samedi 17 mars 2007

Le 17 mars c'est bien le jour où jamais pour manger irlandais et évoquer… évoquer quoi d'abord ?

Quand Anne m'a appris que Zorra du blog Kochtopf nous invitait à un blog event autour de la St. Patrick je me suis demandé à quoi ça me faisait penser… Et je me suis dit que ça me faisait penser à l'Irlande, forcément. A l'Irlande et à quelques clichés… ça m'a fait penser à une quinzaine de diables verts qui courent dans tous les sens derrière un ballon même pas rond, un sport auquel je me suis frotté, pas longtemps... éssayez donc de suivre un ballon qui va où il veut quand on est myope comme une taupe et que tout le monde vous crie non pas par là, pas par là ! sans vous dire où c'est par là !… aussi à une boisson, la première alcoolisée que j'ai goûtée et qui m'a fait grimacer comme un chat qui a gobé une abeille, et depuis je n'ai jamais aimé le sky comme ils disent les d'jeunes… et encore à la bière, mais dès que je traverse la Manche je ne peux pas m'empêcher de penser à une bière, enfin une… une bière tirée d'une de ces tireuses à main par un rouquin ou une rouquine tatouée jusqu'au cou… et aux harpes qui vous entraînent dans de longues ballades irlandaises… et dire que j'ai même eu une période musique celtique, à tel point qu'un de mes profs me voyant arborant triskel et disques de harpe m'avait demandé si j'étais breton, moi et mon nom aussi typique que Cervantes, je lui avais répondu, breton mais du sud m'sieur !
La St Patrick m'a fait penser à ça et 2 ou 3 autres choses, comme une petite rouquine croisée du côté de Piccadily Circus mais c'était il y a tellement longtemps… à tout ça donc… Mais la saint Patrick c'est aussi le 17 mars et ce jour c'est d'abord celui où j'ai eu ma première fille ! C'est curieux la mémoire, ce sont souvent des petites choses, des détails qui restent… comme ceux de son arrivée et de ce premier rendez-vous avec ma fille…
D'abord le souvenir de cette foutue péridurale qui n'a marché que d'un côté, et pas de chance le côté qui a marché c'était l'autre côté, celui où Marie ne me tenait pas la main. Et du coup elle a passé un accouchement a essayer de me la broyer, histoire de se changer les idées et de me faire partager, enfin presque, tout l'accouchement… exactement jusqu'au moment où elle m'a pris un doigt comme un levier de vitesse et qu'elle a subitement passé la marche arrière… et là, clac le doigt, il s'est retrouvé à angle droit… regards étonnés et sans réfléchir reclac je te le remets dans le bon sens et en même temps que mes yeux veulent subitement sortir des orbites, houuuooo ! je dis… après c'est moi qui ai tenu sa main…
Et aussi de la sage femme, à ce moment où j'avais oublié de respirer pendant quelques secondes, faut dire que l'action devenait trépidante, de la sage femme donc que j'ai entendu dire entre deux poussez madame poussez, m'enfin poussez ! y'a le père qui nous lâche, l'est tout pâle ! emmenez-le au café… et de l'infirmière qui m'a mis devant une machine, m'a regardé inquiète se demandant si elle atteignait mon cerveau quand elle me parlait, et qui tapait sur le distributeur en disant café monsieur… café… monsieur ? monsieur... ?
Et puis de la même infirmière revenue me chercher avec un grand sourire, et un petit mot à peine soufflé, fille… et Marie avec un adorable crapaud tout gluant sur le ventre et une drôle de question dans les yeux… fille ? elle croyait encore que je voulais un garçon… et je semblais tellement heureux…
Et enfin de notre premier échange de regards avec elle, elle qui ne me voyait pas ou presque pas et moi qui devais déjà avoir au fond des yeux un mais qu'est-ce que j'ai fait là… Et finalement depuis ça n'a pas vraiment changé… à part que maintenant c'est elle qui a dans les yeux mais qu'est-ce que j'ai fait, qu'est-ce que j'ai fait… quand je lui propose de manger irlandais !
