mercredi 17 mai 2006

Lulu's life in Rizland… ! ou comment transformer des souvenirs en riz au lait !!!

La pile de questionnaires est en face de moi… elle est plus petite que moi mais à peine… j'en connais chaque feuille, chaque colonne, âge, lieu, club, présence, antécédent, blessures… c'est à croire que les sportifs ont plus d'os que les autres et qu'ils ont une capacité étonnante à se les casser ! Malléole cassée, astragale cassée, tarse… cassée aussi… encore et encore des questions, entraîneur, pratiques, sociabilité… ils n'en finissent pas, je n'ai jamais vu un questionnaire aussi long… et ils sont là par centaines, et feuille après feuille je viens d'entrer tout dans ma machine, la moindre croix ne manque pas, la moindre remarque est prise en compte… toutes leurs histoires … l'un qui m'avait dit, mon frère c'est l'entraîneur m'sieur et il me fait pas jouer… et l'autre qui trouvait, moi je méritais, j'vous jure que je méritais, alors pourquoi… et encore l'autre qui disait, quand je suis rentrée dans la salle et que j'ai entendu le public, c'était mieux que... oui même que ça c'était mieux… des heures et des heures et des heures d'entretiens.
Mais j'ai fini, je l'ai eu, je viens de tourner la dernière page, la dernière question, réponse 2 c'est fini… pour la saisie, il ne me reste plus qu'à analyser tout ça et à en faire un joli rapport, moi j'appelle ça des cales à armoires mes rapports… et encore dans ce cas ils serviraient à quelque chose ! J'ai mal au yeux, j'ai mal au dos, j'ai mal au ventre à force de café, j'ai commencé vers 9h après les enfants et il est 23h, heureusement que Marie s'occupe de tout le reste… j'ai mal partout mais je ne me plains pas, il y a bien plus malheureux, j'ai juste besoin de m'étirer pendant… un jour ou deux ! Je jette le dernier questionnaire par terre juste pour le plaisir de penser j't'ai eu ! Nous savons bien, lui et moi, que je finirais par le ramasser pour le ranger avec les autres. Je prends une respiration, je sauvegarde et je lance l'analyse, demain je saurais à quelle sauce manger mes sportifs, ils seront triés, comparés, croisés et recroisés… mais pour l'instant j'ai envie de ne plus penser, de prendre mes chats sur les genoux, d'avoir Marie pas loin et de manger un truc réconfortant, rassurant, une douceur parfumée… comme un petit riz au lait…
Ce petit bout d'vie date de quelques mois mais quand Lulu m'a écrit il y a quelques jours…pour le kedgéré c'est râpé, mais tu peux sûrement trouver une autre recette à base de riz à mettre sur mon piti blog dans quelques jours, j'en suis sûre ;)… j'ai pensé à ça, va savoir pourquoi ;-)… et à ce petit riz au lait dont j'ai eu tellement envie, mais commencer un riz au lait à 23h… en espérant que toi tu le mangeras Lulu dès que tu auras fini (passez du côté de chez Lulu's life in Cornland vous verrez qu'elle aussi doit avoir mal au yeux et au dos et…), le nez sur la vitre avec la buée qui s'y forme et les deux chatounes qui te réclament à coup de miaulements et de ronronnements… bientôt donc !
Riz au lait parfumé pour Lulu si affinités… (une recette qui doit beaucoup à P.Wells)
Ingrédients : 70g de riz blanc à grains ronds – 1 gousse de vanille – 50cl de lait – le zeste d'une orange et d'un citron prélevé en une ou plusieurs larges bandes d'1 ou 2cm – 20g de beurre – 50g de sucre vanillé maison – 20g de raisins secs – 20g d'amandes émincées – une pincée de 4 épices
Lavez le riz et égouttez-le. Mettez-le dans une casserole, puis couvrez le largement d'eau. Sur un feu moyen portez à ébullition puis laissez cuir 5 min. Mettez-le alors dans une passoire et rincez-le puis égouttez-le. Mettez le lait dans une casserole, ajoutez les petits grains noirs prélevés dans la gousse de vanille (il faut la fendre et gratter avec un couteau ou une petite cuillère) et les zestes des agrumes. A feu moyen, portez le tout à ébullition. Dès ébullition retirez du feu et ajoutez le beurre et le sucre, mélangez délicatement. Laissez refroidir une dizaine de minutes puis versez dans le plat de cuisson, moi j'utilise un plat en terre qui ressemble à un saladier (à l'origine ce plat sert à faire le cassoulet). Couvrez le plat d'une feuille d'alu et enfournez dans un four préchauffé à 170° pendant 1h30 puis découvrez et laissez cuire jusqu'à la consistance désirée entre 15 et 30min de plus. Pendant ce temps faites griller les amandes émincées (je préfère émincer mes amandes, comme ça je taille plus gros et ça croustille sous la dent…), quelques minutes dans une poêle. Quand le riz est cuit, ajoutez délicatement les raisins et saupoudrez avec la pincée de 4 épices et les amandes, ne mélangez pas… vous pouvez enlever les écorces si vous n'aimez pas ! après vous vous collez le nez sur la vitre et vous mangez en regardant le bleu de l'horizon…


