mercredi 27 juin 2007

Recette déconseillée au moins de 18ans et cuisine de terroir… quand la volupté se mélange aux souvenirs faut s'attendre à tout !

Depuis quelques temps Elvira nous propose de parler et de cuisiner les Saveurs de nos Terroirs en réalisant des " recettes typiques de la région du pays où vous habitez ou celle dont vous êtes originaire ". Alors j'ai commencé à chercher autour de chez moi ce que ça cuisinait à la recherche du terroir d'ici et j'ai trouvé le couscous d'en bas de la place et son serveur qui appelle tous ses clients ses gazous et ses gazelles… le petit turc et son kebab et ses yeux qui se plissent nerveusement quand on lui demande un avis sur une équipe de foot… grecque… et puis aussi des crêperies encore des crêpes toujours des crêpes… et les petits menus du P'tit Quinquin, notre repaire, pas forcément pour y manger d'ailleurs… et un ou deux autres… et au final quand j'avais fini mon tour je me suis dit pas vraiment de quoi faire dans le terroir de par ici. Alors direction mes origines… mes origines…
Dire que j'entretiens des rapports difficiles avec mes origines c'est rien dire, je pense que je pourrais user trois douzaines de psy sans que le tour du sujet soit bouclé, faut dire que ça a toujours été compliqué, et changeant, avec moi…
Au début je ne jurais que par mon espagnitude, il faut dire que j'étais jeune ! Foi " d'espingouin " le premier qui me traitait ne serait-ce que de demi-français je me l'attaquais à la banderille, le malfaisant ! Et après je lui coupais les oreilles et… A l'époque j'avais un côté Don Quichotte qui démarre au quart de tour, toujours prêt à défendre la patria… enfin en fait de patria je défendais surtout l'honneur de l'Espagne du foot, de ceux qu'on appelait alors les casseurs de pattes… ce que ça pouvait m'énerver ! Espagnol et rien que ça, j'étais ! Pour un peu je me serais teint en brun corbeau et planté des poils en rang d'oignons sur la poitrine… et puis je suis devenu ado…
Et l'ado forcément il a tout rejeté, les parents, la langue, les origines… tout ! Je suis même devenu supporter du Bayern de Munich c'est dire ! Et quand on me demandait comment ça se dit en espagnol ? je pliais le museau l'air dédaigneux et je lâchais un comment veux-tu que je sache, les espagnols c'est eux là… Eux là c'était mes parents, les amis de mes parents et amis des amis… mais sûrement pas moi. Au final je me suis même décoloré en blond platine pendant un temps… dans ma tête j'étais presque suédois, en tout cas de la partie visible parce que sous la chemise le poil espagnol, lui, avait bien poussé à mon grand désespoir !
Et puis avec le temps l'un et l'autre se sont calmés et je suis devenu un très mélangé qui ne sait pas trop ce qu'il est… Mais du coup je me suis dit ce n'est pas non plus part là qu'il fallait chercher une recette.
Alors j'ai de nouveau réfléchi et le " d'où vous êtes originaire " d'Elvira m'est revenu en tête… et j'ai repensé à l'endroit de mon enfance, de mon adolescence, de mes premiers baisers… et là où j'aimerai retourner… un jour… Boulogne ! Et comme le terroir de là-bas il est aussi plutôt rare, en cherchant je me suis souvenu de deux charmantes vieille dames qui tenaient un troquet face au marché et qui régnaient là sur une tripotée de maquignons, de crémiers et de laitiers… il faut dire qu'elles avaient leur caractère ! Et comme c'était souvent menu unique, celle qui servait nous disait souvent à la fin du repas avec son regard de cantinière décidée il restera bien une petite place pour la mousse ! Et comme on la connaissait, elle et sa mousse, on ne pouvait pas dire non...
Finalement mon terroir, il n'est peut-être pas tel qu'on l'entend, mais il correspond bien à une recette typique d'où mon cœur se sent originaire… et voilà comment pour Elvira la mousse au chocolat devient une spécialité boulonnaise ,-)…
Mousse au chocolat lascive, fraise et encore plus chocolat !
Ingrédients pour deux : 4 louches de mousse au chocolat – 1càs de lait – 1càs de crème fraîche liquide – 50g de chocolat noir - 2poignées de fraises – quelques petites feuilles de menthe fraîches
Faites fondre le chocolat noir au micro-onde et faites chauffer le lait et la crème. Ajoutez le lait au chocolat et mélangez puis la crème et mélangez encore.
Coupez les fraises à votre goût et selon leur taille, vous pouvez "déguiser" les plus petites en plantant dedans des feuilles de menthe à la place des feuilles de la fraise.
Versez délicatement la moitié de la mousse dans chaque assiette, posez les fraises dessus, arrosez de chocolat fondu, parsemez de feuille de menthe… mangez avec gourmandise !
Et si vous voulez une autre recette de mousse tonka tonka passez par chez Clem (cliquez sur Clem...), vous verrez que nous avons eu des envies ressemblantes... mais pas la même façon de faire ! à découvrir donc !

