samedi 1 juillet 2006

Et finalement revoilà le Brésil ! c'est curieux mais j'ai l'impression d'avoir déjà vécu ça…

Il fait chaud, tellement chaud… quand on a trouvé cette location à Casteldefels je pensais que le bord de mer proche nous amènerait une fraîcheur, une brise humide… et rien, il ne fait que chaud ! Je n'ai jamais supporté les hausses du thermomètre, dès que ça dépasse les 20° je rêve de dormir dans le bac à glaçons d'un frigo climatisé … je suis un fils d'andalous à qui on n'a pas transmis le gène du soleil... un comble ! Et ça fait déjà une bonne semaine que dure cette étouffante canicule… Déjà une bonne semaine que nous sommes là, Marie, les filles, moi… et ma mère…
Depuis quelques jours on a découvert une gargote au bout de la rue, aux horaires irréguliers, qui prépare des plats à emporter. La cuisine de l'appartement est ridicule et ma mère n'aime rien de ce qu'on prépare, ça ne change pas du reste d'ailleurs, elle n'aime généralement rien depuis notre arrivée… c'est toujours trop chaud ou trop froid, on part toujours trop tôt et on revient trop tard, mais on peut faire ce qu'on veut, tout ce qu'on veut, c'est seulement dommage qu'on choisisse toujours ce qu'elle n'aime pas nous a-t-elle dit avant d'ajouter quelle saurait souffrir en silence… si on avait été en voiture je crois que je l'aurais laissée sur le bord de la route plusieurs fois… malheureusement on était à pied… Donc je n'ai pas envie de cuisiner et de subir ses inévitables reproches, de plus l'idée faire monter encore la température de la maison pour cause de cuisine et devenue insupportable…
On passe donc notre temps à aller chercher nos repas à la boutique… elle ressemble à moitié à une cantine et à moitié à… à un joyeux bordel à l'espagnole ! Nous venons y acheter régulièrement du poulet à l'ail, du lapin en sauce mais surtout et avant tout las albondigas, ces irrésistibles boulettes à la mode espagnole qui nagent ici largement dans une sauce tomate…
C'est presque un jeu avec le grand bonhomme moustachu et sympathique qui nous sert, quand arrive notre tour, il ne demande plus ce qu'on veut mais commence par lancer un Albondigas ? complice… et souvent on n'a qu'à se regarder avec Marie pour répondre… Si albondigas ! Ce jour-là je ne sais pas pourquoi j'ai traduit la question… Tu veux de boulettes ? Notre moustachu nous a alors regardé comme frappé par la grâce avant de s'écrier Francés ? Francés !!! Il venait de remarquer que
nous étions français…. et de partir dans la foulée vers la cuisine en disant viens ! viens !! en direction de la porte, il y a même des français qui viennent jusqu'ici pour manger tes boulettes !!! Une femme a sorti la tête de la cuisine, suant sang et eau dans son réduit, elle souriait… Francés ! a-t-elle juste dit avant de disparaître… ce soir-là notre portion de boulettes nous a semblé plus lourde que les autres fois et quand nous sommes partis il nous a lancé, eh Francia campeon !!! Je lui ai fait un petit signe voulant dire que ce n'était pas gagné et j'ai pensé que je me consolerais avec le plat odorant que je tenais précieusement si on perdait ce soir contre le Brésil, ce soir étouffant de juillet 1998…
Ma Moqueca à moi (inspirée d'une autre croisée dans le Saveurs d'Avril 2005)
