde
    (fais un tit coucou si tu as deux minutes, j'ai quand même réussis à reprendre deux posts sur Terre Noire ^^)
    Gros bisous et continues, t'es le meilleur :p

    RépondreSupprimer
  21. J'ai hâte ... j'ai hâte ... je viens d'apprendre, merci Fidji ;o))))
    Waouh, trop cool !

    RépondreSupprimer
  22. Je suis à la maison alors je vais avoir un peu plus de temps pour lire tes lignes qui me plaisent tant, merci, ainsi que tes recettes même si elles sortent du placard qui sont toujours exquises et donnent envie de te rejoindre dans ta cuisine. bonne journée...

    RépondreSupprimer
  23. Et moi quand je vois de la pluie je me dis "et c'est quand qu'il neige ?"

    -__-

    [ et aujourd'huiiiiiiiii il neige =D ]

    RépondreSupprimer
  24. Comment il va pépé Dorian avec son plaid sur les genoux ?!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  25. Tu sais faire pareil que l'artiste de la poële à frire de la vidéo?
    Tu t'entraîne, au moins?

    RépondreSupprimer
  26. il y a des saucisses dans ma boutique anglaise, mais je n'ai pas encore essayé!....voilà une excellente occasion!.....

    RépondreSupprimer
  27. Hihi"

    Moi je vois la pluie et je me dis : arrrgh je déteste la belgique.. manque plus qu'il pleuve se serait la totale !

    Et aujourd'hui bah il neige, la TOTALE quoi (-__-)"

    Alors moi le thé chaud, le plaid, le fauteuil, je ne demande pas mieux :)
    (Et tempis pour les rides ! ;D)

    Et puis ton assiette est bien appétisante et me semble très parfumée, je pourrais presque sentir l'odeur jusque chez moi^^ Encore une raison en plus pour rester à la maison, par ce temps : CUISINER :D

    Bonne soirée,
    Mon raconteur d'histoire préféré !!

    Bizzz

    RépondreSupprimer
  28. Moi aussi il m'arrive d'être atteinte de "couettonite" parfois aîgue, parfois moins grave.
    Mais qu'est ce que c'est bon!! Comme la cuisine, tiens par exemple.

    RépondreSupprimer
  29. Je n'ai aucune idée de ce que sont les saucisses anglaises ... je ne savais même pas que les anglais faisaient des saucisses ;) moi je suis accro à l'Italienne.
    Très appétissant ... moi quand je fais saucisse puréecela ne ressemble pas du tout à ça :)

    RépondreSupprimer
  30. humm vraiment appétissant tout ça! Ca donne envie d'etre bien au chaud a manger ses ptites saucisses anglaises...

    RépondreSupprimer
  31. Une recette "canaille" mais pas cochonne pour lendemain de st-Valentin enfariné...

    RépondreSupprimer
  32. Et qui dit qu'il pleut toujours en Belgique ? Même pas vrai !
    Aujourd'hui il neige alors tu penses que ton plat de saucisses dorées, épicées hummm il serait vraiment à sa plkace sur notre table dans la vallée toute gelée.

    Te lire est déjà un régal en soi ...

    RépondreSupprimer
  33. Hmmm... tes photos sont magnifiques, continues à nous raconter tout ça, même si tu ne sais pas pourquoi.
    Je suis une nouvelle bloggueuse, n'hésite pas à jeter un oeil sur ma prose, entre cuisine et bibliothèque...

    RépondreSupprimer
  34. je me suis permis de donner une des recettes de ton livre sur mon blog...j'espère que ça ne te fâchera pas....il faut prendre ça pour un hommage!...si, si.....

    RépondreSupprimer
  35. Les Blérots de Ravel, je les avais vu en invité lors des 13 ans des Joyeux Urbains au Trianon. Un chouette moment !

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour le diagnostic de ma maladie, on doit être nombreux à ne pas supporter la coulée d'eau sur la vitre, dehors ... Par contre je ne te remercie pas pour la recette, elle est tout simplement à mon goût de garçon, un soupçon de virilité !

    RépondreSupprimer
  37. Je passais par là par hasard en cherchant l'inspiration pour ce midi et que lis-je ?! Tu écoutes les Blérots de RAVEL ?!!
    Enfin quelqu'un qui a bon goût ! (dans mon entourage, ils trouvent tous ça ringard !!)

    RépondreSupprimer