mardi 20 mai 2008

Petite recette sans conséquences… à la recherche de la simplicité perdue dans un plat d’nouilles de Nigel Slater...

Ce que j'aime beaucoup dans les recettes très simples, c'est qu'on profite un maximum des goûts et textures des aliments, disait Claude-Olivier il y a quelques jours alors qu’il nous proposait un bonheur de petite recette de pâtes… et Alhya ne s’y est pas trompée et commentait, comment tu disais, déjà ? du mal à exprimer l'essentiel ? moi je dis TOUT y est !! L’essentiel était effectivement dans son plat parce qu’il n’a pas été plus loin qu’il ne le fallait, il l’a juste fait simplement bon, et c’est sans doute le plus difficile…
Et moi qui ai tellement de mal à retenir ma main quand l’autre voix du dedans n’arrête pas de me crier et si tu ajoutais un soupçon de persil et une pincée de cannelle et une pichenette de 4 z’épices et un souffle toussotant de zorglub malstacdrosé et une larme ennuyée de transpiration de crapaud et… et… elle n’arrête pas cette foutue petite voix ! Et moi je ne sais pas toujours arrêter ma main de verser et verser et reverser…
Et dans ce cas des fois mon hamster il me dit, papa derrière les parfums du persil, de la cannelle, du 4 z’épices, du zorglub malstacdrosé… c’est quoi le p’tit goût ? Là, vainqueur, je fais mon coq et je lance une larme ennuyée de transpiration de crapaud mon fils ! c’est ça le secret ! Lui alors il ajoute juste ben c’est peut-être ce qu’il y a de trop… à moins que ce soit le zorglub, ou les z’épices ou la cannelle ou le persil ou peut-être tout d’ailleurs… et il me plante là perplexe.
Du coup en choisissant Mon livre chouchou pour Anne, le The Kitchen diaries de Nigel Slater chez 4th dont je vous ai parlé il y a quelques jours, j’ai aussi vu cette recette toute simple de pâtes toutes simples mais tellement savoureuses… et je n’ai rien ajouté, rien de rien, non… rien !
Mais je parle, je parle alors que c'est une recette sans conséquences, et comme toujours dans cette série pas d'histoire... ou presque, juste une recette puisque c'est le principe des petites recettes sans conséquences et en plus j’ai un rendez-vous dans un plat de nouilles…
Et si vous avez trois seconde et demi pour voter pour ma petite recette de taboulé pour un petit concours, tapez là : votez taboulé !
Le mien est le premier en haut à gauche, le taboulé vert et craquant et surtout surtout si vous trouvez qu’une autre des recettes mérite plus votre vote… n’hésitez pas, ce qu’un jeu ,-) !

Mais pourquoi, je pique-nique, tu pique-niques, il pique… ça tourne à l’obsession c’t’affaire… est-ce que je vous raconte ça…

28 commentaires:

  1. La simplicité remporte souvent tous les suffrages!
    Quand on en fait trop, on ne sent souvent plus l'essentiel!
    J'aime bien tes petites pâtes.
    Et pour le pic nique je dis OUI!!!!!
    Enfin je crois!!

    RépondreSupprimer
  2. Et oui, c'est le grand problème du cuisinier. Il apprécie les choses simples et aime faire les compliquées!

    RépondreSupprimer
  3. Bon c'est où que je dois signer avec mon sang alors ? Parce qu'après une prise de sang, on a le droit à une petite collation normalement. Du coup si c'est pour un plat de pâte comme ceci, je viens écrire une bible avec mon sang s'il le faut ;-) tu sais ta petite voix, je l'entends aussi...que c'est dure de rester simple. Par contre que c'est bien de temps en temps, juste le goût des bons produits. Mais je prêche à un convaincu on dirait! Merci pour le clin d'œil sympathique et merci pour cette recette toute en simplicité mais plein de saveurs ! Ciao
    P.S les orichiettes en plus cela ressemble à des globules rouges, décidément ;-)

    RépondreSupprimer
  4. << A vote >>

    Dis, dis, dis tu m'attends pour le pique-nique ? Je suis dispo le 1er septembre ca te va ... On dit aux alentours de 11h30 avec notre panier de pique-nique ^^

    [ m'a pas l'air mauvaise cette assiette de pates .. Tiens si j'essayais le restaurant italien ?! ]

    RépondreSupprimer
  5. Même quand tu parles pas, tu parles!!! Puis même quand tu cuisines simple, c'est fou de couleurs et de saveurs :o) C'est rassurant de savoir qu'il t'arrive aussi d'avoir des accès de mégalomanie (et de réussir les oeufs au plat, là je t'assure que j'ai rigolé, bon, c'est vrai que ce n'est pas facile et que généralement je brouillonne tout l'oeuf au moment de servir, mais toi, TOI, tu es le grand Dorian, alors c'est marrant :oD...)

    RépondreSupprimer
  6. je l'ai toujours pas vu ce livre, mais entre toi et gracianne, vous allez bine finir par me faire encore casser ma tirelire !!!!!
    J'ai déjà copié collé toutes ses recettes du net dans ma précieuse colonne de gauche ... ahem ... C'est pas mon anniversaire bientôt ? :op youhou ! la famille !!!! venez voir ici !!!!!!