Mais pourquoi, moi la mousse au chocolat ça me fend le cœur et à toi… est-ce que je vous raconte ça…

48 commentaires:

  1. rhââ tu ne peux pas t'en défaire si facilement de tes raizes :-)
    je vais te faire de la peine mais je connais un coin du côté de Valencia où la crema de chocolate con zumo de naranjas est une spécialité locale :-)
    ah..mais toi..t'es d'origine catalane...tu ne peux pas savoir :-)

    RépondreSupprimer
  2. Grrrr ta mousse me donne des frissons... je vais craquer ;)

    RépondreSupprimer
  3. Etant petite, j'étais capable de manger tout le saladier sans problème (même pas peur !!!)

    RépondreSupprimer
  4. comment ça je vais sur les blogs pendant les heures de bureau? héhé, en tout cas ça donne faim. c'est pas humain de DEVOIR aller sur les blogs pour le boulot!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  5. La mousse au chocolat pour moi c'est celle de ma môman alors tu penses si ça me fand le coeur ! Si ça continue je vais mouiller... (pas ça grand dégueulasse) le clavier ! Toute émotionnée je suis de penser à elle en tapotant chez toi...
    PS moi je me sens un brin "espagoine" (à cause de ma nounou, de ceuss qui ont partagé mes soirées, d'une de mes leilleurs amies qui l'est, elle..., va savoir pourquoi !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai plus de 18 ans, j'ai de le fève tonka... alors je peux te faire me faire ça sans problème et qui c'est qui va se régaler? c'est moi!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis majeure et vaccinée, alors c'est pour moi ;-P!!! J'imagine le délice que ça doit être! Pornographiques, tes mousses ;-P....

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique texte! Tu exprimes tellement bien ce que ressentent les enfants d'immigrés de la 2º génération. J'ai vécu ça aussi. Merci! :-)

    Merci aussi pour cette superbe interprétation perso de "terroir" et pour la sublime mousse au chocolat.

    Besos

    RépondreSupprimer
  9. J'étais sûre que tu ferais une recette au chocolat ! Vu le magnifique blogcolis que j'avais reçu de ta part... Elle doit être parfaite ta mousse !

    RépondreSupprimer
  10. Oups, j'ai bavé sur le clavier ;) Très joli texte, et tes mousses sont à la hauteur de l'envolée...

    RépondreSupprimer
  11. MMMMhhh jolie mousse!

    C'est vrai que tu exprimes bien ce que ressentent beaucoup d'enfants d'immigrés. Moi c'est la troisième génération donc ça passe mieux, même si, quelque fois, j'ai le vague à l'âme, de cette âme slave qui m'habite!

    Et tu fais fort pour la décoloration et le Bayern de Münich, perso je préfère les latins aux grands blonds ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Ta crème est un vrai supplice et ton texte un vrai délice !

    RépondreSupprimer
  13. On a juste envie de goûter !

    RépondreSupprimer
  14. Merdre alors, je dois avoir du sang espagnol et je le savais pas !... Mais pourquoi est-ce que je te raconte ça ? Ah oui, les poils !...

    RépondreSupprimer
  15. Qu'est-ce que j'aime te lire et dévorer des yeux tes créations!

    RépondreSupprimer
  16. ahhh quel supplice ! dis, tu nous en amène à aurillac ??

    RépondreSupprimer
  17. Tonka tonka ça me fait penser à Berga Berga ;-) Ou bien à mon premier tracteur : un petit jouet acheté par mon papa, je l'ai toujours (le papa et le tracteur). C'était la marque du tracteur...

