vendredi 29 juin 2007

Et pourquoi on ferait pas des brunchs la nuit… En tout cas Sunday Brunch Meme à tous les étages !

Quand Rosa m'a proposé de participer à son Sunday Brunch Meme, j'ai tout de suite accepté parce que j'aime bien traîner par chez elle, mais aussi poussé par le souvenir de brunchs passés du temps où Marie et moi on brunchait langoureusement posés sur le parquet devant notre fenêtre du 13e à regarder une voie ferrée où les trains ne passaient plus et à échanger des regards où là bien des choses passaient… Du coup je me suis dit on va montrer à la jeune garde comment c'est bien le brunch ! Le problème c'est que je n'avais pas pensé que je suis maintenant trois enfants plus tard et que les choses ont bien changé…
D'abord la première chose qui a changé c'est l'heure des choses et dans ce cas l'heure du brunch. Du temps où nous n'avions que nous à nous occuper, le brunch des jours de congés se déroulait dès que nous ouvrions un œil… vers treize ou quatorze heures… enfin à cette heure nous ouvrions un œil, on se regardait, l'un de nous disait brunch ! et on se rendormait une petite heure… un brunch ça se commence pas à l'aube !
Alors que maintenant il y a une bande de renards affamés qui a pris pension chez moi ! Et le renard affamé le matin il est prêt à tout pour faire comprendre à son cuisinier de père qu'il faut remplir sa panse. Le problème c'est que moi côté réveil c'est pour le moins problématique… ça aussi ça a bien changé. Je me souviens d'un temps où j'étais toujours levé à l'aube à peine naissante, bon si j'étais debout c'était surtout parce que je ne m'étais pas encore couché et généralement si je voyais l'aube naissante je ne voyais pas le reste de la journée puisque je me relevais qu'une douzaine d'heure plus tard… avec la nuit.
Je crois que c'est vers cette époque que je me suis fâché avec le matin et encore plus avec le réveil matin ! C'est pas que je veuille pas me lever, c'est juste que je peux pas… c'est un truc curieux qui se produit le matin je suis plus dense, j'ai pas grossi, ça je peux plus, je suis juste plus dense et forcément quand on est dense comme ça, on a plus de mal à se lever…c'est scientifique ! Marie me dit toujours que c'est l'excuse la plus miteuse qu'elle n'ait jamais entendue, ce à quoi je lui réponds que la densité des garçons est un problème qui échappe notablement aux filles, forcément dès que ça touche à la science… et je me recouche !
Mais pour bruncher il faut forcément se lever, à moins de faire un brunch nocturne, alors mercredi dernier j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai dit à Marie de me réveiller. J'ai compris depuis longtemps que je pouvais appuyer des dizaines de fois sur le réveil et me rendormir ensuite en attendant la sonnette suivante, alors qu'avec Marie j'ai beau appuyer dessus… quand je veux vraiment être sur pieds à une certaine heure mon réveil de sécurité c'est elle !
Au début elle rechignait quand gentiment je lui disais le soir, demain c'est six heures Chouchou ! tout ça parce que justement ce jour-là c'était mercredi et que justement le mercredi elle… et puis j'ai mis au point un mélange de basse flatterie et semi-chantage culpabilisant pour arriver à mes fins ! D'abord on flatte du type… mais comment fais-tu pour te lever si tôt Chouchou, toi mon petit pinson qui égaye ma vie matinale… et après une couche de culpabilité… et dire que moi je n'y arrive jamais, mais tant pis, je vais être licencié, nous vendrons la maison et irons sur les chemins pieds nus… là elle lève les yeux au ciel, c'est bon signe et lâche enfin, bon, à quelle heure tu veux te lever pour ton brunch ?

