mardi 25 avril 2006

Je n'aime pas les livres de cuisine, aimer ce n'est pas le mot, je pense que je les adore !!!

Chez moi quand j'étais petit on ne lisait pas et on ne cuisinait pas non plus. On ne lisait pas déjà parce que ma mère ne savait pas, au fin fond de l'Espagne dans les années 30 certaines familles avaient d'autres préoccupations que d'envoyer les filles à l'école, du coup forcément les livres… ça n'a pas eu que des désavantages d'ailleurs, moi par exemple c'est comme ça appris la langue administrative très très tôt puisque j'étais celui qui pouvait écrire ! Je m'en souviens encore…
Mr le directeur…pour moi dès que c'était une administration il fallait mettre Mr le directeur et ma mère opinait ! je me permets de vous écrire… forcément comme ils sont importants, on les dérange… pour vous rappeler que nous avons sollicité une ligne téléphonique le dernier mois de Mai et nous sommes maintenant en Novembre… à l'époque c'était presque normal six mois d'attente pour recevoir le poste noir avec le cadran qui faisait tatatatatacccc… En plus quand on l'a eu on l'a surtout regardé parce qu'on connaissait pas grand monde qui l'avait… Donc je parlais administration, mais on lisait pas et on ne cuisinait pas plus même si on mangeait bien !
Ma mère a toujours pensé que la qualité d'un repas se résumait à la taille de la viande que l'on pouvait mettre dans l'assiette, quand elle allait chercher sa viande elle demandait " un grand bon morceau " de peur que le boucher en serve un de taille normale ! Du coup, on avait toujours des steaks à faire rêver une tribu de requins mais ils étaient aussi toujours grillés et servis avec les mêmes légumes, le terrible trio haricots/carottes/petits pois cuit à l'eau ! Pour faire ça forcément pas besoin de livre !

Tout ça explique que je n'ai découvert les livres de cuisine qu'une fois qu'on a été dans notre chez nous avec Marie. Par contre dès que j'ai mis le doigt dedans j'ai senti que le bras allait y passer, et il est passé !!!
Du coup quand Liza et Anne m'ont demandé de répondre au questionnaire lancé par Déborah, je me suis dit, celui-là il est pour moi, mais aussi comment je pourrais y répondre en une fois ! du coup je vais y répondre mais question par question avec quelques recettes !
1: Quel livre conseilleriez-vous à un(e) débutant(e)? La "Wells", Patricia Wells a été une des premières à peupler mes rayons et maintenant il y a trois de ses ouvrages qui s'y tiennent chaud, celui que je conseillerais à un débutant c'est son " les 200 meilleurs recettes de la cuisine de bistrot " chez J.C.Lattès. Chez moi c'est facile c'est le plus taché, un indicateur très fiable à la maison !!! Cet ouvrage est une vraie mine de classiques, céleri rémoulade, daube, estouffade, riz au lait et souvent avec un petit plus qui fait la particularité de ses recettes… de plus comme il est maintenant en poche il ne faut pas se gêner ! La preuve...
Lapin, herbes et olives vertes
Ingrédients : 1 beau lapin coupé en morceaux – 3càs d'huile d'olive - 2 oignons hachés grossièrement – 1càs rase de farine – 33cl de vin blanc sec – 4 tomates pelées épinées et concassées – 3 feuilles de laurier – 3 branchettes de thym, 3 de romarin et 3 tiges de persil – 100g d'olives vertes dénoyautées – Sel et poivre
Salez et poivrez le lapin, et faites le bien colorer avec l'huile d'olive dans une poêle à feu moyen (en plusieurs fois si nécessaire). Réservez alors le lapin et mettez l'oignon à la place, faites dorer pendant quelques minutes. Ajoutez alors la farine et remuez bien. Versez le vin peu à peu en remuant constamment. Remettez le lapin, mélangez, puis ajoutez les tomates, le laurier et les autres herbes. Couvrez et laissez cuire à petit feu pendant 30min. Ajoutez les olives et prolongez la cuisson jusqu'à ce que le lapin soit cuit à votre goût, moi j'ai ajouté un vingtaine de minutes. Après quand c'est encore tout chaud-bouillant versez sur des pâtes… enfin c'est une des possibilités !

Mais pourquoi vous m'avez parlé de livres de cuisine et est-ce que je vous raconte ça...
P.S.: Une précision le livre n'est pas illustré, donc aucune photo, je le précise parce que c'est important pour certains et certaines !

