samedi 21 juin 2008

Sex machine get up ! get on up ! et petit coquelet plus que furieux… du groove dans la marmite !!!

Get up ! get on up…Stay on the scene, like a sex machine ! À la maison c’est souvent que je cuisine en musique et des fois même c’est de la musique que je fais avec ma propre bouche… de la musique… Je crois que n’ai jamais su chanter, enfin quand je dis que je ne sais pas chanter ça veut dire que quand je pousse la chansonnette à la fenêtre les vers de terre deviennent subitement stériles et les troènes rentrent sous terre, un tsunami à côté d’une de mes bluettes c’est du pet de lama à côté de l’explosion d’une supernova ! Du coup j’hésite à glapir en public… j’hésite vraiment beaucoup… beaucoup…
Le problème c’est que vit en moi une sorte de mélange de Luis Mariano et de Marilyn Manson condamnés au monde du silence… la Castafiore chez Cousteau en quelque sorte… Alors forcément toutes ces voix souffrent en silence dans le dedans de moi-même ! Enfin en silence tant qu’il y a du monde à la maison, que les voisins ne sont pas encore partis au boulot, parce qu’après quand je suis seul, enfin seul dans la ville, je laisse enfin rugir ces fauves qui sont en moi et là c’est Saturday Night Fever in my Kitchen…

James Brown - Sex Machine

envoyé par alternativa
Souvent je commence doucement, je m’échauffe, je fais monter la chaudière en pression un p’tit Mariano, une petite violette impériale, une petite belle de Cadix et le moteur ronronne déjà sentant que le sang et la sueur vont être au rendez-vous. Alors je peux commencer à m’attaquer au lourd, au sérieux, au qui groove plus que grave ! Même si en même temps je n’oublie pas que je cuisine parce que quand j’ai la fièvre qui me prend le corps j’ai du mal à me maitriser !
Et puis au bout d’un moment l’hidalgo devient une sorte de mister Hyde de la funkytude, un James… un Brown… un James Brooown ! Là j’ai déjà perdu mes trois quarts de litre de transpiration et j’ai chaud, terriblement chaud et je pousse le cri Aaaaaaaaaaaaaihhhhhh comme James et comme lui mon corps se perd dans la danse… Enfin il se perd mais en évitant deux ou trois truc quand même…
Le grand écart par exemple j’ai laissé tomber depuis le jour où j’avais voulu montrer tous mes progrès à Marie, et qu’elle m’avait demandé, alors Chouchou tu commences quand ? alors que moi j’étais là les muscles tendus, la limite de la souffrance déjà bien dépassée, les crampes aux aguets et les jambes écartées d’un bon… mètre…
L’arrachage de tee-shirt aussi j’évite depuis une tentative d’effeuillage où je m’étais imaginé tel un mélange de Tom… Tom Cruise et de Hulk me déhanchant sur des rythmes torrides arrachant mon tee-shirt sous les yeux admiratifs de Marie… et au total après avoir tiré sur la chose dans tous les sens et avoir constaté que le marcel c’est foutrement résistant et décidé de l’enlever à l’ancienne je m’en suis tellement bien tiré que Marie a du venir me délivrer de ce foutu maillot… Et là quand finalement elle a réussi à m’enlever le truc qui m’avait mélangé la tête et les bras, quand elle m’a retiré du filet, j’ai bien vu dans ses yeux que ce n’était pas à Tom qu’elle pensait en me regardant avec son air amusé !
Mais à part ces détails et deux ou trois autres, rien ne m’arrête plus, le diable du groove est en moi et je déchire grave ma race en reprenant Stay on the scene like a sex machine et là le fouet à la main, je regard mauvais et la frétillance poussée à l’extrême quand je t’attrape la crème d’une main et le fouet de l’autre, elle sait cette crème que je vais y montrer qui c’est Neness ! Get up, get on up ! Get up, get on up… Stay on the scene, like a sex machine…
Et cette fois c’est un coquelet furieusement furieux que m’a inspiré James… James Brooown ! À l’occasion de la très bonne idée de Gracianne et Estèbe de mettre du groove dans la marmite !
Petit coquelet plus que furieux !
Ingrédients : 1 beau coquelet (enfin pas trop sinon c’est un poulet…)
Pour la marinade furieuse : 1 citron vert – ½ orange – 1càc de graines de fenouil – 1càc de sumac (facultatif) – 2ou 3 belles tiges de romarin – 1dizaine de brins de thym frais – 1ou 2gousses d’ail en chemise – 1càs de Tabasco – 1càc de sucre roux
Pour le reste : 3ou 4càs d’amandes effilées légèrement grillées – 1dizaine de tiges de persil grossièrement hachées– 4ou 5 tiges de thym frais effeuillées et grossièrement hachées – 1càc de zeste de citron jaune très finement émincé (vous pouvez ajouter un d’orange) – 1gousse d’ail hachées finement – du Tabasco, beaucoup de Tabasco !
Commencez par préparer la marinade. Découpez en bande un ½ zeste de citron et la ½ orange. Coupez le citron en deux, coupez en tranches fines une moitié, 5 ou6 tranches c’est assez et pressez l’autre moitié. Pressez l’orange, et mettez dans un plat, les jus, les zest et les tranches de citron.
Ajoutez alors dans le plat, les graines de fenouil grossièrement écrasées, le sumac, le romarin et le thym grossièrement effeuillé, l’ail en chemise écrasé avec le plat d’un couteau, le Tabasco et le sucre roux.
Fendez ensuite le ventre du coquelet en deux de manière à pouvoir l’aplatir, massez-le alors avec la marinade et oubliez-le toute la nuit au frigo. Si vous vous réveillez dans la nuit retournez l’animal.
Le lendemain secouez la bête et passez-le au grill ou au barbecue jusqu’à ce qu’il soit bien doré et croustillant.
Pendant ce temps mélangez les amandes, le persil, le thym, le zeste de citron jaune et la gousse d’ail.
Quand la bestiole est bien dorée arrosez-la de Tabasco à votre goût, mais plutôt plus que moins et couvrez du mélange précédent, mangez vite pendant que c’est tout chaud et tout hot et brûlant…
Il y a quelques temps je vous disais le bien que je pensais de l’émission du Roux, la version Nord-Ouest de Côté Cuisine. Et il se trouve justement que l’émission sera diffusée par France 3, la semaine du 23 au 27 juin à 11H15, sur le réseau national hertzien, donc visible par tous. A l’occasion Eric Roux recevra Anne Majourel, Des Demeures du Ranquet à Tornac et tous les deux vont souffler sur les braises… du barbecue… Alors à vous de vous faire votre idée !