Ingrédients : 500g de filet de cabillaud – 200g de queue de crevettes crues décortiquées – 4 pattes de crabe (vous pouvez mettre des étrilles à la place) – 100g d'olives vertes – 2cl d'huile d'arachide - 2 oignons émincés – 2 gousses d'ail hachées grossièrement - 1 poivron rouge et ½ poivron orange (sinon rouge aussi) taillé en languettes – 3 tomates pelées épépinées et hachées gros - 3 branches de persil, 10 brins de coriandre fraîches et 20 brins de ciboulette mélangés et hachés – le jus d'1 citron vert – une bouteille de lait de coco (20cl) – 3 tomates – 5cl d'huile de palme – 50g de farine de manioc – sel et poivre
Chauffez l'huile d'arachide dans une grande cocotte, à feu assez vif et versez-y, les oignons, l'ail, les poivrons et les tomates. Faites sauter à feu moyen pendant 10min en remuant fréquemment. Ajoutez alors le cabillaud, j'ai choisi de couper les filets en deux, puis de le rouler et de les ficeler pour qu'ils ne se défassent pas trop à la cuisson, ajoutez aussi les crevettes, les olives, le lait de coco et l'huile de palme. Faites cuire l'ensemble 45min à feu doux en remuant délicatement une ou deux fois.
Quand la cuisson est presque finie, 5min avant la fin, ajoutez le jus de citron et les herbes.
Vous pouvez vous arrêter là, le plat est délicieux et peut se manger avec du riz ou choisir de faire la purée de manioc. Si c'est le cas prélevez alors la moitié du liquide (environ 35 à 40cl n'hésitez pas à allongez d'un peu d'eau) en faisant attention le poison est très fragile. Mettre la farine de manioc dans une poêle à feu moyen et ajoutez le liquide, remuez jusqu'au obtention d'une purée, c'est très rapide, mettez un coup de mixer si nécessaire pour éviter les grumeaux. Toujours avec du riz blanc et de la bière fraîche, évidemment ,-)!
Celle de Laurange, la moqueca de camarao, se trouve page 92 de son ouvrage Recettes latinos chez First et semble hautement recommandable !
Salade salpicão à la brésilienne
Ingrédients : 3 blancs de poulet – 1oignon émincé – 2 gousses d'ail en lamelles – 2càc d'huile d'arachide – 1càc de paprika - 2 tranches de jambon émincées en très fines lanières - 25cl de petits pois frais cuits avec ¼ de Kub – 3 carottes râpées gros – 2 oignons nouveaux entiers finement émincé – 3 brins de persil hachés - Environ ½ kilo de pommes de terre râpées gros -
Une mayonnaise
Vous pouvez à votre goût ajouter cœurs de palmier, haricots verts, pomme verte… ou d'autres éléments
Dans une cocote faites chauffer l'huile à feu moyen, et mettez le poulet à colorer pendant 10min de chaque côté. Ajoutez ensuite l'ail et l'oignon émincé, laissé colorer 4 à 5min en remuant. Ajoutez le paprika et 50cl d'eau, portez à ébullition et faites ensuite blobloter pendant 30min puis laissez refroidir la viande. Quand elle est froide coupez la en cubes et mettez les dans le saladier. Ajoutez le jambon, les petit pois, les carottes, les oignons, et le persil et réservez.
Faites chauffer votre friteuse à 160° et mettez à cuire les pommes de terre râpées quelques minutes en remuant régulièrement sinon ça colle, il faut qu'elles deviennent blanches. Retirez-les alors de l'huile et portez-le à 190° plongez de nouveau les pommes de terre, deux ou trois minutes elles doivent croustiller sans être brunes. Egouttez-les sur du papier absorbant. Assaisonnez le mélange du saladier avec de la mayonnaise et ajoutez les pommes de terre croustillantes ! Mangez !
Mais pourquoi est-ce que je vous, le Portugal ??? raconte ça...
P.S. : Et n'oubliez pas Tic... Tac… l'heure du Kiki avance Tic… Tac… encore un jour et... aujourd'hui je ne suis pas là mais demain je réponds à tout le monde !!! Vos millefeuilles sont bien arrivés et au frais ,-)!