Et voilà comment j'ai préparé ça pratiquement à l'aube mercredi dernier… pratiquement vers onze heures quoi… Le brunch de midi… midi, midi un quart…
Crevettes acidulées aux deux pomelos
Ingrédients pour une personne : 20g de pistaches – 1càc de sucre roux en poudre – 2càs de jus de pomelos – 1càs de sucre en poudre - 8 grosses crevettes crues épluchées – 1càs de beurre – 2 grosses pincées de sucre roux - 5 quartiers de pomelos coupés à cru – 1 dizaine de petites feuilles de menthe – 5 feuilles de coriandre – 1 ou 2cm de tige de citronnelle émincée très fin – ¼ de càc de piment oiseau émincé très fin - sel
Mettez une poêle sur feu vif, ajoutez les pistaches et laissez-les griller un peu. Dès qu'elles commencent à bien dorer ajoutez le sucre et laissez-le caraméliser en remuant bien. Retirez alors de la poêle et laissez bien refroidir hachez alors assez finement les pistaches.
Mettre dans une petite casserole le jus de pomelos et 1càs de sucre en poudre et faites un joli sirop, laissez ensuite refroidir.
Dans une poêle à feu vif faites chauffez le beurre puis ajoutez les crevettes et faites les cuire en les retournant souvent, quand elles sont à point ajoutez les deux pincées de sucre et retournez-les une dernière fois. Laissez les refroidir
Il n'y a plus qu'à servir, mettez les crevettes et les quartiers de pomelos dans une assiette, versez par-dessus le sirop, saupoudrez des feuilles de menthe et coriandre, de citronnelle, de piment et des pistaches hachées. Remuez juste avant de manger
Pain de chocolat-chocolat
Ingrédients : 4oeufs blanc et jaune séparés – 240g de sucre en poudre – 150g de farine – 50g de maïzena – 100g de chocolat noir râpé – 2càs de cacao en poudre – 1 pincée de sel
Montez en neige bien ferme les blancs avec la pincée de sel et la moitié du sucre. Faites de même avec les jaunes et la moitié du sucre restant. Mélangez les deux préparations battez un peu de nouveau. Ajoutez les chocolats en mélangeant délicatement. Mélangez les deux farines et ajoutez-les ensuite aux œufs toujours très délicatement.
Versez cette sauce dans des moules à bûchettes préalablement beurrés et farinés. Mettez ensuite à four préchauffé à 180° degrés pendant 20 à 25min. Personnellement je les mange coupés en deux dans la longueur avec beaucoup de marmelade d'orange.
Petits beurres parfumés… à manger sur de belles tranches de pain
A l'orange
: 50g de beurre mou – 12g d'écorces d'oranges confites coupées en très très fines lanières
C'est simple il suffit de mélanger les deux et de mettre au frigo pendant quelques temps !
Aux pistaches façon pralines : 50g de beurre mou – 15g de pistaches décortiquées non salées très grossièrement hachées – 1càc de sucre roux
Mettez une poêle sur feu vif, ajoutez les pistaches et laissez-les griller un peu. Dès qu'elles commencent à bien dorer ajoutez le sucre et laissez-le caraméliser en remuant bien. Retirez alors de la poêle et laissez bien refroidir, hachez alors assez finement les pistaches. Mettez de côté 1càc de pistaches, ajoutez le reste au beurre mélangez bien, saupoudrez avec les pistaches restantes.
Et la prochaine fois je me lèverai plus tôt et je ferai le beurre d'érable de Louise qui me fait rêver depuis un moment… plus tôt…
Mousseux rafraîchissant au pomelos et aux framboises
Ingrédients pour 1 mousseux : le jus d'1 pomelos – 1vingtaine de framboises – de l'eau gazeuse
Mixez ensemble le pomelos et les framboises, n'hésitez pas il faut que ça soit bien mixé. Filtrez ensuite le tout, servez dans un grand verre et complétez d'un peu d'eau gazeuse, pas plus du quart de l'ensemble. Servez avec des pailles !

