vendredi 23 décembre 2005

La semaine de la cuisine Cajun le retour… Jambalayaaaaa! Jambalayaaaaaa!!! un classique de la cuisine Cajun… (3)

Longtemps je n'ai connu que ça de la cuisine Cajun : le Jambalaya, grâce à une recette attrapée dans les pages du Saveurs. Il a fallu attendre que je m'achète La cuisine Cajun de J. Bluysen (malheureusement épuisé me dit Mr FNAC) et pour en savoir plus sur ce plat… et j'allais pour ce dernier post avant noël vous raconter l'étrange histoire de "Jean balaie là…" quand soudain je tombe nez à nez sur un commentaire que Gracianne a laissé sur mon article précédent et du coup son commentaire m'a paru tellement… que j'ai pensé qu'il avait besoin d'un peu plus de lumière et j'ai décidé de vous en faire profiter plus largement, je vous raconterais improbable l' explication du Jambalaya une autre fois !!! Ben oui je vais quand même vous la donner ma recette… mais après ça :
Gracianne a dit…" Dorian, faut que je te raconte...hier soir, après être passée par ta cuisine, j'étais assez guillerette. Tout allait bien, les enfants étaient chez leurs grands-parents, musique à fond dans la maison, un cassoulet en train de gratiner doucement dans le four, une verre de rouge à portée de main, un chouette feu dans la cheminée, la terrine de fois gras prête à être enfournée. Bref, le bonheur! Et là, je sors le cassoulet du four, je heurte malencontreusement le bain-marie qui chauffait doucement pour le foie, une goutte tombe sur la double porte du four, et elle...explose. Comme un pare-brise, partout, il y en avait partout. Bref, comme le cassoulet était sain et sauf, on lui a fait un sort avant de réparer les dégâts. Tout en regardant Little Big Man pour la énième fois - qu'est-ce qu'il est bien Dustin Hofman là-dedans. Bon ça m'apprendra à me balader sur l'internet le soir avec un verre à la main. Désolée de squatter ta cuisine, mais je ne sais pas pourquoi, j'avais envie de raconter ça. Joyeux Noël a tous. "
Ça commence comme un conte de noël non ??? Jolie tranche de vie…
Bon Noël à tous et TOUTES !!! et on se retrouve dimanche pour une dernière petite gâterie Cajun !
Ingrédients : Mélange d'épices et d'herbes : ¼ càc de piment de Cayenne – 1 càc de poivre blanc – ¾ càc de sel – 1 càc de paprika – ¼ càc d'ail en poudre – ¼ càc d'oignon en poudre – 1 càc de thym séché – ½ càc de sauge séchée – 2 feuilles de laurier (vous pouvez changez tout ça à votre goût).
1 gros oignon haché – 1 branche de céleri coupé finement – ½ poivron vert et ½ rouge coupé en dés moyens – 3 gousses d'ail coupées finement – 1 boîte de 400g de tomate en cube – 500 g de riz américain – 75 cl de bouillon de volaille – 20 cl de jus de tomate (type tomacouli).
Viandes possibles : dans celui-là j'ai utilisé 2 cuisses et 2 blancs de poulet coupés en petits morceaux – 1 chorizo fumé portugais (il peut se remplacer notamment par une saucisse de Montbéliard fumée ou une autre saucisse fumée) coupé en larges tranches, 1cm environ – 300g de poitrine fumée en lardons larges. La cuisine Cajun propose d'utiliser 300g de jambon blanc fumé coupé en gros cube – 200 g de saucisse fumée et 200g de crevettes… donc à vous de voir !
Dans une casserole, avec une cuillérée à soupe d'huile d'olive, faites sauter les viandes à feu vif. Laissez colorer, il est possible que ça attache, il faut bien remuer. Ajoutez le mélange d'épices, remuez bien. Ajoutez l'oignon, le céleri, les poivrons et l'ail, mélangez et laissez fondre pendant 2 ou 3 minutes. Ajoutez la boîte de tomate, mélangez en raclant bien le fond pour tout décrocher. Dès que l'ébullition commence ajoutez le riz, mélangez, et laissez cuire 3 minutes. Ajoutez le bouillon et le jus de tomate, mélangez bien encore, laissez repartir l'ébullition et dès qu'elle repart passez à feu très doux, couvrez et laissez cuire environ ½ heure. Attention vérifiez qu'il reste assez de bouillon et que ça n'attache pas…trop. Si vous mettez des crevettes ajouter-les dans la casserole dès la fin de la cuisson en les enfouissant et laissez reposer 5 minutes avant de servir (je n'ai pas essayé ce point !). À table !!

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… à Noël ?

P.S.: Si vous connaissez des sites qui proposent d'autres versions de ce plat je suis client, mais pas la peine de me citer Papilles et pupilles (cliquez dessus pour voir sa version) ça je sais déjà ;-)

10 commentaires:

  1. Bon Noël Doriann ainsi qu'à Marie !

    RépondreSupprimer
  2. C'est terrible cette histoire (celle de Gracianne je veux dire).
    Joyeux noyel à toi zossi.

    RépondreSupprimer
  3. Boudiou quelle photo! merci pour le lien

    RépondreSupprimer
  4. ;o) quelle histoire !!!!
    merci pour la ballade Doriannn, vivement dimanche (oh non ! déjà ?)

    RépondreSupprimer
  5. Décidemment c'est un plaisir de passer par chez toi !! tous les jours une nouvelle aventure ...pauvre Gracianne ! j'espère que tout est rentré dans l'ordre ! Bon , désolée en dehors des mac maca.... trucs machin chose, je ne connais pas de recette cajun !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai rattrappé le coup, mais je crois que je vais m'offrir une nouvelle cuisinière. En tout cas, joyeuses fêtes à tous, je trinquerai à votre santé!

    RépondreSupprimer
  7. Faites comme si j'étais pas là... d'ailleurs je ne suis pas là... j'passe la soirée chez des amis et ça se fait pas d'aller sur son blog discrètement, dans le noir, sans rien dire à personne... mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça??? ah oui parce que je passais vous dire juste... JOYEUX NOËL !!! YYYYEEEEEPPPPPPEEEEEEEE!!! chutttttt je suis plus là ,-)

    RépondreSupprimer
  8. Avec retard... Merci Mimosa et si tu as une autre recette... n'hésite pas !

    RépondreSupprimer
  9. Avec beaucoup beaucoup de retard, je te propose ma recette très simplifiée de ce grand classique.

    http://whatsforlunch.canalblog.com/archives/2007/07/08/1442863.html

    Mieux vaut tard que jamais après tout...

    [Petit aparté] J'ai trouvé ta "tarte aux pacanes" bien sympathique, je te la pique pour un prochain petit repas cajun entre amis ! Et si tu as une petite entrée à me proposer, je suis preneuse... ;)))

    Amicalement blog,
    Ingrid

    RépondreSupprimer