25 commentaires:

  1. Et pendant que tu dégustais tes boulettes, moi j'étais au dessus des buts des brésiliens, au milieu de la foule...en tenue réglementaire à crever de chaleur !
    Oui, France Brésil 98, je m'en souviens bien...c'est pour ça que ce soir, ce sera tapas sur le canapé, en tenue décontractée ! Allez les Bleus ;-))

    RépondreSupprimer
  2. En lisant tes recettes si alléchantes, je sens que j'aime de plus en plus le football.Sans avoir vu aucun match, faut le faire quand même non?

    RépondreSupprimer
  3. Très drôle petite histoire, j'y ai cru jusqu'à ce que je lise la date de la chute...
    On verra bien ce soir étouffant de juillet 2006 ce qu'il en est ...

    Pas de mille feuilles pour moi, désolée, mais plein d'autres trucs pour me faire pardonner

    RépondreSupprimer
  4. Délicieuses recettes, et le verre d'apéro me tente tout à fait. Je m'en souviens aussi très bien de cette finale, que j'ai regardé affalée sur le canapé pour cause de grossesse avancée, même dans mon village tout d'un coup des hurelements ont retenti. On verra bien ce soir, pour l'instant je viens de voir gagner le Portugal, et je suis assez contente pour nos amis Portugais.

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'ai cru que tu étais parti de Paris jusqu'à la fin en me disant , mais! il est parti en vacances et ne nous a pas prévenu!!!! puis est venue la chute....... et tu nous a rajeunis, et ça fait du bien! La finale 98 est bien le seul match de foot que j'ai regardé, et tout à l'heure l'Homme me demande : tu viens regarder le match avec moi et je lui réponds non! mais peut-être vais-je quand même aller jeter un oeil pour ne pas le laisser seul et triste si le match est perdu.

    RépondreSupprimer
  6. Et maintenant un plat du portugal!

    RépondreSupprimer
  7. Maintenant c'est Elvira qu'il faut solliciter !!

    Youpiiiiiiiiiiiiiii !

    RépondreSupprimer
  8. Alors quelles saveurs du Portugal prévois tu à ta table ... Biz ...

    RépondreSupprimer
  9. Allez les bleus ! :) et allez Dorian !

    RépondreSupprimer
  10. courage dorian !!!!! tu vas finir par avoir envie que tes vacances finissent plus vite :o( T'as essayé de tuer maman au sucre glace comme moi ou pas ?
    Dis toi que pendant ce temps là, je transpire à faire ma pate feuilletée de peur de la rater, verdict demain midi ...
    Courage !!! courage Dorian !!!
    PS : ça flotte la maman aigrie ou pas ? parceque ... bon ... on est au bord de l'eau ... un accident est si vite arrivé :op
    Au pire tu la proposes à la cabane pour faire des boulettes !
    (bah quoi ? qu'est ce que j'ai encore dit ???? rhoooooooooooo d'accord je file dans ma chambre sans manger ...)

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi tu m'as bien eue ! je te croyais en Espagne et je me disais, ils sont pas rancuniers ces espagnols !
    Bon maintenant, passons aux choses sérieuses, tu as des recettes protugaises pour mercredi ?

    RépondreSupprimer
  12. Fanfreluche02/07/2006 10:16

    Moi j'ai tout de suite su que c'était un flash back. Il suffit d'être attentif. Ça fait déjà plusieurs semaines qu'on sait que vous partez à Grenoble, si vous alliez en Espagne on le saurait depuis longtemps. Le titre aussi, et puis "avec Marie, les filles et ma mère..." où est le hamster ? Pas encore né.

    En tout cas, ça me console, moi j'ai une belle-mère non pas andalouse mais valenciane, qui suit fidèlement les traces de sa propre mère qui excellait dans la souffrance en silence et dans le "jamaiscontentisme", avec en prime, la grimace. Tu n'a pas le modèle grimaçant, toi ?

