mardi 23 septembre 2008

On cuisine dans ma télé ! Aile de poulet, mousse au chocolat, accent québécois et retour de la flamme perdue ! si c'est pas du titre ça !

Depuis un moment j'ai un petit coup de moins côté cuisine, le blues du fourneau comme qui dirait. Je sais pas je me la sentais pas ma cuisine pendant un moment, un peu comme si elle jouait sa mijaurée et que moi j'avais pas envie de roucouler, roucouler pour qu'elle revienne... Du coup forcément en cuisine c'était la grande absence et ça se ressent aussi par ici... Mais à force de ne plus en jouer ça a recommencé à me démanger côté cuisine et j'ai même ressenti comme un frissonnement de la fourchette. Alors je me suis dit que j'allais essayer de m'y remettre pour voir si j'avais encore le goût, si je n'avais pas perdu la flamme et si j'arrivais à faire rejaillir le feu d'un ancien volcan comme disait l'autre, en d'autre terme si j'arrivais encore à allumer le gaz d'une œillade de braise !
Mais après cette petite absence je n'avais pas envie de revenir comme ça comme un sournois dans ma cuisine, d'y retourner à la va-vite pour un frisson de passage, j'avais envie de grand soir et de septième ciel, j'avais envie de cris, de sang et de sueur, j'avais envie d'être un arrrtiiiiisteeeee !
Et puis quand mon long cri déchirant a fini par se perdre dans le fond de ma cuisine... je me suis dit tiens c'est curieux j'avais jamais remarqué que je chantais ça avec l'accin' d'Quebec... et si je cuisinais de par là-bas ? Comme quoi des fois les choses tiennent à peu de choses, bien peu de choses...
Alors j'ai allumé ma télé, ma Cuisine TV, là où je savais qu'il y avait un nid de québécois et j'ai cherché du vrai, du tatoué, de l'accentué ! J'ai louché du côté de la Josée ou du Nicolas et de que'ques z'autes qui cuisinent diablemin' bien par là-bas. Puis je suis tombé sur Le goût de Louis l'émission de Louis-François Marcotte et lâ... là je savais que c'était ce qu'il me fallait et j'ai décidé de me jeter moi aussi corps et âme dans la d'mension québéqwâse de Louis !
Et pour ne pas louper mon rendez-vous, après avoir choisi de faire des ailes de poulet piquantes à la mode de Louis, j'ai commencé à me préparer pour retrouver l'œil du tigre et ma cuisine !
Je n'ai rien négligé pour préparer ce rendez-vous, tous les matins devant le miroir j'ai répété des dizaines de fois tabernacle... tabernacle... tabernacle ! jusqu'à ce que je vois la lumière du côté de chez saint Charlebois... Et puis je me suis confectionné une tenue québécoise, c'est que c'est important d'avoir belle allure, comme j'avais lu Bleck le rock dans ma jeunesse, pas de problème je savais exactement la manière dont on s'habille du côté de Québec, quelque chose entre l'homme sauvage et le joyeux bûcheron ! Un vrai spécialiste de l'habillement de par là-bas que je suis, ça on peut dire que j'en suis un... de spécialiste... Et j'ai donc fait le tour de la maison à la recherche de tout ce qu'il me fallait. Et c'est comme ça que j'ai ramassé une paire de moonboots, une chemise à carreaux en coton rugueux, du quipique, que j'avais dû acheté lors d'une de mes crises country, une peau de mouton qui avait dû servir de descente de lit il y a plusieurs générations, un coussin à poil long avec lequel j'espérais bien me faire une toque... et quelques autres bricoles... Et après m'être attifé de tout ça et avoir lancé mon tabernacle de combat, je me suis dit que plus québécois que moi ce n'était pas possible, vraiment pas possible...
Et c'est comme ça que je suis entré dans ma cuisine, que j'ai regardé ma cuisinière avec mon coussin taillé en forme de ragondin sur la tête et comme ça que j'ai lancé, rageur, taberrrrnacle j'suis d'retourrrrrrrrrr ! tant pis pour vous !
Les ailes de l'enfer à la manière de Louis (un peu revues et corrigées...)
Ingrédients : 12 ailes de poulet coupées en deux - 1càs de paprika (Louis utilise un mélange de paprika et de paprika fumé dans des quantités... un peu exagérée à mon goût) - 1càs de tamarin concentré - 1càc de worcestershire sauce - 1 càs de sucre roux - 1càs de sambal oelek (pâte de piment) - 1 gousse d'ail écrasée - du miel liquide et du Tabasco
Mettez tous les ingrédients sauf les ailes de poulet un saladier, mélangez bien le tout, puis ajoutez enfin les ailes. Malaxez-les bien avec la marinade, puis oubliez tout ça au frigo trois bonnes heures.
Ensuite, étalez vos ailes sur une grille, versez dessus quelques traits généreux de miel et enfournez à four préchauffé à 180° pendant une vingtaine de minutes. Dégustez bien chaud avec du Tabasco au goût, juste à la sortie du four; avec une petit bière de Robert... tabernacle !
Et pour ne pas prendre le risque d'une rechute je me suis dit qu'une petite mousse... ça pouvait pas faire de mal, surtout celle là...
L'étrange mousse de Miss Nigella Lawson...
Ingrédients : 150g de marshmallows goût neutre (les blancs) coupées en 2 - 50g de beurre - 250g de chocolat noir grossièrement haché - 25cl de crème fleurette entière battue en crème chantilly - du chocolat blanc pour faire des copeaux
Mettez les marshmallows dans une casserole à feu doux. Remuez-les régulièrement jusqu'à ce que les guimauves fondent, ça ressemble alors à de la bave d'escargot collante, c'est du plus bel effet ! Ajoutez le beurre en incorporez le bien en tournant, puis faites de même avec le chocolat. Ajoutez pour finir 5cl d'eau bien chaude et mélangez de nouveau. Laissez refroidir le tout, ça doit alors avoir l'aspect d'une belle crème légère.
Quand elle est froide incorporez la chantilly doucement à la cuillère. Versez le tout dans des verres ou des coupelles et laissez au frais une paire d'heure ou mieux jusqu'au lendemain.
Avant de servir couvrez les mousses de quelques beaux copeaux de chocolat blanc. N'oubliez surtout pas de les déguster de nuit en déshabillé vaporeux devant le frigo entrouvert en faisant de longs hummm à chaque cuillerée, Nigellaaaa oblige...
Pour ceux qui veulent aller plus loin avec Louis vous retrouverez son émission régulièrement sur les grilles de Cuisine TV et pour les horaires c'est par là : Le goût de Louis.

