lundi 28 avril 2008

Face aux enfants je reste toujours droit dans mes bottes ! Enfin droit… et grignotages fromagers en l’attendant… ELLE !

Aujourd'hui, à peine rentrés de notre semaine dans le centre, même pas les bagages complètement défaits qu'on a commencé à préparer SA place, parce qu'ELLE arrive demain…
Et c'est comme ça en commençant à bouger le frigo pour la première fois depuis… depuis le dernier grand nettoyage de la cuisine, depuis longtemps quoi… c'est comme ça que j'ai retrouvé un de mes petits couteaux préférés celui que je croyais avoir jeté depuis longtemps, et puis une, deux, trois petites cuillères, drôle d'endroit quand même pour les ranger, et puis un truc… végétal ou animal ? que j'ai demandé à Marie en lui montrant par terre ma découverte à poil long et en cherchant à imaginer quel type d'aliment ça avait bien pu être il y a très très longtemps. Brosse à cheveux ! qu'elle a répondu… brosse à cheveux ? que j'ai répété en scrutant mon étrange prise… et pendant que je commençais à nettoyer la place, j'entendais déjà Marie chercher celle ou celui qui avait eu la curieuse idée de poser la brosse sur le frigo avant qu'elle n'aille se perdre dans le gouffre de derrière le frigo.
En entendant Marie partir à la recherche de la main coupable je me suis tout de suite dit, là tu rêves ma fille… déjà que la main dans le sac ils sont capables de s'étonner d'abord… oh le sac je l'avais même pas vu ! et ensuite de te jurer que c'est le sac qui est venu à la main et sûrement pas le contraire non non non ! sûrement pas… alors imaginer que quelques mois après le " crime " ils pourraient reconnaître être pour quelque chose dans l'étrange affaire de la brosse qui se perdit derrière le frigo… là, tu rêves vraiment ma fille !
Et pourtant chez nous dans le domaine des punitions on peut pas dire que ce soit l'enfer, et peut-être un peu à cause de moi d'ailleurs… juste un tout petit peu à cause de moi…
Généralement à la maison, quand j'assiste à une connerie ou que son récit arrive à mes oreilles ma réaction est… Tac ! comme le terrible cobra, je frappe ! et j'ouvre tout de suite la boîte à hurlements, parce que non mais des fois c'est pas en laissant passer les choses qu'elles vont s'arranger d'abord ! Et après, dans la foulée Tac ! le cobra punit ! Toi, la télé, terminée jusqu'à tes dix-huit ans ! et si je vois que ça marche pas de suite, j'aggrave ! Et ben si c'est comme ça privé, de télé jusqu'à tes trente-six ans ! ha ha tu fais moins le malin… et attention ça pourrait être pire, ça va être jusqu'à tes quarante-huit si tu continues ! Et forcément mes p'tits bouts face au terrifiant cobra finissent par rompre en larmes et lâchent des phrases à faire fondre le plus terrible des serpents… à chaque fois que je fais quelque chose je fais mal, je comprends pas je voudrais mais je fais tout mal, j'y arriverai jamais… jamais… tout mal… avant de claquer la porte d'une chambre avec de longs sanglots déchirants.
Et dès la dernière porte claquée je commence à me dire en boucle, j'chuis un monstre,j'chuis un monstre… en me rongeant tous les ongles d'une main jusqu'au poignet. Et là au bout d'au moins 31 ou 32 secondes, voire des fois 33, mais c'est rare quand même… donc au bout de tout ce temps je vais les voir tout penaud, persuadé que finalement ils ne seront pas médecin ou avocate ou même présidente de la république à cause de leur monstre de père… Et là il suffit d'imaginer un cobra qui serait passé dans une centrale vapeur pour m'imaginer et imaginer ce qu'il reste de mes terribles menaces de punitions…
Mais tout ça, ça fait pas avancer mon ménage et c'est pas tout ça mais ELLE arrive demain… et en l'attendant deux recettes que vous avez déjà pu découvrir du côté de notre petit blog fromagé préféré Qui veut du fromage ? le blog.
Tartines artichauts mozzarella et piment
Ingrédients : 2 belles tranches de pain grillé (de préférence du pain aux noisettes) - 1douzaine de cœurs d'artichauts au naturel - 1 boule de mozzarella de bufala - 1 douzaine de feuilles de basilic - de l'huile d'olive - du piment d'Espelette
Egouttez bien les cœurs d'artichauts, coupez-les en deux puis posez-les côté découpé sur du papier absorbant. Découpez la mozzarella en tranche, elle va sans doute se défaire mais ce n'est pas grave. Posez sur les tranches de pain quelques morceaux de mozzarella, puis la moitié des feuilles de basilic, couvrez ensuite des demi-artichauts, posez enfin la mozzarella restante entre les artichauts. Parsemez avec quelques pincées de piment et faites couler un trait d'huile. Passez ensuite sous un grill très chaud le temps que les artichauts commencent à griller et que le fromage prenne une jolie couleur. Servez en déposant sur les tartines les feuilles de basilic restantes, un filet d'huile et une dernière pincée de piment.