    RépondreSupprimer
  13. Wwaahoooo dans le stade !!! je crois que pour ça j'aurais réussi pour une fois à supporter la chaleur Véronique !
    Moi je trouve ça très sympathique ta récente " passion pour le foot " ,-)!!!
    Ce que je sais Déborah c'est qu'en tout cas le jour de la finale sera une très belle journée pour moi et ça n'aura rien à voir avec le foot !!! Dommage pour le millefeuille mais après tout ce n'est qu'un petit jeu… du coup je vais aller voir ces pleins de trucs !
    Le verre, c'est la fameuse caïpirinha que j'ai découvert là… et je commence à m'y faire un peu trop Gracianne ,-)!!! Marie portait le hamster, il était donc avec nous, mais c'était les premiers mois !
    Je me suis rendu compte que le temps passait Choupette quand j'ai fait la liste des présents et que je me suis rendu compte que mon hamster… n'était pas encore là ! Il a de la chance l'homme chez toi ! chez moi je n'ai jamais réussi à entraîner Marie pas même une fois !!!
    Et oui Hélène voilà maintenant le Portugal ! bon qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ???
    C'est vrai que pour ceux qui veulent un plateau télé pour ce match, l'adresse d'Elvira est incontournable… elle n'est d'ailleurs pas incontournable que pour ça, Elvira a une multitude de pays à son arc gastronomique !
    Pour l'instant je ne sais pas encore Fabienne, les recherches sont parties !
    Allez Anneeeeeeeee !!! heu désolé ,-)!!!
    Ma mère, c'est pas compliqué Marion, elle est indestructible !!! je pense que si un tracteur lui passait dessus ce n'est pas lui qui aurait le dernier mot !!!
    Euh oui là en Espagne hier je pense qu'il aurait plutôt eu tendance à me bombarder avec les boulettes !!! Je n'ai pas encore choisi les recettes Cathy, c'est encore la phase de recherche !
    Le hamster c'était effectivement un des indices Fanfreluche ! Je me demande si un jour je ne vais pas me lancer dans l'intrigue gastronomique !!! Eh si, malheureusement j'ai aussi la version grimaçante !!! quand elle grimace, elle ressemble aux vieux du Mupets Show sauf qu'en plus elle vire au cramoisi !!! On va pouvoir faire des échanges Franfreluche !!!

    RépondreSupprimer
  14. Quel récit !!! Ca ne nous rajeunit pas, toute cette nostalgie ;-))
    Et pour la chaleur, mon pauvre Dorian, à Grenoble, tu vas être servi ! Alors on va te dégoter une petite gargote du bout de la rue pour te nourrir ;-))

    RépondreSupprimer
  15. Ben moi aussi, j'avais compris le flash back, les filles vous êtes pas attentives... mais je suis restée en arrêt devant les splendides couleurs de ces associations qui me donnent envie de voyager.. bien loin de la fournaise lyonnaise: suis comme toi, pas faite pour la canicule, vraiment pas!

    RépondreSupprimer
  16. oups mince j'ai oublie le kiki dommage parce que le 1000 feuilles sale ou sucre j'adore sinon pour ta mere ils n'ont pas une place de libre a ta cantine????

    RépondreSupprimer
  17. Je dirais que les grandes douleurs sont muettes. Les photos sont sublimes.

    Tarzile

    RépondreSupprimer
  18. Je te lis toujours avec autant de plaisir, tu me ferais presque regretter de ne plus habiter le val de Seine que je quittais en passant par Maule sur la route de la Bretagne!

    RépondreSupprimer
  19. t'es pas dingue de partir en vac avec ta mère??? que dis je avec la belle mère de Marie...
    moi je me pends si olivier nous fait ça... en y reflechissant à chaque vacances ils viennent invité par nous et la dernière fois elle a été insupportable d'un bout à l'autre... bon ça doit être un truc à elles... mais non moi je ne serai pas comme ça... je serai jamais une belle mère, je vais leur interdire de ce pas de se marier...et de m'inviter plus tard ... c'est moi qui les inviterai...et je leur ferai tout plein de 1000 feuilles... euh Doriann, t'as reçu mon 2ème???
    et j'en ai encore un en t^te... c'est qui qui a dit qu'on pouvait en faire qu'un??? moi je suis toute motiv' là...
    bref, bon courage pour mettre tout en ligne et compter les votes et tout...
    bénédicte
    sans vouloir mettre la pression hein...
    allez les bleus... moi j'avais eu mon capes l'avant veille... j'etais déjà en, vrac émotionnellemnt alors je te dis pas, j'ai pleuré toute la nuit!!!Oliver faisait la fête en bas de chez moi... et puis zut , je vais en faire un billet!!!!

