vendredi 6 juillet 2007

Je rencontre, tu rencontres, nous rencontrons… de Paris à Aurillac et tout ça finit sous la crème et le chocolat !

J'aime les rencontres parce que ce sont autant de découvertes, de surprises, parfois bonnes et parfois… mais ce sont toujours des portes qui s'ouvrent sans que l'on sache vraiment sur quoi et c'est pour ça que j'aime les rencontres et que je les ai toujours aimées. Bon avant je ne les finalisais pas toujours même si je sentais que j'avais une ouverture… il faut dire que plus jeune j'étais aussi inquiet que timide ! Et donc j'étais plutôt du genre à me demander trente-deux fois mais qu'est-ce que je fais là, qu'est-ce que… avant une rencontre en passant nerveusement pas loin du lieu de rendez-vous et de faire demi tour pour rentrer à la maison en me disant déjà que moi je ne savais pas ce que je faisais là… alors Elle…
Forcément mes rencontres d'avant n'avaient rien à voir avec celles d'aujourd'hui, à cette époque où je commençais à devenir un vieil adolescent, je n'espérais pas rencontrer ces étranges passionnés de cuisine qui vivent derrière les blogs et papoter parfois jusqu'au bout de la nuit du meilleur moment pour retourner une crêpe ou du sens dans lequel il faut tourner une mayonnaise et autres choses de ce genre que je trouve aujourd'hui passionnantes. Non, à cette époque je cherchais encore ma Elle et j'étais prêt à tout pour une rencontre !
A cette époque-là, où les dinosaures couraient encore sur la terre, internet n'existait pas… c'est comme ça qu'on sent qu'on a pris un coup de vieux, quand on se rend compte que certaines choses qui font aujourd'hui partie de vie de tout le monde, internet, avoir un blog de cuisine… n'ont pas existé à une certaine époque que l'on a vécu quand même ! Un peu comme quand votre fils vous dit alors que vous briquez amoureusement le 33tours qui a bercé toute votre adolescence… tu ne savais pas te servir du lecteur de CD quand tu étais jeune papa ?… donc à une époque internet n'existait pas et nous les dinosaures nous échangions alors quand même des messages et autrement qu'avec de la fumée ! avec un minitel !
Et le garçon déjà communiquant que j'étais utilisait donc frénétiquement ce minitel dans un seul but, un seul et unique, rencontrer… rencontrer et rencontrer encore… des filles ! Et comme j'étais donc prêt à tout, il m'arrivait certaines fois de transformer légèrement certaines informations me concernant. Au début j'étais la franchise même, me décrivant au détail près et puis voyant que visiblement il devait y avoir sur le marché des modèles plus attractifs, j'ai décidé d'améliorer légèrement ma description. Le problème c'est que quand vous mettez le doigt… Et imperceptiblement je me suis laissé aller, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie…
Et quand à force d'exagérations j'avais pris une trentaine de centimètre, quelques biceps à multi-étages et que je devais être riche et bronzé… en arrivant à mes rendez-vous il y avait de quoi se demander mais qu'est-ce que je fais là, qu'est-ce que… Heureusement aujourd'hui quand je me rends à une rencontre de blogueuses… et blogueurs… c'est plus simple je viens seulement pour partager ma passion avec d'autres passionnés ! Et Samedi dernier quand j'ai retrouvé la bande réunie par Hélène je ne suis passé qu'une fois devant sans rien dire avant de revenir et rejoindre la bande, il faut dire qu'elles étaient plus nombreuses que moi ! Et de là, partir pour une journée d'échanges et de découvertes comme je les aime. Et pour ça je remercie toutes celles qui étaient là et encore plus Hélène !
Et aujourd'hui à Aurillac d'autres rencontres, d'autres découvertes, d'autres papotages au programme et entre deux un peu de cuisine, puisque je vais cuisiner quelques petites recettes devant des gens, des recettes comme ces deux-là… Heu, je crois que je suis en train de commencer à me demander ce que je fais là !
Eton Mess tout rouge
Ingrédients pour 2 : 150g de fraises – 1 quinzaine de framboises – 2càs de groseilles - 1 meringue nature – 2 càs de citron – 2 càs de sucre – 2 càs de porto – 20cl de crème fleurette entière – quelques feuilles de menthe
Lavez les fraises et coupez les en 4. Mettez-les dans un bol avec les framboises et les groseilles, puis ajoutez le citron, le sucre et le porto, mélangez bien et laissez reposer. Pendant ce temps montez la crème en chantilly. Utilisez-la très froide ainsi que le saladier dans lequel vous allez la battre. Cassez les meringues en petits morceaux. Vous n'avez plus qu'à monter le plat : quelques fruits rouges, un peu de meringue, de la chantilly et on peut recommencer à volonté !