Mais pourquoi, et le dîner à la place du p'tit dej ? non plus ? est-ce que je vous raconte ça…

48 commentaires:

  1. Après mon oxydatif de ce soir, j'ai très envie de ton pamplemousse framboisé, je vais allez en prendre un (sans les framboises), buenas noches !

    RépondreSupprimer
  2. Miam, miam!! On peut venir bruncher chez toi??
    Au fait, j'ai planché, alors?

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ta participation!

    Tout ce petit monde me donne faim! Les brunchs chez toi toi, ça doit être un vrai régal! Ta salade de pomelo et ces roulés me tentent vraiment...

    Bon weekend,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. Mon reveille et moi sommes faches aussi ^^! C'est plutot que je l'eteint et lui re-sonne 10 minutes plus tard.. je l'eteint a nouveau, toujours endormie. Et arrive le moment ou il m'abandonne, le lache, et arrete sonner. Moi, je roupille toujours bien sur ;) Trois heures plus tard, Mr reveil a droit a toutes les insultes, car 'pourquoi ne m'as tu pas reveille?!' Tout ca pour dire que je connais quoi ;)

    Et comme toujours, tu assures avec tes plats, surtout cette omelette qui me fait de l'oeil avec le saumon!

    RépondreSupprimer
  5. Mais t'as vraiment mangé tout ça? Cela dit, je pense qu'à voir les photos, on n'a pas à se forcer beaucoup. Bon résolution n°1: faut convaincre ma doudou de mettre le réveil assez tôt pour pouvoir s'y coller...

    RépondreSupprimer
  6. Je peux venir bruncher chez toi, s'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît...

    Je connais ce problème de "densité" du matin : ce n'est pas que masculin ;-)

    RépondreSupprimer
  7. et bien dis donc !! beau brunch ma foi ! Bon comme tu vois moi c'est plutôt le contraire, je me lève sans problème !! Heureusement que tu as Marie , enfin là ça valait le coup de faire un tel effort matinal.....enfin matinal c'est toi qui le dis!

    RépondreSupprimer
  8. le réveil matin ici c'est moi !!! il m'arrive aussi de "sonner" deux fois pour réveiller la maisonnée mdr
    très appétissant ce "brunch"
    très intéressante ton étude scientifique sur la densité !!!!!

    RépondreSupprimer
  9. tu regorges de bonnes idées, ces photos sont superbes!

    RépondreSupprimer
  10. Je connais la densité matinale, de mi-journée, de soirée et de nuit. En fait I'm dense all around ;-D! C'est la nourriture pour le mois, ce brunch?!!! Tout est parfait, tout est merveilleux, tout est délicieux. Le beurre d'érable serait superflu ;-D

    RépondreSupprimer
  11. On est samedi, je bruncherais bien , tout à l'heure, mpo. Il es reste?

    RépondreSupprimer
  12. Je me joins à Mamina pour le brunch de tout à l'heure ... allez, lève toi,
    c'est l'heure d'aller en cuisine pour la préparation
    Hou hou, debout Dorian ...
    Allez, réveille-toi!
    Pfff ...j'abandonne ;o)

    RépondreSupprimer
  13. miam ! on arrive à quelle heure pour ce délicieux brunch ?

    RépondreSupprimer
  14. Je suis du genre renard affamé mais pour ce brunch, je serai bien capable d'attendre midi. Mais pas plus une seconde de plus... ;-)

    RépondreSupprimer
  15. Mais pourquoi j'ai envie d'un brunch mmaintenant?? La faute à qui.-??? ;-)

    RépondreSupprimer
  16. il tue ton brunch ! grave !
    entre l'histoire de la densité et les tentatives de culpabilisation, je vous laisserai bien vous chamailler pendant que je mange :D
    et merci pour le lien du beurre d'érable, je te dis pas le cadeau que tu viens de me faire là !

    RépondreSupprimer
  17. Tout me fait super envie...et ton mousseux rafraîchissant...il me rafraichit jusqu'ici!!

    RépondreSupprimer
  18. Moi je ne trouve pas que ce brunch soit un ptit déj de Mémé...