Mais pourquoi, tiens je ne suis pas seulement chez moi, est-ce que je vous raconte ça…

27 commentaires:

  1. Purée, une recette avec mon ingredient préféré.Oui, je mange du riz presque tous les jours moi,d'ailleurs aujourd'hui j'en ai pas fait...
    Oh merde, ça y est ...















    J'ai faiiiiimmmmmmmmmm
    (mais pourquoi je viens a chaque sur ce blog, hein ? pourquoi ??)

    RépondreSupprimer
  2. waaaahhhhhhhhhh c'est trop beau, merci mille fois!! en plus c'est parfait comme recette pakeu tu mets ça au four et hop, tu l'oublie un bon moment, pendant que tu écris quelques dixaines de pages de plus à ton rapport... ou à ta thèse, huhuh. farpait, t'es un amour!! miam!!! (ça marche dans un moule à cake ou des petits ramequins? c'est tout ce que j'ai...)

    lambchop: si comme moi tu aimes le riz et tu en manges tout le temps, tu peux aller essayer mes recettes (de riz) dans keskonriz: http://moussu.net/lulus-life-in-cornland/category/keskon-riz/ (bon, y'en a pas encore des masses mais j'y travaille!).

    RépondreSupprimer
  3. miam miam, moi aussi j'en prendrais bien. Je n'y ai jamais goute, en plus!

    RépondreSupprimer
  4. tiens c'est étrange, j'ai justement eu une envie de riz au lait ces derniers jours qui s'est magiquement transformée en un riz au lait rustique à l'amande amère...hmmm façon Ducass oui, monsieur ;o)
    Sans les raisins secs pour moi, celui-ci j'en ferais bien mon 4h (du mat) ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Le riz au lait, c'est régulier pour ma puce et moi: on adore ça !! Chic, une nouvelle variante :-)

    RépondreSupprimer
  6. C'est beauuuuu!!!! comme d'habitude.... ça fait envie...comme d'habitude.... et la lecture de tes post réconforte et fait sourir...comme d'habitude...alors, ENCORE!

    RépondreSupprimer
  7. Moi qui n'ai jamais fait de riz au lait (si, si, je t'assure!!), ta version m'intéresse, avec ces parfums d'agrumes, petits raisins....
    Huumm, bon j'arrête, il faut que j'aille faire quelques courses!

    RépondreSupprimer
  8. tu n'as rien oublié le 4 épices, les zestes d'orange et les longues bandes de citron, bon pour moi sans raison

    par contre pas besoin de caler mes armoires donc ne rêve pas un jour de nous donner tes tonnes de papier.

    et si un jour tu es à l'initiative d'un questionnaire, je ferai attention de ne pas y répondre de peur d'être décortiquée dans ton ordinateur !

    RépondreSupprimer
  9. Génial ! Je fais le même (ou presque) au four mais sans les épices et le citron. Je retiens assurément !

    RépondreSupprimer
  10. Tu le decris si bien, ce riz au lait de reconfort, que j'en oublierais presque que je n'aime pas ca. Allez, si c'est toi qui l'a fait je veux bien gouter pour voir. Comment ca, Miss Lulu a tout mange? Bon courage pour ta these au fait Miss Lulu.