Mais pourquoi, et si finalement je rentrais à la maison juste un peu… est-ce que je vous raconte ça…

36 commentaires:

  1. Etom mess,un grand classique ici j'adore ce nom et ce dessert...

    RépondreSupprimer
  2. surtout n'oublie pas de nous raconter tout dans le détail à ton retour !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ah là là, je me reconnaît dans tes exemples de rencontre ! Heureusement j'ai maintenant l'amour de ma vie à mes côtés !

    Côté blondie "menteur" (car oui un blondie est normalement SANS choco - comment est ce possible ? ;-) ) j'adhère complètement...

    Bizzz

    RépondreSupprimer
  5. Ah lala...internet, les Autres et moi....

    RépondreSupprimer
  6. Ce fut un plaisir de faire ta connaissance, non ne rentres pas chez toi montrer de telles recettes à Aurillac va t'apporter beaucoup de joie et toi tu vas faire partager des succulentes recettes comme tu sais si bien le faire, mais pourquoi ???

    RépondreSupprimer
  7. Ah non Dorian, pas d'accord! Ce n'est pas nous qui prenons un coup de vieux: c'est le monde qui va trop vite! La preuve que l'on reste jeune: on tient un blog de cuisine (le journal intime new age) comme les p'tites djeuns qui ont viennent d'annoncer qu'elles ont eu leur bac.. et toc!
    Bonnes rencontres à Aurillac!

    RépondreSupprimer
  8. Paris, Aurillac et Londres ? Ah les veinards, bon je vais me prendre un morceau de carrot cake pour la peine !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Dorian,
    premier message sur ton blog que je "visite" pourtant très régulièrement et dont j'apprécie énormément le ton, les recettes et les photos.Je me lance, donc, car ce récit en forme de "confession" me plaît et me touche bcp, il semble tellement sincère et authentique, avec l'humour qu'on te connait, bref, j'ai aimé le lire.Bon voyage à Aurillac, je t'envie car seront présentes là-bas des personnes qui me sont presque devenues familières à force de les lire, vous allez avoir bcp de choses à partager, ce sera forcément "riche".Profitez-en bien, tous,et régalez-vous!!

    RépondreSupprimer
  10. Encore une histoire que j'ai lu avec grand bonheur ... il me semble que tes relations avec les filles à l'adolescence t'ont beaucoup marquées ... c'est pas le première fois que tu nous en parles ... continue, j'adore!
    Et tes recettes , comme d'hab ... très alléchantes!
    Bon week-end à Aurillac
    Bises!

    RépondreSupprimer
  11. Hello
    je suis ravie d'avoir fait ta connaissance
    bon week end à Aurillac!
    bizzz

    RépondreSupprimer
  12. Profite bien de ton séjour à Aurillac et surtout, surtout, raconte-nous tout çà en revenant !

    RépondreSupprimer
  13. Bon séjour à Aurillac, vivement que tu nous racontes !

    RépondreSupprimer
  14. Et bien mônsieur, j'ai au moins 5 ans de moins que toi mais moi aussi j'ai fait mes premières armes sur minitel. Haha quelle poilade, on peut dire n'importe quoi mais personne ne saura jamais! Bon, ça prenait un peu 2 heures pour écrire 3 lignes mais c'était drôle :)

    RépondreSupprimer
  15. j'étais ravie de te rencontrer, vraiment! bon séjour à aurillac, bonne cuisine!
    bises

    RépondreSupprimer
  16. Aah que j'avais envie de venir. Mais ma petite soeur se marie demain, alors...
    Tant pis, pour le peine j'irai pas très loin, en Corrèze, fin juillet. Je commande de ce pas de la tome fraîche à mes aïeux ;-)

    RépondreSupprimer
  17. tu étais très bien pour l'interview de radio casseroles !! heureusement que tu as accepté de parler car les autres ont fait les timides...Tu as vraiment bp progressé toi dis donc, en tout cas c'est superbe ce que tu vas leur faire, je vais essayer de regarder en direct !

    RépondreSupprimer
  18. encore une rencontre de raté!
    jamais vous venez vers Marseille, hein? jamais non de non y'en a marre de voir ça sur internet et pas en vrai!
    bon, si tu me dis que lephysique ne compte pas et que ce n'est que pour la cuisine ces rencontres là, alors je vais mettre ma photo!
    ta recette, qu'en dire? toujours aussi allechante!