32 commentaires:

  1. Si c'est le plus tâché...alors je te fais confiance !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui commence bien... on hûme déjà le bon parfum des petits plats que tu as mijoté !!
    Vivement la suite (c'est vache de nous faire patienter comme ça)

    RépondreSupprimer
  3. Dorian, tu nous taquines là .... une recette à la fois??!!! J'en peux plus là...! Continue au plus vite!!! Je suis (très) curieuse de lire le reste de tes aventures d'enfance....

    RépondreSupprimer
  4. humhum, dorian, je compte justement faire un lapin ce we (les grands esprits se rencontrent...), je fais appel à l'expert es cuisine que tu es... Je me pose une question fondamentale, un lapin suffit il pour 5 personnes? Parce qu'en acheter 2 ça me parait un peu beaucoup. Comme tu peux le voir de si bon matin on s'en pose des questions qu'elles sont importantes. ps: j'attends ta réponse avant samedi 10 heures, jour et heure où je dois aller chez le boucher. Cordialement, sincérement....

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai acheté il y a peu ce livre, et je suis d'accord avec toi, c'est vraiment une mine ! Il foisonne de recettes attirantes.
    Superbe ta photo du lapin !

    RépondreSupprimer
  6. Une question à la fois! tu as l'art de nous maintenir en haleine.......

    RépondreSupprimer
  7. Fanfreluche26/04/2006 09:57

    Décidément, tu ne fais rien comme tout le monde, même répondre à un questionnaire ! Mais, si je puis me permettre, un tout petit détail pour améliorer tes compétences en matière de langue administrative, je voudrais juste dire, sans te vexer je l'espère, qu'en français, l'abréviation de "monsieur" est "M." et non pas "Mr" qui est l'abréviation de "mister". Qu'est-ce que tu veux je suis Québécoise (défroquée, mais quand même), et comme l'a très finement et justement observé le grand linguiste Tomer Sisley, "le québécois ce n'est pas un accent, c'est un mélange de français et de fautes de français". Il a parfaitement raison, nous le savons (en tout cas, moi je le sais), mais nous refusons de l'admettre. Alors du coup, quand on prend un Français en flagrant délit de faute de français, qui plus est d'anglicisme, qui est je crois qu'on peut le dire, la grande spécialité québécoise, vraiment on peut difficilement résister à la tentation de lui faire remarquer ! Ceci étant dit, je crois que 98% des Français font cette faute et le plus souvent, je ne dis rien quand même.

    RépondreSupprimer
  8. En tous cas ton lapin me tente bien...

    RépondreSupprimer
  9. Oh punaise ! Fanfreluche m'a dammé le pion ! Je me suis aussi dit : non, pas possible, Monsieur Dorian fait THE faute ?
    Bon, en même temps, je ne compte plus le nb de fois où après publication j'aperçois des fautes dans ma littérature...
    Il sent jusqu'ici ton lapin, mais je viens juste de prendre mon petit-déj alors comme c'est super bon réchauffé, tu me mets ça de côté, d'ac ?

    RépondreSupprimer
  10. J'adore le lapin, les tomates et les olives, la prochaine fois que j'en cuisinerais un, je penserais à ta recette...

    RépondreSupprimer
  11. ça a quelquechose de rassurant de savoir que les livres des autres aussi sont tachés... certains des miens sont une honte...je croyais que j'etais bonne pour l'emission débile de M6 que ma belle mère doit adorer...
    Le lapin a l'air excellent, je le fais à mon beau père ( qui adore le lapin mais qui n'y a pas droit souvent...) la prochaine fois...je commençais à manquer de recettes!!
    Merci dorian
    et Salud!!!!

    la be good

    RépondreSupprimer
  12. Hihi, moi aussi j'adore ce livre, je l'ai en poche et il perd ses pages comme un arbre en automne ! Du coup, je l'ai racheté, c'est le seul livre où j'en ai eu besoin !

    RépondreSupprimer
  13. Bonne idée un billet/livre et une recette du livre !
    Patricia Welles, elle est incroyable de générosité. Sa "cuisine en Provence" et ses "recettes de trattoria" sont des ouvrages fabuleux aussi !

    RépondreSupprimer
  14. Wells, pardon pour la faute ...