    RépondreSupprimer
  20. J'ai adoré lire tous tes articles sur ces cuisines ensoleillées... Cela me fait encore plus apprécier l'été et ses couleurs, ses saveurs... et l'envie d'en profiter

    RépondreSupprimer
  21. Mdr, ta mama a l'air fantastique! Ta superbe salade me fait drôlement envie, avec les 37 ° qu'on a eu aujourd'hui dans la maison!
    Eh bien moi en juillet 98, j'étais enceinte jusqu'aux dents, et j'ai vaguement essayé de sauter de joie avec tous les copains...
    Eh bien figure-toi que cette année, les gosses de CE1, c'est à dire pour la moitié des bébés encore dans les ventres en juillet 98, sont des vrais excités!!! Y a forcément un lien!

    RépondreSupprimer
  22. euh... vous pesez combien à la maison avec toute ces bonnes choses que vous mangez , buvez et croquez ?
    moi mon nouvel amoureux m'a refilé sa "bouée" et affiche fiérement ses tablettes de chocolat et moi ma ...Bouée !!!!
    Faut pas que je traine trop chez vous tu me pardonneras ...j'éssaie tous les régimes en ce moment
    GARANCE

    RépondreSupprimer
  23. Moi pour adoucir belle maman en vacances, je l'emmène chez Mercotte, et promis ça marche!!!

    RépondreSupprimer
  24. Et bien, bon courage!! Le match demain soir va encore faire monter la température, on bout déjà!
    Viens dans le Sud Est la prochaine fois, curieusement il fait moins chaud...
    ps: quelle salade!

    RépondreSupprimer
  25. Et avec retard…
    Ça c'est une super bonne idée surtout que, quand il fait chaud, j'bouge plus bien… alors un endroit où j'me pose et qu'on me fait manger c'est parfait Lorette !
    On est des filles et des fils du froid Alhya… euh… enfin pas du chaud en tout cas !!!
    Les pauvres, leur confier ma mère j'pourrais pas leur faire ça Véronica… pour le Kiki peut-être le prochain alors !
    Si ça pouvait être vrai Tarzile… si ça pouvait !!!
    Je le regrette tout autant, pour une fois tu aurais pu t'arrêter à Maule Alice !
    Ben tu sais Bénédicte je m'étais dit… et puis après je me suis surtout dit plus jamais !!! c'est fou la capacité de ces petites bêtes à vous gâcher la vie !!!
    Il faut vite en profiter l'hiver arrive bientôt !!! non bien sûr mais des fois je trouve que ça tourne quand même vite Catherine mais tu as raison, il faut en profiter !!!
    Véronique je la tiens à ta dispo si tu veux vérifier longuement à quel point ma mère est fantastique !!! S'il y a un sociologue dans la salle je sens le sujet d'étude là !!! un autre sociologue !!! moi je vais juste faire un sondage auprès de Marie pour voir si elle a remarqué la même chose !
    Peser ??? ça veut dire quoi Garance ça a à voir avec le truc qui était dans la salle de bain et qui maintenant est dans les arbres en face??? Tu me diras ce que donnent tes régimes… des fois que !!!
    Belle maman ça va très bien Marie ! c'est la mienne le cauchemar !!!
    Le sud est… je retiens l'idée Lali !!! surtout s'il fait moins chaud et qu'en plus tu es par là !!! je transmets à la salade ;-)!

    RépondreSupprimer