vendredi 5 septembre 2008

A la pêche aux moules, moules, moules... j'ai ramassé deux recettes de moules lors d'un tour en mer !

Longtemps j'ai cru que plus la moule était grande, du type XXXL, plus elle était bonne... dans le domaine de la bouffe d'ailleurs je pensais ça pour bien des choses. Faut dire que ma mère ne jurait que par la moule d'Espagne, bon quand on est né du côté de Grenade et qu'on a été nourri à la paella locale où la moule ressemble plus à Mobidick qu'à la petite gracieuse on a des circonstances accablantes. Et voilà sans doute pourquoi ma mère a essayé de m'inculquer ce qu'elle disait toujours au poissonnier, las moulas las gordas (les moules les grosses en langage hispanofrancod'mamère) ! avant de jeter un regard dédaigneux aux naines de bouchot qui se trouvaient généralement à côté des géantes espagnoles.
Et moi pendant longtemps quand je voulais des moules j'arrivais avec dans ma tête, las moulas las gordas... las moulas las gordas... las... et je repartais à chaque fois heureux avec mes belles ibériques. Et puis un jour au détour d'une lecture culinaire une seule phrase a réduit à l'état de poussière toute fine mes certitudes d'un simple... choisissez plutôt vos moules de petite taille à moins que vous ne vouliez faire une paella, là vous pouvez en prendre des grosses... de petite taille que je me suis dit ? Las pequenas plus buenas que las gordas ? Avant de me dire... mais au fait il ne serait pas en train d'traiter ma mère le livre là... et pire de traiter les moules espagnoles de grosses !
Et puis j'ai essayé les petites mignonnes, les petites savoureuses, celles que je considérais comme des presque naines et... forcément ce qui devait arriver arriva j'ai commencé à les connaître, à les apprécier et finalement à me prendre de passion et pour tout dire à les aimer. Et un jour de vacances avec des amis et des bottes en plastique nous sommes allés aux moules et là j'ai découvert que les petites joyeuses montaient jusqu'en haut des rochers folâtrer joyeusement. Forcément j'ai appliqué mon nouveau principe pequenas la buenas ! Et vas-y que je te sème à la moissonneuse derrière moi tout ce qui fait plus d'un petit demi-centimètre aux cris de gordas pas buenas... gordas pas buenas... Au bout d'un moment je me suis rendu compte que tout le monde me regardait bizarrement moi et le tas de grosses moules qui montait derrière moi.
Un a osé venir me voir pour me dire que de cette taille on ferait des brochettes avec des allumettes et qu'il fallait seulement prendre les plus grandes... Gordas buenas ? Ça recommençait !!!
Et l'autre jour en allant chez mon poissonnier, moi et mes doutes, pour acheter quelques moules quand je suis arrivé je lui ai demandé un peu perdu, elle est comment vot'e moule grosse ou petiote ? Là, il m'a regardé et il m'a dit qu'est-ce ça peut faire la taille du moment qu'elles soient bien pleines avant de conclure d'un l'en veut combien le monsieur ?
C'est comme ça que je suis revenu avec mon sac plein de pleines et que depuis à chaque fois que je discute philosophie au bistrot d'à côté, quelque soit la conversation, le temps ou l'application des théories Nietzschiennes en grande surface je réponds invariablement avec l'air du penseur de Rodin, c'est pas la taille qui compte mais que ce soit bien plein ! Et à chaque fois les conversations se terminent sur cette ultime constat, tout le monde hochant la tête en se pinçant les lèvres conscient qu'après ça un mot de plus serait un mot de trop ! Y'a pas, mon poissonnier y'a pas qu'en moule qu'il est bon, c'est aussi un sacré philosophe et maintenant je tenais enfin la vérité... Ni gordas, ni pequenas, las plenas sont las buenas !
Comme dit le proverbe il faut toujours avoir un marin chez soi ! ou en tout cas un spécialiste de la Cuisine de la mer... le mien c'est Patrick et quand il dit qu'il est étonné par les temps de cuisson je vérifie en refaisant la recette et... ben il a raison le bougre, donc ce n'est pas 20 bonnes minutes mais 30 bonnes minutes qu'il faut cuire ! Et encore moi je les aime pas trop cuites donc à point comptez 35minutes... voilà voilà merci mon Patrick !
Moules en papillotes au curry mon coco
Ingrédients : 450g de moules – 1càc de citronnelle finement émincée – 3oignons rouges nouveaux finement émincés (s'ils ne sont pas rouges ce n'est pas grave) – 1càc de gingembre râpé – 1càc de curry et un peu plus pour la fin – 4 càs de lait de coco – sel - du papier aluminium
Commencez par tailler deux feuilles d'aluminium d'environ 50cm, posez en les croisant de manière à former une croix. Posez les moules dessus et ajoutez la citronnelle, les oignons, le gingembre, le curry et 2càs de lait de coco. Mélangez rapidement et refermez les feuilles d'aluminium de manière à former une belle papillote.
Enfournez dans un four préchauffé à 190° pendant une bonne trentaine de minutes, la cuisson dépend de votre goût n'hésitez pas à poursuivre si vous les aimez plus cuites.
Vous n'avez plus qu'à déchirer les papillotes, ajoutez le lait de coco restant et éventuellement saupoudrer d'encore un peu de curry.
Moules en papillotes au vert anisé
Ingrédients : 450g de moules – 120g de cœur fenouil émincé très fin – 1quizaine de brins de cerfeuil effeuillés – 1càs d'huile d'olive – 1càc de graines de fenouil – 1càc de vinaigre de cidre – poivre et sel du papier aluminium
Commencez par tailler deux feuilles d'aluminium d'environ 50cm, posez en les croisant de manière à former une croix. Posez les moules dessus et ajoutez les trois quarts du fenouil émincé et du cerfeuil, l'huile, les graines de fenouil, le vinaigre, salez et poivrez. Mélangez rapidement et refermez les feuilles d'aluminium de manière à former une belle papillote.
Enfournez dans un four préchauffé à 190° pendant une bonne trentaine de minutes, la cuisson dépend de votre goût n'hésitez pas à poursuivre si vous les aimez plus cuites.
Vous n'avez plus qu'à déchirer les papillotes, ajoutez le fenouil et le cerfeuil restants, à rectifier l'assaisonnement en sel et à poivrer généreusement.
Ces deux recettes ont été réalisées pour rejoindre La table monde et sa nouvelle étape qui propose de faire un tour en mer accompagné par Patrick notre loup de mer.
Mais pourquoi, A la pêche aux moules, moules, moules je n'veux plus aller maman... est-ce que je vous raconte ça...