St. Pat's Day: Green or Irish
Irish coddle in a pot
Ingrédients : 16 petites saucisses anglaises – 6 à 8 tranches de bacon anglais – 20g de beurre – 2 beaux oignons coupés en rondelles – 1kg2 de pommes de terre qui se tiennent en cuisson coupées en tranches d'environ ½ cm – 3ou 4 feuilles de sauge fraîche (sèche à défaut) hachées gros – ½ càc de marjolaine fraîche effeuillée - 2càs de persil haché gros – 1cube de bouillon de volaille déshydraté - 1càs de cerfeuil - Poivre
Remplissez une casserole assez grande d'eau et portez à ébullition puis ajoutez les saucisses, baissez le feu et laissez blobloter tout doucement pendant dix minutes en écumant régulièrement.
Pendant ce temps faites chauffer une poêle à feu vif, mettez-y le beurre et faites rapidement dorer le bacon en tranches. Dès qu'il a pris une jolie couleur enlevez-le de la poêle, coupez-le en bande de 2ou 3cm et réservez-le. Mettez dans la poêle l'oignon en rondelle, baissez légèrement le feu et faites le colorer aussi. Dès qu'il est à point réservez avec le bacon.
Toujours dans la même poêle faites dorer légèrement les saucisses dès que les 10min de cuisson à l'eau sont finies. Pendant qu'elles dorent prélevez 40cl d'eau de cuisson des saucisses, bien écumée, et ajoutez-y le bouillon cube au poulet.
Il ne reste plus qu'à finir la cuisson tout ensemble. Dans une cocotte mettez au fond les patates en tranches. Ajoutez au mélange bacon-oignon la sauge, la marjolaine et 1càs de persil, poivrez et versez sur la couche de patates. Posez ensuite les saucisses en les enfonçant un peu, et versez finalement le bouillon. Couvrez et mettez au four à 190° de 45min à 1heure, attention le temps de cuisson dépend très largement des pommes de terre, il faut surveiller régulièrement . Dès que les patates sont cuites à point c'est prêt ! il suffit de saupoudrer avec les herbes restantes 1càs de persil et 1de cerfeuil et de servir dans la cocotte.
Colcannon comme une colline verdoyante
Ingrédients : 1 petit cœur de chou émincé fin (enlevez les grosses côtes avant d'émincer) – 1ou 2 oignons selon la taille, émincés assez fin - 1kg2 de pommes de terre à purée – 10cl de lait – 80g de beurre demi sel – 1càs de ciboule ou de ciboulette émincé fin – 2càs de persil haché grossièrement – 2cas de cerfeuil haché grossièrement – poivre – curry en poudre
Portez à ébullition deux casseroles d'eau et ajoutez dans l'une les pommes de terre sans les éplucher et dans l'autre le chou et l'oignon mélangé. Faites cuire les pommes de terre jusqu'à ce qu'elles soient très tendres et le mélange chou et oignon pendant 10min. Dès que le chou à l'oignon a cuit dix minutes égouttez-le bien dans une passoire et laissez l'eau s'évaporer pendant quelques minutes. Dès que les patates sont cuites épluchez-les encore chaudes et réservez. Mettez une poêle à feu moyen et versez-y 30g de beurre puis le chou et laissez sur le feu jusqu'à ce que le chou à l'oignon commence tout juste à dorer un peu, remuez très régulièrement et dès qu'il commence à se colorer coupez le feu. Pendant ce temps mettez les patates épluchées dans un saladier et écrasez-les avec les 50g de beurre restant, puis ajoutez le lait et mélangez bien. Ajoutez le chou et mélangez rapidement. Il n'y a plus qu'à saupoudrez avec les herbes sans trop mélanger, ajoutez un peu de poivre et quelques belles pincées de curry et servez. Et si un petit saumon remonte une rivière pas loin de chez vous, un petit tour dans la un poêle et avec le colcannon… rien de plus !