    RépondreSupprimer
  11. Bon, en vrai, le riz au lait j'aime pas ça... mais peut-être bien que ceux que j'ai goûté n'étaient pas bons ? mon zhom, il l'adore... alors rien que pour lui, je me laisserai bien tenter...

    RépondreSupprimer
  12. J'adore le riz sous toutes ses formes. Mais je ne fais jamais de riz au lait. Peut-être bien que je vais commencer avec cette recette

    RépondreSupprimer
  13. La meilleure définition que j'ai trouvé pour ton riz au lait est "douillet"!
    C'est parfumé, doux on se croirait presque sous sa couette un jour d'hiver!

    RépondreSupprimer
  14. Dans cette envie de douceur douillette je devine l'Espagne qui te parle. Tu es génétiquement programmé "douceur et tentation" même le physique parle :-))
    Dis, Gentil Dorian (pas spanish ce prénom...m'enfin !) dis, si tu nous faisais une saga España ??

    RépondreSupprimer
  15. Pas tout compris - stop - ai du louper un épisode - stop -par contre riz au lait reçu 5/5 : miam miam !!

    RépondreSupprimer
  16. Dis donc, c'est que ca me donnerait envie cette recette...et vu que l'autre jour j'ai enfin trouve du riz rond (donc pour la peine j'en ai achete vraiment beaucoup!)...je note!

    RépondreSupprimer
  17. Comme dit Adèle, un riz au lait "douillet" oui... puis certaineemnt moins dangereux à faire que la Guerre du feu, même à minuit nan??
    Adriano

    RépondreSupprimer
  18. Du riz au lait... comment peux-tu m'infliger ça c'est mon dessert préféré! et une nouvelle variante en plus ! et mon bourrelet alors ? comment veux-tu qu'il s'en aille ? Tant pis avec ton texte et la recette je ne peux plus résister , j'en fais pour mon week-end pluvieux
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. Merci Doriann pour ce blog drôle, attendrissant souvent, appétissant toujours. Petite jeunette des blogs (quelques jours que je m'y suis mise), j'ai mis ton lien sur mon blog culinaire (je sais pas trop, y faut demander l'autorisation des auteurs pour faire ça?? Rigole pas, je suis vraiment nulle en blog). En tout cas, je conseillerai à mes copines gastro-gourmandes de visiter ton petit coin de détente.
    Véro

    RépondreSupprimer
  20. Très émouvant, cela fait penser, en bien plus élaboré, à l'"arroz con leche" dont les petits enfants élevés en Catalogne gardent toujours un souvenir nostalgique.
    Je vais essayer cette version pour celui qui, à la maison, reste un de ces enfants-là.

    RépondreSupprimer
  21. Comment tu fais pour que les photos de tes recettes soient aussi appétissantes ? C'est encore plus beau que dans mes livres de cuisine !