    RépondreSupprimer
  7. trop chouettes ces oreillettes comestobles, et pour le nicpic, faut que j'me renseigne, j'ai 1 h de train à faire depuis Tours. Bonne soirée! Liseron

    RépondreSupprimer
  8. J'ai aussi ce problème! Une petite voix me dit toujours de rajouter un pincée de ceci et un zeste de cela...

    Tes pâtes toutes simples me donnent envie! C'est vrai que, de cette façon, on peut mieux apprécier certains aliments!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  9. effectivement pourquoi veut-on toujours compliquer les choses, ton plat de pâtes en est la démonstration. Il me crie "mangez moi, mangez moi..."!! je vais donc le faire dès ce soir!!!

    RépondreSupprimer
  10. Ce Nigel, quel talent ! 3 ans à Londres et je n'ai toujours pas acheté un de ses livres, pourtant j'aime beaucoup sa manière d'aborder la cuisine...
    Quant à la recette ça sonne bon !

    RépondreSupprimer
  11. Une recette de pâtes, toute simple, je suis séduite...
    C'est vrai que tu mets beaucoup de ghee... un peu trop, non?

    RépondreSupprimer
  12. Moi, j'aime quand c'est simple et bon, simplement bon, bonnement simple... Finger in the noze quoi !

    RépondreSupprimer
  13. ayééé, j'ai vootéééé!
    Trop chouette ta recette, j'adore les orechiettes! Ma mamie m'en faisait tout le temps quand j'étais petite... (comment ça, chuis toujours pas bien grande?) ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Je prends cette recette sans larmes ni toussotements ( des trucs comme ça, j'en ai bien assez à mon boulot ! Beurck !). Et puis je file ressortir ce bouquin de mes étagères car vraiment, à acheter tout ce qui sort comme bouquin de cuisine en France, en GB et aux EU, je n'ai même plus le temps de les lire et je me demande si je ne deviens pas un peu dingo/maniaque/obsessionnelle/névrosée/compulsive ! ! ;o)))
    Ceci dit, Mmmm, l'ail grillé au four avec les tomates cerises, j'en mangerais même à cette heure-ci !
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
  15. Recette testée et plat dévoré. Compliments !

    RépondreSupprimer
  16. autre idée pour mon dîner/blog ! (oui je sais je fais des trucs simples ....mais bons !)

    RépondreSupprimer
  17. Chouette recette. J'adore la cuisine italienne en particulier, méditerranéenne en général. Je te propose donc une recette de fettucine aux crevettes ici: http://leblogdedave.hautetfort.com/archive/2008/05/21/vive-les-fettucine-aux-crevettes.html et me réjouis d'avoir de tes nouvelles...

    RépondreSupprimer
  18. le plus simple est sovent le meilleur bz patmamy

    RépondreSupprimer
  19. Hello je suis tombée sur ton blog en votant pour le taboulé de quinoa brocolis d'une amie diététicienne.
    Superbe ton blog.

    Pratiques-tu les échanges de lien ?

    Au plairis
    Sabine
    www.dieteticien-liberal.net
    www.regime-dietetique.net

    RépondreSupprimer
  20. Hello je suis tombée sur ton blog en votant pour le taboulé de quinoa brocolis d'une amie diététicienne.
    Superbe ton blog.

    Pratiques-tu les échanges de lien ?

    Au plairis
    Sabine
    www.dieteticien-liberal.net
    www.regime-dietetique.net

    RépondreSupprimer
  21. J'aime les pâtes....

    que dis-je j'adore les pâtes! Elles se marient avec tout. Aiment la mesure, aiment l'excès. Ne rechignent pas à des mélanges de saveurs que d'autres aliments rejetteraient...

    Bref, je me sens l'âme italienne assez souvent.

    Le plat que tu nous présentes est à la fois simple et recherché...Bref, il a été adopté d'entrée de jeu.

    Un grand merci à toi Doriann
    Marylo, la rêveuse

    RépondreSupprimer
  22. J'aime beaucoup ce genre de plat de pâtes (je sais, dit comme ça, ça fait moins romantique), je crois bien que je pourrais manger des pâtes tous les jours tant il y a de façon de les cuisiner!

    RépondreSupprimer
  23. moi les pâtes je les aime aussi toutes simples avec beaucoup de couleurs et des légumes dans tous les sens. Bon j'avoue j'ai souvent tendance à vouloir reproduire le drapeau italien dans les assiettes... Bravo ici c'est réussi

    RépondreSupprimer
  24. Bravo Dorian! Tes orecchiette sont une réussite :) elles ont l'aire extra!

    RépondreSupprimer
  25. J'adore les orechiettes ! Et cette peite recette a l'air simplement délicieuse ...

    RépondreSupprimer
  26. j aaaadore
    les couleurs , le mariage de saveurs,la foto....tout quoi!!!!

    RépondreSupprimer