    RépondreSupprimer
  19. Je suis vraiment contente de t'avoir rencontrer toi qui est un des rares hommes de la blogo culinaire. Je suis donc heureuse de savoir que je te revois le 05/08. Je suis si déçue de ne pouvoir être à Aurillac avec vous tous. En attendant je vais me faire plaisir en lisant et en bavant devant tes recettes.

    RépondreSupprimer
  20. Allechante ... et délicieuse !
    J'ai testé le blondie hier soir (ah le chocolat blanc et moi) et, mis à part quelques petits caprices de mon four (la majeure partie cuite comme il faut et une petite encore toute coulante !), je me suis régalée et y'en a d'autres qui ont apprécié aussi... Et les morceaux de chocolat blanc ... miam !

    Merci pour la recette (que je vais garder bien précieusement) et pour tes récits toujours aussi agréables à lire.

    RépondreSupprimer
  21. Alors bon séjour, bonne rencontre et viens vite tout nous conter ;o)

    RépondreSupprimer
  22. ça m'a fait plaisir de te rencontrer (mais pourquoi???)
    bon dimanche sur aurillac!

    RépondreSupprimer
  23. Je prends les deux!!!Quoique....J'ai tout de même mon petit coup de coeur pour ton blondie très séduisant!!! ;)

    RépondreSupprimer
  24. J'ai hâte de lire tes impressions sur Aurillac .... En attendant, je reprends du Eton Mess !

    RépondreSupprimer
  25. 9....9 billets de retard sur ton blog....ben moi c'est décidé, je pars plus jamais pour pouvoir te lire...pis des trucs pareil...ca on peut le dire, tu sais me rendre jaloux...bon je pars boudé un moment......voila, c'est fait ;-) a tout bientot

    RépondreSupprimer
  26. Eh bien je t'ai vu faire le blondie avant de quitter Aurillac... après mon chauffeur a voulu mle ramener... mais, bon, je dois dire que pour tous ceux qui n'y étaient pas, il faut essayer d'aller 0 Aurillac, cest formidbla et Dorian aussi... masi ça, vous le saviez déjà.

    RépondreSupprimer
  27. Merci de ton clin d'oeil Dorian... et moi je peux te dire que je suis repartie d'Aurillac avec ton blondie dans le ventre et il est vraiment trop trop bon... je pense le refaire tres tres vite... Bonne semaine à toi...

    RépondreSupprimer
  28. oh làlà, je vais essayer ton cookie blondy!

    RépondreSupprimer
  29. Ca avait l'air bien sympa cette expédition culinaire et toutes ces rencontres. Tu te débrouilles vachement bien pour être à chaque fois entouré de filles !!!
    Moi aussi j'attends ton compte rendu d'Aurillac, je suis curieuse de savoir comment c'était et si ça vaut le coup d'y aller !

    RépondreSupprimer
  30. Heureusement, tudieu, heureusement que tu n'as pas tourné les talons, heureusement ! Je n'aurais pas eu :
    - le plaisir de te rencontrer
    - le plaisir de rencontrer Marie (l'adorable et souriante Marie !)
    - le plaisir de cuisiner avec toi.
    Ouais, ch'suis pas peu fier : j'ai cuisiné avec Dorian, dimanche midi, pour finir en beauté ! :)

    RépondreSupprimer
  31. vous avé du passé une belle journé é kel creme apétissante!!

    RépondreSupprimer
  32. si seulement javais planqué un bout de blondie dans un coin.. il etait plus fou que fou! un grand moment aussi les deux hommes en cuisine! bon, je pourrais ecrire 3 pages mais la je tombe de sommeil! je vous embrasse fort!