    RépondreSupprimer
  18. menus propos27/06/2007 21:24

    Je t'imagine en blond... Tu m'as rappelé un film dont je ne me lasse pas : "Pain et Chocolat". Nino Manfredi se teint en blond pour mieux s'intégrer aux Suisses, mais lors d'un match Italie/Suisse, trop content de voir un but italien, il ne peut se retenir, il crie de joie... Les ennuis commencent...

    RépondreSupprimer
  19. En blond platine tu devais etre ravissant, pendant un instant j'ai eu peur: j'ai cru que tu allais nous sortir des rollmops...

    RépondreSupprimer
  20. Une mousse toute noire...un régal! merci!

    RépondreSupprimer
  21. Une chose est sûr entre racines, tes expériences de vie et ta curiosité donnet un détonnant mélange gourmand!

    RépondreSupprimer
  22. a tomber ces petites mousses !
    je prend les deux, merci!
    j'avais fait un billet sur mes racines : "broschetta de la dolce vita", les poils, les cheveux frisés et tout ça....
    je suis tellement mélangée que je me sent bien de par tout et qu'à la fois chez moi, c'est pas chez moi!
    mes ancétres ont toujours fuient "une main devant , une main derriere"
    j'espere que tu as gardé des photos du petit blond! avec le fameux string ça doit donner!

    RépondreSupprimer
  23. Finalement on a les terroirs qu'on veut, qu'on se choisit aussi plus tard. Et le chocolat, c'est aussi un peu dans les genes espagnols non?
    La mousse la, elle est trop tentante!

    RépondreSupprimer
  24. Cet été je pars en espagne j'ai hâte de manger tous pleins de bonnes choses mais avant je te piques cette sublime mousse trop tentante !

    RépondreSupprimer
  25. Oupla, un Dorian décoloré !Je serais bien remontée 20 ans en arrière histoire d'être témoin de tes expérimentations capillaires. Bon à ma décharge, j'ai quant à moi déjà eu les cheveux teints couleur "carotte". Et ben, c'est fou, mais je retenterai bien!
    Bon c'est pas tout de parler cheveux (on dirait presque une discution de filles, attention, bientôt, on parle épilation...;-)) mais tu nous as fait deux mousses au chocolat qui ont l'air fin bonnes. Le chocolat fondu en suplément de la mousse lascive, vraiment Dorian, c'est pécher !

    RépondreSupprimer
  26. Comme toujours quand je passe chez toi c'est délices à tous les étages, l'écrit et le goût décoiffent. Juste un petit détail, heu moi aussi je suis majeure et j'ai de la tonka comme Mamina :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  27. Ta mousse au chocolat, est-ce qu'elle laisse des babines comme quand j'étais petite. Cette recette de terroir là, je la reconnais. Miammmm !!!

    RépondreSupprimer
  28. uauuu, elle est terrible cette mousse,..miam!

    RépondreSupprimer
  29. rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    ghhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    nom d'une pipe la photooooooooooooooooooooooooo !
    mais alors la photoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo !!!
    Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan j'en veux !!!!!!!
    T'en feras en aout, dis ? dis ? dis ? t'en emporteras à Aurillace ? Hein ? Steuplé ??????

    RépondreSupprimer
  30. Arrêt cardiaque en venant chez toi!!!! DOOOOOOOOOOOOORRRRRRRIAAAAAAAAANNN!Tu veux ma mort???????????!!!!!!! Tes photos sont à tomber raide mort! Elles déchirent leurs races (copyright Hélène!!!!!!! BAYERN MUNICH!!! Mais mon pauvre, ça va pas la tête! tout sauf cette équipe!!!!!! Allons, allons.....

    Tu t'es teint en blond? T'avais mis aussi le string léopard, dis? Tu ressemblais alors.... ah... mince ... comment il s'appelle .... mais siiiiiiiiii tu sais...... La star porno, là....... tu vois de qui je parle?!

    RépondreSupprimer
  31. Bon Dorian, t'as de la chance d'ecrire des trucs droles hein (le poil espagnol, ah ah ah!) parce que sinon la, j'irai dans le bush pour te faire mettre un sort de "maji noiw" parce que la photo de la mousse au choco avec des fraises et encore plus de choco, et ben c'est pas humain!!!