    RépondreSupprimer
  15. Toi et Cathy m'avez convaincu. Je vais acheter le livre. Quant à la faute: JE FAIS LA MEME, donc bienvenue au Club et bonjour au Canada!

    RépondreSupprimer
  16. bon ben j'attends la suite avec impatience !

    RépondreSupprimer
  17. Je les aime bien aussi les bouquins de Patricia Wells !

    RépondreSupprimer
  18. Même l'administration utilise Mr pour Monsieur au lien de M.
    Tu fais durer le suspens, un livre de cuisine... Mais j'ai ouvert beaucoup plus largement le voile ... Bon je vais patienter et attendre la suite comme une gentille fille ...

    RépondreSupprimer
  19. J'ai aussi un Patricia Wells tres tache, mais pas le meme. C'est celui de mes bouquins que j'ai le plus utilise. Ca me fait penser qu'il faut que je m'y mette a ce questionnaire, c'est comme pour les devoirs de vacances, on attend toujours le dernier moment pour les faire. Ce lapin est top!

    RépondreSupprimer
  20. Généralement quand je cherche une recette Véronique je me demande en premier si elle est dans certains livres dont je pense qu'ils sont " sûr " et celui de Wells en fait partie !
    Ben j'ai hésité Déborah et puis comme je vais parler de certains livres épuisés je me suis dit que ça valait quelques petites recettes en prime !
    Pas forcément une recette à la fois… mais un livre à la fois sans doute Claire ! J'espère que tu aimeras les volumes suivants !
    Alors Astrid (au fait ne me traite plus jamais d'expert ,-)), pour moi un lapin pour 5 c'est oui ! un grand bon lapin évidemment ! si on compte deux pâtes arrières, trois morceaux de râble et deux pâtes avant (pour les moins goinfres)… normalement ça doit faire le compte à moins que tu n'aies des ogres là tu peux toujours demander à ton boucher s'il ne fait pas les découpes… mais dans tous les cas je suis comme toi, 2 ça me parait énorme… donc 1 grand bon lapin M. le boucher ,-) si d'autres ont des avis sur cette question…
    Je crois que c'est le livre dont j'ai dû faire, et refaire le plus de recette en tout cas Cathy et comme il n'y a pas de photo la version poche est largement suffisante…
    Ah oui pour tout le monde il n'est pas illustré je sais que ça peut gêner donc il faut le savoir !
    Ce n'est même pas volontaire en plus Choupette c'est juste quand que quand je me suis dit je vais mettre des photos, j'ai imaginé la taille de l'article et je me suis dit pas possible ,-)
    Tu sais Fanfreluche en cuisine si tu n'acceptes pas qu'on te reprenne le plat souvent tu carboniseras… ce proverbe chinois… ou thaïlandais… il ne serait pas québécois d'ailleurs… enfin peut être transposé à bien des domaines y compris celui de la langue, donc je note ta remarque me permettant d'améliorer tardivement ma langue administrative, il est vrai que je l'utilise maintenant moins qu'à l'époque… tiens d'ailleurs un de ces jours un petit tour par la cuisine québécoise ça serait une bonne idée ça ! et n'hésite pas à mettre ta petite touche québécoise par chez moi ;-)
    Merci Alicia, c'est un lapin qui ne demande qu'à se faire adopter !
    Je sens que je vais copier cent lignes de M. M. M. M… heu j'peux faire un copié/collé???
    En plus il n'est pas mal du tout réchauffé Aude… en fait moi j'aime le lapin quand il se défait pratiquement, donc plus c'est cuit, plus ça me va ! heu par contre de celui-là…
    Si tu le prépares comme ça Karine, à l'occasion dit-moi ce que tu en as pensé…
    A moins que l'on finisse tous les deux sur M6 Bénédicte… mes livres les plus utilisées on les repère ! J'en ai même fait cuire un… mais c'est une autre histoire ;-)… tiens-moi au courant des réactions de ton beau-père si tu le fais un jour…
    Par chance Esterelle je l'avais acheté en grande version donc plus solide, sinon je crois qu'il serait en kit !!! mais il est vraiment bien, bien, bien usé…
    Merci Leeloo tu viens de rattraper un de mes oublis !!! j'ai dit que j'avais deux autres livres de Wells et tu viens de les citer ! et là je fais un copié/collé sur ton message : Sa "cuisine en Provence" et ses "recettes de trattoria" sont des ouvrages fabuleux aussi !
    J'espère qu'il te plaira Claire… en plus je pense que je ne suis pas le seul à le conseiller… du coup si tu n'aimes pas tu pourras aussi t'en plaindre aux autres ;-)
    Dès que je fais les recettes je parle des livres Reine !
    Whhhaaaaaaooo Anne !!! Ta nouvelle photo, le sourire est ravageur ;-)!!!
    Ah l'administration ,-)… oui toi tu avais ouvert très largement le voile sur ta librairie culinaire et du coup j'avais rempli mon carnet de futurs achats que j'espère faire aux adresses que tu m'as données ;-) décidément tu me gâtes !!!
    Gracianne c'est avec grand plaisir que je découvrirai ta bibliothèque culinaire ! comme ça en plus tu nous diras peut-être quel est le livre de Wells que tu utilises le plus ;-)…