Bouchées de poulet croquantes à la sauce enfromagée
Ingrédients : 1 blanc de poulet - 4 cuillères à soupe de parmesan fraîchement râpé - 2 cuillères à café de farine - 3 ou 4 branches de thym frais - 2 cuillères à soupe d'amandes effilées - 2 jaunes d'œuf - 3 ou 4 cuillères à soupe de crème fraîche - 1 ou 2 toastinettes d'environ 20g chacune (fromage qui fond…) - 20 à 25 g de Gorgonzola
Coupez le poulet en cubes d'environ la taille d'une grosse noix, puis piquez-le sur des brochettes en bois. Battez dans un bol 2 jaunes d'œuf et 1ou 2 cuillères à café d'eau. Mettez dans le bol d'un mixer le parmesan et la farine et réduisez le tout en poudre grossière. Ajoutez le thym et redonnez quelques tours, ajoutez les amandes et redonnez quelques tours de mixer, le mélange doit rester grossier. Trempez chaque morceau dans l'œuf puis dans la panelure au parmesan, recommencez l'opération une deuxième fois en insistant bien pour chaque morceau de manière à rendre la panelure bien épaisse. Mettez à frire les brochettes dans un bain d'huile à environ 160° jusqu'à ce qu’elles soient bien dorées, puis laissez-les égoutter. Pendant la cuisson du poulet, préparez la sauce. Mettez le fromage à fondre et le Gorgonzola dans un bol et le passez au micro-onde jusqu'à ce que le tout soit bien fondu. Ajoutez la crème en une fois et battez bien le tout. Servez les brochettes avec la sauce, trempez généreusement avant d'avaler... Vous pouvez varier les fromages utilisés, notamment en remplaçant le Gorgonzola par exemple par du Roquefort ou un fromage bleu, à vous d’inventer de nouveaux mélanges.

Mais pourquoi, je me demande ce qu'ELLE va dire en voyant que j'ai encore la vieille... est-ce que je vous raconte ça...

20 commentaires:

  1. Mais quel monstreux d'affection ...

    RépondreSupprimer
  2. Je voulais dire quel monstre d'affection ...

    RépondreSupprimer
  3. Tes boulettes de poulet et les tartines d'artichauts mozza et piments sont fait pour moi, j'adore, un régal, c'est vraiment à tomber, Mmmmmm!

    RépondreSupprimer
  4. Mais tu es un père terrible!!! Heureusement que tu leur cuisines des trucs sympas pour rattrapper le coup hein??? ;-))

    RépondreSupprimer
  5. Non seulement tu es un père monstreux mais aussi un monstre de cachoterie ! Mais qu'est-ce qui se cache derrière "ELLE" ??? Je ne vais pas en dormir de la nuit... (et moi, je n'ai déjà plus d'ongles à ronger, gnark !)

    RépondreSupprimer
  6. Héhéhé, le coup de "privé de télé jusqu'à 18 ans", je l'ai fait aussi, mais le problème c'est que je n'ai pas trouvé la technique pour avoir l'air crédible quand je lève la punition... Si t'as un truc, je prends... MAis bon, t'as pas trop l'air d'avoir un truc, toi non plus !!
    Miam miam ces petites bouchées de poulet, dans quoi tu dis que tu les trempes ??? Du fromage ??? Aaaahh....
    Et dis-moi, quel suspens, c'est qui cette ELLE ?? Un truc pour faire à manger, à tous les coups ?? :-)

    RépondreSupprimer
  7. Je préviens de suite : je n'attendrai pas plus que demain pour savoir qui c'est cELLE là !!! Et c'est pas ces petites tartines avec des artichauts - que justement j'en ai en réserve - que je serai plus patiente ... A demain donc !