Mais pourquoi, Hoooo dany boyyy… tiens va pleuvoir, forcément l'Irlande… est-ce que je vous raconte ça…

35 commentaires:

  1. Encore des photos sublimes. Rondelle d'oignon caramélisée, placée de façon nonchalante en avant-plan, herbes fraîches d'un vert rappelant l'ile d'émeraude. Vos photos sont vraiment bien. Joyeux anniversaire à votre aînée.(je suis toujours à la recherche de fruits exotiques... pas facile de nos jours - surtout près du pôle nord. Mais j'ai trouvé des tomates coeur de boeuf hilarantes. Des tomates... ce sont des fruits, non?)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, mais, je proteste! L'année que j'ai passée en Irlande, il est tombé une quantité d'eau plus que raisonnable, presque radine! Bon, d'accord, je comparais à la Belgique ;-) mais tout de même! Ah, l'Irlande, je vois venir le colcannon qui verdoie et la guinness qui poudroie... euh, fini de divaguer, je file me coucher, là, et compter les moutons - irlandais, paissant dans leurs vertes collines sillonnées de murs de pierre - bon, vla que ça me r'prend! C'est malin, aussi, de nous raconter tout ça!

    RépondreSupprimer
  3. Bon, la cuisine irlandaise c'est une chose, moi j'ai adoré le récit préliminaire !! Aie aie aie ton doigt !! ouille ouille ouille la suite!

    RépondreSupprimer
  4. Saveurs Sucrées Salées17/03/2007 07:43

    "L'adorable crapaud gluant" s'est changé en une belle jeune fille..souhaite lui un bon anniversaire de notre part ! Tchin !

    RépondreSupprimer
  5. Le temps passe si vite! Souhaite un très bon anniversaire à cette charmante demoiselle de notre part à nous aussi! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Joyeux anniversaire au "petit crapaud gluant" (je suis sure que ça lui fera plaisir, qu'on l'appelle tous comme ça ;-)))

    RépondreSupprimer
  7. Bon anniversaire à ta princesse (parce que crapaud gluant j'aime pas trop ;-)) ! Moi je suis à la bourre pour l'event de Zorra. Je fiiiiiiiiiile !

    RépondreSupprimer
  8. C'est très émouvant :) Bon anniversaire à ta princesse.
    Quant à l'Irlande, Rien que le nom et on imagine la lande à perte de vue, des châteaux un peu bizarre, les pubs, le rugby, les jeunes filles rousses, les Pogues .....
    Encore de bien belles recettes merveilleusement illustrées. Un grand coup de chapeau pour les photos !

    RépondreSupprimer
  9. Excellent anniversaire à ta merveille ! Ah, quand papa chéri nous parle de la venue de sa fille chérie !

    RépondreSupprimer
  10. Souhaite un joyeux anniversaire à ta fille!
    Bises!

    RépondreSupprimer
  11. aurore (encore djeun's )17/03/2007 09:34

    joyeux anniversaire à votre premier chef d'oeuvre depuis le temps ton doigt s'est remis à part peut-etre quand il pleut car les vieilles blessures se reveillent quand on est vieux;-)

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique Conte de fée ! Joyeux Anniversaire à la Petite Princesse.
    Ce plat est très appétissant! Bravo

    RépondreSupprimer
  13. Bin voilà la St Patrick me fera désormais pensé à Marie passant la marche arrière et au papa qui tourne de l'oeil;) Bonne anniversaire à ta fille et bonne journée à toute ta petite famille!

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ta participation!
    Jouyeux anniversaire à ta fille.

    RépondreSupprimer
  15. Joyeux anniversaire à ta fille
    Jolie recette très savoureuse
    Bises

    RépondreSupprimer
  16. Joyeux anniv' à ta fille ! Je n'ai jamais été en Irlande, mais j'aime beaucoup ces plats qui me font penser à un repas "à la bonne franquette" !

    RépondreSupprimer
  17. Il est tout plein d'emotions ce billet... Joyeux anniversaire a Mademoiselle et merci pour ces superbes mets Irlandais! Joyeuse Saint Patrick!

    RépondreSupprimer
  18. Fanfreluche17/03/2007 16:52

    J'adore l'Irlande et les Irlandais. J'ai bien failli avoir un petit "St-Patrick" moi il y a 2 ans et j'aurais bien aimé, mais finalement, je ne dirais pas la nature, mais plutôt le planning des médecins en a décidé autrement et il est arrivé le 15. Mais j'ai été contente quand même, et en plus je ne suis pas obligée de lui faire des gâteaux verts pour son anniversaire ! Bon toi non plus, j'imagine !