    RépondreSupprimer
  32. ahhh mais mais j'ai fais la même recette !!! moi qui croyais avoir inventé quelquechose....
    http://surleplat.over-blog.com/article-6836903.html

    RépondreSupprimer
  33. hé bé, your mousse au chocolat is rich! Pas mal l'idée de la fève Tonka dedans, je le note précieusement :)

    RépondreSupprimer
  34. bah Dorian, c'est pas grave si tu ne sais pas trop trop si tu es espagnol, francais, suedois(?!). Moi je ne sais pas non plus, il y a meme des jours ou je ne sais plus en quelle langues je parles... Dans ces cas la je pense que ta petite mousse m'aiderai!

    RépondreSupprimer
  35. Fier espagnol disciple de Ferran Adria tu devrais mettre dans ton CV maintenant que tu es expert en cuisine "maggicienne" !!
    Bon la mousse de Boulogne c'est un terroir bien pratique aussi je l'adopte à coup sûr celui là

    RépondreSupprimer
  36. contente d'être majeure et de profiter de ton talent porno euh photographique lol

    RépondreSupprimer
  37. Haaaa las raizes ! Je sens que je vais aller traîner du côté de la cuisine valencienne Brigitte… euh moi catalan… du sud de la Catalogne alors… et même du sud de l'Andalousie ,-)
    Ne le répète pas Amisalsa mais c'est fait pour ,-)
    Et maintenant t'es plus cap Catoche ?
    Non vraiment te faire ça à toi c'est pas humain, pas humain du tout Mathilde !
    M'enfin Tiuscha ,-) je ne pensais pas qu'une mousse au chocolat pouvait mettre dans cet état ,-)
    Sans aucun doute tu peux en profiter Mamina !
    Décidément elles font de bien drôles de choses ces mousses Rosa ,-)
    Je suis réellement content que ça t'ait plu Elvira puisque c'est d'abord pour toi que j'ai écrit cette petite histoire et fait cette petite mousse ! Besos !
    Je ne sais pas Flo… elle n'est plus !
    Je voudrais pas être un clavier par les temps qui courent Cécile…
    Je crois Lisanka qu'un jour je vais demander à une troisième génération à l'âme slave de m'apprendre une cuisine que je ne connais décidément pas encore assez
    Merci Eglantine… un supplice vraiment ,-)?
    Et quand on a des envies comme ça… il ne faut pas résister Eva
    Heu Thierry dans ce cas tu n'as pas du sang espagnol… juste des poils
    Et moi je rougis de bonheur JvH !
    J'ai peur qu'avec les tours et les détours que je vais faire elle n'arrive pas entière à Aurillac Emilie
    Un tracteur ! j'aime bien l'imagination, on part d'une mousse et on finit dans un tracteur Bergamote
    Je crois que j'ai vu Pain et Chocolat il y a très longtemps Mireille et je pense que je vais me rafraîchir la mémoire en y rejetant un coup d'œil
    J'étais effectivement tout à fait ravissant Adèle ! rollmops c'est une idée ça
    Merci à toi Tifenn pour tes petits mots si plaisants !
    Je crois que finalement souvent quand on mélange ça donne des fois des trucs intéressants Virginie
    Je vais partir à la recherche de ton billet sur tes racines Mcc et je crois que nous nous ressemblons sur certains points ! heu je crois que j'ai quelques photos mais celle-là je ne les montre pas ,-)
    J'aime bien quand tu m'aides à justifier mes idées Gracianne !
    Et je suis déjà curieux de savoir ce que tu vas nous dire à ton retour de là-bas Philo sur cette région que je ne connais pas
    Moi maintenant je ne pourrais plus Dou je n'ai plus assez de cheveux pour prendre le risque d'une décoloration totale… et je n'ai simplement plus assez de cheveux ,-)!
    Alors si tu as tout ce qu'il faut tu sais ce qu'il te reste à faire Edith !
    Je crois que finalement ma petite recette vient de tous les terroirs Gredine !
    Merci Lory !
    Heuuuuuuu Aurillac c'est difficile, par contre en août c'est jouable… mais j'ai rien dit de plus que jouable Marion ,-)!
    Et dire que je n'y suis pour rien dans les potos… je vais transmettre, Claire ! Oui je sais le Bayern… un moment d'égarement ! heu je crois que je ne préfère pas savoir à qui tu veux me faire ressembler ,-)
    Whaaaa tu sais lancer des sorts Mimine ??? parce que j'en aurais deux ou trois à lancer moi !
    Comme tu vois plus il y a de recettes mieux c'est Clem ! je suis content d'avoir maintenant découvert la tienne
    Yes my taylor is very rich Marie… heu ma mousse !

