samedi 13 octobre 2007

Où naissent les recettes ? dans les choux et dans les roses, forcément ! Et une tartine réconfortante… pour s'en remettre !

C'est une question qu'on me pose de temps en temps… Et alors c'est où donc que tu vas les chercher tes recettes ? C'est comment qu'elles naissent ??? Là généralement je prends un air de conspirateur, enfin j'essaye… Il faut dire que j'ai à peu près autant de nuances qu'une Sarah Bernardt des mauvais jours… Donc pour faire le conspirateur je me plisse le sourcil, je me fronce l'œil, je me rentre la tête dans les épaules et j'essaye comme ça d'avoir l'air aussi mystérieux que possible… Et donc avec mon air de… je m'approche de la fenêtre en entraînant mon interlocuteur par le coude et là je lui avoue : Regarde là-bas caché derrière les hautes herbes, là-bas regarde bien… tu ne peux pas le voir de toute manière… Là-bas se cache mon carré de recettes et c'est là qu'elles naissent ! C'est là que de mes transes mystico-culinaires naissent des choux et des roses, les choux c'est des recettes salés et les roses des sucrées… voilà comment naissent mes recettes !
Généralement mon interlocuteur après avoir essayé de voir le fameux carré en montant bien haut sur la pointe des pieds, se rend compte de la situation, redescend, me regarde… et lâche t'es con toi ! La question est alors
réglée. Et pourtant la question reste posée… mais c'est où qu'elles naissent ces foutues recettes ?
Pour moi au début elles sont nées de mes souvenirs, mes maigres souvenirs de la cuisine de ma mère et curieusement ça finissait toujours mal. Il était pourtant bon dans mes souvenirs son ragoût, et en essayant de le faire j'y mettais pourtant tout ce dont je me rappelais. De la viande, beaucoup de viande, des patates, beaucoup de patates, de l'huile beaucoup… beaucoup d'huile ! et puis tomates et oignons, poivre et paprika, ail et… des herbes je crois… et hop directement sur le feu à cuire longtemps… très longtemps ! Et quand c'était fini j'appelais celui ou celle que j'avais sous la main et ému je lui disais, goûte, mais goûte ! c'est familial comme manger… et tu vas voir ce que… Et là, invariablement, j'avais en face de moi une moue inquiète qui finissait par demander… tu veux dire qu'il y a encore des trucs qui vivent sous le marécage de gras et qu'il faut que je goûte… moi ? Laisse… tu peux pas comprendre que je disais alors, et après cette nouvelle désillusion, me retrouvant seul je goûtais encore tout ému et… c'était terrifiant à chaque fois !
Après une très très longue période sans cuisine, les recettes sont revenues me préoccuper et ce fut alors le temps des recettes à la virgule près… Pendant cette période, des mots comme environ, mettez environ une poignée de riz… environ une poignée ! J'ai même essayé de calculer statistiquement la taille d'une poignée… Des mots comme approximativement, cuisez approximativement une heure ou un peu plus si nécessaire… Des mots qui me faisaient jouer dans l'à peu près et me glaçaient tellement d'effroi que j'étais incapable de faire ces recettes-là. Une recette ça devait être précis au dixième de gramme et à la demie seconde ou ne pas être… pendant cette période je crois que je n'étais pas très sûr de moi… Mais plus tard la confiance s'est installée, d'abord tout doucement... et puis après… À suivre !!!
Et vous d'abord ! elles naissent où les vôtres ? de recettes ?
Celle-là je ne sais plus comment elle est arrivée en tout cas elle va rejoindre les recettes proposées par Marie-Laure dans la 13e édition d'A vos casseroles consacrée aux figues et aux noix.
Tartines réconfort-food aux figues

Ingrédients pour une tartine : 1 belle tranche de pain légèrement grillée - 3figues assez mûres bien lavées – 30g de feta grossièrement émiettée – 2ou 3càc de crème liquide – 8cerneaux de noix grossièrement hachés – 1càs de miel liquide – du poivre
Commencez par mettre la feta et la crème liquide, mélangez rapidement.
Ouvrez les figues en 5 ou 6 sans les couper complètement puis posez-les sur le pain, ajoutez la feta à la crème, n'étalez pas, faites juste tomber.
Passez sous le grill très chaud le temps que le fromage commence à colorer un peu, ajoutez alors les noix et remettez sous le grill quelques instants. Sortez, poivrez puis versez le miel assez généreusement.
Mangez encore tout chaud, peut-être avec une salade d'herbes bien relevée.