    RépondreSupprimer
  19. Un très bon anniversaire à ta grande puce !
    C'est émouvant comme post, ça me rappelle mon accouchement qui n'est pas loin du tout dans ma mémoire. Pfouuu c'était long. Mon cher-et-tendre à failli se fighter avec la sage femme, on est allé deux fois pour rien à la mat'....Ils s'en est passé des choses, si bien qu'au moment ou ma puce arrivait j'étais plus du tout dans l'ambiance...Du moins c'est ce que je croyais, car à peine je l'ai eu sur le ventre dans sa petite couverture que les émotions m'on submergées et on s'est retrouvé moi et mon amoureux, subitement devenus parents, un peu bêtes, pleurant à chaudes larmes devant cette petite crevette si jolie.
    Quant à l'Irlande, c'est aussi beaucoup de souvenirs, beaucoup plus anciens ceux là !
    Tes recettes ont l'air top. Confortables et savoureuses !

    RépondreSupprimer
  20. Très beau récit, émouvant... chair de poule! Bon anniversaire à la merveille.
    Et la cuisine irlandaise, avec l'hiver qui revient, ça donne envie de tester!

    RépondreSupprimer
  21. Emouvante histoire que ce 17 mars et j'prendrais bien ma cuillère pour goûter dans ta recette !

    RépondreSupprimer
  22. Bien joli billet que je lis dès mon retour du ski.
    Bon anniversaire à la demoiselle.
    Bises

    RépondreSupprimer
  23. Joyeuse et heureuse vie a ta fille..
    Maintenant je penserai autrement au 17 mars, pas seulement la journee toute verte a l'irlandaise mais aussi le jour ou Dorian allait avoir une main avec un doigt qui part en marche arriere pret a un bon mais douleureux bronzage,aie aie aie, non non!! je garde juste la memoire de l'arrivee de sa premiere fillette bien aimee et du bonheur de ses parents qui la nourissent bien et partagent leurs experiences avec nous:):)

    RépondreSupprimer
  24. dis moi ? elle en a pas marre des petites saucisses anglaises ta fille ? en plus tu lui en fais le jour de son anniversaire :))))
    Enfin une fois de plus j'ai bien bavé et souri en venant ici, et qu'est ce que c'est chouette ! merci :)

    RépondreSupprimer
  25. Ha ha, cette histoire de roux, ça m'a tellement marqué que je suis devenue secialiste en chants alcolisés irlandais "in dublin fair cityyy, where the girls are sooo prettyyyy" Et avec l'accent, msieur, en plus!
    C'est pas pour faire la fine bouche, hein, mais je crois que je prefere l'Irish Stew, moi...(et puis l'irish coodle, apres 3 pintes de guinness, faut le supporter, hein)

    RépondreSupprimer
  26. taing... j'ai eu peur. mes yeux fatigués avaient ajouté un un. un un, oui, parfaitement ! peut-être celui que je viens de supprimer de devant "breton", chez moi. je sais, je suis parfaitement incompréhensible. Et j'en suis fière, môôssieur !

    Donc j'avais ajouté un un et lu : "le jour où jamais pour manger UN irlandais". En même temps j'aurais été curieuse de savoir à quelle sauce tu te l'étais descendu. je t'ai déjà dit que j'adorais tes billets, sinon ?

    t'as vraiment une musique unique bien que moderne, dans l'air du temps. Elle est mieux qu'à la mode, toutefois, tu as l'art de raconter, c'est de plus en plus rare. Entre sourires et larmes retenues, de l'autodérision, tellement de tendresse partout, on se demande où tu vas, on jurerais que tu vas te perdre, et non ! tu te retrouves toujours, tu retombes sur tes pattes, comme un chat.

    Je suis certaine que tu ferais un tabac, pourvu que tu sois bien distribué, si tu étais édité. En tout cas, ce serait mérité. Et crois-moi... ça me coûte de te dire ça :))))

    RépondreSupprimer
  27. Ah, tu ne risques pas de l'oublier toi la St Patrick! C'est tellement fort l'arrivee d'un enfant. Bon anniversaire a ta belle jeune fille!
    Et je me ferais bien un cobbler un de ces jours. Tu crois qu'on peut trouver des saucisses irlandaises sur Paris?