    RépondreSupprimer
  8. Je fonds littéralement devant tes bouchées de poulet !

    RépondreSupprimer
  9. C'est donc à tout ça que pensaient nos parents lors des grandes gronderies ... C'est vrai que des portes il en claquait dans ces situations. Tes grandes filles elles verront qu'avec le temps qui passe elles finiront par en parler en rigolant ( nous en tout cas on se marre bien de nos inepties infantiles ^^ )

    Pour les recettes chuis triste parce que y a 3 jours on a mangé des artichauts, des vrais ... avec chaque feuille à enlever une par une, et à rogner, après l'avoir trempé dans de la mayo *MIAM*
    10 ans au-moins que j'en avais pas mangé, DIX ANS !! Et toi tu mets une recette qui a l'air trop bonne, 4 jours plus tard =___= ... En plus sûre qu'il y a de la mozarella dans le frigo !!

    Bon c'est pas grave comme t'es un gentil serpent je te pardonne, et puis CHANCE, tes recettes on les retrouve facilement. Oui ... je ne peux que te pardonner ^^


    [ Qu'est-ce que je fais debout à cette heure là moi d'ailleurs O_o ... Oyasumi nasai ]

    RépondreSupprimer
  10. "Elle" arrive...
    "On a bougé le frigo pour lui faire de la place"...
    "Que va-t-elle dire en voyant qu'on a encore la vieille"...

    Que d'indices...

    Donc, c'est forcément un gros machin qui va dans la cuisine, que tu as déjà et que tu remplaces par une toute neuve...

    C'est féminin puisque tu l'appelles "Elle"...

    Machine à laver?
    Cuisinière?
    Table de cuisine?

    Screugneugneu je sèche!!!

    RépondreSupprimer
  11. ça y'est c'est la nouvelle gazinnière qui débarque?
    Et dis voir, la majorité c'est à quel âge chez toi, 18, 21 ou 32?

    RépondreSupprimer
  12. Hiiiiiiiiiiiiiiii ! ça y est ? elle est là ?????
    Tu la regardes langoureusement depuis tout à l'heure ? t'as viré le livreur et t'as déchiqueté le carton avec les dents ?
    Rhoooooooooooooooo !!!!!! Veinard va !

    RépondreSupprimer
  13. "Elle" va avoir droit à son lot de roche à cheveux pour lui gratter le dos "elle" aussi ?

    Sinon sinon sinon bah moi ils arrivent à me faire culpabiliser en disant "mais alors on peut jamais s'amuuuser ?" quand je joue le naja (chacun son reptile) et j'exige qu'ils arrêtent de hurler à 15 cm de mon oreille bordel !

    RépondreSupprimer
  14. Si ELLE n'est pas une nouvelle gazinière, c'est peut-être ta belle-mère ! En attendant, je craque pour les tartines artichauts-moza.

    RépondreSupprimer
  15. thealamethe1@canalblog.com30/04/2008 16:42

    j'avoue que je fonds devant ces terribles sucettes, en plus enfromagées, c'est un désastre!!!

    RépondreSupprimer
  16. tu me donne drôlement envie avec tes bouchées croquantes au poulet et sa sauce au fromage!

    RépondreSupprimer
  17. tes brochettes au poulet ont l'air très fondantes et délicieuses !!! En plus elles sont très jolies

    RépondreSupprimer
  18. huum super idée ces sucettes enfromagées! ce devait être super bon

    RépondreSupprimer
  19. moi aussi j voudrais bien une "ELLE" nà!!!a marquer sur la liste de la fete des momans (pour 5 ans au moins lol) j adore ces belles cuisinieres qui font de la cuisine un lieux de recueillement(non??) ou un lieu de chantier et de fou rire en tout genre!!en tous cas tu es une super personne ...j adore ton blog ,genereux ,gourmand haut en gout et couleur!encore encore bravo
    chris

    RépondreSupprimer