Mais pourquoi, et si c'était des choux sucrés… est-ce que je vous raconte ça…

28 commentaires:

  1. Tu résume si bien ce que nous avons tous et toutes vécus que c'est un bonheur de te lire, je prendrais bien une tartine réconfortante, j'ai besoin de tonus
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle tartine!
    Très bien garnie en plus. Mmmm!
    :)

    RépondreSupprimer
  3. les miennes naissent avant tout dans mon estomac qui tire la sonnette d'alarme " J'AI FAAAAIIIIM" et là je pars ... loin, très loin dans des rêveries incensées à chaque heure du jour (en cours, dans la rue, sous la douche, ...) et même de la nuit (huuuum le bon dessert qui m'apparaît en rêve. Et après zouuuu je passe à l'action ...
    Pour l'instant mon imagination est fertile et plutôt juste dans ses inventions ! pourvu que ça dure !
    Merci pour cette bonne tartine ! et bon week end !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai encore du mal à faire naître mes recettes, pour le moment je les puisses chez les uns et les autres.
    Tes photos sont superbes et notamment les petites gouttelettes que nous apercevons.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. mmmmmhhhhhhh, une satisfaction onomatopique à la lecture de ce billet!

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle tartine ! J'adore l'association figue feta.....
    Miam miam

    RépondreSupprimer
  7. margotcuisine.canalblog.com13/10/2007 18:52

    ben moi mes recettes je vais les cherchais dans la famille, les copines et les blogueuses!!!lol

    RépondreSupprimer
  8. Ah l'éternelle question de la source des recettes. Comme de demander à un romancier où il trouve ses idées... Alors y'a les recettes copiées (tiens, ça me plait ce que je mange, faudra que j'essaie de le faire). Y'a les recettes volées (celles que je pique chez les autres, blogs, sites ou livres, puis que je maquille pour faire croire que ce sont les miennes) ou empruntées (celles que je demande aux autres et que je partage bien volontier). Y'a les recettes de vraie création, construites autour d'une envie (généralement un mariage de goût, de texture et une image de ce a quoi ça doit ressembler), et puis bien sûr la principale source de recettes : j'ai envie d'un truc bon, qu'est-ce qui reste dans le frigo ? Pas grand'chose ? Va falloir faire avec !

    RépondreSupprimer
  9. Pour ma part, mes recettes partent souvent d'un truc bien precis, du style une recette d'un livre, et puis à un moment ça part en "vrille"!
    Je ne connait pas l'element declencheur, mais je me dit- tiens et si je rajoutais ça, ou si j'enlevais ça...
    Des fois c'est bon, et puis des fois même le chat n'en veut pas!
    Cette tartine me va bien pour un dimanche soir....

    RépondreSupprimer
  10. Mes recettes naissent sur le marché devant un étal de légumes, dans la voiture pendant les 100 kms que je me tape tous les jours, dans un magazine feuilleté dans les... "oups"... ou devant le frigo quand j'ai 1 minute pour trouver la réponse à la question: "Qu'est-ce qu'on mange ce soir????"
    Bref, comme toi, j'ai du mal à répondre!
    En tout cas, maintenant chez toi, j'ai une nouvelle source d'inspiration...
    J'adore tes textes, tes photos sublimes et tes recettes donc je suis devenue une visiteuse régulière.

    RépondreSupprimer
  11. Franchement, je crois qu'on est tous dans le même bateau de l'hérédité culinaire, des souvenirs, des madeleines de proust qu'on est proprement incapable de reproduire à l'identique mais c'est jusqu'à comprendre qu'on n'est pas sa maman ! A créer sa propre tambouille inspirée de "Mum" mais pas comme...
    Le comfort food a du bon dans ses conditions... surtout avec des figues !

    RépondreSupprimer
  12. J'aime beaucoup ta p'tite histoire!
    Et c'est tellement vrai ...
    Alors, oui je suis d'accord avecles commentaires: la communauté des blogs de cuisine est vraiment précieuse!