Mais pourquoi, et des cornes de caribou ça m'irait peut-être à ravir... est-ce que je vous raconte ça...

39 commentaires:

  1. J'adore la Josée ;-P! Ces ailes de poulet sont terriblement belles et cette mousse semble exquise!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Reste tel que tu es... sans corne(s)... !!!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est qui ce Louis, il ne me revient pas ce gars, je ne sais pas pourquoi ;-) A+

    RépondreSupprimer
  4. Huhu, n'oublies pas les raquettes et unr p'tite bière pour te rechauffer!! On t'attend de ce côté-ci de l'océan maintenant :)

    RépondreSupprimer
  5. En bucheron ??? Bonne idée aussi ...
    Et en recette, je passerai sur les ailes de poulet que j'aime pas qu'y a rien à manger pour me concentrer éperdument sur cette moussee avec des chamallows .

    RépondreSupprimer
  6. Tiens je ne le connaissais pas celui-là!!! Il va falloir que j'arrête de te lire, je vais finir par m'abonner au cable!

    RépondreSupprimer
  7. tu cuisines plus trop ou tu laisses les autres cuisiner à ta place, hein ? ^_^
    La cuisine avec l'accent du québec, je sais pas pourquoi mais d'un coup ça m'interpelle :)

    RépondreSupprimer
  8. Aha, quel look d'enfer dis donc!! Ton retour se fait sur les chapeaux de roue, chouette! :)

    RépondreSupprimer
  9. ça fait très longtemps que je n'ai pas entendu parler de Blek le Rock, merci pour ce petit retour en arrière et bravo pour ton retour de flamme, ce poulet m'a l'air vraiment délicieux. Bon après-mdi

    RépondreSupprimer
  10. haha toi tu sais cuisiner québécois! Moi, quand je cuisine français, je me mets un bérêt et me colle une baguette à l'aisselle en marmonnant p*tain, p*tain ;)
    Il faudra que tu essaies quelques "vraies" recettes traditionnelles québécoises (les ailes de poulet, c'est trop américain!). Tourtières, cipâtes, ragoût de patte de cochon...
    Julie la Québéqwâse :)

    RépondreSupprimer
  11. Oups !... les marshmallows cuits ! Je me suis toujours demandée si ça se mettait pas à sentir le caoutchouc en cuisant, me voilà rassurée, si tu les a mangés ! Quoique, tu me semble légèrement aveuglé par le déshabillé de Nigella...