34 commentaires:

  1. Eh beh... après Patrick, fait bon revenir te lire en ce vendredi matin, jour du poisson. Je m'étire, je soupire, y a même un rayon de soleil qui semble poindre à travers les arbres, l'effet Dorian ; et des ptites gracieuses de bouchot au menu du week-end, c'est dit.

    RépondreSupprimer
  2. Moi c'est mon père qui aurait ce genre d'accent... mais un peu plus francoportugais avec plus de "s" :-))))
    Les moules j'adore, d'ailleurs j'ai une recette à poster, par contre je les découvre en papillotte.
    Bizzzzzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  3. les plenas son las buenas :)))) ça c'est du slogan ! du vrai qui plus est ;)

    RépondreSupprimer
  4. Las mulas dé bouchotas, y'a pas plus bonnas ! Désolé, mais las mulas espagnolas, c'est archi-fadas, limite... dégoulas ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Superbe ! Merci pour ce billet "bonne humeur" et pour ces deux recettes originales.
    Bonne journée
    Michèle

    RépondreSupprimer
  6. small is beautiful ou bigger is better, il faut choisir son camp! Et tout n'est pas question de taille, non ? Enfin bref, je ne suis pas très fruit de mer, mais là, tu m'intrigues avec cette recette. Heu, tu penses qu'on peut arranger un deal : une caisse de ces merveilleuses oranges thaies contre une cocotte de tes moules ? ;-) Pis au fait, tu viens jamais en Suisse ??? Faudrait voir pour changer un peu ça ;-) très bonne journée mr. dorian!

    RépondreSupprimer
  7. J'suis perdue... grosses petites pleines... :p

    RépondreSupprimer
  8. marie (l'autre)05/09/2008 11:14

    il en vaut mieux une petite qui chatouille qu'une grosse qui bafouille! moi je dis ça ...mais j'ai rien dit!
    mas guapas las moulas!!!

    RépondreSupprimer
  9. Cette recette me tente beaucoup, avec ces parfums....miamh..

    RépondreSupprimer
  10. je n'ai jamais gouté les grosses moules, je pensais qu'elles avaient toutes la même taille!
    de bien jolies recettes que voilà!
    a bientôt

    RépondreSupprimer
  11. Moi je viens à la pêche aux recettes quand il s'agit de moules. Y a pas à dire, tu as un bon poissonnier, lol!
    Je n'avais jamais vu de moules en papillotes...

    RépondreSupprimer
  12. Avec des amis et des bottes en plastique :)
    tres belles tes recettes maitre Dorian.
    Moi je les aime toutes les moules, pouvues qu'elles soient bien pleines.

    RépondreSupprimer
  13. plus c'est gros plus c'est bon, c'est bien une idée de mec ça !!!!!
    kashyle

    RépondreSupprimer
  14. Moi ch'suis pour la petite moule mais pleine! Puis les moules espagnoles d'abord ça s'mange farcies, na!