    RépondreSupprimer
  28. Il serait temps, grand temps, que j'aille y faire un tour dans ce pays-ci, surtout qu'on m'y attend. A défaut, pourrais-je m'arrêter à Maule pour me faire à leur cuisine ?

    RépondreSupprimer
  29. Ce 17 mars on fêtait les 50 ans de mon père, pas sous le signe de l'Irlande mais de l'Italie (et ho ils s'améliorent au rugby aussi!!!!)......... j'avoue que je ne connais absolument pas la gastronomie irlandaise (c'ets pas par là bas qu'on mange de la panse de brebis farcie?!?!)

    RépondreSupprimer
  30. Un peu comme Tit' va falloir que je fasse une virée par la-bas...parce que ce café froid épais et alcoolisé, moi j'aime bcp, surtout in situ...pis il n'y a pas que ca...enfin bon, je compatis un tout petit peu pour ton doigt hihi, quelle histoire, j'imagine bien la scène ! Un grand grand bravo à toi pour les recette et Marie pour les photo, c'est divin

    Amitiés
    Claude

    RépondreSupprimer
  31. Et bé, toujours un train de retard ! A ma fête du chocolat j'ai vu plein de personnes avec des t-shirts irlandais et je me disais "tiens, y'en a beaucoup, mais pourquoi mettent-ils leurs t-shirts verts ?". Heureusement que tu es là, sans quoi beaucoup de choses m'échapperaient !
    Ca à l'air rudement bon tout ça !! De saison : ici il ... neige !

    RépondreSupprimer
  32. Mais tu es presque un breton du sud! J'ai deja vu des groupes celtes espagnols dans des festivals de musique celte, les racines sont la.

    Pas tres culinaire ce commentaire...tant pis ;)

    RépondreSupprimer
  33. Excellente cette histoire ! Le doigt presque arraché et un adorable crapaud qui se transforme en princesse ! J'adore les contes de fées :-) et la cuisine irlandaise !

    RépondreSupprimer
  34. Un peu comme Mercotte, je ne sais pas ce que vaut la cuisine irlandaise, ni ces fameuses saucisses dont tu sembles avoir un sacré stock depuis tes vacances outre-manche.
    J'ai bien rigolé au coup du doigt à angle droit ! Je me souviens de ces premiers regards inoubliables ces jours-là...