    RépondreSupprimer
  13. Comment qu'elles naissent mes recettes à moi ? Pfff, pas facile de répondre... Parfois c'est la pingrerie qui en est à l'origine (hors de question de jeter quoi que ce soit sous mon toit !! ;-)). Parfois, ce sont des synthèses inconscientes de plusieurs recettes vues dans la journée ou dans la semaine. Parfois c'est de la totale impro, hop hop hop !
    Enfin bon, quoi qu'il en soit, j'aimerais bien que tu me prêtes ton carré parce que tes recettes à toi, elles me font toujours baver...

    RépondreSupprimer
  14. je suis toujours impressionnée qu'on puisse faire naitre une recette de ses choux et ses roses. Parce que moi, il me semble que de mes choux et mes roses, il ne sortira jamais rien de valable. Faut s'y faire : Je suis une ménagère pas un chef. Et je crois bien que tu es de cette deuxième catégorie.

    RépondreSupprimer
  15. Comme d'habitude, ta recette donne mortellement envie...
    Quand je viens sur ton Blog, c'est toujours les yeux mis clos, sur la pointe des pieds, le dos rond, puis lascive comme un chat, je m'installe gourmande derrière mon écran de PC.
    Mes recettes à MOI sont empreintes de mes souvenirs d'enfant. Ces moments qui me serrent le coeur quand j'y repense, où assise dans la cuisine familial je regardais ma Mère et mes Tantes faire leur cuisine. Elles s'affairaient en se racontant des blagues, en se chahutant comme des gamines, les rires fusaient, et moi je les observais avec mes yeux de petite fille en suppliant que le temps suspendent ces instants de plénitude et de bonheur.
    Je crois que ma cuisine c'est simplement de l'amour qu'elles m'ont transmise. Du partage et de l'amour...

    RépondreSupprimer
  16. ce qui est chouette avec une recette c'est que ça peut venir de tout et n'importe quoi, un film un livre, une impression, une odeur, un goût un souvenir, une image... J'adore cette libertée créative c'est très enrichissant et ça permet de ne jamais tourner en rond!

    RépondreSupprimer
  17. On a envie d'y croquer dans ta tartine ! Merci d'avoir participé Dorian !

    Je suis d'accord, c'est difficile de savoir d'où nous viennent les idées. Entre les recettes vues dans les magazines et sur les blogs, l'inspiration est partout !

    RépondreSupprimer
  18. cette tartine est si belle et si gourmande...et nos recettes elles vienent souvent de souvenirs, de genas, de situations....

    RépondreSupprimer
  19. Joliment dis, c'est vrai que je me posais aussi la question, mais ou va t'il chercher tout ca ... ben c'est assez simple au final mdr! bon comme tu sais déja que je trouvent souvent (voir meme tout le temps) tes recettes géniales, je ne vais pas continuer la dessus. Chez moi, c'est souvent sur un coup de tête ou selon ce que j'ai, comme ca, au feeling! elle a l'air terrible cette tartine! bonne soirée, bye

    RépondreSupprimer
  20. hum trés apétissante cette tartine je te pique trois bouts!

    RépondreSupprimer
  21. Je m'amuse toujours à lire tes petites histoires si joliment racontées et qui reflètent bien la vie. Je m'y suis retrouvée à certains moments : moi aussi j'ai eu ma période des recettes qu'il fallait suivre à la ligne près.
    En tout cas le recette de tartine que tu nous offres aujourd'hui est absolument savoureuse, de saison et me convient parfaitement.

    RépondreSupprimer
  22. Pour changer de ma tarte, vite la tartine ! ;o)))