    RépondreSupprimer
  12. Quelques petites ailes de poulet et beaucoup de mousse de Miss Nigella Lawson... !

    RépondreSupprimer
  13. C'était donc ça... Ce besoin, sans qu'on ne sache d'où il vient, d'oublier quelques instants le p'tit chemin qui mène aux fourneaux.. Cette envie de ne plus se prendre la tête à réfléchir, et de préparer tout simplement le plus bête des plats histoire de se nourrir... Didiou ya pas à dire, quelques fois ça fat du bien ^^
    Et puis avec toi, on le sait... Pause rime avec retour en fanfare ;) et quelle fanfare !!

    Moi qui suis une droguée de Cuisine TV (quand je suis chez mes parents) je commence à connaître le dit Louis... Et il me fait bien marrer (il a réussit à se faire refiler un pavé de boeuf de 5kg sans rien pouvoir dire mdr). J'aime beaucoup la façon qu'il a d'appréhender la cuisine :)ça change et c'est ça qui est bien sympa.
    Finalement tu es un peu notre Louis français hihihi
    J'vote POUR !!! :p :p :p

    RépondreSupprimer
  14. rigolo , je viens de voir la recette de cette drole de mousse de Nigella ce soir !
    et je la revois ce soir chez toi ... serait ce un signe ?
    et en parlant de choc , as tu reçu ton colis ou est ce que Murielle a tout mangé ;-) ?

    RépondreSupprimer
  15. je viens justement de la faire cette mousse aux chamallows: un délice d'onctuosité, et un jeu d'enfant.. d'ailleurs mes enfants ont adoré.Par contre, les puristes fans de chocolat noir, la trouvent un peu écoeurante... mais moi, j'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
  16. tiens comme c'est drole, hier soir j'ai regardé cette recette de Miss Nigella avec les chamallows et je me suis dit que Dorian n'allait pas la rater celle là !!
    Bingo !!!!
    Elle n'est pas un peu too much cette recette ?

    RépondreSupprimer
  17. Terrible cette mousse, à tester !!!

    RépondreSupprimer
  18. Tu lui restes fidèle à cette Nigella, dis donc, même avec cette recette un peu... étrange! Je crois que je craquerais plutôt sur le poulet ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Je suis tombée quelques fois sur les émissions de Louis ... Et je comprends maximum un mot sur 3 quand il parle ... accentué c'est peu de le dire !

    RépondreSupprimer
  20. Oh, ouiiiii ! Louis ! Louis ! Louiiiiis ! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !...

    Je m'étonne qu'aucune de tes lectrices préférées ne l'aient pas encore faite celle-là. Donc... Bon, le truc c'est que c'est plutôt les dames qui se pâment devant les mâles dans not'genre (Je me rappelle les cris, les larmes, les hystériques qui hurlaient ton nom la première fois que tu es monté sur le plateau à Aurillac, des vraies filles, tu peux me croire !), des mâles dans not'genre je disais, mais là à défaut il a bien fallu les remplacer sur le fil, parce que y'en a même pas une qui se lâche. Alors, une seconde fois, juste pour le plaisir...

    Oh, ouiiiii ! Louis ! Louis ! Louiiiiis ! Encore ! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !...

    ;o)

    RépondreSupprimer
  21. Fanfreluche24/09/2008 18:07

    Ne le prends pas mal, mais tu es nul en accent québécois. Remarque, tu n'es pas le seul, tous les Français sont comme toi. Le seul qui y arrive c'est Gad Elmaleh, sans doute parce qu'il a vécu au Québec.

    Pour ce qui est du petit coup de mou, c'est pareil pour moi sauf que je n'ai pas cuisine TV.

    RépondreSupprimer
  22. Mais pourquoi je n'ai pas cuisine TV, un pourquoi ? parce qu'en plus de te donner de bonnes idées il est trop mimi ce louis... Moi aussi je veux passer une après-midi avec lui!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  23. quel retour... la tenue de cuisinier warior du quebec ne me paraissait pas la plus confortable pour réinvestir une cuisine un peu abanbonnée... mais quel résultat... le mousse au chocolat aux marshmallows est surprenante, il va falloir tester (et manger des bonbons, ça, ça ne m'arrive jamais...)

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Dorian.
    Moi je penche pour les ailes de poulet.
    J'adore Nigella, mais alors là sa mousse aux marshmallows...non...je ne peux pas ! C'est bien américain ça.
    Bon, pour en revenir aux ailes de poulet, comment fais-tu pour les couper en 2 alors que c'est déjà tout petit ? Eclaire moi, parce que là je ne vois pas très bien. Tu défais les 2 morceaux constituant l'aile ???
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  25. Tant mieux si les québécois t'ont redonné envie de faire une expédition jusqu'à ta cuisine!.....