    RépondreSupprimer
  35. Je crois Gato Azul que l'exotisme dépend de l'endroit où l'on se trouve et que beaucoup de choses qui nous paraissent autochtones doivent à toi te paraître très exotique ! et j'imagine aussi que Marie-Laure prendra en compte ton exotisme à toi ! et je transmets pour l'anniversaire…
    Remarque sur les cartes quand je regardais la météo anglaise c'est plutôt le nord qui était arrosé… enfin plutôt ! heu la Guinness elle poudroie Claire ? va falloir que je regoûte moi !
    Tu sais à chaque fois que j'y repense j'ai l'impression de ressentir… bon on va parler d'autre chose Mercotte ,-)!
    J'ai transmis à " l'adorable crapaud gluant " Véronique !
    C'est aussi transmis Choupette… et indéniablement le temps passe trop vite !
    Comment tu as deviné Soho !!! à chaque fois je me suis fait un plaisir de lui transmettre et effectivement le plaisir se lisait dans ses yeux à chaque fois ,-) !
    J'arrive voir ce que tu as fait pour l'event Sophie ! je transmets heuuu… à la princesse !
    Les châteaux et les Pogues décidément j'ai la mémoire courte, heureusement que tu es là pour remettre à flot mes souvenirs Anne ! j'ai transmis à la princesse !
    Princesse, merveille… vous me la gâtez trop, elle va y croire Fabienne… remarque… bon je transmets !
    Merci Bebop message transmis ! Bises à toi !
    Pffff si elles se réveillent quand on est vieux, j'ai le temps Aurore ! non mais ! j'ai transmis au… heu chef d'œuvre !
    Merci Patricia ! heureusement je ne lui ai dit qu'une fois que c'était une princesse ,-)!
    Presque tourné de l'œil Virginie ! presque ! si si j'y tiens… j'ai tellement souvent tourné de l'œil que pour une fois que je ne le fais pas… remarque ça ne m'est pas arrivé depuis longtemps… j'suis peut-être malade !
    Merci à toi Zorra pour ta bonne idée Irlandaise et pour ma fille
    Bises à toi aussi Edith et merci deux fois !
    C'est exactement comme ça que sont ces plats Cat à la bonne franquette… confortables on va dire ! et merci pour fifille !
    Merci pour tout Confituremaison ! j'ai transmis ton petit message à la Mademoiselle !
    Tu sais que je n'y avais pas pensé mais l'idée de lui faire un gâteau d'anniversaire vert me plait bien Fanfreluche ! et je crois que l'année prochaine… tu as donc un p'tit bout qui vient d'avoir deux ans si je comprends bien ! j'suis doué hein ,-)!
    J'ai cafté à la grande puce Dou ! merci ! L'accouchement c'est vraiment un curieux moment et on peut tout dire et tout préparer et rien ne se passe comme on l'espère, comme on le veut… rien… et on se fait ballotter par les évènements et finalement les choses se font quand même ! ha oui de plus vieux souvenirs… bon bon j'dis rien ,-) ! Confortable c'est le mot !
    La merveille… je lui ai dit Pascale ! ces recettes sont parfaites pour le froid qui revient, elles sont comme le froid, un peu rudes !
    Ce sont des plats qui se partagent Annellènor alors ça serait avec plaisir que je te proposerais d'y mettre ta cuillère !
    Le ski trop de chance Christelle… enfin moi sur des skis je ne t'en parle même pas… j'ai transmis à la demoiselle !
    Merci Soulafa j'ai transmis à la fille ! c'est vrai qu'il y a des choses qu'il vaut mieux oublier ,-)! Et je préfère effectivement garder ces derniers souvenirs, ceux de son arrivée !
    Tu sais, elle en redemande Marion ! en plus le stock commence à descendre dangereusement je commence à voir le fond du congélo derrière les piles de saucisses ! t'imagine !!!
    Je suis pas très Guinness, je trouve la chose un peu trop… un peu trop quoi ! par contre les autres bières les plus… claires là oui ! un Irish stew… bonne idée ça Cathy ! et pour les chansons je demande à voir !!!
    Je regretterais presque de ne pas avoir fait une boulette et d'avoir réellement écris " manger UN irlandais " et je me demande si finalement je ne vais pas glisser quelques petites choses étranges comme celle-là histoire de voir… Sinon à part rougir et me tordre les doigts comme une andouille en lisant tes compliments que veux-tu que je réponde Annie ! Et c'est encore meilleur compte-tenu de ta dernière phrase ,-)!!!
    Je ne devrais pas le dire Gracianne mais… je n'arrive jamais à me souvenir de sa date de naissance… ni d'aucune ! à peine de la mienne c'est te dire ! J'ai transmis à la jeune fille
    Et en plus on t'attend Thierry m'enfin ! et pour l'acclimatation tu peux passer !
    Alors bon anniversaire à lui aussi Aurélie !!! et si si, c'est eux qui mangent ça… et l'Italie le rugby… heuuuuuu !
    Comment ça un tout petit peu pour mon doigt ! tu pourrais compatir énormément Claude ,-)! Bon remarque avec le temps tout va tout s'en va… ça me rappelle quelque chose ça…
    Je trouve rassurant que d'autres personnes que moi se posent des questions de ce type Leeloo… ça me rassure, je ne suis pas seul ,-) ! Ici aussi il neige !!!
    T'inquiète pas Mimine la cuisine ce n'est pas toujours le plus important… quant aux celtes il y en a effectivement en Espagne au nord là où il gèle ! moi je viens du sud… même comme ça je n'arrive pas à être breton ,-) !
    La cuisine irlandaise est comme ces recettes assez simple mais bien amicale Karine ! et pour les regards effectivement ils sont inoubliables !

    RépondreSupprimer