    ;o)

    Et je t'ai piqué la recette de tes pains de chocolat ; même si au début je n'ai pas compris comment on montait les jaunes en neige... Pis après j'ai compris. Bref. Blonde.

    RépondreSupprimer
  19. C'est un peu semblable à la maison !!!!!
    Très joli brunch !!!!
    Bizzzzzzzzzz
    Barbichounette

    RépondreSupprimer
  20. Décidément à chaque fois que je viens ici je me bidonne trop!!!
    Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire de densité...hhmmm????C'est nouveau?mdr
    Le brunch par chez vous est mortel dis-moi!Je saispas pourquoi j'ai tout particulièrement craqué sur cette petite recette aux pomelos et framboises...pourtant j'ai pas chaud en ce moment!
    bon week-end!!

    RépondreSupprimer
  21. Il a l'air bien bon ton brunch, je passerai bien le gouter. Et puis pour l'heure je suis totalement d'accord avec toi la matin ca commence vers midi et encore. J'aime aussi beaucoup ton excuse de densite, ca va peut etre marche avec mon homme (qui lui se leve aux aurores).

    RépondreSupprimer
  22. AAAAAARRRRRGGGG!!!!!!
    J'arrive, même à l'aube, même dans la journée, même dans la nuit, j'm'en fout mais j'arrive!
    j'apporte les croissants, le thé et je vous fait même le café et la vaisselle!
    Laisse moi les cléfs sous le paillasson, je ne vous reveillerez pas!

    RépondreSupprimer
  23. J'arriiiiiiiiiiiiiiiiive !!! Je suis déjà là d'ailleurs ! T'entends pas sonner ???? Vas vite ouvrir, c'est moiiiiiiiiiii

    RépondreSupprimer
  24. J'arrive pas à me lever tard, je t'envois mon mari pour lui apprendre ce qu'est un brunch, et je vais me recoucher
    Bises

    RépondreSupprimer
  25. Eh bien, quel courage! Enb tout cas ce réveil matinal valait le coup! Tes renards ont dû être comblés!!

    RépondreSupprimer
  26. moi je me suis levée à l'aube aussi aujourd'hui pour préparer un repas pour les 14 ans de ma fille. un repas Dorian-Bollyfood !! alors je tenais à te dire merci. en entrée tes crevettes moins simple, ensuite une curry de poulet et en dessert ta super mousse au chocolat à la fève tonka, et une lassi à la mangue. qu'est ce que nous nous sommes régalés.

    RépondreSupprimer
  27. Il est bien beau ton brunch. Ils sont grands tes enfants ? Parce que quand mon homme a un problème de densité que rien ni le réveil ni moi ne parvient à résoudre, j'envoie en mission spéciale mon fauve de 2 ans et quelques et c'est radical ! (je sais c'est moche de manipuler des enfants mais c'est efficace). Moi non plus depuis de ans et quelques je ne peux plus faire de brunchs dignes de ce nom vers les 13h/14h...

    RépondreSupprimer
  28. Comment, tu tapes sur Marieréveil? dis lui de t'envoyer ton réveilsgarçonzéfilles ça marchera tout aussi bien...si c'est le mm modèle qu'ici! magnifique cette omelette ma fille adorera le "jambon" fumé...elle ne sait pas dire saumon, ça ne passe pas!

    RépondreSupprimer
  29. J'adore ton blog, vraiment très riche en délicieuses recettes et magnifiques photos... J'en profite pour t'inviter à faire un tour sur mon blog, une invitation au TAG t'y attend.
    http://sav.hourra.free.fr/

    RépondreSupprimer
  30. ta p'tite famille a de la chance,un brunch comme celui-là moi je dit oui à n'importe quelle heure!!!