    Effectivement je crois que tu trouveras peut-être la réponse dans ma mousse Mily et si tu ne trouves pas… finalement c'est pas grave une fois mangée…
    Oulalala la barre est bien trop haute pour moi Mercotte… Ferran Adria lui est un vrai magicien alors que moi je prestigitative comme je peux !
    Heu mon talent… t'es sûr que j'ai ça comme talent Stef ? ne réponds pas ,-)!

    RépondreSupprimer
  38. Les mousses sont en effet à ne pas mettre entre toutes les mains...
    J'y goûterai deux fois quand j'aurai arrêté de me bidonner!! (je scotche sur toi en blond platine!! lol)

    RépondreSupprimer
  39. pour moi, la mousse, c'est en grand pot, mais je déguste toute seule ;-)

    trop bon !

    RépondreSupprimer
  40. Hummm deux fois Véronique... attention à l'addiction !!!
    Des fois effectivement la solitude n'est pas une mauvaise chose Chris, surtout devant une mousse...

    RépondreSupprimer
  41. ' Oh pinaise ' o_O J'ai trop faaaaiiiiiiiim maintenant ^^ !! hmmm elle est magnifique ta mousse au chocolat ! ( ma gourmandise me perdra =S )

    Moi aussi j'essaye de trouver une recette de mon terroir mais j'ai aussi un peu de mal à savoir lequel est-ce ?! Okay j'ai vécu moins longtemps que toi mais mes origines sont un peu de partout : de La Réunion en passant par la Chine sans oublier les spécialités Ch'ti et les frites sur la plage ( le sable qui craque sous la dent -___- ... )

    Encore bravo pour la mousse !! *choOoOOoocOoOOlaaAAAAaaaAAAat* <-- Crie d'une Lidwine en plein hypoglycémie xD héhé

    RépondreSupprimer
  42. j'ai l'impression d'être en plein "je sais pas qui je suis, je sais pas d'où je viens"! peut-être qu'avec un peu de mousse je me sentirais bien du côté de boulogne?!

    RépondreSupprimer
  43. Wooaaa la mousse!!!...(bave)pourquoi c'est toujours quand je suis au régime que je remarques des photos pareilles :'/

    RépondreSupprimer
  44. Bon on va voir si ça passe!!

    RépondreSupprimer
  45. Merveilleusement bien que ça passe Marlou ! et comme je passais par là je suis content que ça passe ,-) !

    RépondreSupprimer
  46. Mince alors, ça marche ce soir!!
    Juste pour dire quel joli texte plein d'humour pour une intro à la mousse au chocolat! J'ai l'impression de me reconnaître dans mes "jeunes années" d'adolescente"nombriliste"... Dur, dur parfois d'assumer son métissage quand on est une "jeune conne " de 15 ans! Et puis en viellissant, on prend un peu de sagesse, et finalement,on vit très bien avec ses origines, on brandit ses différentes nationalités comme des trésors...que l'on bichonne, que l'on cultive...Mais bref, je monopolise: TA MOUSSE AU CHOCOLAT, je l'ai testée sur ma petite famille, et pour une fois, pas trop de beurre, pas trop sucrée, pas écoeurante, pas sac de plomb qui te tombe jusqu'au bout de tes orteils!!, mais DIVIN comme LE dessert des Dieux! Là j'ai vraiemnt eu l'impression d'être sur le Mont Olympe... Je me dépêche de piller tes recettes...
    Marlou...( J'ai pas étais trop longue??)

    RépondreSupprimer
  47. Oooooh toutes les fautes d'orthographes! Laaarchouma!

    RépondreSupprimer
  48. Le jour où moi je trouve que tu es trop longue il faudra d'abord me couper la langue en deux ,-) ! et puis sinon ce n'est pas facile d'être quelque chose d'autre quand on voudrait tellement être comme tout le monde ! Et merci merci pour la mousse surtout racontée comme ça... j'en rougis de bonheur Marlou !

    RépondreSupprimer