    RépondreSupprimer
  23. Celle-là réconforte bien… par contre Edith je ne suis pas sûr de son efficacité sur le tonus
    C'est vrai que je n'ai pas fait dans le léger léger Cammu
    Alors là, le dessert en rêve j'ai jamais eu cette chance ! et j'aimerai bien savoir à quoi ressemblent tes visions nocturne Matylda ! remarque je me souviens d'un Psychédélique cake… chez toi, qui effectivement ressemble à un rêve ,-)
    Je pense que ça ne va pas durer ça Philo et que bientôt… remarque, bien faire et mettre sa patte dans les recettes des autres c'est très bien, ça fait vivre les recettes ! bises à toi !
    Huuuuuuuuummmmm une autre satisfaction Lisanka, celle de lire ton commentaire ,-)
    Alors n'hésite pas Manue… à la maison elle a disparu très très vite
    Moi malheureusement dans la famille à part des trucs pas bons et brûlés, rien à en tirer Margot !
    Effectivement toutes les recettes que j'aime elles viennent de là, elles viennent du frigo… Le problème TotoroKun c'est que moi je n'ai aucune spontanéité devant un frigo ! tu me donnes des cours ???
    Je me demande si ton chat ne serait pas un peu difficile MCC ,-) ! c'est exactement le mot… ça part en " vrille " !
    Et voilà toi aussi Virginie, tu pourrais m'aider à me développer la spontanéité culinaire pour remplacer mes habitudes de poule affolée ! et merci merci pour tes mots concernant ce que je fais ici… tes encouragements me poussent à continuer encore !
    Je crois que finalement un des avantages de ce blog c'est que je me sens souvent moins seul Tiuscha ! et quand en plus je suis en bonne compagnie comme ça… je n'en demande pas plus ,-)
    Merci Marie ! et quand ce que tu dis de la communauté des blogs ce n'est pas moi qui vais dire le contraire !
    Tiens voilà encore un truc pour lequel je ne suis pas doué, la cuisine des restes ! ça aussi si tu donnes des cours Aurélie je suis preneur parce que moi non plus je n'aime pas jeter !
    Et bien moi j'aimerai bien avoir pour cantine ta table de cuisine Gredine parce que je jetterais bien un sort à beaucoup de tes recettes !
    Je trouve ta réponse très touchante Marlou… et si un jour tu veux les clés de la maison pour faire une recette de celle-là par ici n'hésite pas ! en tout cas merci pour cette réponse que j'ai vraiment beaucoup aimé !
    Humm bonne idée Lucie je sens que je vais me relancer dans la cuisine des films et que ça ne sera pas un bolly pour une fois !
    Merci à toi Marie-Laure d'être venue me chercher… tu sais bien que je n'ai pas de tête ,-)
    Je me demande si je ne cuisine pas beaucoup, histoire que mes enfants aussi aient ces souvenirs que je n'ai pas Sab
    Et bien ne change pas, continue de travailler au feeling Claude parce que moi tes recettes elles me vont bien… très bien même !
    Heu tu veux dire que tu me piques la droite, la gauche et le milieu de la tartine Astrid ???
    Quand on voit ce que tu prépares maintenant Marie-France on voit que tu ne fais plus les recettes à la lettre… et c'est bien !
    Tarte, tartine ça commence pareil et ça fini bien Annell�nor… ta tarte… ??? raconte ,-) !

    RépondreSupprimer
  24. Je suis mdr en imaginant ta tête de conspirateur!!
    Je les connais bien les recettes de "environ 1 verre et 1/2 heure de cuisson voire plus ou moins", elles sont nées dans mon carré de patates douces!
    (et sinon, le coup des frites à l'huile, je comprends mieux! :-))

    RépondreSupprimer
  25. Très bonne question que d'où viennent tes recettes?!!! Je vais le mettre à le chercher, moi, le carré de recettes!! Si, si, je suis sure qu'il existe!

    RépondreSupprimer
  26. C'est vrai que c'est une question qu'on peut se poser... une question que JE me pose aussi : "comment trouver une recette ?"

    C'est justement pour ça que je suis là. Mercredi j'ai TP création en cuisine ; on a un panier d'ingrédients, des techniques imposées et ensuite c'est à moi de consulter le carré des recettes pour pondre quelque chose de mangeable et joli. Le truc c'est que moi et la cuisine... c'est pas que ça fait 2, mais ça me stresse ( et pourtant tout se passe toujours très bien ) mais ce sont des TP que j'appréhende toujours... surtout quand c'est à moi d'inventer ! ( vive la confiance que j'ai en moi... c'est fou =___= )

    Donc voilà je viens flaner dans ton carré de recettes ( if you don't mind ) me baladant dans le rayon poulet et essayant de trouver la petite idée qui fera que grâvce à toi j'aurai une jolie et bonne assiette =)

    [ Promis je te raconterai _le carnage_ le résultat ^^°... ]

    RépondreSupprimer
  27. tiens, je vais m'en faire des mini pour l'apéro et avec du chutney puisque de figues fraîches, je n'en ai point !

    RépondreSupprimer
  28. Toujours autant d'actualité cette recette! On a failli oublier le miel, indispensable dans cette recette. Un petit Sauvignon de Touraine, une salade à l'huile et vinaigre de noix ramenés des vacances contribuent tout à fait à une soirée romantique de rentrée scolaire... une fois les enfants couchés ;)

    RépondreSupprimer