Mais pourquoi, allez une dernière fois Get up ! Get on up !... like a… est-ce que je vous raconte ça…

23 commentaires:

  1. Ahhhhh le marcel élastique ;o))) Quel morceau de bravoure !!!
    Elle doit pas s'ennuyer tous les jours Marie.
    Quand au coquelet, c'est une idée qu'il fallait ma souffler : je n'en achète jamais

    RépondreSupprimer
  2. est ce que tu rends aussi les escargots stériles quand tu pousses la chansonnette?....parce que tu serais le bienvenu dans notre jardin envahi!.....
    j'adore regarder ton coquelet en écoutant James Brown!....waouhhhhh!

    RépondreSupprimer
  3. nom d'un chien ça groove grave ici aussi :)
    sex machine ? elle en dit quoi Marie ? :op

    RépondreSupprimer
  4. get up doriann travolta;)
    kashyle

    RépondreSupprimer
  5. Wow, sex machine ! Tu tapes fort ;))

    RépondreSupprimer
  6. Rien que ça?
    James Brown.... ben dis donc, tu y vas fort, mais ça doit donner en cuisine avé le marcel !!!

    RépondreSupprimer
  7. héhéhé... un vrai MÈTRE de la funkitude qui groove grave! merci pour ce moment... torride!

    RépondreSupprimer
  8. HAHAHA, un mélange de Luis MAriano et Marylin Manson !!! J'aimerais bien voir ça en vrai...
    Faut pas te réfréner Dorian, c'est pas bon pour toi, chante autant que tu le peux, de toute la force de tes poumons... Tant qu'on te lit sans t'entendre, nous on rigole bien !! lol
    Sympa le petit coquelet au barbec, mais quand même, laisse le chant sortir de ton corps, vraiment, c'est la chef de choeur qui te parle !!!

    RépondreSupprimer
  9. Dommage sur la vidéo l'autre jour... pas de Dorian Mariano ni de Dorian Manson...
    Pour la prochaine fois peut-être????
    J'adore le coquelet surtout en musique!!!

    RépondreSupprimer
  10. Saveurs Sucrées Salées22/06/2008 08:42

    Je rêverais de te voir interpréter Marylin Manson...et je suis prête à y mettre le prix ;-))
    Ceci dit en attendant, tu nous proposes une belle "mise en bouche" avec un coquelet et un vieux coq !

    RépondreSupprimer
  11. Avec un titre pareil, quand tu vas voir tes mots clés... ça va être quelque chose!

    RépondreSupprimer
  12. Et ben je n'attendrai pas plus longtemps que le 6 juillet pour vous noyer de pudding ;-). Je pense venir au pique-nique du 6 avec grand plaisir! c'est où à Bercy et vers quelle heure? J'apporterai des victuailles plutôt roboratives, sois sans crainte. Far breton dénégéré au pandan au vatrouchka au pavot, entre les deux mon coeur balance ;-p

    RépondreSupprimer
  13. Fallait oser. Et dire qu'il y en a qui te prennent juste pour un menager de moins de 50 ans.
    Merci, et pour la recette aussi!

    RépondreSupprimer
  14. ben c'est plus chaud chez toi que chez moi sous la canicule dis donc ...
    Ciao castafiore...et merci pour ta visite ..
    garance

    RépondreSupprimer
  15. Oooh!!! Superbe le choix! (bon maintenant je vais avoir la chanson dans la tête tout le reste de la journée mais c'est pas graaaave)

    RépondreSupprimer
  16. sex machine ? rien que ça ? ça ne m'étonne pas de toi !!

    RépondreSupprimer
  17. Marie (l'autre)24/06/2008 13:35

    Mon dieu! Qu'est ce que je ne donnerai pas pour être une souris chez toi!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  18. ça y est pour moi aussi j'ai la musique dans la tête pour la journée ! mais tout ça m'a furieusement donné envie de coquelet tout de même ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Ouah ! ton blog est génial ! J'adore ton style, tes photos... Tu as gagné une nouvelle fan :)

    (Contente de t'avoir rencontré... Merci d'être passé si vite sur mon blog !)

    RépondreSupprimer
  20. Bou c'est mal j'arrive bien après la bataille, mais j'adore ton texte et c'est morte de rire que je viens te dire : bravo, ce coquelet fout le feu à la scène (pas autant que toi en train de streaptiser, sans doute, mais c'est un spectacle que je suppose réservé à Marie...)

    RépondreSupprimer
  21. Sympas ce petit coquelet! A tester, enfin des que l'ete arrivera par ici... D'ailleurs a defaut de soleil j'ai essaie de regarder Eric Roux sur internet pour la semaine BBQ et la a mon grand desespoir ca ne marche pas...

    RépondreSupprimer
  22. pauvres vers de terre ! mais quand on veut chanter il faut chanter, ça fait du bien aux chakras !

    RépondreSupprimer