    RépondreSupprimer
  26. Ah mais il est charmant celui-la, bien mieux que ta Nigella. mais pourquoi j'ai pas Cuisine TV moi?

    RépondreSupprimer
  27. j'le connaissais pas Louis !

    Et un québécois et ça repart !!!

    RépondreSupprimer
  28. j'le connaissais pas Louis !

    Et un québécois et ça repart !!!

    RépondreSupprimer
  29. j'le connaissais pas Louis !

    Et un québécois et ça repart !!!

    RépondreSupprimer
  30. Toi, tu devrais avoir une conversation sérieuse avec Ninnie!

    RépondreSupprimer
  31. Tu prends le temps de regarder les vidéos maintenant? Comme quoi il ne faut jamais dire jamais.
    J'ai rencontré Marcotte et filmé l'un de ses chefs a Montreal, tres interessant surtour que je l'avais decouvert sur Cuisine TV. Interessant, vraiment...

    RépondreSupprimer
  32. quel repas ! vous avez dû vous régaler ! (naan les mousses au choc ça ne fait jamais de mal je confirme..xD)

    RépondreSupprimer
  33. Grâce à ton commentaire, je découvre ton blog... et tes récits ; tes recettes se font désirer ! Mais je suis récompensée car je découvre cette mousse ! Après mon gâteau léger, je peux bien me le permettre... Merci !

    RépondreSupprimer
  34. Vaut mieux que ce soit loin et pas botcher :) Même complètement maganée je capote sur le poulet..pti flagosse hélas le four est parti dans le camion pour le chambranle! Va falloir se contenter de guédis pour le moment!
    Aaaah Québec quand tu me tiens!
    Tu sacres beaucoup dans ta cuisine hein?!

    RépondreSupprimer
  35. pas que ce soit "loin" (je suis dans les patates moi!)mais "long"!
    Allez tourlou!

    RépondreSupprimer
  36. Marie (l'autre)05/10/2008 09:37

    Oui, je le regarde souvent aussi!
    et je ne bave pas que pour ces plats!!!oups!I did it again!

    RépondreSupprimer
  37. Cette fameuse mousse, je ne suis pas prête de l'essayer: à chaque fois, je mange le paquet de marshmalows qui lui est destiné, et j'ai même essayé d'en prendre deux, je les...mange. snif!

    RépondreSupprimer
  38. Ouf, vous me faites rire les français avec vos images du Québec et des chemises à carreaux ;-) Louis ne sacre pas et ne parle pas le joual. C'est comme penser que tous les français portent le béret et la baguette sous le bras. Enfin, vous devriez venir faire un tour ici pour vous rendre compte que le Québec est pas mal évolué. Vous serez sûrement déçu d'apprendre que l'on ne vit plus dans le bois ou dans un teepee, mais vous pourriez y faire de belles découvertes. En plus de Louis-François Marcotte, je vous invite à découvrir d'autres chefs médiatisés comme Ricardo, Stefano Faita, Antoine Sicotte, Philippe de Vienne (le roi des épices), Daniel Vézina. Si vous voulez vraiment une dose du Québec comme vous l'imaginez encore, Martin Picard est un incontournable. Il est connu partout en Amérique du Nord et fait une cuisine assez calorique, mais toujours goûteuse. Il est le chef et propriétaire du Pied de Cochon à Montréal, auteur du livre du même nom. Personnage très coloré, il est un chasseur et pêcheur invétéré. Il a d'ailleurs produit une série très "homme" où il chasse et cuisine après ce qu'il a tué. Le rêve des français et de la cabane au Canada, quoi ;-)

    RépondreSupprimer
  39. Non mais vraiment.... Tant qu'à cela parlez nous donc de notre cabane au Canada. Sortez un peu. Les français ont-ils tous un béret sur la tête et ne mangent que des croissants avec la gitane à la bouche!!! Si vous voulez un gars dans votre style cherchez du côté de Martin Picard- un chef qui a une cabane au Canada-un coureur des bois-un Daniel Boone dans l'âme. Et les ailes de poulet c'est pour le Super Bowl ou en brasserie avec une bière et des amis en regardant le hochey (non pas le soccer)...Ce n'est pas notre souper quand même. Et oui c'est épicé. Et la majorité des gens ne sacrent pas ici. Et vous dites-vous tjrs putain de merde !!! Voilà voyagez un peu car le floklore C'est le folklore!!! merci sans rancune

    RépondreSupprimer