    RépondreSupprimer
  31. j'aime bien le matin... moi c'est les après-midi que je zapperais bien. Je trouve que ça sert à que pouic. c'est terne les après-midis, c'est bête. Les petits matins et les longues nuits, oui, mais les après-midi ? ça se traîne, c'est lourd, c'est chiant. Autant faire la sieste. Il est beau ton brunch, il serait pas mal vers 17 heures, aussi.

    Dorian ? Dorian.... tu sais quoi ? hier, Marie et la salade de fruits qui fait dire mmmmm était à une fête de fin d'année. Unanimité. La semaine prochaine je vous emmène dans le Jura pour le we, ptête même avé les triangles aux amandes. Dites pas merci, c'est à moi que ça fait plaisir.

    RépondreSupprimer
  32. Tu l'ouvres la porte, je suis cachée derrière Anne ...
    Sinon je me reconnais bien dans ton problème de densité matinale même si je me soigne...

    RépondreSupprimer
  33. Très sympa ce brunch, et quand c'est bon ça peut se faire attendre... un p'tit peu !

    RépondreSupprimer
  34. Ce pain de chocolat chocolat a l'air bien bon... et les omelettes roulées font de l'effet, toute colorées !

    RépondreSupprimer
  35. Ce que je préfèrerais dans le brunch, c'est de me mettre les pieds sous la table avec toutes ces recettes à gouter. Mais comme cela n'est pas possible, alors je pratique peu. Mais lorsque c'est le moment je ne crain pas de me lever à l'aube pour préparer tranquille toute seule le brunch généralement dominical. Le plus dur, c'est quand quelques minutes après la fin de brunch, un monstre affamé me demande "qu'est ce qu'on mange à midi. Sûr on ne m'y reprendra plus ...

    RépondreSupprimer
  36. Purée...
    Quand tu brunches, tu rigoles pas!!! Déjà que ça me prend des plombes pour faire trois oeufs brouillés, deux pancakes et une galette de hash brown...
    Tout est superbe!
    Quand est-ce que je viens bruncher chez toi, déjà?? Ah, oui! Le jour où on prépare un mafé ensemble!! ;-)

    RépondreSupprimer
  37. Tout ça à l'air très bon surtout le pain au chocolat-chocolat.
    Au fait j'en profites car je crois qu'hier j'ai oublié de te dire au revoir en vous quittant à G.DETOU. Bises et au 05/08.

    RépondreSupprimer
  38. je m'invite, euh non, je m'incruste, ça vous dérange pas? ;-)

    RépondreSupprimer
  39. Hum, j'irais bien aussi bruncher chez toi, en tout cas l'omelette/saumon et st morêt je vais tester !

    RépondreSupprimer
  40. Il est fantastique ton brunch Dorian, qu'est-ce que j'aimerais pouvoir reveiller mon homme pour qu'il me prepare des trucs comme ca le matin.

    RépondreSupprimer
  41. Moi j'aimerais savoir si le petit pinson qui égaye tes matins a gazouillé en voyant le méga brunch que tu avais préparé ?!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  42. Et bien, ca c'est du brunch! Mais tu as quand meme bien du te lever tot pour preparer tout ca?!

    RépondreSupprimer
  43. Ah oui c'est sûr que pour un bon brunch ça m'a tout l'air d'être succulent !

    Et après ça tu fais quoi ? tu vas te recoucher ^^ ?!

    RépondreSupprimer
  44. Même si le brunch du 30 juin était pas mal, rien de tel qu'un brunch chez toi! Une originalité qui me ferait lever à 7h! Bon d'accord, à 7h ce n'est plus un brunch mais un big p'tit dej.

    Dis, tu as fait quoi avec la pâte de sésame noir ;)

    RépondreSupprimer
  45. C'est beau, c'est très beau... Tes recettes, tes photos, la perspective d'une longue, très longue grasse matinée précédant le brunch... Tout, absolument tout, me séduit dans ton billet...

    Amicalement blog,
    Ingrid

    RépondreSupprimer
  46. je prends tout ce qui est au pamplemousse !

    RépondreSupprimer