    RépondreSupprimer
  21. Ca commence bien, très bien même, continue et vivement la suite !

    RépondreSupprimer
  22. Toi aussi une famille du fin fond de l'Espagne et qui délègue les fonctions d'écriture ? Moi ça remonte aux grand-parents mais ça ressemble pas mal apparemment… Quant au P. Wells, j'approuve totalement, c'est un de mes fétiches aussi… et je n'ai jamais fait le lapin aux olives,je le mets sur ma liste !

    RépondreSupprimer
  23. Du lapin,ça fait une éternité que je n'en ai pas mangé!J'arrive...heu peut-être un peu tard on est déjà le 27!Bon ben y a plus qu'à le faire.

    RépondreSupprimer
  24. Ce livre de Patricia Wells a été un des mes premiers livres . Je l'ai acheté en même temps qu'un autre de ses bouquin, "Trattoria", et ils font encore partie de mes livres préférés même si mes tablettes sont beaucoup mieux garnies aujourd'hui! C'est ma première visite sur ton blogue ; j'aime beaucoup les récits qui accompagnent les recettes, qu'on trouve plus souvent dans les blogues en anglais. C'est bon d'en trouver en français aussi!

    RépondreSupprimer
  25. Doriann tu devrais lui envoyer la photo de la recette, car elle est vraiment superbe.

    Je note la recette.

    RépondreSupprimer
  26. Bah voilà, encore un livre dans mon "envies cadeaux" chez Amazon, merciiiii!

    RépondreSupprimer
  27. en parlant bouquin, cadeau sur mon blog... à ne regarder qu'avec Marie je voudrait pas vous mettre dans le trouble!!!!
    http://bihan-bicoque.over-blog.com/article-2557920.html
    Bénédicte

    RépondreSupprimer
  28. J'ai faimmmmm ... simplicité et saveurs ... adopté le lapin ! merci

    RépondreSupprimer
  29. Ça arrive MarieT, je finis de manger et j'arriiiiiiiive ,-)!!!
    Je viens de prendre un coup de vieux Liza… je crois qu'il va falloir que redécouvre les autres livres que j'ai de la dame, j'aime tellement sa cuisine de bistrot que j'ai négligé les autres !
    A la maison, Celat, on n'est pas trop lapin non plus enfin quand il s'agit d'en manger… mais quand c'est le cas cette recette revient souvent !
    Merci pour cette première visite Anne-Hélène, je vois que nous avons des goûts commun pour la dame… d'ailleurs je suis étonné, personne ne va dire moi j'aime pas les livres de Wells??? Ça doit bien se trouver non ??? quant à ce qui est de mes petites histoires, j'ai essayé sans… mais j'y arrive pas ;-)!
    Je vais transmettre ton avis à Marie qui a pris cette photo Jane et je sens qu'elle va nous faire un rouge vermillon du plus bel effet !
    Si je peux me permettre Marie rajoute sa cuisine provençale en espérant qu'il fasse un prix pour les deux chez l'Amazone !
    Et en plus je ne compte plus m'arrêter Tatyval ;-)
    Bénédicte je pense que le temps moyen de connexion sur ton blog va considérablement augmenter… et considérablement c'est encore pas assez !!! bon j'y retourne un peu !!!
    De rien Anne c'est toujours avec plaisir ;-)

    RépondreSupprimer
  30. J'adoore aussi les livres de cuisine !
    Ta recette de lapin me plaît beaucoup :o)
    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
  31. En plus elle n'est pas trop compliquée cette recette là Sylvie et fonctionne assez bien... donc tout à fait ce que j'aime !

    RépondreSupprimer