    RépondreSupprimer
  33. Moi aussi Muriel c'est un dessert où j'aime me plonger… enfin partiellement plonger…
    Si tu savais j'en ai plein la tête Aude, mais je vais essayer d'en raconter un bout !
    Et oui moi aussi maintenant… tu veux dire que ma blonde au chocolat ne devrait pas avoir de chocolat ? bon je vais te lui trouver un autre nom alors Flo ! mais lequel… ???
    Comme tu dis Tifenn ! exactement comme tu dis
    Et se fut un plaisir partagé Valérie ! je rentre d'Aurillac avec les pieds cuits et la tête dans les nuages et pleine de bons souvenirs !
    Je vais choisir de te croire Sandra parce que ça m'arrange de penser que ce n'est pas moi qui prends un coup de vieux ,-) Quant aux rencontres à Aurillac… hummmmm ! je n'ai que ça à dire ! Tu viens à la prochaine édition ?
    Hummm Londres Cécile… après Paris et Aurillac je crois que ça me plairait bien… mais plus tard on verra plus tard….
    Merci Cécile pour ces premiers mots par ici et d'avoir échangé avec nous ces émotions ressenties qui nous nourrissent et nous enrichissent ! Nous nous sommes régalés dans tous les sens du mot à Aurillac… Je ne sais pas où vous êtes mais si le 5 vous êtes à Paris n'hésite pas à te joindre à nous !
    Heu pas plus que les autres garçons Bebop… enfin j'espère ,-) !
    Moi Zapbook j'ai beaucoup aimé cette petite rencontre !
    J'ai profité de la moindre seconde Cathy ça tu peux me croire… bon et la prochaine tu viens ?
    Le temps de digérer tout ça et je raconte tout Bérangère… heu enfin presque ,-)
    Marie tu es sûre Marie que ça ne serait pas au moins 10ans de moins que moi et je dis bien au moins ,-) oui à l'époque le problème c'était que ça allait trop doucement… alors que maintenant des fois c'est le contraire…
    Je n'ai pas été le seul à faire hoooo Auntie Jo ! lors de cette rencontre… c'est un signe non ?
    La prochaine fois dis à ta petite sœur de venir aussi, je suis sûr que l'on aurait trouvé tout le riz nécessaire à son mariage là-bas Bergamote !
    Si j'avais su que tu me regardais Mercotte je crois que j'aurais cuisiné sous la table moi ! en tout cas je rougis de plaisir ! Merci !!!
    Je te promets Mcc que si un jour j'ai une ouverture… pour aller à Marseille tu seras la première prévenue ! et toi si tu passes par Paris je compte sur toi ! et pour la photo n'hésite pas ,-)!
    Je suis moi aussi très très content de cette rencontre Philo et de savoir qu'une prochaine arrive ! et peut-être que l'année prochaine… oui je rêve déjà d'y retourner ,-)
    Je suis content que la recette t'ait plue Luciole et aussi d'avoir de tes nouvelles… normalement c'est le genre de recette que l'on fait souvent un poil trop cuit ou un poil trop cru avant d'y arriver… en tout cas c'est ce que j'ai fait moi ,-)
    Séjour parfait Bérénice même quand il pleuvait c'était bien… c'est te dire !
    A moi aussi Myrtille ça m'a vraiment fait très très plaisir ! Si tu es parisienne, le 5 n'hésite pas !
    Des fois on a le droit de ne pas être raisonnable Cocotounette… va pour les deux alors
    Le temps que ça fasse le tour de la tête et après promis j'en parle Eva !
    Ne lis pas Claude, écris ! je veux tout tout savoir !!! alors ne lis pas mais écrit toutes tes aventures !
    Tu vois les rencontres finissent par se produire Mamina ! et celle-là personne ne va l'oublier !
    Je t'en prie Hélène c'était bien la moindre des choses pour avoir pris en charge l'organisation de cette journée ! alors comme je l'ai dit à Aurillac une fois trop cuit, une fois trop cru… et la troisième… c'est la bonne !
    J'espère que tu me diras si tu as aimé alors Bolli
    Alors là franchement à Aurillac c'était l'enfer Dou, j'étais entouré de Patrick et de 'Tit… je te laisse imaginer ,-)
    Tu veux dire que tu m'as sauvé la vie Thierry avec tes tartines improvisées ! moi qui ne suis pas capable d'improviser la moindre nourriture sans y réfléchir trois jours !
    Merci petit Hibiscus
    Moi aussi je t'embrasse très très fort Mathilde j'ai moi aussi des souvenirs pour en écrire des pages et des pages et des pages et des… tu as le droit de dormir jusqu'à la semaine prochaine maintenant ! enfin presque !

    RépondreSupprimer
  34. que des belles rencontres ... dis moi ...Paris , et puis 1 semaine après Aurillac... tu es un vrai globe trotter du monde culinaire

    RépondreSupprimer
  35. Bon la prochaine fois je viens... je mets mes enfants en pension et hop j'accours... Pas possible de vous voir tous passer de super journées comme ça sans être tentée !!!! En tous cas un grand merci pour la carte collective de Paris !

    RépondreSupprimer
  36. Et ça va continuer en août Nathalie ! et vraiment je ne vais pas m'en plaindre !
    C'était un plaisir Inoule ! et si tu es par là le 5 août... enfin si tu peux ,-)

    RépondreSupprimer