    RépondreSupprimer
  15. Jamais pensé à des moules empapillotées... Et la mouclade, l'as tu testée ?

    RépondreSupprimer
  16. j'aime toutes les moules si en plus elles sont préparées ainsi!

    RépondreSupprimer
  17. J'adore les moules tes recettes sont supers appétissantes

    RépondreSupprimer
  18. Tiens, comment se fait-il que je n'ai jamais fait de moules en papillotes? A étudier très vite, je suis surtout étonné des 20 mn de cuisson, et j'ai toujours du mal à imaginer cuire les moules sans les secouer pour faciliter l'ouverture, mais sur photo, le résultat est parfait! Septembre est la meilleure saison cette année, elle ont poussé asez tard.
    Et merci pour la Table Monde!

    RépondreSupprimer
  19. J'ai pas encore étudié le guide d'achat des moules, mais si j'ai bien compris, déjà, on va opter pour les pleines, et personnellement la papillote, là... je ne sais pas pourquoi, ses parfums me parlent...

    RépondreSupprimer
  20. je ne sais pas si elles seront grosses, pleines ou petites, mais il y en aura des tonnes par chez moi ce week end....demain, pour sacrifier à la tradition, je les ferai marinières à la bière....mais je garde tes idées pour une autre occasion!.......

    RépondreSupprimer
  21. Tout à fai d'accord! Ce qui compte dans la vie, c'est le plein!!! Il faut toujours écouter son poissonnier! Ta rfecette et sa photo me font saliver d'envie!

    RépondreSupprimer
  22. Olé !!
    Ah non moi c'est Corse et Italienne... Et par là-bas ben heu... ya moins de moules du coup mdr ^^
    Par chez ma p'tite famille, les moules sont adorées, mes parents notamment lol. Mon père en particulier qui se régale à les cuisiner.
    Si je peux me permettre un conseil pour une nouvelle recette si tu aimes vraiment les moules ^^... à la plancha :D. Bon suis végé je n'en ai donc pas manger lol, mais aux vues de la réaction de plaisir intense des 6 personnes autour de la table j'en déduis... c'est tout simplement exquis. Avec quelques gambas, pétoncles et autres délicieux petits supions, arrosés de leur marinade secrète (made in Talia's pôpa hihihi)........
    *jette un regard alentour...* tiens ça bave comme des escargots par ici :p

    Allé bonne journée Dorian, et si jamais tu testes tiens moi au courant, pour ma part j'imprime tes recettes pour mon père et j'te dirais ;)

    RépondreSupprimer
  23. des moules en papillotes ? je n'ai jamais fait... mais je mange souvent des moules... de bouchot... les grosses moules d'espagne... jamais acheté... mon père les regardait de travers... comme on se laisse influencer quand même...
    j'adore la pêche à pied... et en bretagne on est gâté...
    amicalement
    gingembre, lolo

    RépondreSupprimer
  24. La papillotte pour les moules, y a pas mieux ! Si en plus elles sont de bouchot ET d'Oléron, c'est à tomber ! Sauf que les moules d'Oléron, depuis quelques années, elles n'ont plus l'air de sortie de leur île ! Bon, avec tout ce que tu mets dedans, on doit pouvoir oublier qu'elles sont QUE de bouchot !

    RépondreSupprimer
  25. Viens au Grove en Galice et tu mangeras des vraies moules. Farcies?! Du jamais vu.

    RépondreSupprimer
  26. je ne sais pas pourquoi tu nous racontes ça...mais c'est très joliment raconté. Bon week end.

    RépondreSupprimer
  27. Très joliment raconté, en effet. Merci pour ces éclats de rire!

    RépondreSupprimer
  28. Coucou =D
    Voilà je venais juste t'annoncer ma première recette :D
    Tu étais dans les premiers à me poster un commentaires c'est donc normal que tu sois dans les premiers à le savoir !
    Gros gros bisous
    Clarisse

    RépondreSupprimer
  29. Parce que j'aime ton écriture et suis ton blog depuis moult temps, un prix te sera décerné demain matin ! Continue sur cette voie (ça fait un peu carnet scolaire, désolée)

    RépondreSupprimer
  30. Mes origines à moi te disent : las plenas das Cancalas çà ces buenas !

    RépondreSupprimer
  31. les grandes sont bien à farcir mais je préfère celles du bouchot!
    En tout cas je prends tes deux recettes qui changeront de la mouclade et à la marinière!

    RépondreSupprimer
  32. Des moules en papillotte j'en ai jamais gouté, ni des petites nides grosses ni des pleines c'est une très bonne idée que je retiens !

    RépondreSupprimer
  33. tu sais qu'elle est vachement belle la première photo?

    RépondreSupprimer
  34. En voilà une idée : en papillotes !
    Je note pour ma prochaine, c'est sûr.

    RépondreSupprimer