    RépondreSupprimer
  22. Comme dirait Lulu, Cathy va donc voir par chez elle tu vas découvrir que une autre riz-addict ! Je me demande si je ne vais pas laisser tomber la socio et me lancer dans le traitement des addiction… j'ai déjà le canapé ,-)
    Heu moule à cake je dirais pourquoi pas, petit ramequin je suis plus septique Lulu… tu as pas un petit saladier qui va au four ??? parce que mon plat à cassoulet y ressemble à un saladier ! Sinon ça a été un plaisir de m'installer dans ta cuisine, un peu curieux mais très agréable ! Attends seulement une dizaine de pages le temps d'un riz au lait!!! J'plaisante !!!
    Whaooo une première en plus Béa ! si tu goûtes j'espère que ça te plaira !!!
    Alors fais attention aux zestes d'agrumes Déborah, enlève les dés que tu découvres sinon la puce risque de tordre le nez, c'est quand même assez fort ! bonne dégustation à vous deux !
    Avec des encouragements comme ceux-là je ne risque pas de lâcher l'affaire Alhya ! merci à toi de me lire !!!
    Tu sais Agnès j'ai dû découvrir le riz au lait après 20ans, à la maison c'était yaourt nature ou bien yaourt… nature ! donc…
    Ne t'inquiète pas AnneE tu ne finiras jamais callée sous un placard ou alors un placard de ma cuisine que tu ne puisses faire autrement que me montrer tout ce que tu sais faire dans une cuisine !!! compte rester coincée quelques années ,-)
    Et bien j'espère que tu donneras bientôt la recette par chez toi Tit'!
    Je te ferais goûter ça un jour Gracianne quand tu passeras sur mes terres ;-) Lulu faut qu'elle mange sinon elle va jamais tenir… c'est la dernière ligne droite et elle nous fait une purée d'suspens comme on dit par chez moi !
    C'est quand même particulier le goût du riz préparé comme ça et je comprends que… essaye à l'occasion, tu le mets devant Fernand et s'il ne tord pas trop le nez tu lui en piques une toute petite cuillerée… après tu verras ;-)
    Et dire que je pensais que tout le monde avait mangé du riz au lait au moins dans sa vie… et finalement ce n'est pas le cas MariT
    Merci Adèle je te pique l'idée pour rebaptiser moi lait !!! riz au lait douillet j'aime beaucoup !!!
    Whhaaaooo attends bouge pas Brigitte faut que je fasse lire ça à Marie ;-) !!! si si douceur et tentation !!! Y'ep pas très spanish mais c'est une autre histoire… que je raconterais bien un jour… l'Espagne, l'Espagne… je mets l'idée sur mon tableau, cuisine et origines… explosif !!!
    Leeeellooooooooo !!! oups c'est rien juste une histoire de livres de cuisine indienne… à suivre ! content que le riz te plaise !!!
    Vraiment beaucoup ça fait combien chez toi Mimine ??? Après ton aventure avec les étendoirs à linge… quand tu parles courses tu m'inquiètes ;-)
    Beaucoup moins… enfin à moins d'aimer l'aventure Adriano ! mais c'est vrai que le BBQ en nocturne faut aimer… Bienvenue à toi par ici au fait !!!
    Ben pourquoi veux-tu que ton week-end soit pluvieux Cathy??? Remarque maintenant que je connais un de tes points faibles… heu… moi non non je ne suis pas comme ça… alors où j'ai mis le riz au lait en 3000 recettes ,-)…
    Merci à toi de me lire Véronique !!! sinon tu sais écrire dans le désert… et merci aussi pour le petit lien… en blog je ne sais pas si tu es nulle comme tu dis mais en cuisine c'est pas le cas !!! Plein de nouveaux blogs à découvrir en ce moment !
    Comme celui de Snapulk… d'ailleurs si tu avais une recette d'arroz con leche… tu aurais au moins un client… moi!!! J'ai quelque origine un peu plus bas et une passion pour une ville de bord de mer avec une cathédrale pas finie et des rues toutes droites… d'où vient ce riz !
    J'ai une photographe Citrouille… enfin elle n'est pas vraiment photographe et fait ça avec un p'tit Canon tout simple… mais elle est douée ma Marie !!! et pour être sûr de la garder j'l'ai épousée ;-)!!!

    RépondreSupprimer
  23. J'aime beaucoup le riz au lait aussi mais par contre je l'aime noyé dans la crême.Je trouve une nouvelle recette chez toi mais sans doute que je modifirai la proportion de lait.

    RépondreSupprimer
  24. salut

    ca y est j ai fait mes 12 h de footing...lol
    merci de ta visite...
    sympa ton site et cette section bollywood est tres sympa...(je ne connais pas trop la cuisine d'inde) donc je testerais a l avenir...car je suis curieuse et il faut epater tous les jours enfants et mari...
    cathy

    RépondreSupprimer
  25. Essaye peut-être déjà comme ça en jouant sur le dernier temps de cuisson tu verras déjà ce que ça donne... mais effectivement si tu l'aimes noyé Celat au final tu devras sans doute ajouter du lait !
    C'est exactement mon problème Cathy épater tous les jours les enfants et ma Marie ;-), côté cuisine indienne ça va sans doute continuer !

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour cette information interessante

    RépondreSupprimer